Rejoignez-nous

Football

Le tournoi de la dernière chance

Publié

,

le

L'Euro 2024, le tournoi de la dernière chance pour Granit Xhaka et Yann Sommer avec l'équipe de Suisse? (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Emmenée par son capitaine Granit Xhaka, la génération dorée du football suisse abat son ultime carte lors de l’Euro 2024. Le tournoi de la dernière chance débute samedi face à la Hongrie.

Huitième de finaliste des Coupes du monde 2014, 2018 et 2022, quart de finaliste de l’Euro 2021 et huitième de finaliste de l’Euro 2016, la Suisse de Xhaka, mais aussi de Xherdan Shaqiri, bien sûr, de Ricardo Rodriguez et de Fabian Schär jouera une sorte de quitte ou double. C’est cet été en Allemagne qu’elle peut réussir quelque chose de très grand, plus grand encore que sa victoire sur la France en huitième de finale de l’Euro 2021.

Elle ne peut, en effet, pas raisonnablement se projeter sur la Coupe du monde 2026. Xhaka et Rodriguez approcheront alors leurs 34 ans et Shaqiri ses 35 ans. Et une qualification pour la phase finale d’une Coupe du monde sera toujours plus ardue à obtenir.

Le ciel comme seule limite

Après sa saison magnifique avec Leverkusen, Granit Xhaka affirme que le ciel est sa seule limite. Lui le Champion d’Allemagne, il compte sur Yann Sommer, le Champion d’Italie, et Manuel Akanji, le Champion d’Angleterre, pour amener l'équipe de Suisse sur le toit de l'Europe.

Une telle ambition semble démesurée. Sur le papier, l’Angleterre, la France, l’Espagne, le Portugal, l’Italie et bien sûr l’Allemagne, que la Suisse défiera le 23 juin à Francfort lors de son ultime match en phase de poules, présentent bien d’autres arguments. Tout indique que les belles histoires de cet Euro 2024 s’écriront sans que l’équipe de Suisse n’y figure.

Mais l’histoire rappelle que le football peut échapper parfois à toute logique. Il y a vingt ans, qui aurait misé, à l’exception d’un illuminé, un seul centime sur la victoire de la Grèce à l’Euro 2004? Oui, Granit Xhaka, lui qui fut cette saison le régulateur d’une équipe qui n’a perdu qu’un seul des cinquante-trois matches qu’elle a livrés, a raison de croire la Suisse capable de renverser la table lors de cet Euro.

Deux premiers matches clés

Les deux premiers matches donneront le ton. Si elle bat la Hongrie et l’Ecosse à Cologne dans un stade, la Suisse aura assuré sa qualification pour les huitièmes de finale. Elle provoquera, surtout, un engouement unique dans tout le pays avant le troisième match contre l’Allemagne. Les joueurs qui avaient été sifflés au Parc St-Jacques en novembre dernier au soir du 1-1 contre le Kosovo synonyme pourtant de qualification pour cet Euro, seront à nouveau nos héros. Capables de tous les exploits.

Décrié après le naufrage contre le Portugal en 2022 et après le tour préliminaire de cet Euro, Murat Yakin peut redevenir cet entraîneur capable d’éliminer, sans Granit Xhaka s’il vous plaît, l’Italie dans la course à la qualification pour la Coupe du monde. En décembre dernier, il a su convaincre ses dirigeants qu’il demeurait l’homme de la situation malgré tous les vents contraires. Il a pu obtenir le concours d’un proche – Giorgio Contini – comme son no 2 alors que l’idée était plutôt de lui associer un homme d'envergure – Stephan Lichtsteiner (?) ou Miroslav Klose (?) – pour mieux le canaliser.

La paix des braves

Il a eu, enfin, l’intelligence d’adopter un système de jeu analogue à celui du Bayer Leverkusen pour placer Granit Xhaka dans les meilleures conditions. Les deux hommes ont mis du temps avant de s'accorder pour une sorte de paix des braves après des querelles presque enfantines.

Et au vu de la première mi-temps de samedi contre l’Autriche au cours de laquelle il fut vraiment brillant, on se dit que remettre toutes les clés du camion à Granit Xhaka n’est, de loin, pas une mauvaise idée. Au capitaine désormais de jouer. De tracer la voie. De saisir pleinement cette dernière chance.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Modric au Real jusqu'en 2025

Publié

le

Luka Modric continue un an avec le Real (© KEYSTONE/AP/KIRSTY WIGGLESWORTH)

Luka Modric a prolongé d'un an, jusqu'à la fin de la saison 2025, son contrat avec le Real Madrid. C'est ce qu'a annoncé le club mercredi.

Le milieu de terrain de 38 ans, arrivé au Real en 2012, avait déjà prolongé d'un an son contrat l'an dernier, malgré le fort intérêt montré par l'Arabie saoudite, qui cherchait à le recruter. Il s'est mis d'accord avec le Real Madrid pour prolonger à nouveau son contrat, jusqu'au 30 juin 2025, précise le club espagnol dans un communiqué.

L'international croate, qui aura bientôt 39 ans, a été poussé l'an dernier sur le banc madrilène en raison notamment de l'arrivée du milieu de terrain anglais Jude Bellingham. Il reste cependant très apprécié par les supporters du Real, avec qui il a remporté 6 Ligues des champions, 4 Liga et deux Coupes du Roi.

Le Ballon d'Or 2018, arrivé en provenance de Tottenham en 2012, est le joueur qui possède "le plus grand nombre de titres dans l'histoire de notre club", avec lequel il a disputé "534 matches", rappelle le Real.

Luka Modric est devenu cet été le plus vieux buteur de l'histoire lors d'un Euro de foot en marquant un but contre l'Italie. Il n'a pas pu empêcher cependant l'élimination en phases de poules de l'équipe croate. "J'aimerais continuer à jouer pour toujours, mais il viendra un moment où je devrais raccrocher mes crampons", avait-il déclaré après la défaite de son équipe.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Les responsables du stade de la finale se défendent

Publié

le

Les responsables du stade de Miami se défendent après les incidents de la finale de la Copa America (© KEYSTONE/EPA/CJ GUNTHER)

Les responsables du Hard Rock Stadium de Miami ont défendu mardi le dispositif de sécurité mis en place pour la finale de la Copa America entre l'Argentine et la Colombie.

Ce match a été marqué par des scènes de chaos à l'entrée et un retard de 82 minutes.

"Le Hard Rock Stadium a accueilli en toute sécurité des centaines d'événements de classe mondiale en 37 ans d'existence, dont des Super Bowls, des matches de football international de premier plan, de la Formule 1, de la NFL et du foot américain universitaire, des dates de tournées musicales de têtes d'affiche et d'autres événements mondiaux", se sont défendus les responsables du stade dans un communiqué.

En amont du match Argentine-Colombie, des mouvements de foule ont forcé la sécurité à fermer les portes, retardant l'entrée des supporters et le coup d'envoi, donné avec presque 1h30 de retard. D'après les organisateurs, le chaos a été provoqué par les nombreux fans sans billets venus pour tenter de forcer le passage. Des supporters victimes de la chaleur dans une foule dense ont dû être évacués.

La Confédération sud-américaine (CONMEBOL) avait indiqué que la sécurité du match a été organisée "en fonction des décisions prises par les autorités du Hard Rock Stadium". Les représentants du stade ont eux affirmé que le protocole avait été décidé par les services de l'enceinte, la CONMEBOL et les forces de l'ordre locales. Et que les recommandations sécuritaires de la CONMEBOL avaient été observées.

Doute

Le chaos de cette finale remportée par l'Argentine 1-0 a semé le doute quant à la bonne organisation du prochain Mondial qui se déroulera en 2026 aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique. La police, avec des effectifs de 800 agents, a dit avoir arrêté 27 personnes et en avoir éjecté du stade ce soir-là.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

La Suisse s'impose aisément devant l'Azerbaïdjan

Publié

le

Viola Calligaris célèbre son but dans une rencontre sans histoire pour la Suisse. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La Suisse a conclu par une victoire le tour préliminaire de l'Euro 2025. A Lausanne, elle a battu l’Azerbaïdjan 3-0 sur des réussites de Meriame Terchoun, Viola Calligaris et Ana-Maria Crnogorcevic.

Déjà assurées de remporter leur groupe avant cette ultime rencontre à la Pontaise, les Suissesses ont parfaitement rempli leur mission dans ce tour préliminaire. Leur première place leur permet de retrouver la Ligue A de la Ligue des Nations. On rappellera que la Suisse était, bien sûr, qualifiée d’office pour l’Euro en tant que pays organisateur.

Devant 2222 spectateurs, Meriame Terchoun a exploité une erreur de la gardienne pour ouvrir le score à la 25e minute et pour retrouver les chemins du filet en sélection après une longue attente de huit ans. Les deux autres buts sont sans doute tombés un peu tardivement (77e et 88e) pour affirmer que cette performance de l'équipe de Suisse fut vraiment aboutie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Manuel Akanji dans le onze idéal de l'UEFA

Publié

le

Manuel Akanki: l'UEFA a reconnu sa valeur. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Héros malheureux du quart de finale contre l'Angleterre, Manuel Akanji figure dans le onze idéal de l'Euro dévoilé par l'UEFA. L'instance a retenu six Champions d'Europe espagnols dans son onze.

Les quatre autres "étrangers" avec Akanji sont les Français Mike Maignan et William Saliba, l'Allemand Jamal Musiala et l'Anglais Kyle Walker. Les six représentants de la Roja sont Rodri, Lamine Yamal, Nico Williams, Dani Olmo, Fabian Ruiz et Marc Cucurella.

Avec Akanji, Rodri et Walker, Manchester City compte trois joueurs dans ce onze. Victorieux de la Ligue des Champions, le Real Madrid n'a, en revanche, aucun de ses représentants retenu dans cette équipe idéale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Cette journée sera marquée par des discussions assez stériles face à des interlocuteurs peu intéressants. Mieux vaut remettre vos échanges à demain.

Les Sujets à la Une

X