Rejoignez-nous

International

Ultimes heures de campagne en France avant un choix capital

Publié

,

le

Au vu des sondages, Emmanuel Macron est bien parti pour prolonger de cinq ans son bail à l'Élysée. (© KEYSTONE/AP/Francois Mori)

Emmanuel Macron et Marine Le Pen jetaient leurs ultimes forces dans la bataille vendredi, aux dernières heures de la campagne pour le second tour de la présidentielle française. En ligne de mire, un choix entre deux projets et visions du monde radicalement opposés.

Donné vainqueur dimanche soir par les sondages, le président sortant a choisi le sud-ouest, accompagné du Premier ministre Jean Castex, comme point final d'une campagne présidentielle entamée sur le tard à cause de la guerre en Ukraine.

A Figeac, dans le Lot, un département rural qui a voté massivement pour lui il y a cinq ans, M. Macron a enchaîné les bains de foule et s'est lancé dans un long plaidoyer en faveur de son projet de réformes, tout en défendant son bilan, notamment le "quoi qu'il en coûte" face à la pandémie de Covid-19.

"C'est bien, il a été optimiste, pas dans les insultes comme le fait l'autre camp", s'est félicité Carole Bisien, une sympathisante, à l'issue du discours prononcé sous la halle.

"Rien n'est joué"

Interpellé par une banderole déployée sur un balcon où l'on pouvait lire, "Quand tout sera privé, on sera privé de tout", le président-candidat a répondu: "Félicitez-vous d'être en démocratie. J'espère que ça pourra continuer car, le 24 avril, si ce n'est pas le cas, ce sera un autre choix".

"On ne fera pas l'unité du pays en promettant tout et en ne finançant rien", a-t-il taclé, mettant en garde sur le fait que "rien n'est joué" et demandant à ses partisans de "se mobiliser jusqu'à la dernière seconde".

S'il est réélu, Jean Castex restera Premier ministre au moins toute la semaine prochaine, qui sera "une semaine de transition" car "il faut de la continuité" et "une gestion des affaires courantes très réactive".

Auparavant, tirant le bilan de l'entre-deux tours, il avait attaqué sa rivale affirmant qu'elle était parvenue à "avancer masquée", cependant que "les fondamentaux de l'extrême droite sont là".

"Des millions de nos compatriotes se sont portés vers son parti et son projet parce qu'elle a donné le sentiment qu'elle répondait au problème du pouvoir d'achat. Mais ses réponses ne sont pas viables", a-t-il affirmé dans la matinée sur France Inter.

"Mme Le Pen est l'héritière d'un père, d'un parti et d'une idéologie qui a aussi reposé sur beaucoup d'antisémitisme", a-t-il encore accusé.

"Ca va être serré"

La candidate RN a, elle, choisi son fief des Hauts-de-France pour achever sa campagne, multipliant elle aussi les bains de foule et échanges avec des habitants.

En déplacement à Etaples (Pas-de-Calais), à quelques encablures du Touquet, lieu de villégiature des époux Macron, elle a notamment dénoncé le projet de son adversaire de repousser l'âge de départ à la retraite à 65 ans, jugeant qu'en cas de réélection du président sortant, les "Français vont en prendre pour perpèt'".

Le choix posé aux Français: "C'est Macron ou la France", a-t-elle prévenu sur le marché local avant de rencontrer des soignants dans un hôpital à Berck.

Marine Le Pen cherche à faire échec au "front républicain", actionné en 2002 contre son père puis en 2017 contre elle-même pour faire barrage à l'extrême droite, et plaide pour un "front anti-Macron" dimanche.

"Ce ne sont pas les sondages qui font l'élection", a-t-elle assuré alors qu'elle est donnée perdante, entre 43% et 45%, selon les dernières enquêtes d'opinion, contre 55% à 57% pour Emmanuel Macron.

"Ça va être serré" dimanche, a estimé entre deux allées Pascal Blondel, chapeau tricolore sur la tête, jardinier de 52 ans et militant RN. "Il faut virer Macron. Il a tellement mis la France dans la misère", a lancé cet ancien "gilet jaune".

En cette fin de campagne musclée, les deux rivaux craignent surtout une démobilisation des électeurs. D'autant plus que les trois zones scolaires seront en vacances, avec notamment le début du congé de printemps pour la région parisienne.

Regards vers la gauche

L'enjeu dans ces dernières heures est de mobiliser les abstentionnistes, convaincre les indécis et séduire l'électorat du chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon, plus gros réservoir de voix à l'issue du premier tour (près de 22%).

Entre le 3 janvier et le vendredi 22 avril 2022 inclus, un total de 2,5 millions de procurations ont été établies, dont 70% par le biais de la téléprocédure Maprocuration, selon le ministère de l'Intérieur. Il y a actuellement 1,9 million de procurations valables pour le second tour.

A minuit, les deux candidats ne pourront plus parler ni agir: réunions publiques, distributions de tracts et propagande numérique des candidats seront interdites. Et aucun sondage ne pourra être publié avant les premières estimations diffusées dimanche à 20h00.

En Guadeloupe, Guyane, Martinique, à Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et en Polynésie française, le scrutin est avancé à samedi en raison du décalage horaire.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

International

Harris dit à Gantz, rival de Netanyahou, sa "profonde inquiétude"

Publié

le

La visite à Washington de Benny Gantz, grand rival politique du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, suscite des remous en Israël. (© KEYSTONE/EPA/MICHAEL REYNOLDS)

La vice-présidente américaine Kamala Harris a dit lundi à Benny Gantz, membre du cabinet de guerre israélien, sa "profonde inquiétude" face à la crise humanitaire à Gaza. Elle a "exhorté Israël à prendre des mesures" pour augmenter l'entrée d'aide.

Elle a aussi "salué l'approche constructive" des autorités israéliennes dans les négociations en cours pour une cessation temporaire des hostilités déclenchées par l'attaque du mouvement islamiste Hamas le 7 octobre sur le sol israélien.

La démocrate a "appelé le Hamas à accepter les conditions qui sont sur la table pour une libération des otages, qui se traduiraient par un cessez-le-feu immédiat de six semaines et permettraient d'augmenter l'aide humanitaire".

La visite à Washington de cet ancien ministre de la défense, grand rival politique du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou, suscite des remous en Israël. M. Gantz doit aussi rencontrer le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan et le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

L'Inter signe son 9e succès d'affilée en Serie A

Publié

le

Alexis Sanchez a marqué sur penalty lundi face au Genoa (© KEYSTONE/AP/Luca Bruno)

L'Inter Milan est idéalement lancé vers un 20e Scudetto.

Les hommes de Simone Inzaghi ont cueilli lundi soir leur 9e victoire consécutive en Serie A en battant le Genoa 2-1 en clôture de la 27e journée. Ils comptent 15 points d'avance sur la Juventus et 16 sur le Milan AC.

Yann Sommer en reste donc à 16 blanchissages dans ce championnat d'Italie 2023/24 en 26 apparitions. Le gardien de l'équipe de Suisse est resté sans réaction sur la puissante reprise du pied gauche armée des 16 mètres par Johan Vasquez après un dégagement manqué par la défense lombarde (54e, 2-1).

Les Intéristes, qui affichent un "goal-average" de 18-3 sur leurs cinq derniers matches de championnat, avaient fait la différence en première mi-temps grâce à un but de Kristjan Asllani (30e) et à un penalty transformé par Alexis Sanchez (38e). Ils ont maîtrisé leur sujet après la réduction du score pour signer leur 11e succès en autant de matches joués en 2024 toutes compétitions confondues.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Sam Kerr inculpée pour outrage à caractère raciste

Publié

le

Sam Kerr a été inculpée d'outrage à caractère raciste (© KEYSTONE/AP/TERTIUS PICKARD)

Sam Kerr a été inculpée d'outrage à caractère raciste sur un agent de police au Royaume-Uni. L'internationale australienne est l'une des stars féminines du football.

Les faits sont anciens et remontent au 30 janvier de l'année dernière à Twickenham, dans la banlieue sud-ouest de Londres, a précisé un porte-parole de la Metropolitan Police. Ils se sont produits alors qu'un agent de police intervenait en réponse à un litige sur le tarif d'une course en taxi, a-t-il poursuivi.

Agée de 30 ans, Sam Kerr, qui joue au FC Chelsea, a comparu devant un tribunal de Wimbledon le 1er février dernier. La Fédération australienne a indiqué dans un communiqué qu'elle était "au courant de la procédure impliquant Sam Kerr au Royaume-Uni".

"Puisqu'il s'agit d'une affaire judiciaire en cours, nous sommes dans l'incapacité de fournir d'autres commentaires à ce stade", a ajouté Football Australia dans un communiqué diffusé à Sydney.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Le premier mariage homosexuel, sous protection policière

Publié

le

Le chef du parti de gauche Syriza, première force d'opposition au parlement, Stefanos Kasselakis (ci-contre) a annoncé qu'il épouserait son compagnon américain, Tyler McBeth, en Grèce cet été (Photo d'illustration). (© KEYSTONE/AP/YORGOS KARAHALIS)

Le premier mariage entre personnes du même sexe a eu lieu ce week-end en Grèce, sous protection de la police qui a fait état lundi de "menaces" reçues par les amoureux.

"Notre mariage, qui a eu lieu en présence de nos trois enfants, s'est déroulé sans peur ni stress, comme il se doit", ont écrit les jeunes mariés dans une lettre publiée par la police sur X.

Le couple, qui a indiqué avoir reçu des "menaces pour leur sécurité", a remercié la police pour son assistance "pendant et après la cérémonie", selon le communiqué de la police.

La Grèce a adopté le 16 février une loi autorisant le mariage homosexuel et l'adoption d'enfants par des couples de même sexe.

Quelque 4000 opposants à la loi, emmenés notamment par Niki, le parti d'extrême droite proche de la Russie, avaient manifesté devant le Parlement brandissant des icônes de la Vierge et des croix chrétiennes.

Ce pays méditerranéen, dans lequel l'influente Eglise orthodoxe était farouchement opposée à la réforme, est devenu ainsi le 37e pays dans le monde, le 17e de l'Union européenne et le premier pays chrétien orthodoxe à légaliser l'adoption pour des parents de même sexe.

Le chef du parti de gauche Syriza, première force d'opposition au parlement, Stefanos Kasselakis a annoncé qu'il épouserait son compagnon américain, Tyler McBeth, en Grèce cet été.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Verseau

Au travail, des transformations successives se font à un rythme accéléré. Au lieu de paniquer, classez vos priorités et vous vous en sortirez avec succès.

Les Sujets à la Une

X