Rejoignez-nous

Économie

Allemagne: feu vert au fonds de 100 milliards d'euros pour l'armée

Publié

,

le

Cette adoption à une majorité des deux-tiers par les députés doit permettre de remplir la promesse faite par le chancelier social-démocrate Olaf Scholz: réarmer le pays au cours des prochaines années et moderniser la Bundeswehr. (© KEYSTONE/EPA/FILIP SINGER)

Le Bundestag, chambre basse du Parlement, a approuvé vendredi la mise en place d'un fonds exceptionnel de 100 milliards d'euros visant à moderniser l'armée allemande face à la menace russe. Une modification de la constitution a été nécessaire.

Cette adoption à une majorité des deux-tiers par les députés doit permettre de remplir la promesse faite par le chancelier social-démocrate Olaf Scholz fin février après le déclenchement de l'invasion russe en Ukraine: réarmer le pays au cours des prochaines années et moderniser la Bundeswehr, dont les équipements sont vétustes. Le Bundesrat, la Chambre haute du Parlement, devra encore valider la décision.

Pour la première économie européenne, il s'agit d'assurer la défense de son territoire et de remplir ses engagements envers l'Alliance atlantique, en atteignant l'objectif de consacrer 2% du PIB national par an à la défense.

"C'est le moment où l'Allemagne dit: nous sommes là, quand l'Europe a besoin de nous", a lancé la cheffe de la Diplomatie, l'écologiste Annalena Baerbock, devant les députés.

40 millliards pour l'armée de l'air

La part du lion, soit 40,9 milliards, reviendra à l'armée de l'air, avec l'acquisition de 35 avions de chasse américains de type F-35, des Eurofighter ECR de reconnaissance, et 60 hélicoptères lourds CH-47F Chinook de Boeing. Près de 20 milliards seront investis dans la marine, avec de nouvelles corvettes lance-missiles, des frégates et un sous-marin 212 CD.

Plus de 16 milliards renforceront l'armée de terre avec des chars d'assaut Marder et de transport de troupe Fuchs.

Le reste sera dédié à la modernisation des réseaux de communication, au développement du numérique, à la recherche et à l'équipement des troupes.

"L'Allemagne disposera bientôt en Europe de la plus grande armée conventionnelle dans le cadre de l'Otan", avait récemment assuré Olaf Scholz.

Frein à l'endettement contourné

Le fonds exceptionnel est financé par de la dette supplémentaire. Pour cela, il a fallu contourner les règles inscrites dans la constitution nationale, appelées "frein à l'endettement", qui limitent strictement les possibilités de déficit budgétaire.

C'est pourquoi le gouvernement de coalition entre sociaux-démocrates, écologistes et libéraux a eu besoin de l'appui de la principale force d'opposition, les conservateurs CDU/CSU.

Depuis la fin de la Guerre froide, l'Allemagne a délaissé son armée et nettement réduit ses effectifs, passés de 500'000 personnes à tout juste 200'000 aujourd'hui. Mais l'invasion de l'Ukraine a agi comme un électrochoc dans un pays pétri de pacifisme depuis les horreurs nazies.

La Russie a accusé l'Allemagne vendredi de "remilitarisation" et d'utiliser un langage qui évoque son passé nazi. "Nous prenons cela comme une nouvelle confirmation que Berlin est sur la voie d'une nouvelle remilitarisation. On sait bien comment ça peut se finir", a déclaré la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Gunvor condamnée en lien avec des actes de corruption en Equateur

Publié

le

Gunvor est reconnue pénalement responsable de corruption active d’agents publics étrangers (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Ministère public de la Confédération (MPC) condamne Gunvor pour sa responsabilité pénale en lien avec des actes de corruption en Equateur. L'entreprise genevoise devra payer un montant de près de 86,7 millions de francs, dont 4,3 millions d'amende.

L’instruction conduite par le MPC a permis d’établir que la société de négoce de matières premières "n’a pas pris toutes les mesures d’organisation raisonnables et nécessaires afin d’empêcher la commission en son sein, à tout le moins entre février 2013 et février 2017, d’infractions de corruption active d'agents publics étrangers en lien avec ses activités dans le secteur pétrolier en Équateur", indique l'autorité vendredi soir dans un communiqué.

Cette condamnation intervient dans le cadre d'une issue coordonnée avec les autorités américaines, précise le MPC. Ce dernier avait ouvert en juin 2021 une instruction pénale contre inconnu pour soupçons de corruption d’agents publics étrangers. L'instruction a été étendue à Gunvor en janvier 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Accord sur la connexion ferroviaire de l'aéroport Bâle-Mulhouse

Publié

le

L'EuroAirport est un aéroport franco-suisse situé aux alentours de Bâle. Il n'est actuellement pas accessible par le train (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Un accord de financement a été trouvé entre la Suisse, la France et l'Allemagne pour le projet de création d'une nouvelle liaison ferroviaire, exclusivement sur sol français, vers l'aéroport Bâle-Mulhouse, a annoncé vendredi la préfecture de région Grand-Est.

Un comité de pilotage transfrontalier dédié à ce projet, qui doit voir le jour à l'horizon 2034-2035, a validé, en janvier, "l'accord de principe de financement négocié entre la Suisse, la France, le Land Bade-Wurtemberg (en Allemagne) et l'EuroAirport", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Cette connexion ferroviaire nécessitera la construction d'une nouvelle voie ferrée, d'une longueur de 6 kilomètres, à double sens, en déviation de la ligne existante reliant Strasbourg à Mulhouse-Bâle. "Une halte ferroviaire au contact immédiat de l'aérogare" est prévue.

L'opération nécessitera des investissements estimés à 475 millions d'euros à l'horizon 2035, compte tenu de l'inflation prévisionnelle. Une demande de cofinancement européen a aussi été déposée dans le cadre d'un appel à projets, dont les résultats sont attendus "à l'été", a précisé la préfecture.

L'EuroAirport pas accessible en train

Les correspondances "permettront de desservir un vaste territoire trinational couvrant le sud du pays de Bade, le nord-ouest de la Suisse, l'Alsace et le nord de la Franche-Comté", a-t-elle détaillé.

Actuellement, l'EuroAirport n'est pas directement accessible en train. Des navettes, notamment par bus, ont été mises en place depuis les gares de Saint-Louis et Bâle.

La plateforme aérienne franco-suisse a enregistré l'an dernier un trafic de 8,1 millions de passagers. Il s'agit du troisième aéroport de Suisse, après Zurich et Genève, et de l'un des plus importants de province en France.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Économie

Le commerce de détail poursuit sa progression en janvier

Publié

le

Les revenus liés aux denrées alimentaires, boissons et tabac ont pris 1,9% en termes nominaux (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Les chiffres d'affaires du commerce de détail, après avoir augmenté en décembre, ont continué de croître en janvier en termes nominaux et en tenant compte du renchérissement.

Sur un an, ils ont progressé de 0,6% en termes nominaux (non corrigé de l'inflation) et de 0,3% en termes réels (en tenant compte de l'inflation), indique vendredi l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans ses résultats provisoires.

Corrigées de l'effet des jours ouvrables et fériés, les recettes du commerce de détail, stations-service mises à part, se sont vu hausser de 0,8% en termes nominaux en janvier sur un an (0,4% en termes réels).

Les revenus liés aux denrées alimentaires, boissons et tabac ont pris 1,9% en termes nominaux (1,5% en termes réels) et ceux du secteur non alimentaire ont progressé de 0,6% en termes nominaux (idem en termes réels).

Corrigés des variations saisonnières, les chiffres d'affaires en termes réels ont avancé de 0,8% en janvier sur un mois.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Économie

Le taux référence des loyers reste inchangé

Publié

le

La perspective d'une nouvelle hausse des loyers s'éloigne (archives). (© KEYSTONE/DPA/CHRISTOPHE GATEAU)

Un répit pour les locataires. Après deux hausses en juin et décembre 2023, le taux d'intérêt de référence applicable aux contrats de bail est resté inchangé à 1,75%, annonce vendredi l'Office fédéral du logement (OFL).

La perspective d'une nouvelle hausse des loyers à court terme est ainsi écartée. Le taux d'intérêt moyen pondéré des créances hypothécaires s'établissait au 31 décembre - jour de référence - à 1,72%, contre 1,69% un trimestre auparavant.

Pour que le taux de référence évolue, il faut que le taux moyen pondéré constaté pour les hypothèques franchisse 1,87% ou s'affaisse sous 1,63%. Étant donné qu'il n'a pas subi de modification suffisante par rapport au trimestre précédent, il ne donne pas droit à de nouvelles prétentions de diminution ou de hausse de loyer.

Les locataires peuvent encore demander une baisse de loyer si celui-ci est fondé sur un ancien taux de référence de 2% ou davantage, rappelle l'OFL, signalant que le contrat de bail ou la dernière notification d'adaptation du loyer mentionne le taux de référence en fonction duquel il a été établi.

Ce statu quo s'explique par la récente détente des taux hypothécaires, que l'OFL surveille comme le lait sur le feu. Une inflation en décrue et l'espoir d'une prochaine baisse du taux directeur par la Banque nationale suisse (BNS) favorisent cette tendance, selon des observateurs du marché interrogés par AWP.

La nouvelle constitue un soulagement pour les locataires en Suisse qui ont subi deux hausses de 25 points de base l'année dernière, le taux d'intérêt de référence étant passé à 1,75%, de 1,25%.

Certains bailleurs en ont profité pour augmenter sensiblement les loyers depuis, parfois de plus de 10%, en répercutant aussi partiellement l'inflation. Le renchérissement peut toutefois toujours être pris en compte à hauteur de 40% sur le prix des loyers, note l'OFL.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Soyez conscient que vos paroles peuvent avoir un impact profond sur une personne sensible qui n'est pas impliquée dans vos querelles familiales.

Les Sujets à la Une

X