Rejoignez-nous

International

Merkel et Scholz tentent de mobiliser les indécis

Publié

,

le

A 24h00 de législatives totalement indécises en Allemagne, Angela Merkel a livré samedi un vibrant plaidoyer, lors de son dernier meeting en tant que chancelière, pour le candidat conservateur Armn Laschet, donné perdant face au social-démocrate Olaf Scholz. (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

A la veille de législatives incertaines en Allemagne, Angela Merkel et le social-démocrate Olaf Scholz ont jeté toutes leurs forces dans la bataille samedi lors de derniers meetings pour mobiliser les électeurs indécis.

Longtemps à l'écart des joutes électorales, la chancelière, qui a échoué à préparer sa succession, ne ménage plus ses efforts pour tenter de permettre à l'union conservatrice CDU-CSU d'arracher une victoire inattendue.

Une défaite de son camp ternirait en effet le bilan de celle qui va égaler, avec 16 ans à la chancellerie, le record de longévité d'Helmut Kohl.

"Ce n'est que tous les quatre ans que vous avez l'occasion de décider au niveau fédéral qui doit façonner cet avenir pour vous à Berlin", a lancé Mme Merkel à Aix-la-Chapelle, aux côtés du candidat chrétien-démocrate, l'impopulaire et maladroit Armin Laschet.

L'ancien journaliste de 60 ans "a appris la politique en partant de zéro et il dirige cet État de Rhénanie-du-Nord-Westphalie comme un État fédéral prospère", a vanté la cheffe du gouvernement allemand, qui risque de devoir expédier les affaires courantes dans les mois à venir, durant les négociations pour former une nouvelle coalition au pouvoir.

"Il faut prendre les bonnes décisions (...) car il s'agit de votre pays et vous décidez de votre futur gouvernement" qui devra assurer "la prospérité, la sécurité et la paix", a souligné la dirigeante, 67 ans dont plus de trente en politique.

Depuis le retournement des sondages, au coeur de l'été, le candidat conservateur tout en rondeur, est lui-même passé à l'attaque, agitant le spectre d'un virage à gauche avec Olaf Scholz, le pourtant très modéré chef de file du SPD, ministre des Finances d'Angela Merkel depuis 2018.

Joker inattendu

Alors que le centre-droit a toujours récolté plus de 30% des suffrages aux scrutins nationaux et fourni au pays cinq des huit chanceliers de l'après-guerre, les conservateurs sont menacés de leur pire score électoral.

Dans les récents sondages, les sociaux-démocrates sont en tête avec quelque 25% des intentions de vote, contre 21 à 23% des suffrages pour la CDU/CSU.

Mais l'écart s'est resserré dans la dernière ligne droite.

La glissade dans les sondages d'Armin Laschet a propulsé le vice-chancelier Olaf Scholz, âgé de 63 ans, en joker inattendu. Lui aussi a tenté samedi, lors d'un ultime meeting dans sa circonscription de Potsdam, de mobiliser les hésitants en promettant le "changement".

Avec son flegme habituel, qui confine à l'ennui selon ses détracteurs, il a promis une hausse du salaire minimum et a adressé un clin d'oeil appuyé aux nombreux jeunes qui ont manifesté la veille pour le climat et qui ont selon lui le mérite de "mettre le doigt sur la plaie".

Son expérience de grand argentier rassurent aussi les électeurs allemands, qui semblent en quête du meilleur héritier d'une chancelière qui bénéficie toujours d'une popularité au zénith.

Cette préoccupation pousse chacun des candidats à revendiquer sa proximité avec Angela Merkel et laisse augurer de la poursuite d'un cap centriste et pro-européen après le départ de la chancelière.

L'offensive menée ces derniers jours par les conservateurs contre l'épouvantail d'une coalition "rouge" englobant sociaux-démocrates, écologistes et gauche radicale pourrait cependant avoir porté ses fruits auprès d'une partie de l'électorat.

Traumatisme

Malgré l'importance des questions climatiques dans la campagne, et le traumatisme du pays touché par des crues meurtrières en juillet, la cause écologiste n'a pas progressé autant que l'espéraient les "Grünen", un temps donnés en lice pour décrocher la chancellerie.

La candidate des Verts Annalena Baerbock obtiendrait 15% des suffrages, s'adjugeant la troisième place, devant le parti libéral FDP autour de 11%.

Les Verts devraient néanmoins jouer un rôle pivot dans la future coalition, dont la formation s'annonce encore plus complexe que par le passé: elle devrait nécessiter trois partis pour succéder à l'actuelle "GroKo" (grande coalition) composée de l'Union CDU/CSU et du SPD.

Dans l'éventail des coalitions possibles, une majorité dominée par la gauche et les Verts, ou associant les libéraux et le centre droit, influerait sur les choix de politique budgétaire, fiscale, climatique du pays, et ses orientations diplomatiques.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Hüsler grimpe à la 49e place mondiale

Publié

le

Hüsler fait désormais partie des 50 meilleurs joueurs du monde (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Marc-Andrea Hüsler fait désormais partie des 50 meilleurs joueurs du monde. Le gaucher zurichois de 26 ans a gagné quatre places au classement ATP pour figurer en 49e position ce lundi.

Sa progression de la semaine n'est pas liée à ses deux succès obtenus à Trèves en Allemagne, où il a mené la Suisse à la victoire en Coupe Davis vendredi et samedi. Elle est due aux lourdes chutes d'Alexander Bublik, Emil Ruusuvuori et Albert Ramos-Viñolas qui ont tous perdu plus de dix places pour se rerouver derrière lui.

Mais Marc-Andrea Hüsler trouve là la juste récompense de ses immenses progrès. Encore classé 186e début 2022, il a fait une première apparition dans le top 100 en juillet avant de s'y installer durablement en août après avoir atteint les demi-finales à Winston-Salem. Son sacre à Sofia début octobre lui avait permis de grimper de 31 places pour se retrouver 66e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Un séisme fait des centaines de morts en Turquie et en Syrie

Publié

le

Les destructions sont impressionnantes,comme ici à Malatya, en Turquie. (© KEYSTONE/AP)

Un séisme de magnitude 7,8 a frappé lundi le sud de la Turquie et la Syrie voisine. Il a fait des centaines de morts dans les deux pays et de très importants dégâts selon de premiers bilans en constante évolution.

Au moins 284 personnes ont été tuées en Turquie et plus de 2000 blessées, dans sept différentes provinces, d'après les premières données de l'agence gouvernementale de gestion des catastrophes (Afad) qui dénombre près de 1800 immeubles effondrés.

En Syrie, 237 personnes ont perdu la vie, selon les autorités et des dizaines d'autres dans les zones rebelles. Plus de 600 personnes ont été blessées, ont indiqué les mêmes sources.

"Ma soeur et ses trois enfants sont sous les décombres. Aussi son mari, son beau-père et sa belle-mère. Sept membres de notre famille sont sous les débris", a raconté à l'AFP Muhittin Orakci qui attendait les opérations de secours devant un immeuble effondré à Diyarbakir, dans le sud-est du pays.

Bilan en évolution

Le bilan risque d'évoluer rapidement compte tenu du nombre d'immeubles effondrés dans les villes touchées, comme à Adana, Gaziantep, Sanliurfa, Diayarbakir notamment.

A Iskenderun et Adiyaman, ce sont les hôpitaux publics qui ont cédé sous l'effet du séisme, survenu en pleine nuit à 04h17 locales (02h17 suisses), selon l'institut sismologique américain USGS, à une profondeur d'environ 17,9 kilomètres.

L'épicentre se situe dans le district de Pazarcik, dans la province de Kahramanmaras (sud-est), à 60 km environ à vol d'oiseau de la frontière syrienne.

Ce séisme est le plus important en Turquie depuis le tremblement de terre du 17 août 1999, qui avait causé la mort de 17'000 personnes, dont un millier à Istanbul.

Intempéries

Les intempéries qui frappent cette région montagneuse paralysent les principaux aéroports autour de Diyarbakir et Malatya, où il continue de neiger très fortement, laissant les rescapés hagards, en pyjama dehors dans le froid.

"Nous entendons des voix ici et là-bas. Nous pensons que peut-être 200 personnes se trouvent sous les décombres", a déclaré un secouriste dépêché devant un immeuble détruit de Diyarbakir, selon des images diffusées sur la chaîne NTV.

Face à cette désolation, partout les habitants se mobilisent et tentent de dégager les ruines à mains nues, utilisant des seaux pour évacuer les débris.

Plus au sud, toujours selon NTV, la citadelle byzantine de Gaziantep, érigée au 6e siècle, s'est partiellement effondrée.

Les secouristes turcs et la défense civile ainsi que les pompiers syriens sont à l'oeuvre pour tenter d'extraire d'éventuelles victimes des décombres, selon les médias locaux.

Sur Twitter, des internautes turcs partageaient l'identité et la localisation de personnes prises au piège sous les décombres dans plusieurs villes du sud-est du pays.

Répliques

50 répliques ont été enregistrées en Turquie, selon l'Afad.

Le maire de la ville d'Adana, Zeydan Karalar, a déclaré que deux immeubles de 17 étages et 14 étages avaient été détruits, selon la chaîne TRT. 13 personnes ont été tuées dans la province d'Adiyaman, a annoncé le vice président Fuat Oktay faisant état d'une centaine de bâtiments effondrés.

Au moins 47 personnes ont été tuées et 550 autres blessées dans la province de Malatya, selon l'AFAD. A Gaziantep, 80 personnes ont péri et 600 personnes ont été blessés. 581 bâtiments se sont effondrés dans la province.

Les gazoducs alimentant la région ont aussi été touchés et les provinces de Hatay, Kahramanmaras et Gaziantep sont privés de gaz a affirmé l'organisme public Botas.

Les secousses, ressenties dans tout le sud-est du pays, ont également été ressenties au Liban et à Chypre, selon des correspondants de l'AFP, ainsi qu'au Kurdistan iraquien dans le nord du pays à Erbil et Douk, mais aucune victime n'a été signalée.

Appel à l'aide internationale

"Toutes nos équipes sont en alerte. Nous avons émis une alarme de niveau quatre. C'est un appel y compris à l'aide internationale", a indiqué le ministre turc de l'Intérieur Süleyman Soylu sur la chaîne Haberturk.

"Nos équipes sont en état d'alerte pour secourir les survivants", ont aussi affirmé les Casques Blancs syrien, des secouristes engagés dans les zones rebelles en Syrie, sur Twitter.

L'Azerbaïdjan, pays frère de la Turquie, a annoncé l'envoi immédiat de 370 secouristes, selon l'agence officielle turque Anadolu. Les Etats-Unis, la France, l'Italie, Israël se sont dits prêts à faire de même.

Le gouverneur de la province de Gaziantep a appelé les habitants à se rassembler dehors malgré le froid, tandis que le chef du Diyanet, l'organisme public turc chargé d'encadrer le culte, a appelé les Turcs dans le besoin à trouver refuge dans les mosquées.

La Turquie est située sur l'une des zones sismiques les plus actives du monde.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Stephen Curry forfait pour une durée indéterminée

Publié

le

Stephen Curry est forfait pour plusieurs semaines (© KEYSTONE/AP/Jeff Chiu)

La star des Golden State Warriors Stephen Curry est forfait pour une durée indéterminée en raison d'une blessure au genou gauche, a annoncé son équipe.

L'arrière de 34 ans ne disputera vraisemblablement pas le All Star Game le 20 février à Cleveland.

Dans un communiqué, les tenants du titre ont indiqué qu'une IRM a confirmé que le quadruple champion NBA "souffre de déchirures partielles des ligaments tibio-fibulaires supérieurs" du genou gauche, ainsi que d'une déchirure de la membrane interosseuse et d'une contusion au tibia.

Stephen Curry pourrait être absent des terrains "plusieurs semaines", selon des médias. De leur côté, les Warriors se sont bornés à déclarer qu'il "ne jouera pas le match (de lundi) et que des précisions sur son probable calendrier seront données dans les jours à venir".

Son genou gauche a plié samedi lors d'un choc avec le joueur des Dallas Mavericks, McKinley Wright, au troisième quart-temps de la rencontre qui a été remportée par les Warriors. Il a boité jusqu'à la ligne de touche, n'a pas joué la fin de la rencontre.

"Je pense que l'essentiel est qu'il va être absent pour un petit moment", a déclaré à la presse Steve Kerr, l'entraîneur des Warriors, ajoutant que la situation serait réévaluée dans quelques jours. "La bonne nouvelle est qu'il va revenir. Nous ne savons pas exactement quand, mais ce n'est pas une blessure qui va l'empêcher de jouer toute la saison".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Harry Styles remporte le Grammy de l'album de l'année

Publié

le

Harry Styles avait déjà remporté le prix du meilleur album de pop vocale en début de soirée. (© KEYSTONE/AP/Chris Pizzello)

Le chanteur britannique Harry Styles a remporté dimanche le prix du meilleur album de l'année aux Grammy Awards. Il s'agit d'une victoire surprise face aux grandes favorites Beyoncé, à qui la récompense échappe encore, ou Adele.

La sensation pop a raflé la récompense la plus convoitée de cet équivalent des Oscars pour la musique grâce à "Harry's House", son troisième opus. Un disque où les synthétiseurs et l'acoustique douce s'accompagnent de paroles très personnelles, pour en faire l'album le plus intime de la star britannique.

La jeune chanteuse américaine de jazz Samara Joy a quant à elle remporté le très prisé Grammy Award de la révélation de l'année. Cette Afro-américaine de 23 ans originaire du Bronx à New York a triomphé face à la pop-star brésilienne Anitta, au duo franco-américain DOMi & JD Beck ou encore aux rockers italiens de Maneskin.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Lizzo remporte le Grammy du meilleur enregistrement de l'année

Publié

le

Lizzo prend sa revanche après avoir été devancée en 2020 par Billie Eilish dans cette catégorie. (© KEYSTONE/AP/Chris Pizzello)

La chanteuse américaine Lizzo a devancé les grandes favorites Beyoncé et Adele, en remportant dimanche le prix du meilleur enregistrement de l'année aux Grammy Awards. Ce grâce à son titre "About Damn Time".

Ce prix d'interprétation a un goût de revanche pour Lizzo. En 2020, elle était largement pressentie comme la grande gagnante de cet équivalent des Oscars de la musique, mais avait finalement dû s'incliner face au phénomène pop Billie Eilish.

La chanteuse américaine de blues, folk et country Bonnie Raitt a quant à elle remporté le prix de la chanson de l'année aux Grammy Awards, avec son titre "Just Like That", une surprise face aux poids lourds Beyoncé, Taylor Swift et Adele. La chanteuse de 73 ans compte déjà 10 gramophones à son actif.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Quelques opportunités vous font de l’œil en ce moment dans l’emploi. Vous pourriez bien être à la case départ de nouveautés…

Les Sujets à la Une

X