Rejoignez-nous

International

Un nouveau chef du gouvernement tunisien sera nommé

Publié

,

le

Le 25 juillet, Kaïs Saïed a limogé le premier ministre, suspendu les activités du Parlement et s'est arrogé aussi le pouvoir judiciaire (archives). (© KEYSTONE/AP/Slim Abid)

Près de deux mois après s'être arrogé les pleins pouvoirs, le président tunisien Kaïs Saeïd a annoncé lundi qu'il nommerait un nouveau chef du gouvernement. Il va cependant garder en place les mesures d'exception qu'il avait décrétées le 25 juillet.

"Ces mesures d'exception se poursuivront et un chef du gouvernement sera nommé, mais sur la base de provisions de transition répondant à la volonté du peuple", a déclaré M. Saïed lors d'un discours retransmis par la télévision nationale depuis Sidi Bouzid, berceau de la révolte tunisienne de 2011.

M. Saïed, dont le discours au siège du gouvernorat de Sidi Bouzid a été interrompu à plusieurs reprises par une foule scandant "le peuple veut la dissolution du Parlement", a en outre annoncé qu'il allait faire adopter "une nouvelle loi électorale" sans en dévoiler les contours.

Le 25 juillet, M. Saïed a limogé le premier ministre, suspendu les activités du Parlement et s'est arrogé aussi le pouvoir judiciaire, pour un mois renouvelable avant de prolonger ces mesures le 24 août, "jusqu'à nouvel ordre".

Il a évoqué par la suite une réforme à venir de la constitution de 2014, qui a instauré un système hybride, ni présidentiel ni parlementaire, source de conflits récurrents entre les deux pouvoirs.

"Péril imminent"

Théoricien du droit, Kaïs Saïed se présente depuis son élection surprise à une large majorité fin 2019 comme l'interprète ultime de la constitution. Il s'est appuyé sur l'article 80, qui envisage des mesures exceptionnelles en cas de "péril imminent" à la sécurité nationale, pour justifier les décisions prises le 25 juillet.

Nombre de Tunisiens les ont accueillies avec enthousiasme, car, exaspérés par leur classe politique, ils attendent des actes forts contre la corruption et l'impunité dans un pays en graves difficultés sociales et économiques.

Mais opposants, partis politiques, magistrats et avocats ont dit craindre une "dérive autoritaire". Le parti d'inspiration islamiste Ennahdha, principal rival de M. Saïed et qui disposait du plus grand nombre de sièges dans le Parlement gelé, a exprimé "son rejet catégorique" de "toute suspension de l'application de la constitution" ou "changement du système politique".

Des représentants de la société civile en Tunisie ont dénoncé un recul "clair et net" des libertés depuis que M. Saïed s'est arrogé les pleins pouvoirs.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Chicago ne gagne toujours pas

Publié

le

Philipp Kurashev tombe à la renverse devant le gardien Jack Campbell. (© KEYSTONE/AP/Charles Rex Arbogast)

Chicago et Philipp Kurashev attendent encore leur première victoire de la saison. Battus 3-2 par Toronto, les Blackhawks ont concédé une... septième défaite.

Chicago avait pourtant mené 2-0 avant de s'incliner sur une réussite de William Nylander après 158'' de jeu dans la prolongation. Auteur d'un assist sur l'ouverture du score à 5 contre 4 de Kirby Dach, Philipp Kurachev a comptabilisé son premier point de la saison.

Pius Suter a, également, signé son premier point de l'exercice. Le Zurichois a délivré un assist lors du succès 3-2 de Detroit devant Washington. Egalement mené 2-0, les Red Wings ont raflé la mise grâce à un but de Dylan Larkin 97 secondes après le début de la prolongation.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Une première victoire d'Atlanta à l'extérieur

Publié

le

Clint Capela attaque le panier face à Brandon Ingram. (© KEYSTONE/AP/Gerald Herbert)

Atlanta a cueilli à la Nouvelle-Orléans sa première victoire de la saison à l'extérieur. Les Hawks ont battu les Pelicans 102-99 grâce notamment aux 31 points de Trae Young.

Face à un adversaire privé de sa star Zion Wiliamson, Atlanta a dû combler un écart de 16 points en première période (33-17) avant de prendre la main. Auteur de 5 points mais précieux dans les raquettes avec ses 12 rebonds et ses 3 contres, Clint Capela a tenu un rôle déterminant dans cette victoire. Il a, en effet, réussi un geste défensif décisif pour empêcher Devonte Grahham de redonner l'avantage à la Nouvelle-Orléans dans les ultimes secondes de la partie.

A noter par ailleurs l'incroyable défaite des Lakers à Oklahoma City. Sans LeBron James blessé à la cheville droite, ils se sont inclinés 123-115 devant le Thunder après avoir pourtant compté un avantage de... 26 points (56-30) dans le deuxième quarter.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Samsung Electronics: bénéfice en hausse au 3e trimestre

Publié

le

Samsung Electronics a vu son bénéfice net augmenter de plus de 30% au troisième trimestre (archives). (© KEYSTONE/AP/AHN YOUNG-JOON)

Le géant sud-coréen Samsung Electronics a annoncé jeudi une hausse de plus de 30% de son bénéfice net au troisième trimestre grâce à une forte demande mondiale, et malgré les difficultés liées à la chaîne d'approvisionnement mondiale.

La société a déclaré que "les conditions de marché favorables se sont poursuivies sur le marché de la mémoire", entraînant des "ventes robustes".

Son chiffre d'affaires a augmenté de 10% en glissement annuel pour atteindre le chiffre record de 74'000 milliards de wons (57,9 milliards de francs), grâce aux excellents résultats de ses puces liés à la très forte demande en temps de pandémie.

L'essor du travail à la maison a dopé la demande pour les appareils fonctionnant avec des semi-conducteurs produits par le mastodonte sud-coréen.

Le plus grand fabricant de smartphones au monde a vu son bénéfice net atteindre 12,3 milliards de wons (9,6 millions de francs) pour la période de juillet à septembre en glissement annuel, a indiqué le groupe dans un communiqué. Le bénéfice opérationnel a progressé de 28% à 15.8 milliards de wons (12,3 milliards de francs), soit la valeur anticipée par le groupe au début du mois.

Problème d'approvisionnement

Samsung Electronics est le fleuron du groupe Samsung, qui est de loin le plus grand des conglomérats familiaux -les "chaebols"- qui dominent la 12e économie au monde. Le chiffre d'affaires du groupe dans son ensemble équivaut à un cinquième du PIB national.

Mais la pandémie continue de représenter une source d'incertitude. Le groupe a prévenu "qu'un problème d'approvisionnement en composants plus long que prévu pourrait devoir être surveillé".

Les problèmes de chaîne d'approvisionnement frappent l'activité économique dans le monde entier, les entreprises étant confrontées à des pénuries de matières premières essentielles, de composants et de capacités de transport.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Coronavirus

Un essai témoigne d'effets encourageants d'un antidépresseur

Publié

le

L'étude a mesuré combien de malades de chaque groupe ont finalement été hospitalisés après 28 jours, ou ont dû à une occasion rester plus de six heures dans un service d'urgence (image d'illustration). (© KEYSTONE/EPA EFE/FERNANDO BIZERRA)

La fluvoxamine, un médicament antidépresseur, est en mesure de réduire les hospitalisations chez les patients atteints de Covid-19 et présentant des risques de formes graves. C'est ce que conclut un essai clinique publié mercredi.

"La fluvoxamine, un médicament qui existe déjà et dont le coût est réduit, diminue le risque de devoir recourir à des soins avancés chez (une) population aux risques élevés", concluent les chercheurs ayant mené cette étude publiée dans le Lancet Global Health, une publication liée à la revue de référence Lancet mais distincte de celle-ci.

La fluvoxamine est utilisée comme antidépresseur, et également contre les troubles obsessionnels compulsifs. Les auteurs de l'étude ont dirigé des essais, dans une dizaine d'hôpitaux brésiliens, pour estimer si elle permet d'éviter les hospitalisations de patients atteints du Covid-19 qui la reçoivent rapidement.

De précédentes études laissaient déjà espérer que la fluvoxamine présente un tel intérêt contre le Covid-19, mais elles avaient été effectuées sur de faibles échantillons et leur méthodologie rendait leurs conclusions très incertaines.

"Option efficace"

L'étude brésilienne, elle, a été effectuée auprès de plus de 700 patients, comparés à un nombre équivalent de malades sous placebo, et sans que les soignants sachent quel traitement ils administraient. Ces patients présentaient au moins un facteur de risque: avoir plus de 50 ans, fumer, être diabétique, ne pas être vacciné...

L'étude a mesuré combien de malades de chaque groupe ont finalement été hospitalisés après 28 jours, ou ont dû à une occasion rester plus de six heures dans un service d'urgence.

En fin de compte, les malades traités sous fluvoxamine ont été moins nombreux que ceux sous placebo - 11% contre 16% - à se retrouver dans l'une de ces deux situations.

"Cette étude laisse clairement penser que la fluvoxamine constitue une option efficace, sûre, peu coûteuse et plutôt bien tolérée pour traiter les malades du Covid-19 non hospitalisés", juge le chercheur Otavio Berwanger, non associé à l'essai, dans un commentaire aussi publié par la revue.

Limites

Toutefois, il pointe aussi les limites de l'étude. Elle ne permet pas de conclure sur l'effet du médicament pour réduire les décès et, même en matière d'hospitalisations, ses conclusions sont affaiblies par le fait d'avoir mélangé deux critères.

Les auteurs expliquent, eux, avoir aussi pris en compte les séjours en services d'urgence car les hôpitaux brésiliens ont été surchargés par la crise du Covid et n'auraient pas pu prendre en charge des patients qui en auraient eu besoin.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le FC Barcelone limoge son entraîneur Ronald Koeman

Publié

le

L'entraîneur du FC Barcelone Ronald Koeman a été démis de ses fonctions dans la nuit de mercredi à jeudi. (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

Le FC Barcelone a limogé son entraîneur néerlandais Ronald Koeman, a annoncé le club catalan dans un communiqué dans la nuit de mercredi à jeudi, après la défaite 1-0 chez le Rayo Vallecano en Liga.

"Le FC Barcelone a destitué cette nuit Ronald Koeman de ses fonctions d'entraîneur de l'équipe première", a annoncé le club catalan, précisant que le président Joan Laporta a déjà communiqué cette décision à l'entraîneur.

Cette décision intervient trois jours après une défaite cinglante lors du clasico de Liga face au Real Madrid, dimanche au Camp Nou (2-1), et alors que le Barça stagne à la 9e place du championnat d'Espagne et qu'il est au bord de l'élimination en Ligue des champions.

Critiqué depuis plusieurs semaines, Koeman était déjà passé proche de l'éviction fin septembre, quand le Barça venait d'être corrigé 3-0 au Camp Nou par le Bayern Munich en Ligue des champions.

Le technicien néerlandais avait alors demandé aux dirigeants d'éclaircir la situation, et le président Laporta s'était présenté devant la presse avant un match de Ligue des champions à Lisbonne (perdu 3-0 face au Benfica) pour affirmer que le club comptait sur Koeman.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Des idées insolites vous visitent, étudiez-les : elles ne sont pas si folles et vous mèneront plus loin que vous ne le pensez.

Les Sujets à la Une

X