Rejoignez-nous

International

Nouveau drame en Méditerranée, près de 60 migrants morts noyés

Publié

,

le

Le naufrage a eu lieu au large de Khoms en Libye (Archives © KEYSTONE/AP SOS Mediterranee/FLAVIO GASPERINI)

Près de 60 migrants cherchant à joindre l'Europe sont morts noyés lundi dans un naufrage au large de la Libye, a rapporté l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). C'est un nouveau drame de l'immigration clandestine en Méditerranée.

"Au moins 57 migrants se sont noyés dans un naufrage au large de Khoms aujourd'hui", a précisé l'OIM. La ville de Khoms est située à 120 kilomètres de la capitale Tripoli sur la côte ouest de la Libye, pays d'Afrique du Nord plongé dans le chaos depuis 2011.

"Les survivants qui ont parlé à notre personnel ont déclaré que 20 femmes et deux enfants faisaient partie de ceux qui ont perdu la vie", a ajouté l'OIM sur son compte Twitter. L'organisation a pointé "une autre tragédie" migratoire sur cette "route dangereuse".

L'OIM ne précise pas les nationalités des migrants, mais des images diffusées par l'organisation montrent des travailleurs humanitaires distribuant eau et colis alimentaires aux survivants visiblement épuisés, tous semblant originaires de pays d'Afrique subsaharienne.

Presque 900 morts cette année

La Libye est un important point de passage pour des dizaines de milliers de migrants cherchant chaque année à gagner l'Europe par les côtes italiennes, distantes de quelque 300 km des côtés libyennes. Le nombre de migrants décédés en mer en tentant de rejoindre l'Europe a plus que doublé cette année, a souligné mi-juillet l'OIM. Presque 900 personnes ont péri dans les eaux de la Méditerranée cette année.

Les garde-côtes libyens ont, eux, rapatrié plus de 13'000 personnes en Libye au premier semestre 2021, dépassant le chiffre total pour 2020, d'après le Haut-Commissariat de l'ONU pour les Réfugiés (HCR). ONG et agences onusiennes dénoncent régulièrement le renvoi en Libye de migrants interceptés en mer et les conditions déplorables dans les centres de détention.

Passeurs et trafiquants ont par ailleurs profité ces dix dernières années du climat d'instabilité qui a régné dans ce pays d'Afrique du Nord depuis la révolte de 2011.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Wawrinka titularisé, Otte - Hüsler en ouverture

Publié

le

Wawrinka défiera Zverev vendredi à Trèves (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Stan Wawrinka (ATP 135) a comme prévu été titularisé pour son retour en Coupe Davis.

Le Vaudois défiera Alexander Zverev (ATP 14) dans le deuxième simple du duel Allemagne - Suisse comptant pour les qualifications. Le match d'ouverture verra Marc-Andrea Hüsler (ATP 53) se mesurer à Oscar Otte (ATP 80) vendredi dès 17h à Trèves.

Marc-Andrea Hüsler sera forcément sous pression à l'heure de se frotter au no 2 allemand. Il fait sur le papier figure de favori, même s'il a perdu son seul livré face à Oscar Otte dans des conditions similaires (dur indoor) en octobre 2020. Mais le gaucher zurichois ne pointait alors qu'au 154e rang mondial.

Stan Wawrinka est, lui, mené 4-0 dans son face-à-face avec Alexander Zverev. Mais le Vaudois veut croire en son étoile face au champion olympique, lui aussi en quête de confiance et de victoires depuis qu'il est revenu sur les courts après ses six mois de pause forcée et sa grave blessure à une cheville.

Le double, qui démarrera samedi peu après 13h, s'annonce indécis. Le capitaine Severin Lüthi annonce pour l'heure une paire Leandro Riedi/Dominic Stricker pour se frotter aux spécialistes Tim Pütz et Andreas Mies. Mais il pourrait bien associer une nouvelle fois Hüsler et Stricker, titrés à Gstaad en 2021.

Coupe Davis. Qualifications. A Trèves (indoor): Allemagne - Suisse. Vendredi. Dès 17h: Oscar Otte - Marc-Andrea Hüsler, suivi de Alexander Zverev - Stan Wawrinka. Samedi. Dès 13h: Andreas Mies/Tim Pütz - Leandro Riedi/Dominic Stricker, suivi de Zverev - Hüsler, suivi de Otte - Wawrinka.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Braathen opéré de l'appendicite

Publié

le

Lucas Braathen est incertain pour les Mondiaux (© KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA)

Lucas Braathen ne disputera vraisemblablement pas les Mondiaux de Courchevel/Méribel qui démarrent lundi.

Le Norvégien a été opéré d'urgence d'une appendicite cette semaine en Autriche, a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux.

"J'espère être de retour d'ici quelques semaines", a écrit Braathen pour conclure son message, qui accompagne une photo où il se trouvait sur son lit d'hôpital. Or, même si le géant (vendredi 17) et le slalom (dimanche 19) sont prévus comme de coutume en fin de programme, il ne devrait pas être rétabli à temps pour les Mondiaux.

Leader de la Coupe du monde de slalom devant Henrik Kristoffersen (2e) et les Valaisans Daniel Yule (3e) et Loïc Meillard (4e), 6e du classement de géant, Lucas Braathen (22 ans) est d'ores et déjà forfait pour le slalom de samedi à Chamonix. "Les derniers jours ont été difficiles", a-t-il souligné, après avoir été victime d'une infection.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Culture

Le réalisateur emprisonné Jafar Panahi entame une grève de la faim

Publié

le

Jafar Panahi a été primé dans plusieurs festivals de cinéma européens, dont celui de Locarno en 1997 (archives). (© KEYSTONE/KARL MATHIS)

Le réalisateur iranien Jafar Panahi, emprisonné à Téhéran depuis six mois, a déclaré avoir commencé une grève de la faim. Il proteste contre ses conditions de détention, rapporte une déclaration publiée jeudi par sa femme.

Jafar Panahi, dont les films ont été primés dans plusieurs festivals de cinéma européens, a été arrêté en juillet avant même le début de la vague de protestations qui secoue le régime iranien depuis le mois de septembre. Malgré des espoirs pour sa libération le mois dernier, il reste emprisonné à la prison d'Evin à Téhéran.

"Aujourd'hui, comme beaucoup de personnes piégées en Iran, je n'ai d'autre choix que de protester contre ce comportement inhumain avec ce que j'ai de plus cher: ma vie", a-t-il déclaré. "Je refuserai de manger et de boire et de prendre tout médicament jusqu'à ma libération."

Le cinéaste a commencé sa grève de la faim le 1er février. "Je resterai dans cet état jusqu'à ce que, peut-être, mon corps sans vie soit libéré de prison", a-t-il ajouté.

"Propagande"

Jafar Pahani, 62 ans, a été arrêté le 11 juillet et a été contraint de purger une peine de six ans de prison prononcée en 2010 pour "propagande contre le système". Le 15 octobre, la Cour suprême a annulé la condamnation et ordonné la tenue d'un nouveau procès, laissant naître pour ses avocats un espoir de libération.

Jafar Panahi a gagné un Lion d'or à la Mostra de Venise en 2000 pour son film "Le Cercle". En 2015, il a été récompensé d'un Ours d'or à Berlin pour "Taxi Téhéran", et en 2018 il a remporté le prix du meilleur scénario au Festival de Cannes pour "Trois Visages". Il a également reçu le Léopard d'or en 1997 au festival de Locarno pour "Le Mirroir".

Son arrestation en juillet est intervenue après qu'il avait assisté à l'audience au tribunal d'un autre réalisateur, Mohammad Rasoulof, arrêté quelques jours auparavant. Ce dernier a été libéré le 7 janvier après avoir bénéficié d'une permission de deux semaines pour raisons de santé.

Des personnalités du monde du cinéma figurent parmi les milliers de personnes arrêtées en Iran dans le cadre de la répression des manifestations déclenchées par la mort en détention de Mahsa Amini, une jeune Kurde iranienne arrêtée pour avoir prétendument enfreint le code vestimentaire strict imposé aux femmes.

L'actrice Taraneh Alidoosti, qui a publié des images d'elle ne portant pas de voile islamique, figurait parmi les détenues avant d'être libérée au début du mois de janvier après près de trois semaines de détention.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le pape invite les jeunes Congolais à être "acteurs" de leur avenir

Publié

le

Le pape François a rencontré la jeunesse de RDC jeudi à Kishassa. (© KEYSTONE/AP/Jerome Delay)

Accueilli dans une ambiance surchauffée jeudi dans le grand stade de Kinshasa, le pape François a invité les jeunes à être "acteurs" de l'avenir de la République démocratique du Congo (RDC). Le pays est en proie au chômage et à des violences endémiques.

Au rythme des tambours, des chants et des danses traditionnelles, le souverain pontinfe a fait une entrée digne d'une rock star au stade des Martyrs à bord de sa "papamobile", saluant et bénissant la foule sur fond d'une sono endiablée. Plus de 65'000 personnes, selon les organisateurs, ont participé à cette rencontre, avides de message de paix dans ce pays très catholique rongé par des exactions meurtrières à l'est.

Face au "tribalisme" et à "l'individualisme", François a appelé les fidèles à privilégier la "communauté". Il les a invités à prendre leur voisin par la main puis à faire silence en pensant "à des personnes qui (les) ont offensés".

Lutte contre la corruption

Le pape a aussi vilipendé la corruption, un problème aigu en RDC. "Tu es indispensable et responsable de ton Eglise et de ton pays. Tu appartiens à une histoire plus grande qui t'appelle à être acteur", a-t-il lancé alors que les conflits, le chômage et les luttes de pouvoir assombrissent l'avenir de la RDC, où environ 60% des habitants ont moins de 20 ans.

Très attendue, cette visite entourée d'une immense ferveur a été marquée mercredi par une séquence chargée d'une lourde émotion lors de laquelle François a lancé un "vibrant appel" devant les "cruelles atrocités" perpétrées dans l'est du pays, après avoir entendu les témoignages de victimes.

"Vos larmes sont mes larmes, votre souffrance est ma souffrance", a lâché François, qui entend attirer l'attention sur les drames frappant certaines "périphéries" du monde.

Le souverain pontife s'est également "indigné" de "l'exploitation, sanglante et illégale, de la richesse" de la RDC, où les violences de groupes armés ont tué des centaines de milliers de personnes et jeté des millions d'autres sur les routes. Il devait lui-même se rendre dans l'est du pays, à Goma, mais cette étape a été supprimée en raison des risques pour sa sécurité.

Contre-pouvoir

Malgré l'influence croissante des Eglises évangéliques depuis les années 1990, l'Eglise catholique conserve un rôle majeur dans l'éducation, la culture, la politiques ou la tenue des infrastructures socio-sanitaires en RDC, où elle a souvent fait office de contre-pouvoir.

Le pape de 86 ans doit rencontrer en fin de matinée le Premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde à la nonciature apostolique. Puis il se rendra en milieu d'après-midi à la cathédrale Notre-Dame du Congo, construite en 1947, où il prononcera un discours devant des prêtres et religieux.

Mercredi, le pape avait célébré une messe en plein air qui a, selon les autorités, rassemblé plus d'un million de fidèles, sur un aéroport de l'est de la capitale. Il s'agit du quarantième voyage international du chef de l'Eglise catholique depuis son élection en 2013, le cinquième sur le continent africain.

Vendredi, il rejoindra Juba, capitale du Soudan du Sud, plus jeune Etat du monde et parmi les plus pauvres de la planète.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Économie

Sony relève légèrement ses prévisions de bénéfices annuels

Publié

le

Sony table aussi plus que jamais sur la coopération entre ses différentes divisions: il travaille actuellement sur une dizaine d'adaptations de ses licences de jeu vidéo au cinéma et à la télévision. (Photo/KEYSTONE/EPA/FRANCK ROBICHON) (© KEYSTONE/EPA/FRANCK ROBICHON)

Le géant japonais du divertissement et de l'électronique Sony a relevé jeudi ses prévisions de bénéfices pour son exercice 2022/23 qui se terminera fin mars. Le groupe mise sur l'impact positif de la faiblesse du yen pour gonfler ses revenus dans le jeu vidéo.

Pour le trimestre écoulé (octobre-décembre), l'entreprise nippone a annoncé jeudi un bénéfice net en recul de 6% sur un an à 326,8 milliards de yens (2,3 milliards d'euros) et un bénéfice opérationnel en diminution de 8%, malgré une hausse de 13% de ses ventes. Les résultats de sa division Sony Pictures ont ainsi pâti de la comparaison avec l'année précédente, qui avait vu les cartons au cinéma des films de super-héros "Spider-Man: No way Home" et "Venom: Let There Be Carnage".

Pour l'exercice 2022/23, le groupe prévoit désormais un bénéfice net annuel de 870 milliards de yens (6,1 milliards d'euros, -1,4% sur un an), un petit peu plus que la prévision de 840 milliards de yens publiée en novembre dernier. Sony a aussi légèrement relevé sa prévision de bénéfice opérationnel à 1.180 milliards de yens, contre 1.160 milliards de yens précédemment.

Le groupe a paralèllement revu en légère baisse ses objectifs de ventes, à hauteur de 11.500 milliards de yens (+15,9% sur un an), contre 11.600 milliards de yens jusque-là. Ses ventes de PlayStation 5, notamment freinées depuis la sortie de la console fin 2020 par des difficultés de production liées à la pénurie de semi-conducteurs, ont cependant nettement accéléré au troisième trimestre, flattées par ailleurs par un taux de change avantageux.

Le groupe a désormais écoulé au total plus de 32 millions de PS5, ce qui devrait continuer à soutenir ses revenus dans les services en ligne liés au jeu vidéo, avec une offre d'abonnements renforcée l'an dernier, et améliorer les ventes de jeux à venir, comme le très attendu "Final Fantasy XVI". Alors qu'un ralentissement économique mondial s'annonce à l'horizon, l'analyste Yasuo Nakane a dit ne prévoir "qu'une légère croissance des résultats (de Sony) au cours du prochain exercice", dans une note de Mizuho Securities publiée en janvier.

"Ceci dit, nous sommes optimistes" quant à la stabilité des résultats de Sony "dans le contexte d'une récession, car les bénéfices de ses activités cinéma, musique et services financiers en particulier sont peu affectés par les facteurs macroéconomiques", a-t-il ajouté. Sony table aussi plus que jamais sur la coopération entre ses différentes divisions: il travaille actuellement sur une dizaine d'adaptations de ses licences de jeu vidéo au cinéma et à la télévision.

Le groupe a par ailleurs annoncé jeudi des changements à sa tête, avec la promotion à partir du 1er avril de son directeur financier Hiroki Totoki, 58 ans, aux rôles de président et directeur des opérations. Kenichiro Yoshida restera lui président du conseil d'administration et directeur général.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X