Rejoignez-nous

International

Le robot ChatGPT réussit de justesse un test d'une faculté de droit

Publié

,

le

Dans l'ensemble, ChatGPT n'est pas un très bon étudiant en droit lorsqu'il agit seul, estime un professeur de droit américain après un test. (image symbolique) (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

ChatGPT, un robot conversationnel créé par la start-up californienne OpenAI, a réussi les examens d'une faculté de droit américaine après avoir rédigé des dissertations sur des sujets allant du droit constitutionnel à la fiscalité en passant par les délits civils.

Les prouesses du chatbot, alimenté par des masses de données issues de l'internet et capable de rédiger des textes en réponse à des questions simples, suscitent depuis son lancement en fin d'année dernière l'admiration mais aussi les craintes de nombreux internautes.

Certains résultats ont été si convaincants que des enseignants de plusieurs universités se sont inquiétés d'un risque de tricherie généralisée et de la fin des méthodes traditionnelles d'enseignement en classe.

Jonathan Choi, professeur à la faculté de droit de l'université du Minnesota, a soumis ChatGPT au même test que celui passé par les étudiants pour l'obtention de leur diplôme, à savoir 95 questions à choix multiples et 12 questions de synthèse dans quatre disciplines.

Dans un article académique publié lundi, M. Choi et ses coauteurs ont indiqué que le robot avait obtenu la note globale de C+.

Quasi dernier

Bien que ce score soit suffisant pour être admis, le robot a fini proche du dernier de la classe dans la plupart des matières, soulignent les universitaires.

"Lors de la rédaction de ses essais, ChatGPT a démontré qu'il maîtrisait les règles juridiques de base et que son organisation et sa composition étaient toujours solides", écrivent les auteurs.

Toutefois, le chatbot "avait souvent du mal à repérer les problèmes lorsqu'on lui posait une question ouverte, ce qui est une compétence essentielle dans les examens des facultés de droit", nuancent-ils.

Les autorités de New York et d'autres juridictions ont interdit l'utilisation de ChatGPT dans les écoles, mais M. Choi estime que le robot pourrait représenter une aide précieuse à l'enseignement.

"Dans l'ensemble, ChatGPT n'est pas un très bon étudiant en droit lorsqu'il agit seul", a-t-il écrit sur Twitter.

"Mais nous pensons qu'en collaborant avec des humains, des modèles de langage comme ChatGPT peuvent être très utiles aux étudiants en droit qui passent des examens et aux avocats en exercice", a-t-il ajouté.

Pour dissiper les inquiétudes sur la triche, M. Choi a aussi indiqué que deux correcteurs sur trois avaient repéré le devoir écrit par le chatbot.

"Ils ont eu une intuition et leur intuition a été la bonne, car ChatGPT avait une grammaire parfaite et était quelque peu répétitif", a-t-il écrit.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

La Berlinale accusée de propager l'antisémitisme

Publié

le

Parmi les cinéastes qui ont accusé Israël de génocide lors de la cérémonie de remise des prix de la Berlinale samedi soir figure l'Américain Ben Russell. Il s'exprime ici sur scène, portant un foulard palestinien. (© KEYSTONE/EPA/CLEMENS BILAN)

Le festival de cinéma de Berlin s'est retrouvé dimanche au centre d'une polémique, accusé d'avoir servi de plateforme pour des déclarations antisémites de metteurs en scène lors de la remise des prix la veille, en lien à la guerre d'Israël contre le Hamas.

"L'antisémitisme n'a pas de place à Berlin, et cela vaut aussi pour les artistes", a dénoncé le maire de la capitale allemande, Kai Wegner, sur son compte X. "Ce qui s'est déroulé hier à la Berlinale a constitué une relativisation insupportable", a-t-il ajouté, en demandant des comptes à la direction du festival.

La controverse a été alimentée notamment par des déclarations de cinéastes samedi soir, lors de la cérémonie du palmarès, accusant Israël de génocide en raison des bombardements qui ont fait près de 30'000 morts à Gaza, en majorité des civils, selon le ministère de la Santé du Hamas.

Prises de parole applaudies

Dans le même temps, ces metteurs en scène n'ont pas mentionné que l'offensive israélienne avait été déclenchée par une attaque sans précédent menée en Israël le 7 octobre dernier par le Hamas, qui a entraîné la mort d'au moins 1160 personnes, en majorité des civils.

C'est le cas notamment du cinéaste américain Ben Russell, qui est monté à la tribune en portant un foulard palestinien et en accusant Israël de génocide.

L'auteur de documentaires palestinien Basel Adra, qui s'est vu décerner un prix pour un film sur les expulsions de Palestiniens en Cisjordanie occupée, a aussi accusé Israël de "massacrer" la population palestinienne et a critiqué les ventes d'armes allemandes à Israël. Leurs prises de position ont été applaudies par l'assistance dans la salle.

Un responsable du parti social-démocrate du chancelier allemand Olaf Scholz, Helge Lindh, a qualifié de "choquant" les applaudissements du public samedi. "J'ai honte de voir que dans mon pays des gens aujourd'hui applaudissent des accusations de génocide contre Israël", a-t-elle déclaré au quotidien Die Welt.

Un responsable des Verts, qui sont membres du gouvernement de coalition allemand, Konstantin von Notz, a lui aussi dénoncé "une honte" et "un renversement perfide" pour les Juifs "du statut de victimes en bourreaux".

Libre d'exprimer son opinion

Le festival de cinéma de Berlin est principalement financé par l'Etat allemand, qui a placé la défense de l'Etat d'Israël et de la lutte contre l'antisémitisme parmi ses grandes priorités.

Selon le quotidien Die Welt, un compte Instagram du festival de cinéma, "Berlinale.panorama" a en outre diffusé des photos et images controversées portant le slogan "Free Palestine from the River to the Sea" (Libérez la Palestine du fleuve Jourdain jusqu'à la Mer Méditerranée, ndlr) ou "Stop au génocide à Gaza". Les clichés ont été retirés peu après leur publication du compte officiel.

La direction de la Berlinale n'avait pas officiellement réagi aux différentes polémiques dimanche soir mais elle a indiqué au quotidien Die Welt que les déclarations des cinéastes lors de la cérémonie du palmarès étaient "des prises de position individuelles et indépendantes" du festival.

La Berlinale est "explicitement contre la discrimination et toutes formes de haine" mais dans le même temps juge important que "l'expression libre d'opinions" puisse exister "dans les limites de la loi", a-t-elle ajouté.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Pas de retour gagnant pour Akira Schmid

Publié

le

Akira Schmid: une défaite malgré ses 23 arrêts. (© KEYSTONE/FR110666 AP/ADAM HUNGER)

Le retour aux affaires d’Akira Schmid n’a pas été couronné de succès. Malgré ses 23 arrêts, le portier bernois n’a pas pu empêcher la défaite 4-1 à domicile de New Jersey devant Tampa Bay.

Titularisé pour la dernière fois le 21 décembre avant d’être relégué en AHL, Akira Schmid s’est incliné à deux reprises en l’espace de 2’48’’ à l’entame du deuxième tiers. Menés 2-0, les Devils reprenaient espoir grâce à une réussite de Tyler Toffoli à la 27e. Mais on devait en rester là en ce qui concerne la production offensive de New Jersey. Buteurs la veille lors du succès 4-3 contre Montréal, Nico Hischier et Timo Meier sont restés beaucoup plus discrets.

Akira Schmid a pris la place de Nico Dams. Le natif de Munich avait disputé les sept derniers matches des Devils en raison de la blessure du Tchèque Vitek Vanecek.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Au moins 25 morts dans un accident en Tanzanie, Suissesse blessée

Publié

le

Les routes tanzaniennes sont très dangereuses (photo d'illustration). (© KEYSTONE/EPA/ANTHONY SIAME)

Au moins 25 personnes ont été tuées dans le nord de la Tanzanie dans la collision entre un camion et trois véhicules. Vingt-et-une autres ont été blessées, dont une ressortissante suisse.

"Une ressortissante suisse a été blessée lors de l'accident", a écrit dimanche le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), sollicité par Keystone-ATS. Elle est prise en charge par la représentation helvétique en Tanzanie et des clarifications sont en cours concernant d'éventuels autres Suisses impliqués dans l'accident, a précisé le DFAE.

Il s'agit de l'un des accidents routiers les plus meurtriers de ces dernières années dans ce pays d'Afrique de l'Est. Des étrangers - dont un Américain, un Sud-Africain et un Kényan - figurent parmi les personnes décédées, a annoncé dimanche la présidente tanzanienne Samia Suluhu Hassan.

Bénévoles dans une école d'Arusha

La cheffe de l'Etat Samia a "présenté ses condoléances" pour cet "accident qui a fait 25 morts et 21 blessés" samedi soir vers 23h00 (21h00 suisses) après que le chauffeur du camion a "perdu le contrôle" de son véhicule sur la route reliant Arusha et Namanga, selon un communiqué de la présidence.

L'accident a eu lieu près de la ville de Ngaramtoni, à environ 8 kilomètres au nord d'Arusha. Selon le communiqué, le camion a heurté trois véhicules, dont un qui transportait des "ressortissants étrangers" qui faisaient du bénévolat dans une école d'Arusha.

Dix femmes, 14 hommes et une fillette ont été tués dans l'accident, ajoute le communiqué. Parmi les 21 personnes blessées, figurent "des ressortissants étrangers originaires du Nigeria, de Côte d'Ivoire, du Cameroun, de Suisse, d'Angleterre, du Mali", poursuit le communiqué.

Véhicule fracassé

Des photos diffusées par des médias tanzaniens montrent le véhicule jaune de l'école New Vision complètement fracassé sous la violence du choc.

La Tanzanie est régulièrement endeuillée par de meurtriers accidents de la route. En octobre 2022, au moins 23 personnes avaient été tuées et 37 autres blessées dans une collision entre un car et un camion.

En mai 2017, 35 personnes, dont 32 élèves, avaient péri dans un accident de bus attribué à une vitesse excessive. En 2015, 42 personnes étaient mortes dans une collision entre un car et un camion.

Un des accidents les plus sanglants date de 2006, quand un bus avait quitté la route et plongé depuis un pont dans une rivière à une vingtaine de kilomètres d'Arusha (nord), faisant 54 morts. Le véhicule transportait 74 personnes pour une capacité de 26 places.

Dans un rapport sur la sécurité routière publiée en 2018, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) relevait que les statistiques officielles tanzaniennes de 2016 recensait 3256 tués sur les routes, mais estimait de son côté que ce chiffre se situait entre 13'000 et 19'000.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Les Suisses ont concédé beaucoup de retard

Publié

le

L'Allemand Linus Strasser est en tête du classement au terme de la première manche. (© KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA)

L'Allemand Linus Strasser s'est montré le plus rapide de la première manche du slalom Coupe du monde de Palisades Tahoe en Californie. Les Suisses sont clairement distancés.

Les Suisses ne se sont visiblement pas adaptés à la piste californienne. Le meilleur d'entre eux, Daniel Yule a perdu plus d'une seconde et demie.

Le Valaisan est huitième du classement intermédiaire. Il s'est plaint de n'avoir pas pu trouver la vitesse idéale. Ramon Zenhäusern, affaibli par un refroidissement et Luca Aerni ex aequo et Loïc Meillard ont lâché plus de deux secondes, mais ils figurent tout de même aux 12e et 17e rang. Tanguy Nef pourra participer à la deuxième manche avec son 24e temps. Reto Schmidiger a manqué la qualification. Marc Rochat et Matthias Iten ont été éliminés.

Strasser, vainqueur cet hiver dans les classiques à Kitzbühel et à Schladming, mène le classement avec quatre dixièmes d'avance sur le Français Clément Noël. Le leader de la discipline, l'Autrichien Manuel Feller est troisième.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Incompréhensions à prévoir car vous avez la sensation que votre conjoint est complètement ailleurs. Et si c’était vous qui faisiez fausse route ?

Les Sujets à la Une

X