Rejoignez-nous

Sport

Cyclisme - Le Tour de France 2020 a tout pour dérouter

Publié

,

le

Archives EPA/GUILLAUME HORCAJUELO
Un report de deux mois et beaucoup d'interrogations sportives. Le Tour de France 2020, qui devait partir samedi de Nice, a tout cette année pour dérouter ses candidats, contraints de chambouler leurs habitudes en vue de la plus belle affiche de la saison cycliste à partir de la fin août.

Trois mois et demi, c'est le délai séparant le début, en France, du déconfinement du départ du Tour, programmé le 29 août à Nice. "Largement suffisant", estime Frédéric Grappe, le directeur de la performance de la Groupama-FDJ. "Avec le beau temps, avec ce que les coureurs ont déjà fait avant, il n'y aura aucun problème."

Le championnat de Slovénie, remporté dimanche par Primoz Roglic devant Tadej Pogacar, a livré une première indication. A la reprise du WorldTour, le 1er août, lors de la classique italienne des Strade Bianche, tout indique que le peloton sera déjà opérationnel. "Les coureurs vont aller toujours aussi vite", prévoit même Jérôme Pineau, le responsable de la dernière-née des équipes françaises (BB Hôtels) invitée au Tour. "Ils ont tous coupé en même temps, il va y avoir un très haut niveau."

"Si la saison avait repris début juillet, il y aurait eu deux poids deux mesures", estimait le mois dernier le président de l'UCI, David Lappartient, par référence aux différences entre les pays des politiques de confinement face à la pandémie. La longue période menant aux premières compétitions annule ce risque. En revanche, des voix (Bardet, Dumoulin, Pinot) se sont fait entendre sur l'absence pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, de contrôles antidopage inopinés. Inquiétant? les instances antidopage, à commencer par l'Agence mondiale antidopage (AMA), affirment que la lutte ne s'est pas arrêtée.

"Nous avons d'autres outils dans la lutte, a insisté récemment dans le quotidien "Ouest-France" le directeur médical de l'AMA, Olivier Nigli, en citant les enquêtes et surtout le passeport biologique. Nous pourrons voir très vite si des paramètres sanguins d'un sportif ont évolué pendant la période de deux-trois mois de confinement. Croire que l'on pouvait se doper tranquillement alors que les contrôles avaient diminué, à l'heure du passeport biologique, c'était se bercer d'illusions."

En 2020, la mode du cyclisme est résolument française. Au lieu des flancs lunaires du volcan Teide, aux Canaries, les deux principales armadas, Ineos (sept victoires dans les huit dernières éditions) et sa rivale Jumbo, ont choisi les Alpes pour leur camp de base. La première s'est installée à Isola 2000 pour un premier stage. La seconde a prévu de poser ses bagages en juillet puis en août dans la station savoyarde de Tignes. A chaque fois, pour bénéficier de l'altitude et pour procéder, à l'occasion, à des reconnaissances de parcours.

En corollaire, plusieurs des courses par étapes qui auront lieu en France avant le Tour font le plein. A la Route d'Occitanie (1er au 4 août, avec Bernal, Bardet, Lopez, Barguil) et plus encore au Tour de l'Ain (du 7 au 9 août, avec Bernal, Roglic, Dumoulin et Quintana, etc). Pour ne rien dire du Dauphiné (12 au 16 août) qui fait office de "PPO", point de passage obligé avant le Tour. Pour les candidats au podium, c'est l'unique possibilité de se confronter en haute montagne à moins de deux semaines du rendez-vous de Nice où, pour l'instant, les consignes sanitaires imposeront une jauge limitée à 5000 personnes.

Un Tour en mode réduit pour l'affluence? Hors de la période de vacances, "on peut s'attendre à ce qu'il y ait sans doute moins de monde", reconnaît le directeur du Tour Christian Prudhomme, "mais la fête sera là". Le président de la Ligue nationale de cyclisme, Marc Madiot, confirme: "Le public du Tour de France du mois de juillet sera nécessairement quelque peu amputé." Résolument optimiste, il ajoute: "On aura peut-être davantage un public de connaisseurs que de vacanciers. De toute façon, les gens qui ne seront pas sur le bord de la route seront devant leur téléviseur au moment des arrivées d'étape."

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Cycling – The Tour de France 2020 has everything to divert | En24 Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Le Mondial 2026 de hockey à Zurich et Fribourg

Publié

le

La BCF Arena accueillera un groupe lors du Mondial 2026 en Suisse (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Consolation pour la Suisse un jour après son élimination décevante en quarts de finale du championnat du monde en Finlande. Comme prévu, le congrès de l'IIHF a attribué l'édition 2026 à la Suisse.

Après l'annulation du championnat du monde 2020 à Zurich et Lausanne en raison de la pandémie, il s'agira du premier Mondial en Suisse depuis 2009. A l'époque, les matches s'étaient déroulés à Berne et Kloten. Dans quatre ans, Zurich (avec la nouvelle patinoire à Altstetten) et Fribourg seront les villes hôtes.

Le fait que le choix se soit porté sur la Suisse n'était finalement qu'une formalité, car le seul adversaire, le Kazakhstan, avait retiré sa candidature à la dernière minute.

"La candidature suisse en vue de l’organisation du championnat du monde 2026 nous a pleinement convaincus, a déclaré le président de l'IIHF, Luc Tardif, dans un communiqué. Les équipes, les supporters, les sponsors et les médias vivront une nouvelle fois un Mondial parfaitement organisé grâce aux stades ultramodernes, aux courtes distances, à la fantastique communauté de fans et à une approche durable convaincante."

Pour la fédération helvétique, il n'était pas question de présenter une candidature express pour le championnat du monde 2023, retiré à la Russie à cause de la guerre en Ukraine. Le tournoi prévu l'année prochaine du 12 au 25 mai à St-Pétersbourg aura de nouveau lieu à Tampere en Finlande et à Riga en Lettonie.

Là encore, pas de concurrence pour cette candidature, car la Hongrie et la Slovénie, qui s'étaient proposées ensemble à la suite de leur promotion en première division, se sont retirées à la dernière minute.

La Suisse organisera en revanche le championnat du monde M18 l'année prochaine. Ce sera la troisième fois après 2000 et 2015. Il reste encore à déterminer les deux lieux de compétition dans le nord-ouest de la Suisse. L'édition féminine de cette même compétition junior aura également lieu en Suisse en 2024.

Continuer la lecture

International

Une nouvelle finale pour les Warriors

Publié

le

La joie de Klay Thompson ( droite) et de Stephen Cutrry après la qualification pour la finale. (© KEYSTONE/AP/John Hefti)

Golden State est de retour ! Victorieux 120-110 à Dallas, les Warriors se sont qualifiés pour la finale de la NBA, leur sixième en huit ans.

Stephen Curry et ses coéquipiers ont remporté 4-1 leur série face aux Mavericks. Auteur de 32 points, Klay Thompson a été le grand homme de cet acte V. Les Warriors ont forcé la décision en première période avec un avantage de 17 points à la pause (69-52). Le début de match laborieux de Luka Doncic est également l'une des raisons de l'envol de Golden State. Le prodige slovène a accusé un 2 sur 10 lors du premier quarter qui a pesé très lourd dans la balance.

Golden State sera opposé en finale au vainqueur de la série entre Boston et Miami. Les Celtics mènent 3-2 avant l'acte VI de ce vendredi sur leur parquet. Le premier match de cette finale se jouera le 2 juin à San Francisco.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Lucerne accroché à Schaffhouse

Publié

le

Le Lucernois Martin Frydek (à droite) tente sa chance devant Jetmir Krasniqi. (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Tout reste à faire pour le FC Lucerne dans sa lutte pour le maintien en Super League. La formation de Mario Frick n'a pas pris la main à Schaffhouse dans l'acte I du barrage.

Le deuxième de la Challenge League a, en effet, tenu en échec (2-2) le FC Lucerne dans une rencontre vraiment emballante. Menés deux fois au score, les Schaffhousois ont su exploiter pleinement deux erreurs individuelles pour conserver l'espoir d'une promotion. Le second acte de ce barrage se déroulera dimanche à Lucerne.

Après un penalty provoqué et transformé par Marvin Schulz à la 14e, Raul Bobadilla surgissait pour le 1-1 à la 14e après une faute de main du gardien Marius Müller. Supérieurs dans le jeu, les Lucernois reprenaient l'avantage à la 54e sur une magnifique volée d'Ardon Jashari. Mais à la 71e, Varol Tasar perdait un ballon qui offrait aux Schaffhousois la possibilité de partir en rupture. Elle était conclue victorieusement par le joker Danilo del Toro sur un centre parfait de Joaquin Ardaiz.

Bien sûr, le FC Lucerne possède encore toutes les cartes en main pour remporter ce barrage. Dimanche devant leur public et sur une pelouse naturelle, les joueurs de Mario Frick aborderont le match retour avec les faveurs du pronostic. Mais il convient d'apporter deux remarques. Lucerne a été, trop souvent, cette saison pénalisé par des erreurs individuelles souvent grossières et, par ailleurs, le Schaffhouse de Martin Andermatt possède des ressources presque insoupçonnées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Succès de Dries de Bondt à Trévise

Publié

le

Richard Carapaz conserve le maillot rose. (© KEYSTONE/EPA/MAURIZIO BRAMBATTI)

Dries de Bondt (Alpecin) a remporté à Trévise la 18e étape du Tour d'Italie. Le Belge a devancé ses trois compagnons d'échappée, au nez et à la barbe des sprinters.

L'Equatorien Richard Carapaz (Ineos) a conservé le maillot rose de leader à trois jours de l'arrivée à Vérone.

De Bondt, champion de Belgique en 2020, a remonté in extremis l'Italien Edoardo Affini pour gagner. Le Danois Magnus Cort Nielsen a pris la troisième place devant l'Italien Davide Gabburo au terme des 156 kilomètres de course.

L'Italien Alberto Dainese a réglé le sprint du premier peloton, devant Arnaud Démare, pour la cinquième place, à 14 secondes du vainqueur.

Le quatuor formé dès les premiers kilomètres a mené la vie dure au peloton qui a pourtant toujours limité l'écart, inférieur aux trois minutes. Il a parfaitement résisté malgré le vent de face pour rejoindre le circuit final à Trévise et a abordé les 10 derniers kilomètres avec une minute d'avance, un avantage suffisant face à un peloton amaigri et fatigué par le rythme rapide de la poursuite.

Les sprinteurs se sont donc retrouvés en échec au terme de cette étape qui représentait la dernière possibilité d'un sprint massif avant la fin du Tour, dimanche à Vérone.

De Bondt (30 ans), qui participe pour la deuxième fois au Giro, a signé la sixième victoire de sa carrière, la première dans un grand tour.

Le Portugais Joao Almeida, qui occupait la quatrième place du classement général, s'est retiré de la course jeudi matin après avoir été testé positif au Covid-19, selon les informations fournies par son équipe UAE.

Vendredi, la course revient en montagne avec la 19e étape longue de 178 kilomètres entre Marano Lagunare et le sanctuaire de Castelmonte, avec un dénivelé positif affiché à 3.230 mètres. Le parcours fait une incursion de 35 kilomètres en Slovénie et passe par le mont Kolovrat, à 43 kilomètres de l'arrivée, avant une longue descente et la montée finale au-dessus de Cividale (7,1 km à 7,8 %).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Shaqiri et Gavranovic attendus lundi à Bad Ragaz

Publié

le

Mattia Bottani: le néophyte est arrivé parmi les premiers à Bad Ragaz. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

L'équipe de Suisse a entamé à Bad Ragaz en ce jeudi de l'Ascension sa préparation la Ligue des Nations. Elle disputera quatre rencontres en juin.

Si le néophyte Mattia Bottani a été l'un des premiers à rejoindre l'hôtel de l'équipe, Xherdan Shaqiri et Mario Gavranovic n'arriveront que lundi. Le Bâlois et le Tessinois seront encore en lice ce week-end avec leur club respectif.

Directeur des équipes nationales, Pierluigi Tami a rappelé le premier objectif assigné à l'équipe: le maintien en première division de la Ligue des Nations. "Il est important de l'atteindre tant pour des raisons sportives qu'économiques", souligne le Tessinois. La Suisse devra donc devancer l'un de ses trois adversaires pour conserver sa place, à savoir la République tchèque, qu'elle affrontera jeudi prochain à Prague, le Portugal ou l'Espagne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Vous allez avoir du mal à conserver votre calme face à certains retards. Ne vous laissez pas avoir par vos émotions alors que vous savez les gérer !

Les Sujets à la Une

X