Rejoignez-nous

International

Wawrinka: "J'aimerais beaucoup jouer les JO"

Publié

,

le

Stan Wawrinka espère revoir Paris fin juillet (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHE PETIT TESSON)

Stan Wawrinka a pris la porte au 2e tour de Roland-Garros dans la nuit de mercredi à jeudi, battu par le Russe Pavel Kotov. Le Vaudois espère toutefois être de retour fin juillet à Paris pour les JO.

Sous le toit du Suzanne-Lenglen et avec le soutien d'un public acquis à sa cause, Wawrinka aurait voulu faire plus, comme il l'a expliqué à la presse à l'issue du match; "Il y a forcément de la déception. J'ai eu la possibilité de revenir au 4e set avec un break d'avance. Je n'ai pas fait un mauvais match, j'ai eu des occasions et j'aurais pu faire un peu plus, mais il a été très bon."

Le Vaudois est aussi revenu sur l'ambiance particulière sous le toit et à un horaire tardif. "Dans l'ensemble, c'était un bon match, il a juste été plus présent et agressif dans les moments importants, a-t-il analysé. C'est le genre de match que j'ai envie de gagner, surtout à Paris. Il y avait beaucoup de public et de soutien. C'est la première fois que je vis une telle ambiance, j'avais l'impression de jouer à la maison. Cela me donne envie de continuer, parce que c'est rare de vivre de pareilles émotions."

La suite du programme pour le triple vainqueur en Grand Chelem, c'est le gazon de Wimbledon. Et ensuite les JO de Paris? "Oui, j'aimerais beaucoup y participer. Mais je n'aurai pas forcément le classement, alors il faudra que je reçoive une invitation. J'ai jeté un oeil au règlement et si j'ai un peu de chance, cela devrait bien se passer, mais je ne suis pas encore sûr. On verra bien, tout se fait après ce tournoi."

Et l'édition 2025 de Roland-Garros, avec ou sans Stan? "L'année prochaine, c'est dans douze mois, c'est loin, a-t-il conclu. Pour l'instant, je sais que j'ai envie de continuer. L'envie est là, mais il faut aussi voir mon niveau, parce qu'il s'agit de maintenir un certain classement pour pouvoir jouer ce genre de tournoi et vivre ces émotions. Pour l'instant tout se passe bien et j'ai envie de continuer."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Un deuxième maire mexicain tué en une semaine

Publié

le

Le corps du maire a été retrouvé avec une balle dans la tête à l'arrière d'une camionnette à Malinaltepec, un jour après avoir été retenu dans un village indigène (cliché symbolique/Keystone archives). (© KEYSTONE/EPA EFE/JOSE MENDEZ)

Le maire d'une localité du sud du Mexique a été tué à l'occasion d'un déplacement dans un village indigène. Une enquête pour "homicide aggravé" a été ouverte, ont annoncé samedi les autorités locales.

Le meurtre du maire de Malinaltepec intervient quelques jours après celui d'un autre élu de l'Etat de Guerrero, tout juste élu lors des élections générales du 2 juin.

Le corps du deuxième maire assassiné a été retrouvé avec une balle dans la tête à l'arrière d'une camionnette à Malinaltepec, un jour après avoir été retenu dans un village indigène, a affirmé à l'AFP un militant des droits fondamentaux, qui a participé à des négociations pour tenter d'obtenir sa libération.

Campagne meurtrière

Le parquet de Guerrero a annoncé l'ouverture d'une enquête pour "homicide aggravé". L'une des pistes de l'enquête s'oriente vers une possible dispute sur la propriété de terrains.

Une trentaine d'élus ou candidats aux élections locales ont été assassinés, d'après l'ONG Data Civica, pendant la campagne pour les élections du 2 juin, les plus grandes de l'histoire qui ont porté à la présidence la candidate de la gauche au pouvoir Claudia Sheinbaum.

En 2023, 1890 personnes ont été assassinées dans l'État du Guerrero, en raison essentiellement de la violence et des règlements de comptes des organisations criminelles.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Un 2e ticket olympique individuel pour Dressel

Publié

le

Caeleb Dressel a décroché avec brio sont ticket pour le 100 m papillon des JO de Paris (© KEYSTONE/EPA/PATRICK B. KRAEMER)

Caeleb Dressel s'est imposé avec brio sur le 100 m papillon des sélections olympiques américaines samedi à Indianapolis. Il sera bien l'un des grands rivaux de Noè Ponti à Paris.

Sacré en 2021 à Tokyo dans la discipline devant Kristof Milak et le Tessinois, Dressel a écrasé la course en 50''19, 3e meilleur temps de la saison derrière les 50''06 du Canadien Josh Liendo et les 50''16 de Ponti. Il a devancé le jeune prodige Thomas Heilman (50''80), qui s'est qualifié à 17 ans sur une deuxième discipline individuelle pour Paris après son succès sur 200 m papillon.

Dressel a ainsi conclu avec brio ses sélections olympiques et tentera de reconquérir deux des trois titres individuels acquis à Tokyo en 2021: le 50 m libre et le 100 m papillon. L'Américain avait pris la 3e place du 100 m libre en début de programme, décrochant une place dans le relais 4x100 m libre seulement.

Caeleb Dressel a confirmé à Indianapolis, dans le gigantesque Lucas Oil Stadium occupé habituellement par le football américain, son retour au plus haut niveau, après trois années chaotiques depuis sa razzia aux Jeux de Tokyo en 2021 (cinq titres sur les sept qu'il a glanés au total), marquées par des problèmes de santé mentale.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Sha'Carri Richardson domine le 100 m en 10''71

Publié

le

Après l'or mondial, Sha'Carri Richardson visera le titre olympique cet été à Paris (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Sha'Carri Richardson disputera bien ses premiers Jeux olympiques à Paris (26 juillet-11 août). La championne du monde du 100 m a dominé le 100 m des sélections américaines en 10''71 samedi à Eugene.

Trois ans après avoir manqué les Jeux de Tokyo pour un contrôle positif à la marijuana, la flamboyante sprinteuse âgée de 24 ans a établi la meilleure performance mondiale de la saison et se pose en principale prétendante à l'or olympique.

Samedi en finale des Trials, Richardson a devancé deux de ses partenaires d'entraînement, Melissa Jefferson (10''80) et Twanisha Terry (10''89), qui l'accompagneront sur 100 m individuel à Paris, saluant "un moment pour lequel nous avons toutes travaillé dur".

En larmes après l'arrivée, la native de Dallas est rapidement montée dans les tribunes pour enlacer sa grand-mère, qui l'a élevée face aux carences de sa mère, décédée quelques jours avant les Trials 2021. Richardson avait expliqué avoir fumé du cannabis pour faire face à cet évènement, ce qui l'avait privé des Jeux de Tokyo.

La sprinteuse avait rebondi de façon spectaculaire en devenant championne du monde et 5e performeuse de tous les temps (10''65) à Budapest en 2023. Médaillée de bronze mondiale sur 200 m en 2023, Richardson s'alignera aussi sur le demi-tour de piste dans ces sélections US la semaine prochaine.

Lyles rapide dès les séries

Noah Lyles, triple champion du monde l'été dernier (100, 200, 4x100 m), a pour sa part dominé les séries du 100 m masculin en 9''92. Le champion du monde 2019 Christian Coleman a quant à lui couru en 9''99, Kenny Bednarek en 10''00 et le champion du monde 2022 Fred Kerley en 10''03.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Ecosse - Hongrie: match nul interdit

Publié

le

L'Ecosse de McTominay (ici au duel avec Sierro) peut encore espérer atteindre les 8es de finale (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHER NEUNDORF)

L'Ecosse et la Hongrie peuvent toujours espérer atteindre les 8es de finale de l'Euro avant leur duel programmé dimanche à Stuttgart à 21h, en même temps que le choc du groupe A Allemagne-Suisse.

Mais le match nul leur est interdit: les Ecossais ne comptent qu'un point, les Hongrois 0.

Coriace, l'Ecosse a obtenu un point mérité mercredi face à la Suisse. La troupe de Steve Clarke peut encore espérer devancer la sélection helvétique, même si la différence de buts est largement favorable aux hommes de Murat Yakin qui affichent déjà 4 points à leur compteur (-4 pour les Ecossais, +2 pour la Suisse).

Scott McTominay et ses équipiers auront au moins l'avantage de pouvoir évoluer en contre face à une équipe de Hongrie qui se retrouve dos au mur après ses deux défaites initiales (et avec un goal-average de -4 également). Les Hongrois devront faire le jeu pour aller chercher les 3 points, qui pourraient toutefois ne pas suffire pour terminer parmi les quatre meilleurs troisièmes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Enorme envie d’envoyer balader tout ce qui vous bloque de vous lancer dans l’aventure ; après tout, pourquoi ne pas suivre votre quête personnelle ?

Les Sujets à la Une

X