Rejoignez-nous

Genève

La Course de Côte de Verbois décroche un soutien symbolique

Publié

,

le

La Course de Côte de Verbois (GE) se déroule chaque année sur deux jours. Une pétition demandait son interdiction (image d'illustration). (© KEYSTONE/AP/BAS CZERWINSKI)

La Course de Côte de Verbois, rendez-vous prisé des amateurs de motos, obtient un soutien symbolique de la part du Grand Conseil genevois. Amenés à se prononcer sur deux pétitions, l'une émanant des opposants et l'autre des partisans de cette compétition, les députés ont refusé de crucifier cette manifestation gratuite et populaire.

La Course de Côte de Verbois, qui se tient sur deux jours en automne, cristallise les tensions. Une pétition lancée par des riverains, excédés par les nuisances sonores et environnementales causées par les motards pendant la course mais aussi par ceux qui viennent s'entraîner sur le tronçon toute l'année, demandait son interdiction.

L'organisateur de la course, soit le Norton Sport Club, avait répliqué par une contre-pétition qui demandait de classer la première pétition. Le Grand Conseil a débattu vendredi de ces deux objets. Au final, la pétition demandant l'interdiction de la course a été simplement déposée sur le bureau du Grand Conseil alors que la seconde a été renvoyée au Conseil d'Etat.

Selon le rapporteur de majorité, le PLR Jean Romain, cette course fait effectivement du bruit, mais elle est conviviale et festive. "Deux jours de bruit valent peut-être une fête à la campagne", a lancé M.Romain. Selon ce député, derrière cette demande d'interdiction se cache un autre combat: celui de ceux qui ne supportent pas le trafic individuel motorisé.

"Casser les oreilles"

Le socialiste Sylvain Thévoz, rapporteur de minorité et publiquement opposé aux motards, a dénoncé les nuisances sonores de la course qui s'inscrit, selon lui dans un périmètre écologique protégé au bord du Rhône. "Cette pétition n'est pas extrémiste", a-t-il relevé. Elle reflète le sentiment des riverains qui en ont marre de se faire casser les oreilles, pendant la course, mais aussi le reste de l'année, a-t-il argumenté.

Les Verts ont préféré s'abstenir sur les deux pétitions tout en demandant l'installation de radars anti-bruit sur le tronçon prisé par les motards. Les socialistes ont laissé pour leur part la liberté de vote. La première pétition a été déposée sur le bureau du Grand Conseil par 53 voix contre 15 et 15 abstentions, alors que la seconde a été renvoyée au Conseil d'Etat par 52 voix contre 16 et 15 abstentions.

Six virages

La Course de Côte de Verbois est le seul événement motorisé du canton à l'accès libre pour le public. Il attire entre 3000 et 10'000 spectateurs selon les années. Les pilotes effectuent six virages serrés sur un parcours allant de l'usine du barrage de Verbois jusqu'à la route du Mandement.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Genève élabore une loi sur l'égalité et les droits des handicapés

Publié

le

Genève met en consultation publique son avant-projet de loi sur l'égalité et les droits des personnes en situation de handicap. Ce texte ambitionne de leur apporter de réelles améliorations dans leur vie quotidienne (illustration). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Genève met en consultation publique son avant-projet de loi sur l'égalité et les droits des personnes en situation de handicap. Ce texte ambitionne de leur apporter de réelles améliorations dans leur vie quotidienne.

Malgré les lois fédérale et cantonale de 2004, les progrès sont insuffisants, a souligné mercredi devant les médias le conseiller d'Etat Thierry Apothéloz, en charge du Département de la cohésion sociale. En 2022, l'ONU a d'ailleurs rendu un rapport critique par rapport aux droits à l'autodétermination, à une vie autonome, à l'inclusion professionnelle et à l'éducation aux niveaux fédéral et cantonal.

Genève a donc décidé de repenser sa loi sur l'intégration des personnes handicapées. L'avant-projet vise à réaliser l'égalité en droit et en fait ainsi qu'à protéger contre toute discrimination fondée sur le handicap. Il prévoit aussi des mécanismes pour que les pouvoirs publics établissent des plans d'action avec un inventaire des barrières à éliminer en priorité, par exemple au niveau architectural.

Ce texte est le fruit d'une collaboration avec une quarantaine d'organisations actives en faveur des personnes en situation de handicap, a expliqué Thierry Apothéloz. Tous les départements de l'administration cantonale y ont contribué. La consultation publique est ouverte jusqu'à fin novembre.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

L'exécutif regrette les "erreurs factuelles" du rapport Fischer

Publié

le

Le Conseil d'Etat genevois a analysé le rapport "Ressources publiques et campagnes électorales" de la commission de contrôle de gestion du Grand Conseil sur l'ex-magistrate Fabienne Fischer. Il "regrette certaines erreurs factuelles", selon sa présidente Nathalie Fontanet (archives) (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Le Conseil d'Etat genevois a analysé le rapport "Ressources publiques et campagnes électorales" de la commission de contrôle de gestion du Grand Conseil sur l'ex-magistrate Fabienne Fischer. Il "regrette certaines erreurs factuelles".

Le gouvernement a reçu ce rapport mardi, après sa présentation aux médias par la sous-commission ad hoc. Contrairement aux accusations de blocage, le Conseil d'Etat estime "avoir pleinement collaboré et agi avec diligence", a indiqué mercredi devant les médias sa présidente, Nathalie Fontanet. Mais le travail informatique a été conséquent.

Pour ce qui est des messages supprimés, ils sont conservés pendant un an sur les serveurs de l'Etat, voire plus longtemps en cas de demande spécifique. Depuis la demande en application de la loi sur l'information du public, l'accès aux documents et la protection des données personnelles (LIPAD) d'avril 2023, "tout a été conservé sur ordre de Fabienne Fischer", a précisé l'ex-président Antonio Hodgers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

La conseillère d'Etat genevoise Delphine Bachmann a accouché

Publié

le

La conseillère d'Etat Delphine Bachmann poursuivra "pour le moment à distance" son mandat (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

La conseillère d'Etat genevoise Delphine Bachmann a accouché lundi de son troisième enfant, un petit garçon. La centriste de 35 ans affirme poursuivre son mandat, "pour l'instant à distance", "sans interruption particulière ou suppléance formelle".

Et "nous allons bien", a affirmé mardi soir à Keystone-ATS la cheffe du Département de l'économie et de l'emploi (DEE), confirmant une information en ligne de la Tribune de Genève. Conformément au protocole, elle pourra être suppléée par Nathalie Fontanet en cas d'indisponibilités pour honorer certaines obligations.

A ce jour, onze femmes au total ont été élues à l'exécutif cantonal genevois. Mais Mme Bachmann est la première à accoucher pendant son mandat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Les HUG recherchent de nouveaux donneurs de sang

Publié

le

Les Hôpitaux universitaires de Genève recherchent de nouvelles personnes prêtes à donner leur sang. Ils organisent une grande collecte vendredi à l'occasion de la Journée mondiale du donneur de sang (illustration). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) recherchent de nouvelles personnes prêtes à donner leur sang afin de compenser l'augmentation constante des besoins et la baisse continue du nombre de volontaires. Ils organisent une grande collecte vendredi à l'occasion de la Journée mondiale du donneur de sang.

Le nombre de dons a diminué de 2% dans le canton de Genève en 2023, ont indiqué mardi les HUG. Si cette tendance, qui s'est poursuivie depuis le début de l'année, se confirme, la baisse pourrait atteindre 9% en 2024. Or la hausse de la consommation de poches de sang a été de 5% l'année passée, surtout en raison d'opérations plus complexes.

"Les HUG manquent de nouveaux volontaires, plus que de dons. Notre but n'est pas que les donneurs existants viennent plus souvent, mais plutôt que de nouvelles personnes se manifestent pour assurer la relève et diversifier les groupes sanguins", a relevé Sophie Waldvogel Abramowski, médecin responsable du Centre de transfusion sanguine.

Vendredi, les donneurs pourront déguster des smoothies et recevront une entrée au Centre de bien-être des Bains de Cressy. La collecte aura lieu de 07h00 à 17h00, avec ou sans rendez-vous. Toute personne en bonne santé, âgée de 18 à 60 ans et pesant plus de 50 kilos peut donner son sang. Les mêmes critères s'appliquent aux donneurs homosexuels depuis novembre 2023.

www.hug.ch/don-du-sang

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Capricorne

Vous avez à cœur d'élargir votre champ d'action et œuvrez dans ce sens, poussé par un irrépressible besoin de vous ouvrir à d'autres horizons.

Les Sujets à la Une

X