Rejoignez-nous

Football

Derby Yverdon-Lausanne: "Une bonne pub pour le foot vaudois"

Publié

,

le

Qui d'Olivier Custodio (gauche) ou de Christopher Lungoyi (droite) va gagner ce ballon? La question s'est aussi posée au niveau du match tant le résultat aurait pu basculer d'un côté ou de l'autre. ©KEYSTONE/Valentin Flauraud

Yverdon Sport recevait le Lausanne Sport au Stade Municipal samedi soir. Si les Nord-Vaudois avaient réussi à décrocher les 3 points lors de la première rencontre entre les deux équipes en début de saison, ils ont dû, cette fois, se contenter d'un match nul. Résultat: 2-2.

Pour les supporters Yverdonnois, il ne fallait pas être en retard samedi au Stade Municipal. Dans un festival de feux d'artifices et autres engins pyrotechniques offert par les supporters, Varol Tasar a en effet ouvert le score pour les verts et blancs 34 secondes seulement après le coup d'envoi du match. Et après une première occasion du LS arrêtée par le gardien yverdonnois Kevin Martin.

Mais après cette action, les hommes d'Alessandro Mangiarratti ont eu de la peine à monter. "Ils nous ont mis beaucoup de pression, ils ont fait un bon pressing, explique William LePogam, défenseur et capitaine d'Yverdon Sport. Ils ont été meilleurs que nous et on n'a pas assez joué au foot." C'est comme ça que les Lausannois sont revenus au score à la 33e minute. Grâce à un très bon centre de Fousseni Diabaté, Kaly Sène envoie le ballon dans la lucarne. Kevin Martin n'a rien pu faire.

Et puis, quelques minutes plus tard, un contact entre Haïthem Loucif et Samuel Kalu dans les 16m offre un penalty, discutable, au Lausanne Sport. C'est encore Kaly Sène qui le transforme. Doublé pour l'attaquant sénégalais.

Les Yverdonnois ont réagit dans le temps additionnel de la première mi-temps. C'est une réussite de Kevin Carlos qui leur a permis d'aller chercher ce match nul. La deuxième période aura été bien plus calme. YS a encore accusé des problèmes de perte de ballon, mais la défense a fait son travail. Et si les deux équipes auraient pu prendre l'avantage à la fin du match, avec un magnifique centre d'Anthony Sauthier pour Kevin Carlos et un Alvyn Sanchez parti au duel avec Kevin Martin. C'était sans compter les parades des deux gardiens. "C'était un duel comme un autre. Fallait que je le fasse à ce moment qui était important et je l'ai fait. C'est mon boulot donc je suis content de l'avoir fait", raconte en toute modestie le portier yverdonnois.

"Un bon point"

Les deux entraîneurs l'ont dit: ce match, les deux équipes auraient pu le gagner ou le perdre. Elles prennent finalement toutes deux un point dans ce match que Ludovic Magnin a qualifié de "bonne pub pour le foot vaudois". Un point qui fait du bien à Yverdon Sport qui, en comptant cette rencontre, n'a remporté que 2 points depuis sa victoire face à St-Gall le 1er octobre.

William LePogamDéfenseur et capitaine d'Yverdon Sport

Le Lausanne Sport n'a en revanche pas perdu de match depuis le 30 septembre (et la défaite contre Servette). Et Ludovic Magnin s'est dit plutôt satisfait du travail de ses joueurs.

Ludovic MagninEntraîneur du Lausanne Sport

Pourtant, une fois de plus, le LS obtient ce résultat grâce à un penalty. Sur les cinq derniers matchs, les Lausannois ont en effet obtenus 6 penaltys. Un seul n'a pas été transformé, c'était face à Stade Lausanne Ouchy il y a trois semaines. Qu'en pense le coach?

Ludovic MagninEntraîneur du Lausanne Sport

La nouvelle philosophie yverdonnoise s'installe

Alessandro Mangiarratti, le nouveau coach d'Yverdon Sport, l'a annoncé dès sa prise de fonction, il veut que son équipe ait une meilleure possession du ballon. Les statistiques sont légèrement en faveur des Yverdonnois avec 51% de possession. Mais il y a encore du travail, on notera par exemple que les interceptions de balle ont légèrement mieux réussi aux Lausannois (11 contre 9).

L'autre point sur lequel l'entraîneur veut insister, c'est la défense. Une défense yverdonnoise qui n'a finalement encaissé qu'un seul but samedi soir vu qu'elle ne pouvait pas intervenir sur le penalty. William LePogam est d'ailleurs à l'origine de plusieurs sauvetages. Il nous explique comment il vit cette nouvelle philosophie de jeu depuis l'arrivée d'Alessandro Mangiarratti.

William LePogamDéfenseur et capitaine d'Yverdon Sport

Place maintenant à la pause internationale. À la reprise du championnat les 25 et 26 novembre, Yverdon recevra Lugano. Et c'est un derby lausannois qui attend le LS. Le club recevra Stade Lausanne Ouchy à la Tuilière. En attendant, les Nord-Vaudois pointent toujours à la 6e place du classement général avec 17 points. Le Lausanne Sport prend à 7e place avec 16 points et revient à la hauteur de Lugano et Wintherthour.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Paris et Dortmund renversent la table

Publié

le

Kylian Mbappé transforme le penalty du 3-1. (© KEYSTONE/EPA/Alberto Estevez)

Paris l’a fait ! Sept ans après le cauchemar de la remontada, le PSG a découvert que l’ivresse du bonheur était aussi possible à Barcelone.

Sans doute aidés par l’intransigeance de l’arbitre roumain Istvan Kovacs, les Parisiens se sont qualifiés pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Battus 3-2 au Parc des Princes mercredi dernier, ils se sont imposés 4-1 à Montjuic grâce à des réussites d’Ousmane Dembélé, de Vitinha et à un doublé de l’incontournable Kylian Mbappé. Ils avaient pourtant concédé l’ouverture du score à la 12e minute lorsque Raphina avait surgi sur un centre de Lamine Yamal. A cet instant, la soirée s'annonçait bien longue pour le PSG...

Mais ce match a basculé peu avant la demi-heure avec l’expulsion de Ronald Araujo. L’Uruguayen a vu rouge pour une faute de dernier recours sur Bradley Barcola, cet ailier qui avait failli filer à St. Gall il y a 15 mois mais qui fut bien l’homme de la révolte à Montjuic. A onze contre dix, le PSG a vraiment fait ce qu’il fallait pour renverser le cours de ce quart de finale.

Même si le FC Barcelone aurait pu revenir dans la course à la qualification en fin de match malgré son infériorité numérique, le succès du PSG n’a rien d’usurpé. L’équipe a témoigné de cette force de caractère qui lui avait cruellement manqué six jours plus tôt.

Trois minutes pour un K.O.

En demi-finale, le PSG retrouvera le Borussia Dortmund de Gregor Kobel qu’il avait affronté l’automne dernier en phase de poules. Les Allemands ont éliminé l’Atlético Madrid au terme d’une double confrontation qui restera dans les mémoires. Après leur défaite 2-1 à Madrid, ils ont gagné 4-2 un match retour un peu fou devant un public en délire. Le Borussia a forcé la décision en l’espace de trois minutes avec le 3-2 de la tête de Niclas Füllkrug (71e) et le 4-2 sur la frappe de Marcel Sabitzer (74e) .

Impuissant sur les deux réussites madrilènes, Gregor Kobel s’invitera pour la première fois dans le dernier carré de la Ligue des Champions. Le no 2 de l’équipe de Suisse aura sans doute à c½ur de marquer les esprits juste avant l’Euro. Histoire de se rappeler au bon souvenir de Murat Yakin.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Allemagne: décès de Bernd Hölzenbein à 78 ans

Publié

le

Bernd Hölzenbein et les Allemands vainqueurs de la Coupe du monde 1974 lors d'une réunion en 2004 (© KEYSTONE/EPA/ARMIN WEIGEL)

L'ancien international allemand Bernd Hölzenbein est décédé à l'âge de 78 ans, a annoncé Eintracht Francfort. Il avait été champion du monde à domicile avec l'Allemagne de l'Ouest en 1974.

"Une légende telle qu'on en trouve dans les livres. Un des plus grands que l'on ait eus. Bernd Hölzenbein, capitaine d'honneur de l'Eintracht, est décédé lundi à l'âge de 78 ans, entouré de sa famille", a écrit sur son site internet l'Eintracht Francfort, où le joueur avait fait la grande partie de sa carrière.

Milieu offensif au sein de l'équipe d'Allemagne de l'Ouest à partir d'octobre 1973, il avait pris la place de titulaire de Jupp Heynckes au cours du Mondial 1974 à domicile, disputant six des sept matches de la Mannschaft lors de la compétition.

Un penalty décisif provoqué en finale

En finale au stade olympique de Munich, il avait provoqué à la 25e minute le penalty - transformé par Paul Breitner - qui avait permis à la RFA d'égaliser face aux Pays-Bas. L'Allemagne s'était imposée 2-1 grâce à une réussite de Gerd Müller (43e).

Lors de son 40e et dernier match avec la Mannschaft à Cordoba lors de la 2e phase de groupe du Mondial 1978 en Argentine, Hölzenbein avait inscrit son 5e but en sélection. Mais cela n'avait pas empêché la défaite 3-2 contre l'Autriche synonyme d'élimination aux portes des demi-finales.

Meilleur buteur du club

Sa carrière en club est liée à l'Eintracht Francfort, qu'il rejoint en le 1er juillet 1967, après être passé par les équipes de jeunes du club. Meilleur buteur de l'histoire de l'Eintracht (160 buts en 420 matches), il a remporté trois fois la Coupe d'Allemagne (1974, 1975 et 1981) et surtout la Coupe de l'UEFA en 1980.

En fin de carrière, il a disputé plusieurs saisons aux États-Unis avec les Fort Lauderdale Strikers, les Memphis Americans et le Baltimore Blast. Il est ensuite devenu dirigeant de l'Eintracht Francfort à la fin des années 1980 et dans les années 1990. Il a été responsable du recrutement de 2004 à 2014.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Dortmund sans Haller contre l'Atlético

Publié

le

Sebastien Haller (à terre) est blessé à la cheville gauche (© KEYSTONE/EPA/CHRISTOPHER NEUNDORF)

Buteur au match aller à l'extérieur, Sébastien Haller manquera le quart de finale retour de la Ligue des champions mardi contre l'Atlético Madrid.

L'attaquant de Dortmund a été touché à la cheville gauche en championnat samedi, a indiqué l'entraîneur du Borussia Edin Terzic lundi.

Samedi face au Borussia Mönchengladbach (victoire de Dortmund 2-1) pour sa première titularisation depuis mi-septembre, Sébastien Haller a été taclé dès les premières secondes de jeu par le défenseur central helvétique Nico Elvedi, qui a touché dans l'action la cheville gauche de l'attaquant international ivoirien.

Celui-ci a essayé de revenir mais a dû se résoudre à quitter ses partenaires à la 10e minute. "On s'attend à ce qu'il soit indisponible pour les deux ou trois prochaines semaines", a ajouté Edin Terzic en conférence de presse.

Haller a marqué le but de l'espoir la semaine dernière sur la pelouse de l'Atlético Madrid dans les dix dernières minutes, qui permet à Dortmund d'aborder le match retour avec un retard d'un but à combler (défaite 2-1 en Espagne) à domicile.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

L'Inter Milan de Yann Sommer tenu en échec par Cagliari

Publié

le

Alexis Sanchez (à gauche) et l'Inter Milan ont été accrochés par Cagliari et Ibrahim Sulemana. (© KEYSTONE/EPA/MATTEO BAZZI)

L'Inter Milan de Yann Sommer a été tenu en échec par Cagliari dimanche (2-2). Les Nerazzurri auront tout de même l'occasion de décrocher un 20e titre de champion d'Italie lors du derby milanais.

Les intéristes comptent quatorze points d'avance sur l'AC Milan, qui a lui aussi concédé le match nul à Sassuolo (3-3) malgré un but de Noah Okafor, alors qu'il reste six journées de championnat. Une victoire contre les rossoneri leur assurerait donc de remporter le Scudetto pour la première fois depuis 2021.

Face à Cagliari, l'Inter a mené deux fois au score grâce à des buts de Thuram (12e) et Calhanoglu (74e, sur penalty). Mais des réussites de Shomurodov (64e) et Viola (82e) ont permis aux Sardes de revenir au score à chaque fois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

 travers la bienveillance du Zodiaque, votre situation financière connaît une amélioration significative. Exprimez votre gratitude à l’ensemble des Etoiles !

Les Sujets à la Une

X