Rejoignez-nous

Sport

Football : dernier match de l’année pour le LS

Publié

,

le

Ce dimanche à la Pontaise, le Lausanne-Sport accueille le FC Zürich pour le compte de la dernière journée de Super League en 2017.

Lausanne veut finir 2017 sur une bonne note. Le début de saison délicat oublié, le club vaudois regarde désormais vers le haut au classement du championnat suisse avec notamment Samuele Campo.

Ancien junior du FC Bâle, le joueur de 22 ans est devenu un élément incournable du onze de base de Fabio Celestini, disputant 17 des 18 premiers matchs de cette saison.  Samuele Campo :

Samuele Campo Milieu de terrain du LS

16 titularisations, 3 buts et 8 passes décisives depuis fin juillet dernier, Samuele Campo a su se mettre en évidence à de nombreuses reprises, au service de son équipe qui plus est.

La liberté dont il profite dans l’entrejeu lausannois lui a sans doute permis de développer ses qualités. On retrouve le gaucher du LS :

Samuele CampoMilieu de terrain du LS

Si Campo devrait à nouveau débuter le match de dimanche, rien n’est aussi sûr pour son coéquipier Jérémy Manière. Absent contre Lugano, le défenseur central est gêné par son genou droit et n’est pas encore sûr de jouer contre Zürich.

Actuellement sixième de Super League avec 22 points, le LS pourrait revenir à trois longueurs de son adversaire du jour en cas de succès.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Andreescu forfait pour l'Open d'Australie

Publié

le

La Canadienne Bianca Andreescu fait l'impasse sur l'Open d'Australie pour mieux se prérarer. (© KEYSTONE/AP/JOHN MINCHILLO)

La Canadienne Bianca Andreescu, lauréate de l'US Open en 2019, a annoncé faire l'impasse sur l'Open d'Australie (17-30 janvier).

Elle assure avoir besoin de temps pour se remettre physiquement et mentalement après deux années difficiles marquées par le Covid-19.

"Je ne commencerai pas ma saison en Australie l'année prochaine, mais je prendrai du temps supplémentaire pour réfléchir, m'entraîner et être prête" pour la suite, a-t-elle écrit sur Twitter, évoquant "deux dernières années très difficiles pour diverses raisons".

"Cette année en particulier, j'ai passé plusieurs semaines en quarantaine d'isolement, ce qui m'a beaucoup affectée. En outre, ma grand-mère a passé plusieurs semaines aux soins intensifs pour une infection due au Covid-19", a expliqué la joueuse redescendue à la 46e place mondiale, qui a aussi contracté le virus en avril.

"Souvent, je ne me sentais pas moi-même, surtout lorsque je m'entraînais et/ou que je jouais des matches. J'avais l'impression de porter le monde sur mes épaules. Je n'arrivais pas à me détacher de tout ce qui se passait en dehors du terrain, je ressentais la tristesse et l'agitation collective autour de moi, et cela me pesait", a poursuivi Andreescu, évoquant une anxiété mentale ayant aussi frappé d'autres sportifs comme la Japonaise Naomi Osaka, pour des raisons différentes.

"Je veux me donner du temps supplémentaire pour me remettre sur pied, récupérer et grandir à partir de cela (aussi cliché que cela puisse paraître) et continuer à m'inspirer en faisant du bénévolat et en travaillant sur moi-même, car je sais qu'en faisant cela, je reviendrai plus forte que jamais", a conclu la Canadienne de 21 ans.

Impasse sur la saison 2020

Après avoir fait l'impasse sur la saison 2020 en raison d'une blessure à un genou, l'ancienne 4e mondiale avait fait son retour sur les courts en février, justement à l'Open d'Australie. Moins de deux mois plus tard, elle atteignait la finale du WTA 1000 de Miami, sans toutefois défendre ses chances contre la no 1 mondiale Ashleigh Barty, en raison d'une blessure à un pied.

La suite de saison fut difficile puisque son meilleur résultat fut un quart de finale à Strasbourg fin mai. Elle a ensuite été éliminée aux 1ers tours de Roland-Garros et Wimbledon, avant de s'arrêter en 8e de finale à l'US Open.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Les Etats-Unis annoncent un boycott diplomatique des JO d'hiver

Publié

le

Les Etats-Unis ont décidé de boycotter les JO de Pékin sur le plan diplomatique. (© KEYSTONE/EPA/ROMAN PILIPEY)

Les Etats-Unis n'enverront aucun représentant diplomatique aux Jeux olympiques et paralympiques d'hiver de Pékin de 2022, en raison du "génocide et des crimes contre l'humanité en cours au Xinjiang".

L'annonce a été faite par la Maison Blanche lundi en dépit des mises en garde chinoises.

En étant présente, "la représentation diplomatique américaine traiterait ces Jeux comme si de rien n'était, malgré les violations flagrantes des droits humains et les atrocités de la Chine au Xinjiang. Et nous ne pouvons tout simplement pas faire cela", a justifié la porte-parole de la Maison Blanche, Jen Psaki.

La Chine avait prévenu plus tôt lundi qu'elle prendrait des "contre-mesures" si les Etats-Unis appelaient à un tel boycott, le qualifiant de "fanfaronnade". Le Comité international olympique a de son côté déclarer "respecter" la décision américaine.

"Si les Etats-Unis veulent à tout prix faire les choses à leur manière, la Chine prendra des contre-mesures fermes", avait affirmé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Zhao Lijian.

"J'insiste sur le fait que les Jeux olympiques d'hiver ne sont pas une scène pour prendre des postures politiques et faire de la manipulation", a-t-il encore ajouté.

Avec ce boycott, aucun représentant du gouvernement des Etats-Unis n'assistera aux Jeux olympiques ou paralympiques, mais les athlètes américains, eux, participeront bien aux compétitions.

"Les athlètes de la Team USA ont notre soutien total. Nous serons derrière eux à 100% pendant que nous les encouragerons d'ici", a d'ailleurs affirmé Jen Psaki.

Le Comité international olympique (CIO) s'est réjoui que la décision "politique" de Washington ne remette pas en cause la participation des sportifs américains.

"La présence de responsables gouvernementaux et de diplomates est une décision purement politique pour chaque gouvernement, que le CIO, dans sa neutralité politique, respecte pleinement", a indiqué un porte-parole de l'instance olympique à l'AFP.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Cedric Brunner honoré

Publié

le

Cedric Brunner s'est illustré samedi contre Cologne. (© KEYSTONE/EPA GETTY IMAGES POOL/MARTIN ROSE / POOL)

Cedric Brunner figure pour la première fois dans le "onze" idéal du journal spécialisé Kicker. Le latéral droit de Bielefeld et ex-joueur de Zurich a brillé samedi en Bundesliga contre Cologne (1-1).

Arrivé à l'Arminia en 2018, Brunner (27 ans) est lié avec son club jusqu'en juin prochain. Bielefeld est avant-dernier de Bundesliga après 14 journées.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Meier brille, mais San José s'incline à Columbus

Publié

le

Timo Meier et les Sharks ont été battus à Columbus dimanche (© KEYSTONE/AP/Jay LaPrete)

Timo Meier a ajouté deux assists à sa remarquable moisson dimanche en NHL. Mais l'Appenzellois et les Sharks ont connu la défaite face aux Blue Jackets de Grégory Hofmann, qui se sont imposés 6-4 pour mettre fin à une série de quatre défaites.

Auteur de deux points pour la quatrième fois dans ses cinq dernières sorties, Timo Meier affiche néanmoins un bilan de -3 au terme de cette partie. Grégory Hofmann est quant à lui resté "muet" dimanche, mais son bilan personnel est de +2 à l'issue de ce match.

Meilleur compteur suisse devant Roman Josi, Timo Meier en est désormais à 26 points (11 buts, 15 assists) depuis le début de cet exercice 2021/22, en seulement 20 matches disputés. Il a notamment réalisé 2 points ou plus au cours de neuf matches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Atlanta à nouveau battu à domicile

Publié

le

Capela (15) et les Hawks ont subi la loi des Hornets dimanche (© KEYSTONE/AP/Edward M. Pio Roda)

Atlanta a subi dimanche en NBA sa troisième défaite consécutive à domicile.

Les Hawks de Clint Capela ont été battus 130-127 par les Charlotte Hornets, qui étaient pourtant privés de quatre de leurs meilleurs joueurs.

Vainqueur de huit des neuf premiers matches qu'il a disputés cette saison dans "sa" State Farm Arena, Atlanta n'est désormais plus prophète en son pays. Dimanche, les Hawks n'ont pas trouvé la solution face à des Hornets qui ont rentré 17 tirs à 3 points (leur record dans cet exercice 2021/22).

"Nous avons inscrit 127 points. C'est plus qu'assez pour gagner un match. Il nous aurait suffi de les stopper grâce à notre défense, mais nous n'y sommes pas parvenus", a regretté Nate McMillan, coach d'une équipe d'Atlanta qui affiche un bilan de 12-12 après avoir été battue pour la troisième fois dans ses quatre dernières sorties.

Atlanta, qui menait 110-105 à 6'50'' de la fin du match, n'a notamment rien pu faire pour stopper Miles Bridges (32 points dont 13 dans le dernier quart-temps). Clint Capela n'a pas grand-chose à se reprocher au terme de cette partie, lui qui a réussi 8 points et 14 rebonds pour un différentiel de +4.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X