Rejoignez-nous

Football

Mendy dément être un "danger pour les femmes"

Publié

,

le

Benjamin Mendy dément être un danger pour les femmes (© KEYSTONE/EPA/PAUL CURRIE)

Le champion du monde Benjamin Mendy a démenti être un "danger pour les femmes" mercredi durant le procès où il est accusé de sept viols.

Mais il a semblé regretter un mode de vie "fou", comme "un train lancé à toute vitesse".

Âgé de 28 ans, le défenseur français, suspendu depuis un an par Manchester City, est jugé depuis début août à Chester, accusé de sept viols, d'une tentative de viol et d'une agression sexuelle contre sept femmes. Les faits se seraient déroulés entre octobre 2018 et août 2021 à son domicile de Prestbury, dans le Cheshire.

Le joueur, qui plaide non coupable, risque la prison à perpétuité. Après des mois consacrés à l'accusation, sa défense a désormais aussi la parole, et Benjamin Mendy a commencé à témoigner depuis ce lundi.

"Je ne pensais pas clairement"

Interrogé par le procureur sur les fêtes organisées à son domicile ou dans un appartement loué à Manchester malgré les restrictions liées à la pandémie de Covid-19, Mendy a répondu: "à l'époque, je faisais seulement la fête. Je ne pensais pas clairement".

"Vous étiez un danger pour les femmes, n'est-ce-pas?", a insisté le procureur. "Non, jamais", a répondu le joueur, qui assure n'avoir eu que des rapports sexuels consentis.

"J'étais fou. Je prenais des risques. Les fêtes, les règles du Covid... c'était comme un train lancé à toute vitesse et qui roulait sans s'arrêter jusqu'à ce que j'aille en prison, où j'ai été pour la première fois seul, et où j'ai pu penser à tout ça pour la première fois", a tenté d'expliquer le Français.

Quatre mois en détention provisoire

Benjamin Mendy a passé plus de quatre mois, d'août 2021 à janvier 2022, en détention provisoire. Libéré début janvier, il avait été placé sous contrôle judiciaire dans l'attente de son procès. Il est jugé au côté d'un autre homme, Louis Saha Matturie - sans rapport avec l'ex-joueur Louis Saha -, poursuivi de son côté pour six viols et trois agressions sexuelles. Il a également plaidé non coupable.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Julian Nagelsmann à la tête de l'équipe d'Allemagne jusqu'en 2026

Publié

le

Julian Nagelsmann a trouvé son bonheur à la tête de l'équipe d'Allemagne. (© KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK)

L'avenir de Julian Nagelsmann s'écrira toujours avec l'équipe d'Allemagne. Convoité par le Bayern Munich, le sélectionneur a prolongé son contrat jusqu'à la Coupe du monde 2026.

Après avoir été écarté à la surprise générale du Bayern Munich en mars 2023, Julian Nagelsmann (36 ans) a pris la tête de la sélection allemande six mois plus tard, pour un contrat initial qui allait jusqu'à l'Euro-2024 à domicile. On rappellera que l'Allemagne rencontrera la Suisse à Francfort le 23 juin lors de l'ultime journée de la phase de poules.

"C'est le coeur qui a parlé", indique Julian Nagelsmann dans un communiqué diffusé par la Fédération allemande (DFB). Sous sa férule, l'Allemagne a retrouvé un certain lustre avec deux succès probant le mois dernier contre la France (2-0) et les Pays-Bas (2-1).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

AS Rome: contrat prolongé pour Daniele De Rossi

Publié

le

Daniele De Rossi: impact positif sur le banc de la Roma (© KEYSTONE/EPA/RICCARDO ANTIMIANI)

L'AS Rome a confirmé dans ses fonctions son entraîneur Daniele De Rossi (40 ans) au-delà de la saison en cours. Il avait remplacé le Portugais José Mourinho en janvier.

"Après avoir rencontré mercredi après-midi Daniele De Rossi, nous sommes heureux d'annoncer qu'il va continuer à occuper son poste d'entraîneur au-delà de la saison 2023-24", ont indiqué dans un communiqué les propriétaires de la Roma, Dan et Ryan Friedkin. "Depuis qu'il a pris en charge l'équipe, il a eu un impact positif sur le club et a continué à écrire son histoire extraordinaire avec la Roma", ont-ils ajouté.

La durée de son nouveau contrat n'a pas été précisée. De Rossi, ancien joueur emblématique de la Roma où il a quasiment fait toute sa carrière (2001-19), a succédé à José Mourinho en janvier avec un contrat expirant en fin de saison. La Roma était alors 9e de la Serie A. Elle est désormais 5e et bien partie pour se qualifier pour la prochaine Ligue des champions, puisque l'Italie devrait récupérer une cinquième place pour la C1 grâce à son coefficient UEFA de la saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Ligue des champions: le Bayern sort Arsenal

Publié

le

Kimmich a inscrit le but de la qualification (© KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK)

Le Bayern Munich s'est hissé dans le dernier carré de la Ligue des champions. A domicile, les Bavarois ont battu Arsenal 1-0 grâce à une réussite de Kimmich (63e). Il y avait eu 2-2 à l'aller.

Le succès des Allemands est mérité. Ce sont eux qui ont eu les occasions les plus nettes après la pause, notamment sur une tête de Goretzka sur le poteau (47e). Et Sané, dont la vitesse a posé des problèmes à la défense londonienne, a manqué le k.-o. trois minutes après l'ouverture du score, tout comme Musiala (90e).

Arsenal, comme dimanche en championnat contre Aston Villa, a semblé en panne d'inspiration offensive et en déficit d'énergie. Les Gunners paient peut-être une longue saison, eux dont le banc n'a pas la profondeur de certains de leurs rivaux.

Thomas Tuchel et le Bayern peuvent ainsi encore rêver à sauver leur saison en gagnant un trophée. Mais la route est encore longue pour Harry Kane et ses coéquipiers. L'attaquant anglais, ancien de Tottenham, a sans doute pris un plaisir particulier à mettre fin au parcours européen d'Arsenal...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Paris et Dortmund renversent la table

Publié

le

Kylian Mbappé transforme le penalty du 3-1. (© KEYSTONE/EPA/Alberto Estevez)

Paris l’a fait ! Sept ans après le cauchemar de la remontada, le PSG a découvert que l’ivresse du bonheur était aussi possible à Barcelone.

Sans doute aidés par l’intransigeance de l’arbitre roumain Istvan Kovacs, les Parisiens se sont qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Battus 3-2 au Parc des Princes mercredi dernier, ils se sont imposés 4-1 à Montjuic grâce à des réussites d’Ousmane Dembélé, de Vitinha et à un doublé de l’incontournable Kylian Mbappé. Ils avaient pourtant concédé l’ouverture du score à la 12e minute lorsque Raphina avait surgi sur un centre de Lamine Yamal. A cet instant, la soirée s'annonçait bien longue pour le PSG...

Mais ce match a basculé peu avant la demi-heure avec l’expulsion de Ronald Araujo. L’Uruguayen a vu rouge pour une faute de dernier recours sur Bradley Barcola, cet ailier qui avait failli filer à St. Gall il y a 15 mois mais qui fut bien l’homme de la révolte à Montjuic. A onze contre dix, le PSG a vraiment fait ce qu’il fallait pour renverser le cours de ce quart de finale.

Même si le FC Barcelone aurait pu revenir dans la course à la qualification en fin de match malgré son infériorité numérique, le succès du PSG n’a rien d’usurpé. L’équipe a témoigné de cette force de caractère qui lui avait cruellement manqué six jours plus tôt.

Trois minutes pour un K.O.

En demi-finale, le PSG retrouvera le Borussia Dortmund de Gregor Kobel qu’il avait affronté l’automne dernier en phase de poules. Les Allemands ont éliminé l’Atlético Madrid au terme d’une double confrontation qui restera dans les mémoires. Après leur défaite 2-1 à Madrid, ils ont gagné 4-2 un match retour un peu fou devant un public en délire. Le Borussia a forcé la décision en l’espace de trois minutes avec le 3-2 de la tête de Niclas Füllkrug (71e) et le 4-2 sur la frappe de Marcel Sabitzer (74e) .

Impuissant sur les deux réussites madrilènes, Gregor Kobel s’invitera pour la première fois dans le dernier carré de la Ligue des Champions. Le no 2 de l’équipe de Suisse aura sans doute à c½ur de marquer les esprits juste avant l’Euro. Histoire de se rappeler au bon souvenir de Murat Yakin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X