Rejoignez-nous

Sport

Le bronze pour Ponti sur 100 m pap', 10e médaille pour la Suisse

Publié

,

le

Noè Ponti a offert à la Suisse sa 10e médaille dans ces JO (© KEYSTONE/EPA/Patrick B. Kraemer)

Noè Ponti a offert à la natation suisse sa deuxième médaille en l'espace de 24 heures aux JO de Tokyo.

Le Tessinois de 20 ans s'est paré de bronze sur 100 m papillon, derrière les intouchables Caeleb Dressel (49''45, record du monde) et Kristof Milak (49''68, record d'Europe).

"C'est incroyable. Je ne sais même pas quoi dire. C'est un rêve et, je l'espère, le début de ma carrière. Je vais m'endormir avec la médaille", a-t-il lâché au micro de SRF.

"C'était probablement la finale olympique du 100 m papillon la plus rapide de tous les temps. Les chiffres parlent d'eux-mêmes. Je suis juste méga satisfait. Aujourd'hui est une journée merveilleuse que je n'oublierai jamais", a-t-il poursuivi.

Une première depuis 1984

Quatrième à mi-parcours, Noè Ponti a comme d'habitude fini très fort pour réussir un chrono de 50''74, soit 0''02 de mieux que son record de Suisse établi la veille en demi-finales. Premier Tessinois médaillé aux Jeux d'été depuis la cavalière de saut d'obstacles Heidi Robbiani (argent en 1984), il a devancé de 0''14 le 4e de cette finale, le Russe Andrei Minakov.

Le champion d'Europe junior 2019 du 50 m papillon assure ainsi à la Suisse sa 10e médaille dans ces joutes. C'est la première fois depuis les JO de 1952 à Helsinki (14 médailles) que la Suisse atteint les 10 podiums. Depuis le rendez-vous finlandais, la meilleure performance d'ensemble avait été réalisée en 2000 à Sydney, avec neuf podiums.

Une leçon très vite apprise

Si la médaille de bronze conquise par Jérémy Desplanches vendredi sur 200 m 4 nages semblait envisageable avant ces JO, celle de Noè Ponti constitue une immense surprise. Il n'avait pu faire mieux que 7e sur la distance aux Européens de Budapest, fatigué par les trop nombreuses courses qu'il avait disputées en Hongrie.

Le futur étudiant de la North Carolina State University, qui avait déjà signé un prometteur 51''15 en décembre 2020 (troisième temps de l'année), a très vite appris sa leçon. Il a pu garder suffisamment d'énergie à Tokyo pour sortir le grand jeu sur sa discipline favorite, devenant le 14e performeur mondial de tous les temps.

L'exploit du Tessinois permet donc aussi à la natation helvétique de tripler son capital de médailles olympiques en moins de 24 heures. Le seul précédent podium suisse dans une course olympique en grand bassin avait été l'oeuvre d'Etienne Dagon, en bronze sur 200 m brasse en... 1984.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Football

Serie A: Naples seul en tête avec le maximum de points

Publié

le

La joie pour les joueurs de Naples (© KEYSTONE/EPA/GABRIELE MENIS)

Naples occupe seul le fauteuil de leader de Serie A au terme de la 4e journée. L'équipe de Luciano Spalletti a enchaîné avec un quatrième succès consécutif lundi sur la pelouse d'Udinese (4-0).

Les Napolitains ont livré la marchandise dans le Frioul, faisant preuve de solidité et de réalisme. Ils ont marqué par Osimhen (25e), Rrahmani (35e), Koulibaly (52e) et Lozano (84e). Avec le maximum de douze points, Naples compte deux points d'avance sur l'Inter Milan et l'AC Milan.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Vaccin anti-Covid: Tsitsipas a changé d'avis

Publié

le

Stefanos Tsitsipas: le Grec a changé d'avis (© KEYSTONE/EPA/JUSTIN LANE)

Le Grec Stefanos Tsitsipas (ATP 3) a changé d'avis sur la vaccination contre le Covid-19. Il va prochainement recevoir ses deux doses.

Un mois après s'être attiré les critiques du gouvernement grec pour des propos sur la vaccination, Tsitsipas va se faire vacciner contre le Covid-19, a-t-il annoncé lundi. "Je vais le faire cette année (me faire vacciner) pour pouvoir aller dans les magasins ou les restaurants", a affirmé le Grec sur la chaîne Antenna.

"Je n'ai personnellement pas fait la promotion de la vaccination. Je n'étais pas contre la vaccination. Je soutiens tous ceux qui veulent se faire vacciner. Je ne suis pas médecin, je suis joueur de tennis et mon opinion n'est pas la meilleure en termes de médecine, a admis le joueur de 23 ans.

Réticent

Mi-août, Tsitsipas s'était montré réticent à l'idée de se faire vacciner, pointant notamment de possibles effets secondaires. "Personne n'a fait du vaccin une obligation. A un certain stade, je devrai (le faire), j'en suis à peu près sûr, mais jusqu'ici ça n'a pas été obligatoire pour jouer, donc je ne l'ai pas fait, non".

"Je suis jeune, dans la catégorie des moins de 25 ans, pour moi le vaccin n'a pas été assez testé, c'est nouveau. Et il y a des effets secondaires. Je connais personnellement des gens qui en ont eu. Je ne suis pas contre, je ne vois juste pas de raison pour quelqu'un de ma catégorie d'âge d'être vacciné", avait ajouté le Grec.

Confinement mal vécu

Ses propos lui avaient valu des remontrances du gouvernement grec. "Il n'a ni la connaissance, ni le bagage, ni le travail de recherche qui lui permettraient de se former une opinion là-dessus", avait ainsi rétorqué le porte-parole du gouvernement, Giannis Economou.

Tsitsipas, qui était le visage de la campagne grecque "Restez chez vous" l'année dernière au plus fort de la pandémie, a admis qu'il avait eu du mal lors du premier confinement en 2020. "J'avais l'impression que ma vie n'avait aucun sens", a-t-il déclaré à Antenna lundi. "J'avais tellement d'objectifs à accomplir cette saison, pour montrer un nouveau Stefanos, et je savais que l'année était passée. Je n'ai pas pu réaliser ce que je m'étais fixé."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Mondiaux: Marlen Reusser 2e du contre-la-montre

Publié

le

Ellen van Dijk a été la plus forte (© KEYSTONE/EPA/OLIVIER HOSLET)

Marlen Reusser a obtenu une médaille d'argent frustrante dans le contre-la-montre des Mondiaux en Belgique. Elle n'est pas parvenue à se parer d'or le jour de son 30e anniversaire.

Quelques jours après son titre européen, la Suissesse, qui était passée en tête aux deux temps intermédiaires, a un peu faibli sur la fin des 30,3 km du parcours. Le titre est revenu à la Néerlandaise Ellen van Dijk (34 ans), qui a précédé Marlen Reusser de dix secondes. Le bronze est revenu à une autre Néerlandaise, Annemiek van Vleuten (38 ans), à 24 secondes.

Abonnée à la 2e place

La Bernoise avait déjà fini deuxième dans la même épreuve l'an passé en Italie, ainsi qu'aux Jeux olympiques cet été. Elle a longtemps pu croire à la victoire puisqu'elle a fait la course en tête sur les deux tiers de ce tracé tout plat fait de longues lignes droites. Mais Ellen van Dijk, déjà championne du monde du chrono en 2013, a terminé en trombe pour monter sur la plus haute marche du podium.

Karin Thürig reste donc la seule Suisssesse de l'histoire à avoir été championne du monde du contre-la-montre. Elle avait été titrée en 2004 et 2005.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Balmer et Thiébaud 19e et 24e contre-la-montre

Publié

le

Alexandre Balmer, 21 ans, a encore une année devant lui chez les espoirs. (© KEYSTONE/APA/APA/EXPA/REINHARD EISENBAUER)

Les Neuchâtelois Alexandre Balmer et Valère Thiébaud se sont classés respectivement 19e et 24e du contre-la-montre des M23 aux Mondiaux sur route, à Bruges (BEL). Ils se sont montrés assez satisfaits.

"J'ai bien géré mon effort et je suis content de ma performance, même si le résultat n'est pas extraordinaire", a déclaré, à chaud, Alexandre Balmer. "Je n'avais pas de très bonnes jambes au début, et mon but était de ne pas 'm'écraser'. Ce résultat me donner envie de bosser dans cette discipline, a ajouté le Chaux-de-Fonnier, qui disputera encore la course en ligne à ces Mondiaux.

Spécialiste d'abord de la piste, Valère Thiébaud regrettait un peu de ne pas avoir accéléré plus tôt. L'homme du Val-de-Ruz est parti prudemment en raison de la distance assez importante (30 km), dont il n'a guère l'habitude. "Je vais maintenant me reconcentrer sur la piste, avec les Championnats d'Europe à Granges (5-9 octobre), puis les Mondiaux à Roubaix (16-24 octobre)", a confié celui qui a pris la 8e place de la poursuite par équipes avec la Suisse aux JO de Tokyo.

Le titre a été remporté par le Danois Johan Price-Pejtersen. Il était favori après sa médaille d'or aux Européens il y a dix jours. Il a précédé devant l'Australien Luke Plapp de 10 secondes et le Belge Florian Vermeersch de 11''. Les deux Suisses ont concédé respectivement 1'24'' et 1'31''.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

La FIFA veut consulter les fédérations le 30 septembre

Publié

le

Arsène Wenger en campagne pour une Coupe du monde tous les deux ans. (© KEYSTONE/AP/MATT DUNHAM)

La FIFA compte organiser un "sommet en ligne" le 30 septembre pour consulter ses fédérations membres sur son projet controversé de Coupe du monde organisée tous les deux ans.

"À la suite des invitations adressées début septembre aux parties prenantes, y compris à l'ensemble des confédérations, des discussions seront organisées dans les semaines à venir", écrit lundi la FIFA dans un communiqué. L'ambition étant de remplacer le rythme quadriennal des Coupes du monde actuellement par une compétition tous les deux ans.

"La FIFA a également convié ses associations membres à un premier sommet en ligne le 30 septembre 2021. Ce sera l'une des nombreuses occasions d'établir un débat ouvert et constructif au niveau mondial et régional au cours des prochains mois", fait-elle valoir.

Le débat autour d'une Coupe du monde tous les deux ans a été relancé ces derniers jours dans le quotidien français L'Equipe par l'ex-entraîneur Arsène Wenger, directeur du développement de la FIFA. Celui-ci préconise une compétition de sélections chaque année, en alternant Mondial et compétitions continentales, comme l'Euro ou la Copa America.

L'UEFA, la puissante confédération européenne de football, s'y est opposée, assurant que cela "diluerait" le "joyau" du football mondial, selon son président Aleksander Ceferin. La Conmebol sud-américaine a également fait part de son refus, affirmant que ce projet n'avait "aucune justification sportive".

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a promis que des décisions seraient prises d'ici la fin de l'année sur la proposition de refonte de la Coupe du monde.

Dans cette campagne d'opinion, la FIFA a d'ailleurs diffusé jeudi un sondage en ligne faisant état d'une légère majorité d'amateurs de football soutenant l'idée d'un Mondial "plus fréquent". Cette étude contraste avec la nette opposition manifestée par plusieurs dizaines d'associations nationales de supporters.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X