Rejoignez-nous

Sport

Terrible déception pour Stefan Küng, le titre à Roglic

Publié

,

le

Le verdict est dur pour Stefan Küng, qui manque la médaille de bronze pour 40 centièmes. (© KEYSTONE/AP/Thibault Camus)

La déception doit être particulièrement amère pour Stefan Küng. Le Thurgovien a échoué à la 4e place du contre-la-montre des Jeux olympiques à 40 centièmes du bronze. Le titre pour Primoz Roglic.

Küng figurait parmi les favoris sur les 44 km d'un parcours très exigeant. Le rouleur thurgovien a parfaitement mené sa course en ne commettant pas la même erreur que lors du dernier contre-la-montre du Tour de France où il était parti trop vite.

Au dernier temps intermédiaire, il était déjà quatrième mais avec plus de 3'' d'avance sur l'Australien Rohan Dennis. Toutefois, le rouleur des Antipodes a réussi une meilleure fin de course sur le circuit du Mont Fuji que le champion d'Europe alors que l'Italien Filippo Ganna, troisième, perdait toutes ses chances.

Au final, Küng voit s'échapper le bronze olympique pour 40 centièmes. Le Thurgovien doit composer une nouvelle fois avec la dure loi du sport comme ce fut le cas au Tour de France où il n'avait été devancé que par Tadej Pogacar lors du contre-la-montre de Laval après avoir pourtant disputé une course quasi parfaite.

Enfin un grand succès pour Roglic

Le titre revient à un autre Slovène avec un temps canon: Primoz Roglic. Ce dernier tient enfin un grand succès après avoir dû manger quelques couleuvres comme lors du dernier contre-la-montre du Tour de France 2020 à la Planche des Belles Filles.

Cette fois-ci, il n'a pas lâché son os passant avec le meilleur temps à tous les pointages intermédiaires. Roglic n'avait pas terminé le Tour de France après une élimination sur chute. Il s'est alors préparé à Tignes, visiblement de la meilleure des façons.

Le revenant Dumoulin

La médaille d'argent revient à un revenant: Tom Dumoulin. Le Néerlandais, qui avait pris une pause avec le cyclisme depuis l'automne dernier, est revenu en juin au Tour de Suisse. Il a préféré ne pas disputer le Tour de France pour lui aussi suivre une préparation spécifique en vue des JO. Bien lui en a pris. Il concède plus d'une minute à Roglic.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le directeur sportif Leonardo limogé

Publié

le

Leonardo (à droite) a été limogé par le PSG (© KEYSTONE/AP/FRANCOIS MORI)

Le directeur sportif du Paris St-Germain Leonardo a été démis de ses fonctions samedi. Une source ayant connaissance du dossier a confirmé une information de plusieurs médias.

Le limogeage du dirigeant brésilien (52 ans), en poste depuis 2019, est intervenu quelques heures à peine après la prolongation jusqu'en 2025 du contrat de Kylian Mbappé. La décision de l'attaquant français a été annoncée avant la victoire dans la soirée contre Metz (5-0).

A peine les célébrations du titre terminées que le diffuseur Prime Video, RMC, France Bleu Paris, Le Parisien et L'Equipe ont relayé le décision du PSG de se séparer de l'un de ses hommes clés. Le club présidé par Nasser Al-Khelaïfi, revigoré par l'engagement sur le moyen terme de son attaquant-vedette, a lancé des grandes manoeuvres pour redonner un second souffle à son projet sportif.

Il s'agissait du deuxième passage comme directeur sportif de "Leo", qui a également occupé ces fonctions entre 2011 et 2013. Le Brésilien a également été joueur au PSG, de 1996 à 1997. Son nom était sur la sellette depuis plusieurs semaines, comme celui de l'entraîneur Mauricio Pochettino, qui pourrait aussi faire ses valises bientôt malgré son contrat courant jusqu'en 2023.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Lyon bat le Barça de Crnogorcevic en finale

Publié

le

La joie des Lyonnaises, qui ont battu le Barça en finale de la Ligue des champions (© KEYSTONE/AP/Alessandra Tarantino)

Le FC Barcelone de l'internationale suisse Ana-Maria Crnogorcevic n'est pas parvenu à conquérir une deuxième Ligue des champions de suite.

Les Catalanes se sont inclinées 3-1 face à Lyon samedi en finale à Turin.

Titrées cinq fois consécutivement de 2016 à 2020 mais sorties dès les quarts de finale la saison dernière, les Lyonnaises remportent ce trophée pour la huitième fois. L'équipe du président Jean-Michel Aulas a forcé la décision en première mi-temps déjà, menant 3-0 à la 33e grâce notamment à un but de sa star Ada Hegerberg.

Barcelone, qui avait dominé Chelsea 4-0 l'an dernier en finale pour cueillir sa première Ligue des champions dames, a recollé à 3-1 à la 41e sur une réussite de son Ballon d'Or Alexia Putellas. L'entrée en jeu d'Ana-Maria Crnogorcevic à la 59e n'a toutefois pas permis au Barça d'inverser la tendance.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Woods sombre dans les abysses

Publié

le

Tiger Woods a craqué samedi à Tulsa (© KEYSTONE/AP/Eric Gay)

Tiger Woods, traînant péniblement sa jambe endolorie, a vécu une de ses pires journées dans un Majeur samedi.

L'ex-no 1 mondial a rendu une carte de 79, soit neuf coups au-dessus du par, pour dévisser provisoirement en avant-dernière position du Championnat PGA.

L'homme aux 15 titres du Grand Chelem était déjà à la peine ces deux derniers jours, durant lesquels sa jambe droite, passée près de l'amputation il y a quinze mois après son accident de voiture, a semblé le faire souffrir plus encore qu'il y a cinq semaines pour son saisissant "comeback" sur les greens du Masters d'Augusta.

Dos au mur au terme du premier tour avec une carte de 74, soit quatre au-dessus du par, le Tigre s'est battu vendredi pour rester dans le cut, justement fixé à +4. Son score encourageant de 69, l'a fait rester dans le tournoi au 53e rang (+3). Mais il a lâché prise samedi.

Pour commencer, sa balle a fait "plouf" dans l'eau à deux reprises aux 2e et 6e trous, avec bogey et triple bogey au bout. Après un autre bogey au no 7, il en a concédé cinq autres consécutifs entre les no 9 et 13. Une première de sa part dans un tournoi majeur.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Le PSG et Mbappé ont trouvé un accord

Publié

le

Le président Nasser Al-Khelaifi et Kylian Mbappé: heureux (© KEYSTONE/AP/Michel Spingler)

Tout ça pour ça: après avoir longtemps semblé sur le départ, Kylian Mbappé a effectué une volte-face spectaculaire. L'attaquant français a prolongé son contrat avec le Paris Saint-Germain.

La fête au Paris SG ! Malgré les avances du Real Madrid, Kylian Mbappé a décidé de prolonger jusqu'en 2025 son aventure avec le club de la capitale qui, plus que jamais, rêve de remporter sa première Ligue des champions avec l'attaquant supersonique.

"J'ai une bonne nouvelle." A quelques minutes du coup d'envoi du match contre Metz, le dernier de la saison, le président du PSG Nasser Al-Khelaïfi n'a eu besoin que de quelques mots pour enflammer le Parc des Princes.

L'information avait fuité dans l'après-midi dans la presse, mais personne ne s'attendait à cette mise en scène, le dirigeant qatarien posant fièrement aux côtés du joueur vedette sur une estrade sur la pelouse. "NAK" a officialisé l'engagement pour trois saisons supplémentaires de l'international français, dont le nom était repris par tout le stade.

Très content

"Je suis très content de rester en France, à Paris, dans ma ville. J'espère que je vais continuer à faire ce que j'aime le plus faire, jouer au foot et gagner des trophées", a réagi Mbappé au micro, dans une ambiance de folie. La courte cérémonie de trois minutes a donné le coup d'envoi d'une soirée que le club veut festive, avec la célébration de l'historique dixième titre de champion.

Le prodige de Bondy (23 ans) a fait le choix de la fidélité à un club qui l'a recruté en 2017, alors qu'il "n'était encore personne", comme il l'a déclaré en mai 2021.

"Insulte au football"

Aujourd'hui candidat au Ballon d'Or, après une nouvelle saison exceptionnelle, le champion du monde 2018 a aussi dû obtenir les garanties sportives qu'il exigeait pour rester, lui qui réclamait d'être "au centre du projet". Sa décision lance un nouvel été de grandes manoeuvres au PSG qui a promis de se restructurer pour éviter de revivre l'embarrassante élimination dès les 8es de finale de Ligue des champions face au Real en mars dernier (0-1, 3-1).

Grande victoire

Ce coup de théâtre sonne comme une grande victoire pour l'état-major du PSG et son propriétaire depuis 2011, le fonds qatarien QSI, qui reste en position de force à six mois du Mondial organisé dans l'Etat gazier, où Mbappé et les Bleus iront défendre leur titre. C'est désormais un peu plus le PSG de Mbappé, futur plus gros salaire du club selon la presse, que celui de Lionel Messi ou de Neymar.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Tour d'Italie: Yates gagne la 14e étape, Carapaz en rose

Publié

le

L'arrivée victorieuse de Simon Yates à Turin (© KEYSTONE/AP/Gian Mattia D'Alberto)

L'Anglais Simon Yates (BikeExchange) a enlevé en solitaire la 14e étape du Giro à Turin. Le maillot rose passe sur les épaules de l'Equatorien Richard Carapaz (Ineos).

Sous la chaleur, cette courte étape de 147 km a provoqué des écarts conséquents. Yates, déjà vainqueur de 2e étape contre-la-montre en Hongrie, a remporté son sixième succès d'étape dans le Giro. Le Britannique âgé de 29 ans a perdu pied au classement dimanche dernier dans le Blockhaus. Le vainqueur de la Vuelta 2018 s'est donc désormais concentré sur les victoires d'étapes.

Sur la ligne, Yates a battu d'une quinzaine de secondes un trio composé de l'Australien Jai Hindley (2e), Carapaz (3e) et du vétéran italien Vincenzo Nibali (37 ans). L'Espagnol Juan Pedro Lopez, en tête du classement depuis la 4e étape à l'Etna, a perdu plus de quatre minutes.

Attaque de Carapaz

Lopez a lâché prise dans l'avant-dernière montée, sur une attaque de Carapaz portée à 28 kilomètres de l'arrivée. L'Equatorien a plafonné ensuite et a été rejoint dans la dernière ascension par Hindley et Nibali, puis par Yates.

La course a commencé à prendre tournure dans la première des deux ascensions de Superga, la colline qui surplombe Turin, à près de 80 kilomètres de l'arrivée. Sous l'impulsion de l'équipe Bora (Kelderman surtout), les coureurs du classement général ont pris les devants à l'exception du Portugais Joao Almeida, qui a fini par rentrer, du Français Guillaume Martin et de l'Espagnol Alejandro Valverde.

Au classement général provisoire, Carapaz précède désormais Hindley de 7 secondes et Almeida de 30 secondes. L'Espagnol Mikel Landa occupe la quatrième place, à 59 secondes.

Arrivée en altitude dimanche

Carapaz, qui est âgé de 28 ans, a gagné le Giro 2019 alors qu'il courait pour l'équipe Movistar. Il est monté l'an passé sur le podium du Tour de France (3e) avant de conquérir le titre olympique aux JO de Tokyo.

Dimanche, la 15e étape arrive en altitude (1611 m) dans le val d'Aoste. Le parcours de 177 kilomètres comporte deux ascensions de première catégorie avant la montée finale, classée en deuxième catégorie, jusqu'à Cogne.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Balance

Grande évolution intérieure et amoureuse qui trouve progressivement son application dans un affermissement de votre couple…

Les Sujets à la Une

X