Rejoignez-nous

International

Les créateurs de ChatGPT peinent à trouver l'antidote

Publié

,

le

Il est pour l'instant impossible de détecter "de façon fiable" tous les textes écrits avec de l'IA (image d'illustration). (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La start-up qui a créé ChatGPT, le logiciel à succès capable de générer aussi bien des articles que des poèmes ou des rédactions, peine à mettre au point un programme capable de détecter si un texte a été rédigé par une intelligence artificielle (IA).

OpenAI a lancé mardi un nouvel outil en accès libre, pour aider les humains à faire la distinction entre les textes produits avec un logiciel à base d'IA (comme ChatGPT, mais pas seulement) et ceux écrits par des personnes. Il doit permettre de repérer, par exemple, si des dissertations ont été rédigées par un programme informatique et non par un étudiant ou encore si on s'adresse à un humain ou à un "chatbot" (robot conversationnel) dans une messagerie en ligne.

Mais il est pour l'instant "impossible de détecter de façon fiable tous les textes écrits avec de l'IA", prévient d'emblée OpenAI dans son communiqué.

D'après sa propre évaluation, le nouveau logiciel identifie correctement 26% de tous les textes rédigés par des algorithmes comme "probablement écrits avec de l'IA". Et dans 9% des cas, il classe des textes écrits pas des humains comme rédigés avec de l'IA.

Il est "beaucoup plus fiable" que la précédente version, souligne OpenAI, mais il reste "très peu fiable" sur les textes courts (moins de 1000 caractères) et il vaut mieux s'en servir en anglais.

Enjeux importants

Au-delà de l'ironie de cette situation, les enjeux sont importants. Beaucoup d'experts craignent que des technologies d'IA générative, comme celle de ChatGPT, servent notamment à automatiser la création à grande échelle d'arnaques ou de campagnes de désinformation ultra crédibles.

Des outils similaires ont déjà été créés avec des degrés variables de fiabilité, comme GPTZero, développé par Edward Tian, un étudiant de l'université américaine Princeton.

OpenAI, une start-up cofondée en 2015 à San Francisco par Elon Musk - le patron de Tesla a quitté l'entreprise en 2018 - a lancé ChatGPT en novembre. La plateforme, facile à utiliser, se présente comme un chatbot et produit des textes bluffants sur simple requête. Elle connaît depuis un succès foudroyant, relayé par une hyper médiatisation.

L'entreprise n'était jusque-là connue que dans des milieux restreints, pour deux logiciels de création automatisée, DALL-E pour la génération d'images et GPT-3 pour la génération de textes (ChatGPT repose sur GPT-3). Elle a reçu 1 milliard de dollars de Microsoft en 2019 et vient de passer un nouvel accord avec le géant informatique de plusieurs milliards.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Dallas humilie Boston, qui ne mène plus que 3-1 en finale

Publié

le

Doncic et les Mavs gardent espoir en finale NBA (© KEYSTONE/AP/Julio Cortez)

Dallas garde la lumière allumée, et avec la manière!

Devant leur public, les Mavericks ont humilié Boston vendredi (122-84) lors du match 4 de la finale NBA, s'offrant un sursis alors que Boston ne mène plus que 3-1 dans la série.

Boston, qui avait gagné ses 10 matches précédents, reste à un succès d'un 18e titre record que la franchise au trèfle aura l'occasion de conquérir dès lundi dans son TD Garden. Si elle s'est réveillée de la claque subie dans le Texas, qui peut redonner un peu de confiance aux Mavericks.

Grâce à son premier succès de la finale, Dallas garde un mince espoir de conquérir un deuxième trophée après 2011, ce qui serait un immense exploit: aucune franchise NBA n'a jamais renversé une série après avoir été menée 3-0.

Vendredi au Texas, Dallas a attaqué très fort son premier match de la dernière chance, menant déjà 34-21 après le premier quart-temps, puis 61-35 à la mi-temps, et n'a plus relâché la pression. L'écart a même atteint 48 points lors du quatrième quart, une première en finale NBA depuis au moins 50 ans d'après ESPN.

La réponse de Doncic

Critiqué pour une attitude négative et une sortie pour six fautes lors de l'acte III, Luka Doncic a répondu avec 29 points et 5 passes, malgré un 0/8 à 3 points. "On sait qu'on ne peut plus perdre, on va se battre jusqu'au bout. Notre énergie était plus haute, on était tous très concentré en défense", a-t-il indiqué.

Méconnaissables, les Boston Celtics ont manqué l'occasion de devenir la première équipe de l'histoire à réussir un "sweep" (4-0) tant en finale de Conférence qu'en finale NBA. Les C's restent néanmoins idéalement placés pour reprendre l'avantage face à leurs éternels rivaux, les Los Angeles Lakers, qui sont passés de 15 à 17 titres NBA depuis le dernier sacre de Boston en 2008.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

L'Italie et l'Espagne veulent marquer les esprits

Publié

le

Luciano Spalletti peuvent s'attendre à souffrir en phase de groupes (© KEYSTONE/EPA/Daniel Dal Zennaro)

Tenante du titre, l'Italie entame son Euro 2024 samedi à 21h à Dortmund. La Squadra Azzurra se frottera à l'Albanie, qui dispute la deuxième phase finale de son histoire dans une grande compétition.

Qu'attendre de l'Italie? Non qualifiée pour les Coupes du monde 2018 et 2022, elle a cueilli entre ces deux échecs retentissants son deuxième titre continental en 2021 grâce à deux victoires consécutives obtenues aux tirs au but face à l'Espagne (demi-finale) et l'Angleterre (finale).

Successeur de Roberto Mancini, le sélectionneur Luciano Spalletti a dû reconstruire une équipe après la (semi-)retraite de plusieurs cadres. L'Italie a tremblé jusqu'au bout pour assurer sa qualification directe pour le rendez-vous allemand, terminant 2e de son groupe à égalité avec l'Ukraine (3e) derrière l'Angleterre.

Emmenée par le capitaine de GC Amir Abrashi, l'Albanie a pour sa part remporté une poule E certes peu relevée, à égalité avec la République tchèque, mais en devançant de 4 points la Pologne de Robert Lewandowski (3e) qui a dû passer par les barrages.

L'équipe entraînée par le Brésilien Sylvinho rêve de créer l'exploit en Allemagne dans un "groupe de la mort" qui comprend également l'Espagne et la Croatie. Les Albanais, qui avaient été éliminés en phase de poules pour leur premier Euro en 2016 en France, ont toutefois perdu quatre fois en quatre duels face à l'Italie.

Retrouvailles

L'Espagne et la Croatie se retrouveront pour leur part dès 18h samedi dans le Stade olympique de Berlin, un an après leur finale de la Ligue des nations remportée aux tirs au but par la Roja à Rotterdam. Malheur au vaincu, s'il y en a un.

Sortie par les surprenants Marocains en 8es de finale du Mondial 2022, l'Espagne s'est parfaitement reprise en dominant la dernière Ligue des nations ainsi que son groupe qualificatif pour cet Euro. La troupe de Luis de la Fuente n'a concédé qu'une défaite dans la poule A, face à l'Ecosse en mars 2023, pour sept victoires.

Emmenée par les jeunes Rodri et Pedri, la Roja semble capable d'aller chercher un quatrième titre européen, douze ans après le deuxième sacre consécutif de sa génération dorée. La Croatie, qui compte toujours sur Luka Modric (38 ans), espère quant à elle afficher son visage des dernières Coupes du monde (2e en 2018, 3e en 2022). Car elle n'a jamais atteint le dernier carré d'un Euro.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Suisse - Hongrie: le match du grand pardon

Publié

le

Murat Yakin doit trouver LA solution sur le plan offensif (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

557 jours après le huitième de finale de la Coupe du monde 2022 au Qatar face au Portugal, la Suisse a la possibilité de regagner le c½ur de ses supporters.

Un succès ce samedi à Cologne face à la Hongrie pour son premier match de l'Euro 2024 fera oublier le funeste 6-1 du Lusail Stadium.

Ce 47e Suisse - Hongrie de l’histoire sera bien le match du grand pardon pour Murat Yakin et pour Granit Xhaka. Le sélectionneur et son capitaine, unis désormais comme les cinq doigts de la main si l’on entend leur discours martelé cette année, peuvent faire oublier samedi après-midi leurs querelles infantiles qui ont alourdi pendant des mois l’ambiance de l’équipe.

Les deux hommes savent, surtout, qu’une victoire lors de ce premier match assurera pratiquement la qualification pour les huitièmes de finale avec une formule qui n’éliminera que huit des trente-deux équipes en lice dans cette phase de poules. Il insufflera surtout une confiance énorme aux joueurs avant d’affronter mercredi l’Ecosse, la plus faible équipe de ce groupe A sur le papier, et, bien sûr, l’Allemagne le 23 juin à Francfort dans un choc des voisins qui déchainera les passions dans tout le pays.

Rien d'un épouvantail

Il n’y a donc plus qu’à battre la Hongrie pour vivre, comme en 2006, un beau songe d’été en Allemagne. La tâche est bien loin d’être insurmontable. Invaincue lors du tour préliminaire dans un groupe qui comprenait la Serbie, le Monténégro, la Lituanie et la Bulgarie, la sélection dirigée depuis 2018 par l’Italien Marco Rossi impose un certain respect. Mais elle n’a rien d’un épouvantail.

Son maître à jouer Dominik Szoboszlaj s’est blessé lors du dernier match de préparation après avoir perdu en cette fin de saison sa place de titulaire à Liverpool. Organisée comme l’équipe de Suisse dans un schéma en 3-4-2-1, elle ne possède pas des individualités marquantes.

Or la Suisse, faut-il le rappeler, comptera dans ses rangs samedi au coup d’envoi un champion d’Italie - Yann Sommer -, un champion d’Angleterre - Manuel Akanji - et un champion d’Allemagne - Granit Xhaka. S’ils évoluent dans le même registre que dans leur club, les trois hommes offriront à l’équipe de Suisse une assise extraordinaire, dans la mesure où ils n’ont jamais été aussi forts qu’en cette année 2024.

Une Suisse qui sait aussi très bien jouer

Le seul problème à résoudre pour Murat Yakin est de trouver la bonne animation offensive pour concrétiser une supériorité tant collective qu’individuelle indéniable. Avec Silvan Widmer et Dan Ndoye, le sélectionneur s’estime suffisamment armés dans les couloirs.

En attaque, Xherdan Shaqiri et Zeki Amdouni seront très certainement appelés à compenser les absences de Breel Embolo et de Steven Zuber. Le Bâlois et le Genevois ont démontré par le passé qu’ils pouvaient faire la paire. Personne ne peut oublier la passe lumineuse de Shaqiri pour Amdouni qui avait permis l’an dernier à la Suisse de mener 2-0 à Lucerne face à la Roumanie.

Jusqu’à la 89e minute, cette rencontre du 19 juin 2023 avait été l’une des plus belles livrées par la Suisse de Murat Yakin avec bien sûr le 1-1 de Rome sept mois plus tôt. Ces souvenirs lumineux rappellent que l’équipe de Suisse est fort capable, elle aussi, de très bien jouer au football. A elle de le démontrer à nouveau ce samedi pour tourner enfin la page du triste épilogue de la dernière Coupe du monde.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Gaza: la jetée américaine va être déplacée pour être mise à l'abri

Publié

le

Mise en place mi-mai, la jetée avait déjà été enlevée à la fin du mois à cause d'une tempête, avant d'être réinstallée (archives). (© KEYSTONE/AP U.S. military's Central Command)

La jetée temporaire américaine qui permet d'acheminer de l'aide humanitaire à Gaza va être retirée en prévision d'une mer agitée, a annoncé le commandement militaire américain pour le Moyen-Orient (CENTCOM) vendredi. Cette mesure doit permettre d'éviter les dommages.

La jetée sera déplacée dans le port israélien d'Ashdod, en Israël. "La décision de déplacer temporairement la jetée n'est pas prise à la légère, mais elle est nécessaire pour que la jetée temporaire puisse continuer à acheminer l'aide à l'avenir", a ajouté le CENTCOM, promettant qu'elle sera réinstallée "rapidement".

Le programme alimentaire mondial (PAM), en charge de l'acheminement de l'aide à Gaza via la jetée, avait déjà annoncé lundi suspendre ses opérations pour évaluer la situation sécuritaire. Mise en place mi-mai, elle avait déjà été enlevée à la fin du mois à cause d'une tempête, avant d'être réinstallée.

Risque de famine à grande échelle

Premier soutien militaire d'Israël, Washington a installé cette jetée au large de Gaza face aux sévères restrictions imposées par Israël à l'acheminement terrestre de l'aide vers le territoire palestinien, ravagé par huit mois de guerre.

Selon l'ONU, la quasi-totalité des 2,4 millions d'habitants de la bande de Gaza ont été déplacés par les combats et les bombardements et se trouvent en situation d'insécurité alimentaire, avec un risque de famine à grande échelle.

La guerre à Gaza a été déclenchée le 7 octobre par l'attaque lancée par le Hamas depuis Gaza dans le sud d'Israël, qui a entraîné la mort de 1194 personnes, en majorité des civils, selon un décompte de l'AFP établi à partir de données officielles israéliennes.

En riposte, l'armée israélienne a lancé une offensive de grande envergure à Gaza qui a fait 37'266 morts, majoritairement des civils, selon des données du ministère de la santé du gouvernement de Gaza dirigé par le Hamas.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Les amoureux renforcent leur relation en créant une connexion profonde et sincère. Chacun ose exprimer à l’autre ses attentes et ses envies…

Les Sujets à la Une

X