Rejoignez-nous

Football

Toute l'Allemagne pleure le décès de son "Kaiser"

Publié

,

le

L'Allemagne est en deuil après le décès de Kaiser Franz (© KEYSTONE/EPA/MARC MUELLER)

"Footballeur extraordinaire", "figure lumineuse du foot allemand", "une véritable rupture": l'Allemagne pleurait lundi soir la disparition de son "Kaiser" Franz Beckenbauer.

Malade, retiré de la vie publique, Franz Beckenbauer s'est éteint dimanche à l'âge de 78 ans, ont annoncé lundi sa famille et la Fédération allemande. Il s'est "endormi paisiblement" entouré des siens à Salzbourg.

"Le choc est profond, même si je savais que ça n'allait pas bien chez Franz. Sa mort est une perte pour le football et pour toute l'Allemagne", a réagi Lothar Matthäus sur le site internet du tabloïd Bild.

Matthäus, détenteur du record de sélections avec l'Allemagne (150), est l'une des autres figures du football allemand du XXe siècle. Il était le capitaine de la sélection ouest-allemande qui a soulevé la Coupe du monde en juillet 1990 au stade olympique de Rome sous les ordres de Beckenbauer.

"Il était l'un des plus grands, en tant que joueur, entraîneur, mais aussi en dehors du terrain. Tous ceux qui l'ont connu savent quel homme grandiose et généreux il était. Un bon ami nous a quittés. Il va me manquer, il va nous manquer!", a-t-il ajouté.

"C'est une véritable rupture", a estimé le président de la Fédération allemande (DFB) Bernd Neuendorf. "Avec une haute estime et une profonde gratitude, nous regardons vers son oeuvre. Avec lui, nous perdons un footballeur extraordinaire", ajoute-t-il.

Une "figure lumineuse"

Directeur sportif au sein de la DFB et lui aussi champion du monde en 1990, Rudi Völler a fait part de son "immense tristesse". "J'estime que ça a été l'un des plus grands privilèges d'avoir connu et côtoyé Franz Beckenbauer", a-t-il dit, cité dans un communiqué de la DFB.

"Le +Kaiser+ a été une inspiration pour plus d'une génération, il restera à jamais une figure lumineuse du football allemand. Avec Franz Beckenbauer, le football allemand perd une grande personnalité, je perds un bon ami", a ajouté Völler.

Cette image de la figure lumineuse est également reprise par l'actuel sélectionneur allemand Julian Nagelsmann, qui a déclaré que lorsque "Beckenbauer entrait dans une pièce, elle s'illuminait".

Ancien président du comité olympique allemand et actuel président du CIO, l'Allemand Thomas Bach a salué la "légende du sport, bien au-delà du football, et un ami fidèle".

"Plus sombre, plus calme, plus pauvre"

La vie de Franz Beckenbauer est intimement lié au Bayern Munich: il y a rejoint les équipes jeunes en 1958, y a signé son premier contrat à l'été 1964 et l'a quitté en fin de carrière à l'été 1977 pour aller au New York Cosmos. "Le monde du Bayern n'est plus ce qu'il était, soudainement plus sombre, plus calme, plus pauvre", a écrit le club +Rekordmeister+ sur son site internet.

"Franz Beckenbauer est la plus grande personnalité que le Bayern ait jamais connue. Comme joueur, entraîneur, président et comme homme: inoubliable", a glissé Uli Hoeness, avec qui Beckenbauer a dirigé le club bavarois aux côtés de Karl-Heinz Rummenigge.

La classe politique allemande a également exprimé sa vive émotion à l'annonce de la triste nouvelle, à commencer par le chancelier Olaf Scholz. "Champion du monde comme joueur et entraîneur: Franz Beckenbauer était l'un des plus grands footballeurs allemands et pour beaucoup +der Kaiser+, parce qu'il a aussi passionné plusieurs générations pour le football allemand. Il va nous manquer", a-t-il écrit sur X.

Le président Frank-Walter Steinmeier a de son côté estimé que "probablement personne n'a autant marqué le football allemand de son empreinte que Franz Beckenbauer. Comme joueur, entraîneur et sélectionneur, il a marqué l'histoire du football".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Murat Yakin ne veut pas sous-estimer la Hongrie

Publié

le

Murat Yakin: son équipe est prête à entrer dans l'Euro 2024 (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Il a son équipe en tête et mesure la difficulté de la tâche qui attend la Suisse contre un adversaire de valeur. "L’important est d’être prêt", dit Murat Yakin.

Le sélectionneur assure que ses joueurs le sont. "Même si Denis Zakaria et Streven Zuber sont encore un peu ménagés, les vingt-six joueurs du cadre sont à ma disposition, se félicite Murat Yakin. Maintenant, il convient surtout de ne pas sous-estimer la Hongrie. Ses derniers résultats parlent pour elle. Mais je veux croire que mon équipe sera capable de jouer sur ses qualités."

A ses côtés lors de la traditionnelle conférence de presse à J-1, Granit Xhaka n’est pas tombé dans le piège, celui de crier sur les toits que la Suisse sera sacrée Championne d’Europe le 14 juillet prochain. "Mais on me connait. Tout le monde sait que je vois très large au moment de faire mes valises avant un tournoi, sourit le capitaine. Cela commence enfin demain pour nous. A nous d’annoncer clairement la couleur !"

Immense aura

Après une saison presque parfaite avec le Bayer Leverkusen - "elle l’aurait été si nous n’avions pas perdu la finale de l’Europa League", dit-il -, le Bâlois aborde cet Euro avec une immense aura. "J’accepte volontiers tous les compliments, poursuit-il. Mais ce n’est pas à moi de dire si je suis aujourd’hui l’un des meilleurs joueurs du monde. Je suis juste là pour aider l’équipe, pour la pousser vers l’avant."

Le capitaine est, à nouveau, revenu sur sa relation avec son sélectionneur. "Je suis heureux de me retrouver sous les ordres d’un entraîneur aussi ouvert, explique-t-il. Entre Murat Yakin et moi, il n’y a jamais eu le moindre problème. Ces derniers mois, il est venu souvent à Düsseldorf. Nous avons partagé de bons repas avec du bon vin. Tout ce qui a pu être écrit sur nous deux est ridicule." Comme si tout le monde avait rêvé...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Euro 2024: la Hongrie est prête pour affronter la Suisse

Publié

le

Marco Rossi, le sélectionneur italien de la Hongrie (© KEYSTONE/AP/Tibor Illyes)

C’est une équipe de Hongrie qui regorge de confiance que la Suisse défiera samedi à Cologne. "Elle n’a cessé de grandir au fil des mois", affirme son sélectionneur italien Marco Rossi.

"Notre premier but est d’apporter de la joie et du bonheur à nos supporters, dit-il. Nous y étions parvenus il y a trois ans même si nous n’étions pas sortis de la phase de poules." A la lutte avec le Portugal, la France et l’Allemagne, les Hongrois avaient échoué sur le fil.

Cette année, au sortir d'une série vertueuse de 14 matches sans défaite, ils espèrent un autre destin dans un groupe plus abordable. "Mais la Suisse est une équipe très forte. Très solide en défense. Parfaitement armée en ligne médiane avec Granit Xhaka. Et percutante en attaque, souligne le technicien italien. Nous avons étudié son jeu. Mes joueurs savent ce qu’ils doivent faire demain sur le terrain. La pression sur leurs épaules sera très grande. Mais je veux croire qu’ils sauront comment l’évacuer."

Cette confiance presque sans limite, on la retrouve dans les propos de Loïc Nego. Né à Paris il y a 33 ans et international hongrois depuis l’automne 2020, le défenseur du Havre lâche tout simplement qu’il "veut aller au bout dans cet Euro". "La Suisse impose un immense respect en raison de ses résultats depuis dix ans et en raison de la présence dans ses rangs de grands joueurs, dit-il. Mais nous avons également des atouts. Nous avons beaucoup travaillé sur nos forces, sur ce que nous devons faire pour gagner ce premier match."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

La compétition de l'Euro 2024 est à vivre sur LFM !

Publié

le

De

Euro 2024
Photo de Dominik Kuhn sur Unsplash

Si parmi nous il y a des fans de football, alors vous deviez attendre ce jour avec beaucoup d’impatience, puisque ce vendredi 14 juin marque le début des matchs de l’Euro 2024.

En effet, durant un mois entier, toute l’Europe sera rythmée par des matchs qui verront s’affronter les meilleures équipes européennes de football. Et pour suivre toute la compétition et ne rien manquer de cette 17e édition de l’Euro 2024, vous pouvez compter sur LFM !

Le journal de l’Euro sur LFM

Eh oui, sur LFM, nous avons bien conscience de l’importance de cette compétition européenne et, évidemment, nous serons toutes et tous dernière la Suisse pour encourager l’équipe à aller le plus loin possible. D’ailleurs, nous avons déjà hâte qu’elle dispute son premier match de l'Euro 2024, ce samedi 15 juin contre la Hongrie.

C’est pourquoi, en collaboration avec CEI Habitat, nous vous proposons tous les jours entre 16 heures et 17 heures, votre Journal de l’Euro sur LFM !

CEI Habitat

L’Allemagne au plus près de nous

Cette 17e édition de l’Euro 2024 se déroule en Allemagne, pays faisant partie des plus victorieux de la compétition. Et pour l’occasion, ce ne sont pas moins de 10 stades qui seront réquisitionnés pour les matchs.

Bien que l’Allemagne ne soit pas si loin géographiquement, elle sera encore plus proche de nous durant cette compétition puisque, comme nous vous le disions, vous aurez l’occasion de vivre tous les jours l’Euro 2024 sur LFM, entre 16 heures et 17 heures.

Dynamisme & mixité pour l’hymne de l'Euro 2024

En tant que radio, nous ne pouvions pas passer à côté de l’hymne de l’Euro 2024, qui va également rythmer toute cette période du 14 juin au 14 juillet. Cette création, qui sent parfaitement l’été, est la combinaison des talents de l’italien MEDUZA, de l’allemande Leony et du groupe américain OneRepublic.

Alors, pour le plaisir, nous vous le remettons ci-dessous :

Continuer la lecture

Football

Borussia Dortmund: Nuri Sahin nommé entraîneur

Publié

le

Nuri Sahin célèbre un but avec Dortmund en 2016 (© KEYSTONE/EPA DPA/BERND THISSEN)

Borussia Dortmund n'a pas tardé pour trouver son nouvel entraîneur. Au lendemain de l'annonce du départ d'Edin Terzic, le BVB a annoncé que Nuri Sahin reprenait la direction de l'équipe.

Sahin (35 ans), ancien joueur du club (223 matches, 21 buts), était depuis le début 2024 assistant de Terzic. Il a signé un contrat jusqu'à fin juin 2027. "C'est un grand honneur pour moi de pouvoir entraîner Borussia Dortmund", a-t-il déclaré dans un communiqué du club.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Si vous désirez faire évoluer une amitié amoureuse vers une relation amoureuse, sachez que vous êtes carrément sur la bonne voie pour franchir ce pas !

Les Sujets à la Une

X