Rejoignez-nous

Sport

Hockey sur glace: la Suisse en quarts malgré la défaite

Publié

,

le

La Suisse est revenue deux fois au score mais elle a fini par s'incliner (©KEYSTONE/MELANIE DUCHENE)

Petite consolation pour la Suisse, cette défaite d’un but contre la Suède (4-3) lui ouvre les portes des quarts et d’une qualification pour les JO 2022. Pas de quoi donner le sourire aux joueurs.

« Ca fait ch… » Romain Loeffel en avait gros sur le coeur après le match. Comme tous ses coéquipiers, naturellement. De voir une fois de plus la Suède s’octroyer la part du lion. D’un rien. Comme lors des cinq dernières années.

L’an passé les Scandinaves avaient écarté deux fois la Suisse. 5-3 en phase de poules et 3-2 tab en finale. Des scores étriqués qui racontent comment la Suisse joue désormais dans la cour des grands, sans toutefois avoir droit au sourire en fin de match. « C’est rageant de perdre un match comme ça, c’est frustrant de se dire qu’on est si proche, mais qu’on n’arrive toujours pas à les battre, appuie Loeffel. On a réussi à rester dans le match durant les soixante minutes, on revient deux fois au score, mais on prend par deux fois ces buts juste après l’égalisation. Je ne sais pas si c’est un manque d’attention, si on est monté trop haut dans la joie, mais on est de nouveau tout proche et c’est de nouveau ces Suédois. »

Dans le camp suisse, les joueurs tenaient un discours empreint de résilience. « Aller de l’avant », ont lâché de concert Romain Loeffel et Grégory Hofmann. Aller de l’avant et mettre cette défaite de côté. Parce que la Suisse a fait un excellent match et qu’il n’a finalement manqué qu’un peu de concentration après le 2-2 et le 3-3. Sur les autres plans qui pouvaient poser problème, les joueurs de Fischer ont été à la hauteur. « On a répondu au défi physique et on devra analyser la vidéo pour voir ce qui doit être amélioré », précise le défenseur de Lugano. L’une des améliorations possibles concerne le jeu de puissance qui a su se montrer dangereux sans pour autant mettre en difficulté le Tre Kronor.

Les frissons des joueurs

Plein d’énergie, Grégory Hofmann a tenté. Sans succès. « Au deuxième tiers on était là, juge-t-il. On doit apprendre à tenir quand on marque un goal. Je ne sais pas si c’est mental, mais on doit être prêt. On a beaucoup créé, notamment durant le tiers médian. Dans ce genre de matches, ça se joue sur des détails. On doit garder la tête haute et repartir comme il faut contre la Russie. »

Et les joueurs ont tenu à rendre hommage à un public dont la ferveur a surpris ces habitués des matches devant plusieurs milliers de spectateurs. « Le public était incroyable, vraiment incroyable, a lâché Loeffel. C’était magique de jouer dans cette ambiance. » Grégory Hofmann renchérit: « Je n’ai jamais vu ça. J’en ai eu des frissons. C’était magnifique. »

Pour en revenir à cette consolation des quarts de finale pour la Suisse, c’est en raison de sa défaite d’un seul but contre la Suède et de sa victoire de deux longueurs contre la Lettonie. Peu importe que la Lettonie batte la Suède, elle est qualifiée dans tous les scénarios au cas ou les trois équipes se retrouvent avec douze points. Un tout petit rayon de soleil dans la grisaille d’une défaite mortifiante.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Tennis: 102e titre pour Federer à Halle

Publié

le

Roger Federer a enlevé son 102e titre ATP à Halle (©KEYSTONE/EPA/FOCKE STRANGMANN)

Roger Federer (ATP 3) a remporté pour la 10e fois le tournoi sur gazon de Halle. Le Bâlois a dominé le Belge David Goffin (ATP 33) 7-6 (7/2) 6-1.

Les chiffres donnent le tournis. En Westphalie, « RF » a réécrit une fois encore son histoire. Pour la première fois, le Bâlois a reussi ce que Rafael Nadal a accompli à trois reprises, soit enelver au moins dix fois le même tournoi. Nadal l’a fait sur terre battue à Roland-Garros, Barcelone et Monte-Carlo. Federer l’a fait sur sa surface de prédilection, le gazon.

Un dixième titre et un 102e titre ATP, ce qui permet au Maître de se rapprocher des 109 trophées de Jimmy Connors. Tel un artiste, le numéro 3 mondial peut déroamis se targuer d’avoir passé mille semaines dans le top 50 mondial. Un autre record qui traduit son incroyable longévité.

Tout n’a pas été facile pour le Bâlois. Surtout en début de match. Le set initial a vu Federer se chercher un peu sur son service. A 2-2, le Bâlois a dû sauver trois balles de break. Et sur les deux jeux suivants, il a laissé Goffin prendre les devants avant de remette les choses en place.

Le Belge s’est montré entreprenant en exploitant chaque balle moyenne de l’homme aux vingt titres du Grand Chelem, mais Federer sur herbe est un drôle d’animal, capable de surgir dès qu’il sent une faille dans le jeu adverse. Dans le tie-break, le Maître a fait valoir son immense expérience pour l’enlever 7-2.

Tout s’est accéléré dans le deuxième set lorsque le Belge a lâché son service à 1-0 en faveur de Federer. Sur une troisième double faute du jeu, Goffin a creusé sa propre tombe.

Idéalement lancé, Federer a ensuite déroulé comme il sait si bien le faire en sortant quelques coups magiques qui ont ravi les 11’500 spectateurs présents.

Le Bâlois est désormais prêt pour Wimbledon où il tentera de remporter un neuvième titre. Mais il devra très certainement ajouter un cran supplémentaire pour espérer aller loin en deuxième semaine.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Sport

Hippisme : grande première à Lausanne

Publié

le

Steve Guerdat, numéro 1 mondial, Paul Estermann ou encore les champions olympiques français Pénélope Leprévost et Philippe Rozier : les meilleurs éléments de la discipline seront présents au bord du lac.

Débuts attendus pour le Longines Masters de Lausanne. Dès jeudi 20 juin et jusqu’à dimanche, cavaliers confirmés et jeunes talents prendront part à la compétition qui se disputera sur la Place Bellerive.

Lausanne, une ville qui s’est imposée comme une évidence pour Christophe Ameeuw, président et fondateur du Longines Masters :

Christophe Ameeuw
Président et fondateur du Longines Masters
Christophe Ameeuw Président et fondateur du Longines Masters

Ce concours estampillé Longines Masters sera le premier de la jeune carrière de Mathilde Cruchet. Lausannoise, l’étudiante en droits de 20 ans se réjouit de prendre part à la catégorie Master two deux étoiles.

En tenant compte, bien entendu, du niveau d’adversité qui l’attend. Mathilde Cruchet :

Mathilde Cruchet
Cavalière lausannoise
Mathilde Cruchet Cavalière lausannoise

Seul hic, l’accueil réservé à la manifestation par les riverains n’a pas été des plus chaleureux. En 2017, l’ancien Horse Show avait laissé des traces au bord du lac : en effet, ses organisateurs avaient quitté les lieux en couvrant plusieurs prestataires lausannois de dettes dépassant les dizaines de milliers de francs.

Un incident que veut éviter Christophe Ameeuw :

Christophe Ameeuw
Président et fondateur du Longines Masters
Christophe Ameeuw Président et fondateur du Longines Masters

 

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Stan Wawrinka retrouve le gazon au Queen’s

Publié

le

Transition terre battue-gazon pour la planète tennis. A moins de deux semaines de Wimbledon, les joueuses et joueurs peaufinent leur préparation sur herbe.

Stan Wawrinka est déjà à Londres. Il dispute cette semaine le tournoi du Queen’s, un ATP 500. Le Vaudois est content de retrouver un tournoi qu’il apprécie :

Stan Wawrinka
ATP 19
Stan Wawrinka ATP 19

Finies les glissades, alors que le rythme des échanges et la vitesse des balles s’intensifient. Passer de la terre battue au gazon constitue la transition la plus difficile de la saison pour de nombreux joueurs. Pas de soucis d’adaptation pour Stan Wawrinka :

Stan Wawrinka
ATP 19
Stan Wawrinka ATP 19

Avec une volonté pour le Vaudois, celle de saisir chaque opportunité qui se présente :

Stan Wawrinka
ATP 19
Stan Wawrinka ATP 19

Stan Wawrinka répondait à Helen Scott-Smith. Le Vaudois sera en lice mardi après-midi au 1er tour du tournoi du Queen’s à Londres. Match dès 13h face au Britannique Daniel Evans.

Continuer la lecture

Sport

Cyclisme : Peter Sagan revient au premier plan

Publié

le

Peter Sagan s'est montré irrésistible à Morat. (©KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Peter Sagan (Bora) a remporté au sprint la 3e étape du Tour de Suisse, Flamatt – Morat sur 162 km. Le Slovaque endosse également le maillot jaune de leader.

Sagan s’est imposé devant l’Italien Elia Viviani et l’Allemand John Degenkolb. Grâce aux bonifications, il a pris le maillot jaune des épaules du Danois Kasper Asgreen, arrivé avec le peloton.

Recordman des victoires d’étape sur la boucle helvétique avec seize bouquets, Sagan a réussi une véritable démonstration en terres fribourgeoises. Il s’est imposé avec plus d’un vélo d’avance sur le champion d’Italie.

L’étape a été animée par une échappée de quatre coureurs partis dès le départ. Parmi eux figurait le Valaisan Simon Pellaud de l’équipe nationale suisse. Pellaud a été le dernier coureur repris à 6 km de l’arrivée après plus de 155 km d’échappée.

La quatrième étape mènera mardi les coureurs de Morat à Arlesheim (Bâle-Campagne) avec le franchissement du Passwang à 76 km de l’arrivée.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Sport

Auto : doublé Toyota aux 24 Heures du Mans

Publié

le

La voiture victorieuse des 24 Heures du Mans (©KEYSTONE/EPA/EDDY LEMAISTRE)

Toyota a réussi le doublé lors de la 87e édition des 24 Heures du Mans. Vainqueurs en 2018, Sébastien Buemi, Fernando Alonso et Kazuki Nakajima ont récidivé sur la voiture no 8.

Pourtant, la no 7 du trio composé par Mike Conway, Kamui Kobayashi et José-Maria Lopez a mené durant plus de 22 heures. Mais la course a basculé à une heure de l’arrivée, quand Lopez a dû s’arrêter deux fois en autant de tours, un capteur indiquant une crevaison lente. C’en était fini des chances de sa voiture, qui a fini à 15 secondes des vainqueurs…

Buemi et ses coéquipiers ont donc touché le jackpot. Et outre cette victoire presque inespérée, le trio s’est adjugé le titre mondial des pilotes d’endurance. C’est la deuxième fois après 2014 que le pilote vaudois décroche la couronne mondiale. Avec deux succès au Mans, il devient le deuxième Suisse le plus titré dans cette épreuve majeure derrière Marcel Fässler, trois fois vainqueur.

Après des années d’échecs et de malchance, la marque japonaise a donc triomphé pour la deuxième année consécutive. Un succès logique, compte tenu du manque d’opposition en LMP1.

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Taureau

L’accalmie de la passion ne signifie pas que l’amour n’est plus là, juste qu’il est plus tendre, plus rofond, c’est encore mieux !

Publicité

Les Sujets à la Une

X