Rejoignez-nous

Sport

Auto : doublé Toyota aux 24 Heures du Mans

Publié

,

le

La voiture victorieuse des 24 Heures du Mans (©KEYSTONE/EPA/EDDY LEMAISTRE)

Toyota a réussi le doublé lors de la 87e édition des 24 Heures du Mans. Vainqueurs en 2018, Sébastien Buemi, Fernando Alonso et Kazuki Nakajima ont récidivé sur la voiture no 8.

Pourtant, la no 7 du trio composé par Mike Conway, Kamui Kobayashi et José-Maria Lopez a mené durant plus de 22 heures. Mais la course a basculé à une heure de l'arrivée, quand Lopez a dû s'arrêter deux fois en autant de tours, un capteur indiquant une crevaison lente. C'en était fini des chances de sa voiture, qui a fini à 15 secondes des vainqueurs...

Buemi et ses coéquipiers ont donc touché le jackpot. Et outre cette victoire presque inespérée, le trio s'est adjugé le titre mondial des pilotes d'endurance. C'est la deuxième fois après 2014 que le pilote vaudois décroche la couronne mondiale. Avec deux succès au Mans, il devient le deuxième Suisse le plus titré dans cette épreuve majeure derrière Marcel Fässler, trois fois vainqueur.

Après des années d'échecs et de malchance, la marque japonaise a donc triomphé pour la deuxième année consécutive. Un succès logique, compte tenu du manque d'opposition en LMP1.

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Le cheval de Robin Godel a dû être endormi

Publié

le

Le cheval de Robin Godel, Jet Set, a dû être euthanasié dimanche (© KEYSTONE/AP/Carolyn Kaster)

Les JO de Tokyo ont viré au cauchemar pour le cavalier de concours complet Robin Godel. Le cheval du Fribourgeois, Jet Set, a dû être endormi après avoir été victime d'une très lourde chute.

Le tragique accident est survenu à la fin du parcours de cross dimanche. Jet Set s'est déchiré un ligament de la jambe avant droite à la réception d'un saut, précise Swiss Olympic dans un communiqué. En raison de la gravité de la blessure et de la douleur causée, le cheval a dû être euthanasié peu de temps après.

Robin Godel (22 ans) est forcément sous le choc, mais il n'a pas été blessé dans l'accident. Swiss Olympic, qui souligne que l'accident n'est dû ni à une faute du cavalier ni à des défauts du parcours du Seaforest Cross Country Course, présente ses condoléances au cavalier broyard et à son entourage.

Bodenmüller entre en scène

Malgré le tragique accident, l'équipe de Suisse a décidé de participer à la finale prévue demain. Elle abordera le saut d'obstacles à la 10e place provisoire. La cavalière remplaçante Eveline Bodenmüller montera Violine de la Brasserie.

En individuel, la Vaudoise Mélody Johner pointe au 19e rang après le cross, à un peu plus de cinq points du top 8. Felix Vogg figure quant à lui en 21e position.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Gong Lijiao sacrée au poids, Adams 3e

Publié

le

Gong Lijiao a cueilli l'or au poids (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

La Chinoise Gong Lijiao (32 ans) a décroché sa troisième médaille olympique et son premier titre au lancer du poids dimanche à Tokyo.

Troisième, la Néo-Zélandaise Valerie Adams s'est offert à 36 ans un quatrième podium consécutif aux Jeux.

Gong Lijiao a réussi un jet à 20m58, le meilleur depuis cinq ans, pour devancer l'Américaine Raven Saunders (19m79) et la reine de la discipline Valerie Adams (19m62). Aucune femme n'avait lancé le poids aussi loin depuis les JO de Rio 2016, où l'Américaine Michelle Carter s'était imposée avec 20m63.

Valerie Adams, qui bénéficie encore parfois des conseils de Jean-Pierre Egger, monte donc sur son quatrième podium olympique consécutif (or 2008 et 2012, argent 2016), une performance inédite dans sa discipline. Elle valide un retour incroyable après avoir donné naissance à deux enfants en octobre 2017 puis en mars 2019.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Simone Biles forfait pour la finale du sol

Publié

le

Simone Biles ne concourra pas au sol lundi (© KEYSTONE/AP/Gregory Bull)

La superstar Simone Biles a déclaré forfait pour la finale du sol prévue lundi aux JO de Tokyo, a annoncé la fédération américaine sur son compte Twitter.

Elle avait déjà renoncé aux finales du concours général, du saut et des barres asymétriques.

"Simone se retire de la finale du sol et prendra sa décision pour la poutre (dont la finale se tient mardi) plus tard", a fait savoir USA Gymnastics, alors que l'Américaine a stoppé la compétition pour préserver sa santé mentale et physique depuis le concours général par équipe.

L'épreuve de la poutre constitue la dernière occasion de voir Simone Biles en compétition aux Jeux de Tokyo. Elle avait remporté quatre médailles d'or en 2016 à Rio.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Petrucciani passe en demi-finales sur le tour de piste

Publié

le

Ricky Petrucciani (au centre) s'est qualifié pour les demi-finales sur 400 m (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Ricky Petrucciani disputera les demi-finales du 400 m aux JO de Tokyo. Le Tessinois de 21 ans s'est qualifié à la place en terminant au 3e rang de la deuxième série.

Le champion d'Europe M23 a maîtrisé son sujet dimanche matin, réussissant un chrono de 45''64 pour devancer de 0''03 l'Américain Randolph Ross (4e) sous une chaleur de plomb. Auteur d'un chrono de 45''02 cette saison, il devra probablement battre le record de Suisse de Mathias Rusterholz (44''99) lundi en demi-finales pour espérer poursuivre l'aventure.

Le meilleur temps des séries a été l'oeuvre de l'Américain Michael Cherry (44''82), qui a devancé le Botswanais Isaac Wakwala (44''86). Sacré en 2016 à Rio avec le record du monde (43''03), le Sud-Africain Wayde van Niekerk a réalisé le 12e temps (45''25).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

BMX freestyle: Nikita Ducarroz assure une 12e médaille à la Suisse

Publié

le

Nikita Ducarroz s'est parée de bronze à Tokyo (© KEYSTONE/EPA/LAURENT GILLIERON)

Nikita Ducarroz s'est parée de bronze en BMX freestyle, discipline qui fait son apparition dans le programme olympique à Tokyo.

Nikita Ducarroz s'est parée de bronze en BMX freestyle, discipline qui fait son apparition dans le programme olympique à Tokyo. La Genevoise (25 ans le 12 août) assure ainsi une 12e médaille à la Suisse dans ces joutes, la neuvième pour une femme.

Vice-championne du monde à Montpellier il y a deux mois, Nikita Ducarroz s'offre donc un deuxième podium consécutif sur la scène internationale. Elle a parfaitement résisté à la pression dimanche, elle qui avait affirmé viser une médaille à Tokyo.

"C'était mon jour"

"C'était mon jour", a-t-elle lâché. "C'était très spécial de nous retrouver aux JO. C'est incroyable d'apporter une médaille à la Suisse. J'espère que tout le monde a pu voir que nous pratiquons un vrai sport. J'espère aussi que ma médaille aidera à développer la discipline en Suisse", a lâché Nikita Ducarroz.

La Genevoise, qui réside en Caroline du Nord, a tremblé jusqu'au bout avant de savourer ce bronze décroché grâce aux 89,20 points obtenus sur son premier run. Après avoir chuté en deuxième manche et reculé au 3e rang, elle a vu l'Américaine Perris Benagas (4e) échouer à 0,70 point seulement.

"J'ai eu peur. J'étais très tendue en attendant la décision des juges, qui ont pris plus de temps que d'habitude pour donner leur note" après le passage de Perris Benegas, a raconté Nikita Ducarroz, qui a chuté sur son deuxième run à la réception d'un 540. "Il fallait que j'en mette un peu plus en deuxième manche."

Comme elle l'avait annoncé, Nikita Ducarroz a livré un premier run solide, sans prendre de risque inutile, pour pointer au 2e rang provisoire derrière la championne du monde Hannah Roberts. L'impressionnante prestation de Charlotte Worthington (97,50 points) en deuxième manche l'a cependant mise sous pression.

Charlotte Worthington impressionne

"Hannah et Charlotte ont réalisé des runs vraiment bons. Je suis satisfaite de ma 3e place", a assuré Nikita Ducarroz, qui s'est dite impressionnée par la prestation de Charlotte Worthington. "Elle a réussi un 360 flip, une première pour une femme en compétition", a-t-elle précisé.

Le premier titre olympique de l'histoire de la discipline est justement revenu à Charlotte Worthington, qui a pris tous les risques après avoir chuté en première manche. La Britannique de 25 ans, troisième des récents championnats du monde, a devancé de 1,40 point l'Américaine Hannah Roberts.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Lion

Souvent, vous vous emportez pour des bêtises. En finalité, c’est tout seul que vous risquez de finir la journée !!! Dommage !

Les Sujets à la Une

X