Rejoignez-nous

Football

L'Espagne, conquérante, balaye le Costa Rica

Publié

,

le

Ferran Torres (à droite) a fêté un doublé contre le Costa Rica. (© KEYSTONE/EPA/Abedin Taherkenareh)

Pour son entrée en lice dans le Mondial, l'Espagne a livré une démonstration de force collective et offensive aux dépens du Costa Rica, humilié 7-0 à Doha.

La Roja prend ainsi la tête du groupe E à la différence de buts, à égalité de points avec le Japon, vainqueur surprise de l'Allemagne (2-1) plus tôt dans l'après-midi.

L'Allemagne et l'Espagne seront opposées dimanche au stade Al-Bayt d'Al-Khor, lors de la prochaine journée.

Au stade Al-Thumama de Doha, les Espagnols ont d'entrée pris leurs quartiers dans la moitié de terrain adverse, sans jamais laisser la moindre initiative à des Costaricains totalement dépassés.

L'attaquant de Leipzig Dani Olmo a fait passer le premier frisson dans le stade dès la 5e minute avec une reprise de volée au second poteau qui est passée de peu à côté du but de Keylor Navas, le gardien du Paris SG qui dispute son troisième Mondial d'affilée.

Quatre minutes plus tard, Marco Asensio, l'attaquant du Real Madrid préféré à Alvaro Morata au coup d'envoi, a manqué à son tour l'ouverture du score, son tir à ras de terre à l'entrée de la surface de réparation passant là encore de peu à côté.

Les hommes de Luis Enrique sont finalement passés très logiquement devant à la 11e minute par Dani Olmo qui, après un relais avec Gavi, s'est défait d'Oscar Duarte d'un contrôle en rotation avant de tromper Navas de près.

Totalement maîtres du jeu, les Espagnols ont doublé la marque dix minutes plus tard par Marco Asensio, qui a repris victorieusement un centre tendu de Jordi Alba côté gauche (21e).

Doublé de Ferran Torres

L'affaire a tourné à la démonstration à la demi-heure de jeu lorsque Duarte a fait faute dans la surface sur Jordi Alba. L'arbitre émirati Mohammed Abdulla a sifflé un penalty que Ferran Torres a transformé avec beaucoup de sang froid (3-1).

Dès lors, le reste de la partie s'annonçait très long pour la formation d'Amérique centrale, difficilement qualifiée pour le Mondial en barrage contre la Nouvelle-Zélande (1-0).

En seconde période, la démonstration a tourné à l'humiliation pour les joueurs de Luis Fernando Suarez, avec... quatre nouveaux buts de la Roja.

Ferran Torres y est tout d'abord allé de son doublé pour ajouter un quatrième but en profitant d'une mésentente entre Bryan Oviedo et Navas (54e).

Puis Gavi, le milieu de terrain du Barça, a marqué d'une reprise de volée à la réception d'un centre d'Alvaro Morata (75), entré en jeu à la place de Ferran Torres.

Comme à l'entraînement, et alors que les dernières minutes semblaient une éternité pour Navas et les siens, Carlos Soler (90e) et Alvaro Morata (90+2) ont donné au score une ampleur rare en Coupe du monde, sans précédent dans cette 22e édition.

Demi-finaliste du dernier Euro, la Roja a impressionné pour ses débuts, face à un Costa Rica apparu il est vrai bien faible.

Un premier pari en tout cas réussi pour le sélectionneur Luis Enrique.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Balotelli amendé, Constantin blanchi

Publié

le

L'attaquant valaisan Mario Balotelli devra régler une amende de 5000 francs pour propos irrespectueux. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'attaquant du FC Sion Mario Balotelli a été sanctionné d'une amende de 5000 francs pour avoir manqué de respect à la Ligue. Le président du club valaisan, Christian Constantin n'est pas puni.

Mario Balotelli avait posté le 7 novembre sur Instagram des propos, pour le moins, vifs à l'encontre de Swiss Football League. Des déclarations qui contreviennent au règlement disciplinaire, comme l'a reconnu le principal intéressé selon un communiqué de la Swiss Football League (SFL).

"Nous retenons les propos blessants, peu respectueux et même insultants tenus par le joueur, ils sont inadmissibles. Nous prenons néanmoins en compte ses excuses, son engagement à ne pas récidiver et l'effacement du message", précise la Commission de discipline de la SFL.

A l'inverse, le président du FC Sion Christian Constantin est exempté de toute sanction pour ses déclarations relayées dans le "Blick" du 8 novembre. "La Commission s'est plutôt fondée sur les propos de l'interview publiée quasi simultanément sur "Le Matin", média francophone, et considère que les déclarations de Christian Constantin n'excèdent pas sa liberté d'expression et son droit de critiquer et donc ne transgressent pas le règlement disciplinaire." Dont acte.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le Ghana bat la Corée du Sud (3-2) et se relance

Publié

le

L'entraîneur de la Corée du Sud, le Portugais Paulo Bento est exclu après le coup de sifflet final pour réclamations. (© KEYSTONE/AP/Lee Jin-man)

Dans un match totalement débridé, le Ghana est venu à bout de la Corée du Sud 3-2 à Doha pour la deuxième journée du groupe H du Mondial 2022.

Les Africains se sont imposés grâce notamment à un doublé de Mohammed Kudus et deux passes décisives de l'ex-Marseillais Jordan Ayew.

Dos au mur, les Black Stars se relancent totalement dans la course aux huitièmes de finale qu'ils se disputeront avec l'Uruguay le 2 décembre à Doha pour un remake de la Coupe du monde 2010.

Le Ghana a remporté ce match parce que l'équipe d'Otto Addo a nettement dominé en première période et a pu répondre au doublé des Sud-Coréens. A la 68e minute, soit seulement sept minutes après le 2-2 des Asiatiques, Mohammed Kudus a inscrit le but victorieux. Pour le milieu de terrain de l'Ajax Amsterdam, il s'agissait de son deuxième but de l'après-midi après avoir marqué en première mi-temps sur un service de Jordan Ayew.

Les Coréens ont longtemps été dépassés par le jeu physique des Ghanéens. Ils ne sont parvenus à s'adapter qu'en deuxième période. Ils ont alors réussi à égaliser en trois minutes grâce à Cho Gue-Sung les deux fois de la tête (58e/61e). Par la suite, les Coréens ont buté sur le portier de St-Gall, Lawrence Ati Zigi, décisif à plusieurs reprises.

Grâce à ce succès, le Ghana s'est bien repositionné avant la dernière journée. Les Africains en découdront avec l'Uruguay tandis que les Coréens retrouveront le Portugal. Ils seront privés de leur entraîneur Paul Bento - un Portugais - qui a récolté un carton rouge après le coup de sifflet final pour réclamations.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Mondial 2022 au Qatar : Suisse-Brésil (Liveblog)

Publié

le

De

Continuer la lecture

Football

France, Argentine, Arabie saoudite, la fièvre du samedi

Publié

le

L'Argentine doit se reprendre après son échec initial contre l'Arabie saoudite. (© KEYSTONE/EPA/Noushad Thekkayil)

La fièvre va s'installer samedi chez les fans de la France, de l'Argentine et de l'Arabie Saoudite, entre autres, lors d'une 2e journée des poules C et D qui va faire un premier tri.

Mardi, les Bleus ont bien entamé leur Mondial en secouant les Socceroos australiens (4-1) grâce notamment à un doublé d'Olivier Giroud, le remplaçant de Karim Benzema, désormais bien installé à la pointe de l'attaque.

Mais le Danemark sera plus difficile à battre, dans la foulée de ses deux victoires contre les Bleus en 2022. Et les Danois auront d'autant plus besoin de points qu'ils n'ont pu faire que match nul contre la Tunisie mardi (0-0).

Ce sera un peu la finale du groupe, avec en jeu un billet pour les huitièmes que les Bleus pourraient déjà réserver, et en deuxième rideau un Tunisie-Australie qui peut permettre aux Tunisiens de continuer à rêver, jusqu'au troisième match.

Le même jour, dans le Groupe C, l'Argentine aura besoin d'un Leo Messi en version PSG 2022-23 pour lancer avec un peu de retard sa campagne de favori du Mondial, sur le papier.

Ce sera contre le Mexique et l'ambiance promet d'être chaude sur la pelouse du Lusail Stadium. Les hommes de Scaloni n'ont plus de droit à l'erreur, ils ont pris une claque d'entrée et ils vont devoir justifier leur statut de favoris, sur le papier.

Enfin, on saura samedi si l'Arabie Saoudite d'Hervé Renard, dopée par sa victoire inaugurale, amplement méritée (2-1), contre l'Albiceleste, est capable d'enchaîner en prenant au moins un point contre la Pologne de Robert Lewandowski.

Les Polonais n'ont pas réussi à battre les Mexicains (0-0) car un penalty de "Lewy", 34 ans, meilleur buteur de l'histoire de sa sélection, a été détourné par "Memo" Ochoa, 37 ans, qui dispute son 5e Mondial. Ce même Ochoa chargé de repousser les assauts argentins samedi. Ce sera chaud.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Battu par le Sénégal, le Qatar est au bord de l'élimination

Publié

le

Mohammed Muntari a marqué le premier but du Qatar en Coupe du monde. (© KEYSTONE/EPA/Ali Haider)

Le Qatar, battu par le Sénégal (3-1) au stade Al-Thumama de Doha, est déjà tout proche d'être éliminé de son Mondial, cinq jours après sa défaite lors du match d'ouverture contre l'Équateur (2-0).

Si l'Équateur ne bat pas les Pays-Bas dans l'après-midi (17h00), le Qatar deviendra le premier pays organisateur de la Coupe du monde à quitter la compétition dès la deuxième journée de la phase de groupes.

Les Qataris ont présenté un meilleur visage que lors de leur première rencontre face aux Equatoriens, mais le résultat est le même. Ils ont sont battus par deux buts d'écart. Les Sénégalais, qui avaient subi la loi des Pays-Bas pour son entrée en compétition, ont dominé. Ils ont ouvert le score par Boulaye Dia (41e). Puis Famara Diedhiou a doublé la mise peu après la reprise d'une belle tête croisée sur corner. Mohammed Muntari a redonné de l'espoir aux Qatari en plaçant une tête hors de portée du portier Mendy (78e). Mais un peu plus de cinq minutes plus tard, le Marseillais Bamba Dieng assurait le succès sénégalais.

Le Sénégal jouera une place en huitièmes de finale contre l'Equateur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X