Rejoignez-nous

International

Giulia Steingruber avance à pas feutrés

Publié

,

le

Giulia Steingruber n'ose pas viser une médaille à Tokyo (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Blessée à une cuisse à la mi-avril, Giulia Steingruber a dû composer plus longtemps que prévu avec des douleurs. Mais elle est prête à en découdre aux JO de Tokyo

La St-Galloise de 27 ans avance à pas feutrés avant ses troisièmes Jeux olympiques, où elle vise la finale du concours général et celle du saut. "Je ne veux pas jouer avec ma santé", a-t-elle lâché vendredi au cours d'une conférence de presse virtuelle. Mais "mon entraînement podium (réd: effectué jeudi) s'est bien passé."

Cinq années difficiles

Rien n'aura donc été épargné à Giulia Steingruber depuis qu'elle s'est parée de bronze au saut de cheval lors des JO de Rio 2016. Blessée à un pied lors de la finale au sol au Brésil, elle a dû mener une longue rééducation au cours de laquelle elle a perdu sa soeur, lourdement handicapée, en février 2017.

La St-Galloise a trouvé les ressources pour revenir une première fois au plus haut niveau, créant la sensation en décrochant à nouveau le bronze du saut aux Mondiaux 2017. Elle a également su se relever après avoir été victime d'une déchirure des ligaments croisés d'un genou à l'été 2018.

Giulia Steingruber ne voulait pas mettre fin à sa carrière de la sorte. Elle s'est battue comme jamais pour revenir au plus haut niveau, décrochant son ticket pour Tokyo à l'occasion des Mondiaux 2019. La pandémie de Covid-19 et cette récente blessure à une cuisse n'ont d'ailleurs pas non plus eu raison de sa volonté.

"La concurrence est très élevée"

Mais cette farouche volonté ne suffira évidemment pas à Tokyo. "Si je suis à 100% (réd: dimanche lors des qualifications), je peux espérer me qualifier pour la finale du concours complet et pour celle du saut. Mais je devrai pour cela réussir deux sauts parfaits", a-t-elle souligné.

Giulia Steingruber, qui estime qu'une place en finale au sol est également à sa portée, n'ose pas viser le podium. "La concurrence est très élevée au saut, et encore plus au sol. Certaines concurrentes présentent des exercices au coefficient de difficulté bien plus élevé que moi", a-t-elle expliqué.

"Au saut, je devrai compter sur des contre-performances ou des chutes de mes adversaires pour espérer une médaille. Mes sauts peuvent me rapporter 0,2 à 0,4 point de moins que ceux de mes rivales", a précisé la St-Galloise, pour qui "l'or et l'argent sont promis aux Américaines en saut".

Biles, "une athlète incroyable"

Le titre ne devrait ainsi pas échapper à Simone Biles, "une athlète incroyable, la plus grande gymnaste de tous les temps", souligne Giulia Steingruber. "C'est fou qu'elle puisse réaliser de tels sauts", comme ce fameux Yurchenko en double salto arrière corps carpé qui fait le buzz sur les réseaux sociaux.

Mais "tout est possible dans une finale", a rappelé la St-Galloise. "De nombreuses gymnastes ont connu des difficultés à l'entraînement au saut, mais pas moi. J'ai livré un très bon entraînement jeudi. J'espère reproduire cela dimanche, où l'objectif sera de réussir un concours sans faute."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

La France va bloquer l'accès aux sites porno pour les mineurs

Publié

le

"En 2023, c'est la fin de l'accès aux sites pornographiques pour nos enfants", a déclaré le ministre délégué chargé du Numérique en France Jean-Noël Barrot (archives). (© KEYSTONE/EPA/TERESA SUAREZ)

La France va imposer un dispositif de certification de l'âge afin de bloquer l'accès aux sites internet pornographiques pour les mineurs. C'est ce qu'a annoncé dimanche le ministre délégué chargé du Numérique.

"En 2023, c'est la fin de l'accès aux sites pornographiques pour nos enfants", a déclaré ce membre du gouvernement, Jean-Noël Barrot, au quotidien Le Parisien. Les détails de ce dispositif doivent être présenté dans la semaine, pour une mise en place "dès septembre", selon le journal.

Tous les sites internet pour adultes "devront s'y conformer sous peine de voir la diffusion interdite sur le territoire national", a indiqué le ministre délégué. D'après lui, "la France sera le premier pays du monde à proposer une solution comme celle-là".

La certification de l'âge doit passer par une "attestation numérique" dont les détails techniques ne sont pas encore finalisés. Le but sera de préserver l'anonymat de l'internaute du point de vue des sites internet.

"Des opérateurs télécoms, qui disposent de l'âge de leurs clients, pourraient par exemple être dans la boucle", avance Le Parisien. "Cette solution technique sur laquelle nous travaillons pourra être utilisée pour faire respecter les limites d'âge qui existent dans notre droit, mais qui ne sont pas suffisamment respectées en ligne", a souligné M. Barrot.

Pièce d'identité

Actuellement, les sites pornographiques demandent à l'internaute de certifier son âge en entrant une date de naissance, ou même plus simplement en appuyant sur une case pour dire "Je suis majeur". Le Royaume-Uni tente lui aussi de mieux filtrer cet accès, avec son projet de loi sur la sécurité en ligne, en discussion au Parlement. Le gouvernement veut rendre obligatoire la mise en place d'une technologie fiable de vérification de l'âge, choisie par les sites internet.

En Louisiane, un Etat du sud des États-Unis, une loi oblige depuis le 1er janvier à présenter une copie d'une pièce d'identité avant de pouvoir entrer sur les sites internet ayant au moins un tiers de leur contenu qui est "préjudiciable aux mineurs".

Si l'objectif de rendre plus difficile l'accès à la pornographie pour les mineurs est largement partagé, les divers projets de mise en place d'une vérification de l'âge dans le monde se sont heurtés à la question de la protection des données personnelles.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov en visite à Bagdad

Publié

le

Le ministre russe des affaires étrangères Sergueï Lavrov est arrivé dimanche soir à Bagdad, accompagné d'une importante délégation (archives). (© KEYSTONE/AP/Yury Kochetkov)

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov est arrivé dimanche soir en Irak pour rencontrer les dirigeants du pays et discuter notamment énergie et sécurité alimentaire à l'aune du conflit en Ukraine, a indiqué le porte-parole de la diplomatie irakienne.

M. Lavrov a atterri à Bagdad dimanche soir, à la tête d'une importante délégation incluant des représentants "d'entreprises pétrolières et gazières et des investisseurs", a indiqué à l'AFP le porte-parole de la diplomatie irakienne Ahmed al-Sahhaf.

Il rencontrera lundi matin son homologue irakien Fouad Hussein, a indiqué M. Sahhaf, cité par l'agence de presse étatique INA. Il s'entretiendra avec le Premier ministre Mohamed Chia al-Soudani, le président Abdel Latif Rachid, et le chef du Parlement Mohamed al-Halboussi.

La visite "confirme l'ouverture de l'Irak sur tous ses partenaires et amis", a précisé M. Sahhaf, soulignant l'importance "d'attirer des investissements (...) notamment dans l'énergie", selon INA.

L'Irak favorable à "tout processus de dialogue"

Le ministre russe et son homologue irakien "discuteront également des transformations en lien avec la sécurité et la stabilité de la région, et le point de vue irakien concernant les opérations militaires en Ukraine", avait expliqué jeudi M. Sahhaf à l'AFP.

M. Sahhaf avait alors rappelé que son pays était favorable à "tout processus de dialogue permettant de désamorcer cette escalade et d'alléger les crises (...) particulièrement dans les secteurs de la sécurité alimentaire et l'énergie", la guerre en Ukraine ayant entraîné une flambée des prix sur les marchés internationaux.

Proche allié de l'Iran, Bagdad entretient aussi des relations stratégiques avec les Etats-Unis, qui dispose toujours de militaires stationnés en Irak dans le cadre de la coalition internationale engagée contre le groupe jihadiste Etat Islamique (EI).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le Bayern reprend le pouvoir

Publié

le

La hargne de Sommer, qui a connu la victoire avec le Bayern à Wolfsburg (© KEYSTONE/EPA/HANNIBAL HANSCHKE)

Pas franchement convaincant depuis la reprise, le Bayern Munich a conservé la tête de la Bundesliga au terme de la 19e journée.

Sous pression après la victoire d'Union Berlin samedi, le "Rekordmeister" est allé s'imposer 4-2 sur la pelouse de Wolfsburg.

Toujours à la recherche d'un premier "clean sheet" en championnat sous le maillot bavarois, Yann Sommer a capitulé sur des réussites signées Kaminski (44e, 1-3) et Svanberg (81e, 2-4). Il a néanmoins fêté son premier succès en Bundesliga avec les Munichois, qui menaient 3-0 à la 19e grâce à un doublé de Coman.

Ce succès, qui intervient après trois nuls 1-1 en trois journées depuis la reprise, permet au Bayern de reprendre les commandes cédées la veille au soir à l'Union Berlin. Les Munichois ont un point d'avance sur l'équipe entraînée par Urs Fischer, qui a signé samedi face à Mayence (2-1) son quatrième succès consécutif.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Premiers points de la saison pour Ammann

Publié

le

Amman a marqué ses premiers points de la saison dimanche (© KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK)

Simon Ammann a inscrit dimanche ses trois premiers points de la saison en Coupe du monde. Le St-Gallois de 41 ans a pris la 28e place du second concours de Willingen.

Le quadruple champion olympique est parvenu dimanche à passer pour la première fois l'écueil des qualifications dans cet exercice 2022/23, pour sa sixième tentative. Et il n'a pas failli pour décrocher enfin un résultat intéressant.

Troisième sauteur à s'élancer dans ce concours, Simon Ammann s'est même retrouvé en tête pendant de longues minutes après avoir atterri à 123 mètres en première manche. Le St-Gallois s'est contenté de 114 mètres en finale, pour perdre quatre places.

Gregor Deschwanden, qui avait terminé 20e samedi pour signer son septième top 20 consécutif, a en revanche manqué son affaire dimanche. Pénalisé par de mauvaises conditions, le Lucernois a échoué dès la première manche (33e).

Déjà victorieux la veille, le Norvégien Halvor Egner Granerud a fêté un deuxième succès en l'espace de 24 hautes, le quatrième d'affilée et le neuvième de la saison, après s'être posé à 147,5 et à 142 mètres. Le lauréat de la dernière Tournée des Quatre tremplins prend ainsi le large en tête de la Coupe du monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Barça prend le large

Publié

le

Vinicius et le Real ont été battus à Majorque dimanche (© KEYSTONE/AP/Francisco Ubilla)

Le Barça s'échappe en tête de la Liga après 20 journées. Les Catalans se sont imposés 3-0 face à Séville et possèdent huit longueurs d'avance sur le Real, battu 1-0 à Majorque.

Les Blaugrana ont dû attendre l'heure de jeu pour ouvrir le score par Jordi Alba. Puis à la 70e, c'est Gavi qui a doublé la mise. Et enfin neuf minutes plus tard, c'est Raphinha qui a salé l'addition. Les joueurs de Xavi ont fait preuve d'une belle cohésion pour faire la différence.

Modeste 10e du championnat, Majorque a lui forcé la décision face au Real sur un but contre son camp de Nacho Fernandez dès la 13e minute. Le défenseur madrilène a dévié de la tête un centre dans ses propres cages.

Privé de nombreux joueurs blessés dont Karim Benzema et Thibaut Courtois (touché à l'échauffement), le Real a pourtant bénéficié d'une opportunité en or d'égaliser. Mais Marco Asensio a manqué son penalty à la 59e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Les amours et les amitiés vous apportent de grandes joies… Les rencontres faites durant la journée se prolongeront dans le temps…

Les Sujets à la Une

X