Rejoignez-nous

Virus COVID-19

Plus de 34'000 morts dans le monde

Publié

,

le

Après l'Italie, les pays les plus touchés sont l'Espagne avec 7340 morts pour 85'195 cas, la Chine continentale avec 3304 morts et 81'470 cas. (©EPA/ROMAN PILIPEY)

La pandémie de nouveau coronavirus a fait au moins 34'610 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 13h00 heure suisse.

Plus de 727'080 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 183 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Ce nombre de cas diagnostiqués ne reflète toutefois qu'une fraction du nombre réel de contaminations, un grand nombre de pays ne testant désormais plus que les cas nécessitant une prise en charge hospitalière.

Parmi ces cas, au moins 142'300 sont aujourd'hui considérés comme guéris.

L'Italie, qui a recensé son premier décès lié au coronavirus fin février, est le pays le plus touché en nombre de morts avec 10'779 décès pour 97'689 cas, 13'030 personnes sont considérées comme guéries par les autorités italiennes.

Après l'Italie, les pays les plus touchés sont l'Espagne avec 7340 morts pour 85'195 cas, la Chine continentale avec 3304 morts (81'470 cas), l'Iran avec 2757 morts (41'495 cas) et la France avec 2'606 morts (40'174 cas).

La Chine (sans les territoires de Hong Kong et Macao), où l'épidémie a débuté fin décembre, a dénombré au total 81'470 cas (31 nouveaux entre dimanche et lundi), dont 3304 décès (4 nouveaux) et 75'448 guérisons.

En nombre de cas, les États-Unis sont le pays le plus touché, avec 143'055 contaminations officiellement recensées, dont 2514 décès et 4865 guéris.

Angola: premiers décès

Depuis dimanche soir, l'Angola a annoncé les premiers décès liés au virus sur son sol.

L'Europe totalisait lundi 24'841 décès pour 396'027 cas, l'Asie 3827 décès (106'552 cas), le Moyen-Orient 2847 décès (50'643 cas), les Etats-Unis et le Canada 2577 décès (149'298 cas), l'Amérique latine et les Caraïbes 348 décès (14'910 cas), l'Afrique 150 décès (4786 cas), et l'Océanie 20 décès (4864 cas).

Ce bilan a été réalisé à partir de données collectées par les bureaux de l'AFP auprès des autorités nationales compétentes et des informations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

134 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures

Publié

le

Impossible de passer à côté des gestes barrière. (©KEYSTONE/ANTHONY ANEX)
L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a recensé vendredi 134 nouvelles infections au Covid-19 lors des dernières 24 heures. Un nombre proche de celui de mercredi (137), après un léger recul jeudi (116).

Au total, la Suisse et la Principauté du Liechtenstein ont recensé 32'101 cas confirmés depuis le début de la crise, dont 576 ces sept derniers jours. Aucun nouveau décès n'a été annoncé vendredi, le total étant maintenu à 1686.

L'OFSP annonce en outre quatre nouvelles hospitalisations. Actuellement, douze personnes sont sous respirateur, a précisé Patrick Mathys, le chef de la section Gestion de crise et collaboration internationale de l'OFSP lors d'un point de presse.

Cette situation n'est pas inattendue au vu de l'augmentation des cas au cours des derniers jours. La Suisse compte actuellement 10 cas pour 100'000 personnes.

Nouvelles mesures

Le Conseil fédéral a pris mercredi de nouvelles mesures afin de limiter la propagation. Une quarantaine sera nécessaire pour les personnes qui entrent en Suisse depuis un pays un risque. La liste contient actuellement 29 pays. Par ailleurs, le port du masque sera obligatoire dans les transports publics dès lundi.

Les cantons ont la possibilité de prendre d'autres mesures, a précisé M. Mathys. Cela pourrait concerner notamment les bars et les discothèques. Les prochaines semaines diront où se trouvent les "hotspots" et si une intervention au niveau fédéral est nécessaire afin de réduire le nombre d'infections. Le retour au télétravail serait une possibilité.

Et M. Mathys de rappeler que les cantons sont responsables de retracer les contacts et de mettre à disposition les ressources nécessaires pour le faire.

Continuer la lecture

Vaud

Port du masque obligatoire dans les commerces vaudois

Publié

le

Le Conseil d'Etat vaudois a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans les commerces. (@KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Le canton de Vaud veut éviter un nouveau semi-confinement. Et pour y parvenir, il mise sur le traçage et le masque, plutôt que sur des fermetures d’établissements. Un traçage qui sera obligatoire dans les restaurants, les bars, les discothèques ou les lieux de culte. Et un masque exigé pour pénétrer dans un supermarché, par exemple.

C’est un fait : le virus est toujours là! Le nombre de nouveau cas de coronavirus est reparti à la hausse ces derniers jours partout en Suisse. Des nouvelles infections qui concernent surtout les jeunes et les personnes actives. Hier jeudi, 41 personnes positives étaient en isolement sur sol vaudois et 225 en quarantaine. Des contaminations qui sont probablement liées au non respect des mesures individuelles de protection, comme la distance sociale ou la désinfection des mains.

Rebecca Ruiz, Conseillère d’Etat vaudoise en charge de la santé :

Rebecca Ruiz
Conseillère d'Etat vaudoise en charge de la santé
Rebecca Ruiz Conseillère d'Etat vaudoise en charge de la santé

Au regard de cette situation, le Conseil d’Etat prend de nouvelles mesures afin d’éviter une seconde flambée du COVID-19. Il décrète dès mercredi prochain 8 juillet à 6h le port du masque obligatoire dans les commerces accueillant plus de 10 personnes en même temps. Clients et personnel compris. On parle ici notamment des supermarchés et autres centre commerciaux et garden center.

Pour les clubs, discothèques ou encore les bars, le masque est fortement recommandé dès ce vendredi soir, tout comme la prise de température des clients à leur entrée dans ces établissements. En revanche, et là ce sera obligatoire dès ce vendredi soir 3 juillet : le traçage de la clientèle devra être systématique et fiable. Une collecte de données qui sera aussi exigée dès mercredi prochain cette fois, dans les restaurants.

Déjà recommandé jusqu’à aujourd’hui, le traçage est malheureusement trop souvent pris à la légère selon Philippe Leuba, Conseiller d’Etat en charge de l’économie :

Philippe Leuba
Conseiller d'Etat vaudois en charge de l'économie
Philippe Leuba Conseiller d'Etat vaudois en charge de l'économie

Des restaurants qui devront aussi garantir le respect absolu de la distance sociale.

Globalement pour le Conseil d’Etat vaudois, l’objectif annoncé est déduire au strict minimum les contraintes pour le secteur économique, avec des mesures proportionnées entre maintien de l’activité et protection de la santé de la population. En cas de non-respect de ces directives et de péjoration de la situation sanitaire, le Gouvernement vaudois prendra de nouvelle mesures, annoncées plus contraignantes.

Mais pour éviter d’en venir (ou d’en revenir) à cet extrême-là, la balle est désormais dans le camp de la population.

Nuria Gorrite, Présidente du Conseil d’Etat :

Nuria Gorrite
Présidente du Conseil d'Etat vaudois
Nuria Gorrite Présidente du Conseil d'Etat vaudois

Pour garantir le respect et l’application des mesures, des contrôles seront menés par les différents corps de Police. Avec des dénonciations pénales à la clé pour les contrevenants. La durée de ce nouveau dispositif de protection est indéterminée. Mais il sera adapté en fonction des impératifs sanitaires et économiques.

Et puis notez qu’en ligne avec les annonces fédérales de mercredi, le canton de Vaud rappelle que le port du masque sera obligatoire dans tous les transports publics. Pour les résidents vaudois rentrant de pays classés à risque par la Confédération, ils devront quant à eux s’annoncer auprès du canton, via la hotline santé joignable au 0800 316 800 et qui donnera les indications nécessaires.

Continuer la lecture

Suisse

Médecins cantonaux pour une obligation générale du port du masque

Publié

le

Photo prétexte (KEYSTONE/Urs Flueeler)
L'obligation du port du masque dans les transports publics n'est pas suffisante pour les médecins cantonaux. Le président de la faîtière, Rudolf Hauri, serait favorable à une obligation du port du masque dans tout l'espace public.

D'un point de vue épidémiologique, il serait recommandé de porter un masque de protection dans tous les magasins et endroits où il y a des rassemblements de personnes, a indiqué jeudi Rudolf Hauri sur les ondes de la radio alémanique SRF.

Dans une autre émission, l'épidémiologiste à l'EPFL Marcel Salathé s'est aussi félicité du port obligatoire du masque dans les transports publics. En principe, un masque de protection est utile partout où la distance minimale ne peut être respectée et où la traçabilité n'est pas possible. Il est convaincu que le port des masques sera étendu à d'autres domaines de la vie publique.

M. Salathé, tout comme le président de l'Association des médecins cantonaux de Suisse Rudolf Hauri, salue par ailleurs la quarantaine imposée aux voyageurs en provenance de pays à risque, ordonnée mercredi par le Conseil fédéral. Une quarantaine n'est cependant pas un séjour en prison. Elle contient un élément de liberté, a rappelé M. Hauri.

Capacités des cantons en question

La mise en œuvre de la quarantaine est une tâche supplémentaire afin de retracer la chaîne d'infection, estime M. Hauri. Toutefois, les médecins cantonaux sont préparés et peuvent faire appel à des tiers tels que la Ligue pulmonaire à cette fin.

De son côté, M. Salathé est préoccupé par les capacités des cantons. Plusieurs de ces derniers ont signalé qu'ils ne seraient pas en mesure de rechercher suffisamment de contacts si les cas devaient être confirmés plus rapidement. Attirer le virus dans une impasse, pour ainsi dire, en brisant les chaînes d'infection, est crucial pour lutter contre la pandémie de Covid 19.

C'est pourquoi les tests doivent être beaucoup plus rapides, sinon le virus aura toujours un temps d'avance. Le délai entre l'apparition des symptômes, le test et son résultat ne devrait pas excéder un jour.

Il faut ensuite prendre 24 heures supplémentaires pour effectuer la recherche des contacts, afin que toutes les personnes concernées puissent être mises en quarantaine ou en isolement. Le virus est rapide, a souligné M. Salathé. Toute personne infectée devient contagieuse en quelques jours.

Continuer la lecture

Virus COVID-19

Comment bien porter un masque pour qu'il soit efficace ?

Publié

le

Gregory Chaillou, infirmier spécialiste en prévention et contrôle de l'infection au CHUV montre comment bien porter un masque lors de la crise du Coronavirus (Covid-19). (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Les masques devraient se multiplier dès lundi en Suisse avec l'obligation d'en porter un dans les transports publics. La protection n'est toutefois efficace que si elle est bien utilisée, rappelle un expert.

D'aucuns se promènent en ville le masque sous le nez ou sous le menton. D'autres le touchent constamment sans se laver ou se désinfecter les mains. Une utilisation problématique, car elle crée un faux sentiment de sécurité.

"En portant un masque, les gens vont avoir l'impression d'être protégés", explique l'infirmier spécialiste en prévention et contrôle de l'infection au CHUV Grégory Chaillou. S'ils ne suivent pas les mesures d'hygiène, ils peuvent cependant devenir vecteurs de transmission, notamment s'ils vont voir des personnes fragiles avec un masque ou des mains potentiellement contaminés.

Pour éviter toute nouvelle infection, l'expert rappelle la marche à suivre: se laver ou se désinfecter les mains avant de mettre ou d'enlever un masque, le manipuler uniquement par les élastiques et le mettre à la poubelle après utilisation s'il est à usage unique ou le laver à 60° pendant au moins 30 minutes s'il est réutilisable.

Quels sont les gestes à adopter pour que le masque soit efficace ?

Présenté par Grégory Chaillou, infirmier spécialiste en prévention et contrôle de l'infection au CHUV

CREDIT: Laurent Darbellay

Continuer la lecture

Suisse

Près de 120 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures

Publié

le

Photo prétexte (KEYSTONE/Ti-Press/Pablo Gianinazzi)
L'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a recensé jeudi 116 nouvelles infections au Covid-19 lors des dernières 24 heures. Le nombre de nouveaux cas journaliers est inférieur à celui de mercredi, quand 137 nouveaux cas avaient été signalés.

Si le nombre de nouveaux cas a connu une légère diminution entre mercredi et jeudi, il a cependant doublé par rapport à celui des premiers jours de la semaine. Mardi, la Suisse avait enregistré 62 nouveaux cas, tout comme dimanche, alors 35 nouveaux cas avaient été annoncés lundi.

Au total, la Suisse et la Principauté du Liechtenstein ont recensé 31'967 cas confirmés depuis le début de la crise, dont 493 ces sept derniers jours. L'incidence se monte à 372,4 cas pour 100'000 habitants. Un nouveau décès a été annoncé jeudi, ce qui porte le total à 1686.

Selon les derniers chiffres fournis par l'OFSP, 437 personnes se trouvent en isolement et 2133 en quarantaine. C'est à Soleure que le nombre de quarantaine est le plus élevé (353), devant Zurich (325), Fribourg (250), Argovie (227) et Vaud (210).

Les hospitalisations sont au nombre de 4051, soit neuf de plus que la veille. Quant aux tests, 599'105 ont été effectués depuis le début de la pandémie, dont 6,4% étaient positifs. En 24 heures, le personnel soignant a effectué 15'177 tests et 59'260 ces sept derniers jours.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Lion

Laissez vos petites tracasseries à la porte ! Dimanche placé sous le signe de la joie et de la complicité entre copains. Un vrai bonheur !

Publicité

Les Sujets à la Une

X