Rejoignez-nous

Football

Football: Une victoire heureuse pour la sélection helvétique

Publié

,

le

Duel entre l'Américain Weston McKennie, à gauche, et Manuel Akanji. (©KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS)

Même si elle fut heureuse, la Suisse a cueilli sa quatrième victoire de l'année en quatre rencontres après ses succès contre la Bulgarie, la Lituanie et la Finlande. Elle a battu les Etats-Unis 2-1.

A Saint-Gall pour le premier match de préparation avant l'Euro qu'elle entamera le 12 juin à Bakou face au Pays de Galles, la Suisse a forcé la décision grâce à des réussites de Ricardo Rodriguez (10e) et de Steven Zuber (63e), deux hommes qui ont été en souffrance cette saison dans leur club.

La victoire qui entretient une dynamique positive après une année "blanche" et le nom des buteurs sont donc les deux grandes satisfactions de la soirée pour Vladimir Petkovic. Mais le sélectionneur devra reconnaître que son équipe fut loin d'être supérieure dans le jeu devant un adversaire aussi juvénile que talentueux.

Le chantier demeure vaste pour Vladimir Petkovic à moins de deux semaines du match crucial contre Gareth Bale et les siens. En défense, les erreurs individuelles, avec notamment la relance catastrophique de Nico Elvedi sur l'ouverture du score de Sebastian Lletget à la 5e minute et les risques inconsidérés pris par Fabian Schär, doivent être gommées au plus vite.

Zakaria: toujours des doutes

En ligne médiane, Denis Zakaria n'a pas levé toutes les interrogations. Le Genevois peine à retrouver son meilleur niveau après sa blessure au genou contractée en mars 2020. Il a fallu l'introduction de Remo Freuler à la pause pour que la Suisse retrouve enfin une certaine assise. Si Vladimir Petkovic devait persister dans son idée de jouer en 3-4-1-2, il n'y aura pas de "match" entre Freuler et Zakaria pour seconder Granit Xhaka dans l'axe.

En attaque, Xherdan Shaqiri, qui n'a eu droit qu'à une seule mi-temps, s'est contenté d'un service minimal. Pour sa 90e sélection, le Bâlois a toutefois rappelé qu'il n'était pas un joueur comme les autres. Il fut à l'origine de l'égalisation de Rodriguez et aussi de l'action qui a provoqué un penalty à la 41e que ce même Rodriguez devait toutefois rater. Mais si la Suisse avait mené au score à la pause, on aurait pu parler d'un véritable hold-up...

Widmer le grand gagnant

Le grand gagnant de la soirée dans le camp helvétique se nomme Silvan Widmer. Passeur décisif sur le 1-1 et impliqué sur l'action du penalty, le latéral du FC Bâle a témoigné d'un réel punch sur le plan offensif. Après ce match, il a marqué des points pour, à la fois, éloigner la concurrence de Jordan Lontomba et, pourquoi pas, se donner des chances de ravir une place de titulaire promise à Kevin Mbabu.

La Suisse livrera un dernier match de préparation ce jeudi face au Liechtenstein, toujours à Saint-Gall. Il convient d'espérer que cette rencontre contre un adversaire bien plus modeste que les Etats-Unis permettra à Haris Seferovic et à Breel Embolo de régler la mire. Face aux Etats-Unis, ils furent bien loin de taper dans le mille.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

L'Espagne de De la Fuente l'emporte contre la Norvège

Publié

le

L'Espagnol Joselu, la joie à 32 ans. (© KEYSTONE/AP/Manu Fernandez)

L'Espagne, pour la première de son nouveau sélectionneur Luis de la Fuente, s'est imposée 3-0 contre la Norvège samedi lors de la 1re journée des qualifications à l'Euro 2024, à Malaga.

La Roja, qui restait sur son élimination en huitième de finale du Mondial au Qatar face au Maroc, a ouvert le score par le biais de Dani Olmo (13e). Ce dernier a dévié une frappe d'Alejandro Balde de l'extérieur du pied pour tromper la défense norvégienne.

En seconde période, c'est l'attaquant Joselu, 32 ans, à peine entré en jeu, qui a creusé l'écart avec un doublé en deux minutes (84e, 85), pour sa première sélection en équipe A.

Côté norvégien, l'attaquant star Erling Haaland, touché à l'aine, était absent.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

La victoire et rien d'autre pour l'équipe de Suisse

Publié

le

La victoire et rien d'autre pour l'équipe de Suisse face au Bélarus (© KEYSTONE/PATRICK STRAUB)

La note artistique importe peu, seule la victoire compte: tel est le message délivré par Murat Yakin et Silvan Widmer à la veille des trois coups de la Suisse dans le tour préliminaire de l'Euro 2024.

"Nous avons cette semaine organisé un séminaire interne avec les joueurs. Nous sommes arrivés à une seule conclusion: il n'y a que les victoires qui vous font avancer !" A écouter les propos de Murat Yakin, la grande révolution n'est pas pour demain. Malgré l'humiliation du huitième de finale de la Coupe du monde, Murat Yakin restera cet entraîneur pragmatique qui ne recherche que l'efficacité quitte à dérouter parfois son monde.

Ce samedi dans le huis clos de Novi Sad face au Bélarus, le sélectionneur demandera de "faire preuve de patience face au bloc adverse et de bien défendre sur les balles arrêtées." "Nous avons étudié le Bélarus lors de ses rencontres de l'an dernier en Ligue des Nations. Comme toutes les équipes, cette sélection peut être dangereuse si on la laisse jouer, explique-t-il. A nous d'imposer notre football, de gagner les duels en un contre un et de forcer la réussite dans la surface adverse."

Trois pour une place

Breel Embolo sur le flanc - "sa blessure au genou s'est aggravée au fil des jours", précise Murat Yakin -, la Suisse devra évoluer avec un nouveau no 9 à Novi Sad. Qui tiendra le rôle du Monégasque, buteur à quatre reprises lors des six derniers matches officiels de la sélection ? "Les jeux sont encore ouverts", glisse un Murat Yakin soucieux de ne pas dévoiler trop vite ses cartes.

Ils sont trois pour cette place de no 9. Entre Noah Okafor, présent à la Coupe du monde avec un temps de jeu limité toutefois à 45 minutes, le meilleur buteur de Super League Cedric Itten et Zeki Amdouni, remarquable avec le FC Bâle depuis le début de l'année, le choix que doit arrêter Murat Yakin n'est pas "simple". On veut croire toutefois que le sélectionneur cultive un petit penchant pour Amdouni...

"La page est tournée"

Avant cette rencontre de Novi Sad, Murat Yakin s'est rendu à Londres et à Manchester pour s'entretenir avec Granit Xhaka et Manuel Akanji. Il a également fait le voyage à Mayence pour une partie contre Mönchengladach qui lui a permis de rencontrer quatre de ses sélectionnés: Edimilson Fernandes, Silvan Widmer, Jonas Omlin et Nico Elvedi. Entretenir un tel contact avec les joueurs a sans doute aidé à panser les plaies du 6-1 contre le Portugal. "Il ne faut cependant pas regarder trop derrière soi", sourit toutefois Murat Yakin.

"La page est tournée" assure, pour sa part, Silvan Widmer, qui fut, faut-il le rappeler, le grand absent de ce huitième de finale en raison de cette maudite climatisation qui n'avait cessé de sévir lors de cette Coupe du monde. C'est son forfait qui avait incité Murat Yakin à opter pour une défense à trois.

Que l'on se rassure. L'Argovien est à nouveau opérationnel et la Suisse retrouvera ses fondamentaux à Novi Sad. "Cette campagne ne sera sans doute pas de tout repos. Nous serons parfois poussés hors de notre zone de confort, explique Silvan Widmer. Mais nous devons nous donner comme objectif de la maîtriser à la perfection."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

La Suisse M21 battue sur le fil en Espagne

Publié

le

Kastriot Imeri a inscrit un but sur penalty (archive). (© KEYSTONE/ALESSANDRO CRINARI)

L'équipe de Suisse M21 a concédé une courte défaite en amical, vendredi soir à Almeria, face à l'Espagne (3-2). Les joueurs de Patrick Rahmen ont deux fois mené au score, après avoir courbé l'échine.

La partie avait démarré de la meilleure des manières avec une ouverture du score signée Dan Ndoye au terme d'un joli mouvement collectif (8e). Les Espagnols ont toutefois pu regagner les vestiaires grâce à une égalisation de Rodri juste avant la pause (44e).

A l'heure de jeu, Kastriot Imeri pensait avoir mis les jeunes Suisses sur les rails en convertissant un penalty (63e) permettant aux visiteurs de reprendre les devants. C'était compter sans la combativité ibérique, qui a mené à un tardif doublé inscrit par Rodrigo Riquelme (76e et 81e).

Suisse et Espagne M21 ne s'étaient plus affrontées depuis septembre 2012, lorsque les deux adversaires s'étaient séparées sur un match nul et vierge.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Les Bleus étrillent les Pays-Bas

Publié

le

Kylian Mbappé n'a pas ménagé les Néerlandais. (© KEYSTONE/AP/Christophe Ena)

L'équipe de France a largement dominé les Pays-Bas vendredi (4-0) pour son entrée dans les qualifications à l'Euro 2024 au Stade de France.

Un résultat positif obtenu un peu plus de trois mois après la finale de Coupe du monde perdue au Qatar.

Kylian Mbappé, pour sa première sortie en tant que capitaine, a inscrit un doublé (21e, 88e).

Antoine Griezmann, qui avait fait part, deux jours plus tôt, de sa déception de n'avoir pas été nommé capitaine de la sélection, n'a rien laissé paraître. L'artiste aux cheveux roses a ouvert le score dès la 2e minute sur passe de Mbappé, avant que Dayot Upamecano ne creuse l'écart à la 8e minute. Mike Maignan, nouveau gardien no 1 après le départ à la retraite d'Hugo Lloris, a arrêté un pénalty néerlandais en fin de rencontre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Vos objectifs de carrière sont désormais visibles et tout roule… Alors pouruqoi vous mettez-vous des freins ? Auriez-vous peur de ne pas être à la hauteur ?

Les Sujets à la Une

X