Rejoignez-nous

Sport

Cyclisme : les Mondiaux d'Aigle/Martigny annulés

Publié

,

le

Image d'archive
Un nouvel événement sportif majeur passe à la trappe (Image d'archive © KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
La pandémie de coronavirus aura finalement eu raison des championnats du monde sur route d'Aigle/Martigny, qui sont annulés. Programmées du 20 au 27 septembre, ces joutes ne bénéficieront pas de l'assouplissement des mesures concernant les manifestations de plus de 1000 personnes prévu à partir du 1er octobre.

Swiss Cycling et le comité d'organisation de ces Mondiaux ont donc décidé de jeter l'éponge, alors que tout a été entrepris jusqu'à ce jour pour permettre leur bonne tenue. Le fait que 45 noms figuraient encore le 8 août sur la liste des pays dont les ressortissants sont soumis à une quarantaine à leur entrée en Suisse n'arrange rien.

"C'est évidemment la déception qui prime, également un peu la colère contre ce satané virus qui nous aura bien gâché la vie toute l'année", réagit Grégory Devaud par téléphone à Keystone-ATS. Le co-président du Comité d'organisation de ces Mondiaux n'a pas d'autre option que d'accepter la sentence, au grand désarroi de "toute une équipe qui a vécu jour et nuit pour ces championnats du monde. C'est un coup d'assommoir."

Un simple report?

N'était-il pas possible de maintenir tout de même l'évènement, malgré l'interdiction de manifestations à plus de 1000 personnes? "Non, rien qu'avec les coureurs, les staffs, les organisateurs, la police, l'armée, etc., on arrive largement en-dessus des 1000 personnes, regrette Devaud. Nous avons cherché à développer toutes les solutions possibles. Mais il aurait fallu avoir au moins 5000 personnes autorisées, comme en France actuellement, pour organiser la manifestation." Cette annulation entraîne quelques pertes financières sèches pour le Comité d'organisation, mais celles-ci restent limitées à moins de 10% du budget global.

"Mais le dossier est aujourd'hui prêt, alors on peut espérer qu'il ne parte pas aux oubliettes", s'empresse d'ajouter Grégory Devaud. En clair, il n'est pas totalement impossible de voir Aigle et Martigny revenir au programme des Championnats du monde ces prochaines années, malgré un agenda défini jusqu'en 2025. "C'est du moins la volonté de l'Union cycliste internationale (UCI) et des autorités publiques", souligne l'organisateur. A noter que l'édition de 2024 est prévue à Zurich. Pourrait-on imaginer qu'Aigle-Martigny soit recasé dans quatre ans? "C'est trop tôt pour en parler, mais ce qu'on sait, c'est que l'UCI a attribué à la Suisse deux éditions en quatre ans. Alors, on espère qu'on puisse avoir une autre opportunité durant cette décennie encore."

L'UCI cherche à remplacer Aigle-Martigny

Swiss Cycling a également réagi à cette annulation contrainte. "Devoir annuler des Mondiaux à domicile est évidemment très regrettable. Je pense notamment à nos athlètes qui auraient pu courir devant leur public et se battre pour les médailles", explique dans un communiqué Patrick Hunger, co-président de la fédération. Cette dernière a également dû renoncer aux championnats de Suisse élite et M19 sur route, qui avaient été reprogrammés le 22 août sur le même parcours escarpé. Les infrastructures des deux manifestations étaient trop étroitement liées pour permettre le seul déroulement des championnats de Suisse. Le titre national élite ne sera donc pas attribué en 2020.

En revanche, qui dit retrait de Aigle-Martigny ne dit pas forcément annulation totale des Mondiaux. Dans un communiqué, l'UCI, dont le siège est à Aigle, explique prendre "note de la décision du Conseil fédéral". Néanmoins, elle ajoute qu'elle va "travailler à rechercher un projet alternatif pour assurer le maintien de l'édition 2020" des championnats du monde aux mêmes dates et en Europe, avec éventuellement la suppression de certaines épreuves. L'UCI souhaite également proposer un parcours similaire à celui qui était prévu en Valais.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Varane annonce sa retraite internationale à 29 ans

Publié

le

Raphaël Varane arrête à son tour avec l'équipe de France (© KEYSTONE/AP/CHRISTOPHE ENA)

Le défenseur central et vice-capitaine de l'équipe de France Raphaël Varane a annoncé jeudi sa retraite internationale à 29 ans.

Il faisait partie de l'équipe championne du monde en 2018 et finaliste du Mondial 2022 au Qatar.

"Cela fait plusieurs mois que j'y réfléchis et j'ai décidé que c'était le bon moment pour moi de prendre ma retraite internationale", a écrit sur Instagram l'actuel joueur de Manchester United, figure des Bleus depuis 2013.

L'équipe de France perd donc un troisième pilier du vestiaire tricolore après le départ du capitaine Hugo Lloris et de sa doublure dans la cage Steve Mandanda, qui ont tous deux fait leurs adieux à la sélection le mois dernier.

L'annonce de Raphaël Varane est plus surprenante, dans la mesure où il postulait pour devenir le futur capitaine des Bleus. A 29 ans, l'ancien joueur du Real Madrid arrête son compteur à 93 sélections, dix ans après ses débuts sous la tunique tricolore, en mars 2013.

"Immense fierté"

"Représenter notre magnifique pays pendant une décennie a été l'un des plus grands honneurs de ma vie. A chaque fois que j'ai porté ce maillot bleu si spécial, j'ai ressenti une immense fierté", a-t-il écrit dans son message, où les raisons de son choix ne sont pas dévoilées.

Dans son texte, le joueur formé à Lens revient sur sa fierté d'avoir remporté la Coupe du monde il y a plus de quatre ans en Russie, contre la Croatie en finale (4-2). "Je ne l'oublierai jamais. Je ressens toujours chacune des émotions ressenties ce jour-là, le 15 juillet 2018. Ça a été l'un des moments les plus formidables et les plus mémorables de ma vie", affirme-t-il.

Après la finale du Mondial 2022 perdue contre l'Argentine (3-3 ap, 4-2 tab) le 18 décembre, Varane n'avait donné aucune indication sur son avenir en équipe de France. Au moment d'annoncer son choix jeudi, il a remercié son sélectionneur Didier Deschamps et son staff, ainsi que les supporters.

"Ces moments avec vous me manqueront c'est certain, mais le moment est venu pour la nouvelle génération de prendre le relais. Nous avons un groupe de jeunes joueurs talentueux qui est prêt à prendre la relève, qui mérite d'avoir sa chance et qui a besoin de vous".

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Wawrinka titularisé, Otte - Hüsler en ouverture

Publié

le

Wawrinka défiera Zverev vendredi à Trèves (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Stan Wawrinka (ATP 135) a comme prévu été titularisé pour son retour en Coupe Davis.

Le Vaudois défiera Alexander Zverev (ATP 14) dans le deuxième simple du duel Allemagne - Suisse comptant pour les qualifications. Le match d'ouverture verra Marc-Andrea Hüsler (ATP 53) se mesurer à Oscar Otte (ATP 80) vendredi dès 17h à Trèves.

Marc-Andrea Hüsler sera forcément sous pression à l'heure de se frotter au no 2 allemand. Il fait sur le papier figure de favori, même s'il a perdu son seul livré face à Oscar Otte dans des conditions similaires (dur indoor) en octobre 2020. Mais le gaucher zurichois ne pointait alors qu'au 154e rang mondial.

Stan Wawrinka est, lui, mené 4-0 dans son face-à-face avec Alexander Zverev. Mais le Vaudois veut croire en son étoile face au champion olympique, lui aussi en quête de confiance et de victoires depuis qu'il est revenu sur les courts après ses six mois de pause forcée et sa grave blessure à une cheville.

Le double, qui démarrera samedi peu après 13h, s'annonce indécis. Le capitaine Severin Lüthi annonce pour l'heure une paire Leandro Riedi/Dominic Stricker pour se frotter aux spécialistes Tim Pütz et Andreas Mies. Mais il pourrait bien associer une nouvelle fois Hüsler et Stricker, titrés à Gstaad en 2021.

Coupe Davis. Qualifications. A Trèves (indoor): Allemagne - Suisse. Vendredi. Dès 17h: Oscar Otte - Marc-Andrea Hüsler, suivi de Alexander Zverev - Stan Wawrinka. Samedi. Dès 13h: Andreas Mies/Tim Pütz - Leandro Riedi/Dominic Stricker, suivi de Zverev - Hüsler, suivi de Otte - Wawrinka.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Braathen opéré de l'appendicite

Publié

le

Lucas Braathen est incertain pour les Mondiaux (© KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA)

Lucas Braathen ne disputera vraisemblablement pas les Mondiaux de Courchevel/Méribel qui démarrent lundi.

Le Norvégien a été opéré d'urgence d'une appendicite cette semaine en Autriche, a-t-il annoncé sur les réseaux sociaux.

"J'espère être de retour d'ici quelques semaines", a écrit Braathen pour conclure son message, qui accompagne une photo où il se trouvait sur son lit d'hôpital. Or, même si le géant (vendredi 17) et le slalom (dimanche 19) sont prévus comme de coutume en fin de programme, il ne devrait pas être rétabli à temps pour les Mondiaux.

Leader de la Coupe du monde de slalom devant Henrik Kristoffersen (2e) et les Valaisans Daniel Yule (3e) et Loïc Meillard (4e), 6e du classement de géant, Lucas Braathen (22 ans) est d'ores et déjà forfait pour le slalom de samedi à Chamonix. "Les derniers jours ont été difficiles", a-t-il souligné, après avoir été victime d'une infection.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

LHC: Pedretti absent trois mois

Publié

le

Marco Pedretti ne jouera plus cette saison (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le Lausanne HC doit composer pendant trois mois sans Marco Pedretti, dont la saison est ainsi d'ores et déjà terminée. L'attaquant de 31 ans est blessé à un genou.

Auteur de 5 points en 40 matches de National League durant cet exercice 2022/23, Marco Pedretti s'est blessé le 28 janvier à Zurich face aux Lions. La nature exacte de sa blessure n'a pas été dévoilée par le LHC, avant-dernier du classement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Boston renoue avec la victoire avant le All Star Game

Publié

le

Pavel Zacha (à droite) a signé un doublé face à Toronto mercredi (© KEYSTONE/AP/Frank Gunn)

Meilleure équipe de la NHL cette saison, Boston a renoué avec la victoire mercredi lors de la dernière soirée avant la pause du All Star Game.

Les Bruins, qui restaient sur trois défaites consécutives, sont allés s'imposer 5-2 sur la glace de Toronto.

Boston a forcé la décision grâce à un doublé de Pavel Zacha, qui a été échangé à l'intersaison avec les Devils contre Erik Haula. Les Bruins virent ainsi en tête avant le week-end All Star avec 39 victoires en 51 parties pour un total de 83 points.

Deuxième meilleure équipe de la Ligue avec 7 points de retard, Carolina a pour sa part cueilli sa 7e victoire d'affilée en gagnant 5-1 à Buffalo dans le seul autre match programmé mercredi. L'attaquant finlandais des Canes Sebastian Aho a inscrit un but au cours d'un sixième match consécutif.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X