Rejoignez-nous

Sport

La Suisse organisera deux Mondiaux en 4 ans

Publié

,

le

Stefan Kueng devrait retrouver des routes àMartigny qui ne lui avaient pas été favorables lors du contre-la-montres des Championnats de Suisse. (©KEYSTONE/APA/APA/HERBERT NEUBAUER)

Les Championnats du monde sur route 2020 et 2024 ont été attribués à la Suisse par l'Union cycliste internationale (UCI). Ils auront lieu à Aigle/Martigny en 2020 et à Berne ou Zurich en 2024.

La Suisse va donc organiser deux grandes compétitions cyclistes en quatre ans. L'UCI a ainsi remercié les organisateurs helvétiques qui ont repris au pied levé les Mondiaux 2020, qui avaient été refusés dans un premier temps par les Pays-Bas puis par l'Italie (Vicence).

Ainsi, la candidature de secours de Aigle/Martigny n'a pas prétérité celle de Berne, qui était programmée pour les années futures. Normalement, les deux organisations helvétiques se seraient retrouvées opposées... L'UCI a décidé de faire un cadeau à la Suisse en attribuant pour la première fois deux Mondiaux dans le même pays au cours de son congrès.

La Suisse n'a plus organisé de Championnats du monde sur route depuis 2009 à Mendrisio.

Le budget des compétitions entre Aigle et Martigny tournera autour de 20 millions de francs.

(ATS / KEYSTONE/APA/APA/HERBERT NEUBAUER)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lausanne

Crédits pour la piscine de Malley et le stade de la Tuilière

Publié

le

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON
Le gouvernement vaudois soumet au Grand Conseil deux crédits d'investissement pour des installations sportives à Lausanne. Le premier, de 9 millions de francs, doit être dédié à la construction d'une nouvelle piscine à Malley. Le second, de 5 millions, servira au nouveau stade de football de la Tuilière.

La piscine couverte de Malley comprendra un bassin de 50 m, un bassin de 25 m, une pataugeoire ainsi qu'une fosse de plongeon, rappelle jeudi l'Etat de Vaud. Elle devrait ouvrir en janvier 2021, à quelques encablures de la nouvelle patinoire de la Vaudoise aréna.

La subvention cantonale se monte à 10% des coûts d'investissement effectifs, mais au maximum à 9 millions de francs, précise le Conseil d'Etat. Le budget total du centre aquatique est de 96 millions.

Concernant le stade de football de la Tuilière, le Conseil d'Etat propose au Grand Conseil d'accorder une aide à fonds perdus de 5 millions de francs. Le coût total du futur domicile du Lausanne-Sport est estimé à 76,6 millions.

Pour mémoire, le stade de la Tuilière va remplacer celui de la Pontaise, devenu trop vétuste. Il devrait être opérationnel cet été.

Continuer la lecture

Sport

Saut à ski : Simon Ammann sautera jusqu'aux Jeux de Pékin 2022

Publié

le

Archives. (AP Photo/Darko Bandic)
Simon Ammann ne désarme pas. Le quadruple Champion olympique a décidé de repartir pour un tour. Jusqu'au Jeux 2022 de Pékin pour être précis.

"Je continue, affirme le Saint-Gallois dans un communiqué de Swiss-Ski. Je vais me concentrer sur les deux prochains grands événements, les Championnats du monde d'Oberstdorf en 2021 et les Jeux de Pékin en 2022." Simon Ammann est âgé de 38 ans et a signé deux doublés - petit tremplin et tremplin normal - aux Jeux de Salt Lake City en 2002 et de Vancouver en 2010.

Le déroulement de la saison 2019/2020 l'a incité à arrêter un tel choix. "La manière dont s'est déroulé l'hiver passé m'a une fois de plus conforté dans l'ambition de continuer plutôt que de me retirer, dit-il. La saison dernière déjà, j'ai eu de la peine à me faire à l'idée de mettre un terme à ma carrière avec les Mondiaux de vol à ski comme ultime objectif. Je voulais me rapprocher davantage des premiers rangs sur les différents tremplins tout au long de l'hiver. Je n'y suis malheureusement pas parvenu. Les enseignements tirés de l'hiver dernier me permettent toutefois d'envisager l'avenir avec beaucoup de confiance. Le fait d'avoir en ligne de mire les Jeux olympiques, le plus grand objectif de tout sportif, me donne la motivation d'aborder le travail quotidien d'un athlète de haut niveau avec beaucoup d'énergie. Je suis convaincu que j'obtiendrai à nouveau d'excellents résultats ».

Membre du cadre A de Swiss-Ski pour la saison prochaine, Simon Ammann pourra ainsi toujours apporter son inestimable expérience au leader de l'équipe de Suisse Kilian Peier.

Le Saint-Gallois et le Vaudois devront, par ailleurs, composer avec le nouveau cahier des charges de leur chef de discipline Berni Schödler. Ce dernier oeuvrera désormais à 50 % auprès de la Fédération Internationale (FIS) comme coordinateur de la Coupe Continentale. Swiss-Ski entend régler cette problématique de la nouvelle répartition des tâches ces prochains mois.

Continuer la lecture

Sport

Football: Super League - Les clubs tirent la sonnette d'alarme

Publié

le

Des ballons sur la pelouse, lors d'une rencontre amicale de football entre le FC Lausanne-Sport et le FC Sion ce vendredi, 13 mars 2020 au stade olympique de la Pontaise a Lausanne. Le championnat Suisse de football est actuellement suspendu a cause de l'épidémie de Coronavirus (COVID-19). (KEYSTONE/Cyril Zingaro)
A l'arrêt depuis plus d'un mois, le football suisse laisse les clubs dans l'expectative. Les conséquences pourraient être majeures, sans soutien étatique ni reprise rapide.

"Une chose est sûre: sans aide de la Confédération, le FC Sion ne survivra pas." Dans sa communication, le club valaisan ne fait pas de mystères. Il ne voit pas comment, à terme, il pourrait s'en sortir. "Les rentrées financières sont quasiment nulles et les charges sont toujours aussi élevées. Nous n'avons pas eu d'autre choix que de mettre l'entier du personnel au chômage partiel", fait-on encore savoir du côté de la Porte d'Octodure.

Comme les autres clubs de Super League, les Sédunois fonctionnent au ralenti, dans tous les secteurs. Sans matchs à disputer, la bonne marche du club est mise en suspens. D'autant que le président Christian Constantin spécule sur un arrêt du championnat. Et les conséquences seraient "dramatiques sans aides publiques".

Le message est lancé. C'est également une manière de rappeler que l'économie du football suisse repose sur des bases fragiles. La réalité est la même aux quatre coins du pays. Interrogés par Keystone-ATS, la plupart des clubs livrent le même constat.

"Si le championnat devait être arrêté, cela signifierait des pertes économiques et financières vraiment importantes", abonde Michele Campana. Le directeur général du FC Lugano ne veut pas "se lancer dans des chiffres, mais ce serait un coup dur à surmonter et cela entraînerait un redimensionnement des budgets de beaucoup d'équipes. Sans aide notable de la part de l'Etat, il y a un risque pour tout le monde."

Recours aux prêts

L'autorisation du chômage partiel a déjà permis à certaines structures de souffler quelque peu. Quant à l'enveloppe de 50 millions de francs accordés au sport professionnel pour des prêts sans intérêt, elle doit être destinée aux clubs qui peuvent démontrer que leur insolvabilité est liée à l'épidémie de Coronavirus, a communiqué l'Office Fédéral du Sport (OFSPO).

Un recours auquel pensent plus de la moitié des clubs de Super League. Seuls les trois premiers du classement, Saint-Gall, Young Boys et Bâle, excluent d'ailleurs cette idée pour l'instant. "Puisque nous avons rencontré beaucoup de succès sur les plans sportif et écononomique ces dernières années, nous n'avons pas de problèmes de liquidités pour le moment", explique-t-on ainsi du côté de Young Boys.

Tous n'ont pas cette chance. Dans son édition de vendredi, la "NZZ" affirmait que Sion et Neuchâtel Xamax travaillaient déjà sur la possibilité de demander un prêt sans intérêt. Ils ne sont pas les seuls. Le FC Zurich le confirme également, par la voix de son président Ancillo Canepa: "Nous avons prévu de le faire, mais les obstacles bureaucratiques sont importants et prennent un certain temps à être surmontés." A Thoune, une demande de prêt a en revanche été formulée à la banque, a mentionné Markus Lüthi. Le président oberlandais estime d'ailleurs que son club peut tenir de la sorte jusqu'à l'été. Ensuite, l'incertitude règne.

"Que le championnat aille à son terme"

Il faut dire que seule une sortie de crise rapide pourrait être de nature à rassurer les clubs suisses. Si Christian Constantin n'imagine pas que la saison actuelle puisse reprendre, ses alter egos se veulent plus optimistes. Et pragmatiques, à l'instar de Michele Campana: "Nous souhaitons absolument que le championnat aille à son terme, parce que nous vivons de ça. Ainsi, les sponsors et les télévisions ne pourront pas réclamer de remboursement."

Alors que le Tessin est l'épicentre suisse de la pandémie, le directeur général de Lugano voit comme meilleur scénario possible une reprise entre la mi et la fin juin, pour terminer à la fin du mois d'août. Avant de reprendre la saison suivante à la mi-septembre.

D'autres clubs espèrent un retour plus rapide, alors que certains préfèrent ne pas prendre position, notamment pour ne pas mettre la pression sur les décideurs. Reste que la possibilité de jouer à huis-clos est envisagée ici ou là. Le manque se fait poindre en Super League. Mais en restant dignes, à l'instar de Sion et de son président: "La santé publique passe avant tout, le football est au second plan." Signe que la période n'a rien de normal.

Continuer la lecture

Sport

Cyclisme: Pas de Tour de Suisse cette année

Publié

le

(KEYSTONE/Gian Ehrenzeller)
Les événements sportifs tombent comme des dominos. C'est désormais le Tour de Suisse qui annonce son annulation en 2020 en raison de la pandémie de coronavirus.

Les organisateurs de la boucle helvétique sont obligés deux mois avant le départ de prendre cette décision même si les autorités n'ont pas encore signifié des interdits pour cette époque.

"Nous sommes pourtant persuadés que la meilleure solution possible est d'apporter de la clarté et une sécurité de planification à tous les participants, fans et partenaires. Pour le Tour de Suisse, cette annulation est également une étape importante si nous voulons avoir la moindre chance pour assurer la poursuite de cet événement", explique Olivier Senn, co-directeur de l'association Tour de Suisse.

Pour les organisateurs, le report de l'épreuve à une autre période de l'année n'entrait pas en ligne de compte. En raison de problèmes logistiques et financiers. La recherche de sponsors actuellement rendue très difficile par la crise sanitaire. Le parcours 2020 devrait être intégralement repris lors de l'édition 2021. Les dates ne sont pas encore connues. Le report des JO de Tokyo en 2021 oblige l'UCI a redéfinir son calendrier de l'année prochaine.

La 84e édition du Tour de Suisse aurait dû débuter le dimanche 7 juin par un contre-la-montre individuel à Frauenfeld. La course du World Tour aurait dû se terminer une semaine plus tard par l'étape-reine à Andermatt avec le franchissement des cols de la Furka, du Grimsel et du Susten.

C'est la première fois en 87 ans d'existence que le Tour de Suisse est annulé en temps de paix. Seules les éditions 1940, 1943, 1944 et 1945 ont passé à la trappe en raison de la Deuxième guerre mondiale.

Sur un plan helvétique, le Tour de Suisse 2020 aurait dû marquer la fin de la carrière de Michael Albasini, qui fêtera ses 40 ans en décembre. Le Thurgovien va sans doute consulter son équipe Mitchelton-Scott avant de prendre une décision définitive.

Les épreuves du calendrier cycliste sont suspendues juqu'à mi-juin mais les fans ne seront pas complètement privés de leur sport favori. Il y aura un peu de Tour de Suisse à suivre sous la forme de e-sport. Du 22 au 26 avril, des professionnels s'affronteront en virtuel dans une course par étapes "The Digital Swiss 5" et emprunteront des secteurs d'étape de la boucle helvétique. Chaque course durera une heure et sera restransmise sur les sites de la SSR.

Un grand nombre de pros devrait participer à cette nouvelle aventure dont plusieurs des meilleurs Suisses avec le médaillé de bronze des derniers Mondiaux, Stefan Küng.

Si ce format innovant fait ses preuves, il pourrait servir de base à un Tour de Suisse numérique du 7 au 14 juin. L'association Tour de Suisse - avec les partenaires de "The Digital Swiss 5" (SRF, Velon et ROUVY) - prendra une décision à ce sujet d'ici le début du mois de mai.

Continuer la lecture

Sport

Coronavirus: Suisse - Allemagne renvoyé

Publié

le

Vladimir Petkovic devra attendre septembre pour diriger à nouveau un match de l'équipe de Suisse. (©KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)
L'UEFA annonce que les matches des sélections prévus en juin seraient reportés à l'automne prochain, si la situation sanitaire le permet. La Suise devait affronter le Liechtenstein et l'Allemagne.

Ce mercredi, l'UEFA a organisé une réunion en visioconférence avec les 55 secrétaires généraux des Fédérations membres de la Confédération européenne. Avant de tenir une session du groupe de travail mis en place pour plancher sur la fin de la saison. Au cours de ces deux rendez-vous, il a été décidé de reporter les matches des sélections nationales prévus en juin.

Ces rencontres amicales auraient embouteillé le calendrier qui sera déjà très complexe à mettre en place lorsque la situation sanitaire, un peu partout en Europe, permettra de rejouer au football. L'UEFA a indiqué que ces matches entre équipes nationales seraient reportés, si c'est possible, à l'automne prochain. Toutefois, la priotité pour l'UEFA doit être donnée aux Championnats domestiques, aux Coupes nationales et aux Coupes d'Europe.

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X