Rejoignez-nous

Sport

Natation : lancement de la Swim Cup à Lausanne

Publié

,

le

Jour « J » moins un avant le lancement de la troisième édition de la Swim Cup. Jeudi et vendredi, les meilleures nageuses et nageurs actuels prendront part aux seize disciplines qui se disputeront à la piscine de Mon Repos.

Parmi eux, le Genevois Jérémy Desplanches, champion d’Europe en août dernier sur 200 mètres quatre nages à Glasgow. Une présence qui réjouit Nicolas Balthasar, le président du comité d’organisation de la Swim Cup :

Nicolas BalthasarPrésident du comité d’organisation de la Swim Cup

Jérémy Desplanches sera présent au départ de quatre disciplines : le 100 mètres brasse, le 200 mètres quatre nages, le 100 mètre papillon et le 50 mètres brasse.

Un investissement qui peut étonner après une année de compétition éprouvante. Mais le principal intéressé a bien sûr ses raisons. Jérémy Desplanches :

Jérémy DesplanchesChampion d'Europe sur 200 mètres 4 nages

 La troisième édition de la Swim Cup, c’est donc à suivre dès jeudi à la piscine de Mon Repos.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Evenepoel participera bien au Giro, pas au Tour de France

Publié

le

Evenepoel ne disputera pas le prochain Tour de France (© KEYSTONE/EPA AAP/DEAN LEWINS)

Remco Evenepoel, champion du monde et vainqueur du Tour d'Espagne cette année, a annoncé mercredi qu'il participerait au Giro en 2023. Le Belge ne prendra en revanche pas part au Tour de France.

Le prodige de 22 ans a dévoilé son choix, attendu, dans une petite vidéo postée sur les réseaux sociaux. "Je vais courir le Giro en 2023, ce sera spécial puisque ce sera avec le maillot arc-en-ciel (de champion du monde), j'attends ça avec impatience", explique le Flamand dans cette vidéo.

Cette annonce n'est pas une surprise puisque le patron de son équipe Quick-Step, Patrick Lefevere, a toujours dit préférer qu'Evenepoel attende 2024 pour découvrir le Tour de France. Ce choix est d'autant plus évident que le Giro proposera en mai prochain trois étapes contre-la-montre, avec une distance cumulée de 70,6 kilomètres. De quoi plaire au rouleur belge, spécialiste du chrono, alors que le Tour de France n'en proposera qu'un seul, de 22 km.

"Je sais qu'après mon succès en Espagne (en septembre), il y a eu beaucoup de commentaires de personnes qui veulent me voir très vite sur le Tour de France. Mais je reste très calme par rapport à cela. Il faut avancer pas à pas", avait déclaré Remco Evenepoel en octobre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Woods souffre toujours de sa jambe accidentée

Publié

le

Woods a confié avoir toujours autant de difficultés à marcher (© KEYSTONE/AP/Sue Ogrocki)

L'ancien roi incontesté du golf Tiger Woods souffre toujours de sa jambe accidentée, a-t-il confié mardi.

Mais l'Américain de 46 ans a pour ambition de disputer les quatre tournois du Grand Chelem en 2023.

"Mon objectif, c'est de disputer les tournois du Grand Chelem et un ou deux autres" tournois, a déclaré Tiger Woods en marge du Hero World Challenge, le tournoi du circuit PGA qui débute jeudi aux Bahamas et dont il est l'organisateur.

"Physiquement, c'est tout ce que je peux faire. Il ne me reste plus grand-chose dans ma jambe gauche", a-t-il expliqué en référence à la jambe, multi-fracturée, qu'il a failli perdre dans un accident de voiture près de Los Angeles, en février 2021.

Toujours autant de mal à marcher

"J'aime jouer, j'aime la compétition. Malheureusement, je peux frapper tous les coups que je veux, mais j'ai toujours autant de mal à marcher", a révélé l'ancien no 1 mondial, qui a dû renoncer à participer à son propre tournoi en raison d'une blessure au pied droit.

"L'idée, c'est donc de se préparer pour les plus grands (rendez-vous de la saison) et espérer que tout fonctionne pour être en position de gagner", a espéré Tiger Woods, l'un des plus beaux palmarès du golf avec ses 15 sacres en Grand Chelem et ses 82 victoires sur le circuit PGA.

Une exhibition le 10 décembre?

"J'espère juste que je me souviens" comment gagner, a ajouté l'Américain, qui pointe désormais à la 1277e place mondiale après avoir disputé en 2022 trois tournois, trois rendez-vous du Grand Chelem: le Masters (47e), le PGA Championship (abandon) et le British Open (cut).

Woods pourrait faire son retour sur les greens le 10 décembre pour une exhibition sur 12 trous où il doit faire équipe avec le no 1 mondial Rory McIlroy face au duo Jordan Spieth/Justin Thomas. Il prévoit aussi de disputer le PNC Championship les 17 et 18 décembre avec son fils Charlie: "Cela sera facile, Charlie tapera les coups longs et je me chargerai des putts", a-t-il plaisanté.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

La France va faire tourner, l'Argentine va tout donner

Publié

le

Lionel Messi pourra-t-il répéter la même scène de joie après le match contre la Pologne. (© KEYSTONE/EPA/Mohamed Messara)

La France, 1re qualifiée pour les 1/8es de finale, va faire tourner son effectif mercredi contre la Tunisie dans le Groupe D. Dans le Groupe C l'Argentine va jouer son avenir contre la Pologne.

Groupe C

- La qualification

Une multitude de scénarios sont possibles lors de cette troisième et dernière journée du groupe C, y compris une qualification du Mexique, dernier avec un point, s'il bat l'Arabie Saoudite (3 pts) et si le même jour, à la même heure, la Pologne bat l'Argentine, ce qui éliminerait définitivement l'Albiceleste.

Ce n'est pas le scénario le plus plausible et il y en a d'autres, autour d'un classement permettant à la Pologne (4 pts) de se contenter d'un match nul contre l'Argentine de Leo Messi (3 pts) pour finir devant... sauf si dans le même temps l'Arabie Saoudite bat le Mexique.

Autre cas de figure possible, une victoire des Argentins contre la Pologne de Robert Lewandowski les amènerait à six points, le total atteignable par les Saoudiens d'Hervé Renard s'ils battent le Mexique et se qualifient donc à coup sûr, quel que soit le résultat de Pologne-Argentine.

- La première place

Trois équipes sur quatre peuvent encore viser cette place, et donc un billet pour un 1/8 de finale contre l'équipe qui finira 2e du groupe D, celui de la France.

La Pologne est la mieux placée, pour l'instant, mais si les Argentins et les Saoudiens finissent avec six points chacun, la première place se jouera à la différence de buts, puis aux buts marqués.

En cas d'égalité parfaite sur ces deux premiers critères, les Saoudiens auront l'avantage de leur victoire au premier match sur les Argentins (2-1).

Groupe D

- La qualification

La France est déjà qualifiée et les trois autres équipes sont encore en vie. Un seul scénario permettrait aux Tunisiens de voir le 2e tour, à coup sûr, celui associant une victoire sur les Bleus, quel que soit le score, à un match nul entre l'Australie et le Danemark.

Le scénario le plus compliqué associerait une victoire du Danemark sur l'Australie, a priori moins forte, à un succès de la Tunisie face aux "coiffeurs" français, ce qui mettrait les deux sélections à égalité, avec quatre points. Dans ce cas, tout est possible.

Les deux équipes sont actuellement à -1 pour la différence de buts, mais les Danois ont déjà marqué une fois, les Tunisiens pas encore. La 2e place peut se jouer aux buts marqués mais pas sur le résultat du match déjà joué samedi (0-0). Il faudra peut-être aller jusqu'au classement du fair-play...

- La première place

Il faudrait à la fois un carton hautement improbable de l'Australie face au Danemark de Kasper Schmeichel et une défaite des Bleus face à la Tunisie pour que les "Socceroos" terminent en tête de ce groupe.

Autant dire que les Bleus sont dans un fauteuil et peuvent préparer sereinement leur affrontement contre le 2e du groupe C. On ne connaîtra pas son identité avant la fin des matches de cette poule très indécise, mercredi en fin de soirée.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne remporte trois points précieux, Fribourg et Genève battus

Publié

le

Joie certaine dans les rangs lausannois (© KEYSTONE/TI-PRESS/Alessandro Crinari)

Lausanne a sauvé l'honneur romand en National League. Le club vaudois a dominé Ambri 3-2 en Léventine, alors que Fribourg, Genève, Bienne et Ajoie ont tous perdu.

Lausanne se devait de montrer un autre visage que celui affiché samedi contre Fribourg. Et les Vaudois avaient surtout impérativement besoin de trois points.

Le LHC a eu la chance avec lui durant le tiers initial. Cette chance qui semble le fuir depuis le début de la saison. Sur le 1-0 de Fuchs, le gardien Juvonen n'a pas pu bloquer le puck. Sur le 2-0 de la 15e, le lancer de Frick a frappé le poteau puis le dos du portier finlandais. Mais même avec Dame Chance comme alliée, les Lausannois restent un projet fragile. Ambri s'en est bien rendu compte en égalisant assez rapidement au cours de la période médiane. Bürgler à la 23e puis Chlapik à la 27e ont nivelé la marque.

Peu vernis cette saison avec les blessures, les Lausannois ont à nouveau dû faire face à un coup dur. Gardien de cristal, Punnenovs a une fois encore dû quitter ses coéquipiers avant la fin de la rencontre. Cette fois c'est à la 30e que le Letton à licence suisse a rejoint prématurément le vestiaire. C'est donc Tobias Stephan qui a pris la relève.

Et le vétéran a fait le job en tenant le fort vaudois. Et il le fallait puisque les Lions ont planté le 3-2 à la 34e grâce à Kovacs. Le fait que les hommes de Geoff Ward aient pu tenir le score est clairement positif. Cette victoire permet en outre au LHC de remonter à la 12e place et de laisser les Léventins derrière lui.

Fribourg défait

La partie entre Gottéron et Zurich ne fut pas prolifique en buts, mais elle fut très plaisante à suivre. Et la série de victoires fribourgeoises s'arrête à quatre puisque les Dragons ont été battus 2-0 par des Zurichois parfois chanceux. Mais les hommes de Grönborg ont eu la chance de posséder en Hrubec un incroyable gardien qui a su faire les arrêts décisifs au bon moment tout en étant parfois aidé par sa bonne étoile.

Le leader Genève traverse une passe plus difficile. On ne retrouve pas le GSHC virevoltant. Et aux Vernets, les Aigles ont été battus par Rapperswil 3-2 ap. C'est l'ancien Grenat Tyler Moy qui s'est chargé de donner le deuxième point à son équipe.

Dans les rangs genevois, si Filppula et Tömmernes donnent toujours satisfaction, on sent un sérieux coup de mou chez les deux compères Omark et Hartikainen. Les deux hommes devraient peser sur une rencontre, mais ils sont eux aussi plut^to dans un creux qu'au sommet d'une vague. Ceci dit, Genève marque tout de même un point et compte toujours neuf longueurs d'avance sur Bienne.

Car après deux succès, Bienne n'a pu en ajouter un troisième. A Davos, les Seelandais se sont inclinés 3-0. Et ce malgré le retour de Gaëtan Haas dans l'alignement. Seulement Bienne a payé cher 70 secondes de flottement entre la 28 et la 29e. Julian Schmutz et Simon Knak ont inscrit deux buts et les Bernois ne s'en sont jamais relevés. Les Grisons ont classé l'affaire à la 50e en marquant le 3-0.

Ajoie a pour sa part enregistré une neuvième défaite de rang. A domicile, les Jurassiens ont été battus par Kloten 2-1 ap. C'est Faille qui a crucifié les Ajoulots après 17 secondes en prolongation.

Langnau a enlevé le derby bernois en écartant les Ours 4-2, tandis que le champion Zoug s'est à nouveau fait surprendre à domicile, cette fois par Lugano (4-1).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Benzema à La Réunion, son cas "n'occupe pas l'esprit" de Deschamps

Publié

le

Karim Benzema est en vacances à la Réunion. (© KEYSTONE/AP/Christophe Ena)

La situation de Karim Benzema, arrivé mardi sur l'île de La Réunion, ne fait pas partie "des choses qui occupent mon esprit", a balayé le sélectionneur Didier Deschamps.

Le coach français préfère s'"occuper des 24 joueurs qui sont là" au Mondial avec l'équipe de France.

Forfait pour la Coupe du monde après une blessure au Qatar contractée à la veille du match d'ouverture, Benzema est arrivé mardi matin vers 09h20 (06h20 à Paris) à La Réunion, selon un correspondant de l'AFP, au lendemain de rumeurs en Espagne sur un possible retour anticipé du joueur à l'entraînement du Real Madrid.

Le Ballon d'Or 2022, en visite privée, doit séjourner une semaine dans l'océan Indien, a-t-on appris auprès d'un proche du joueur. Il est arrivé à l'aéroport international Roland-Garros à Sainte-Marie sans faire de déclaration. En tenue décontractée et casquette rouge, il s'est directement engouffré dans un SUV.

Interrogé sur le cas du Madrilène, toujours présent administrativement dans la liste officielle des Bleus à la Coupe du monde, Didier Deschamps a évacué la question. "Vous cherchez des trucs là...", a-t-il répondu en conférence de presse avant Tunisie-France, mercredi en clôture du premier tour. "Ce ne sont pas des choses qui occupent mon esprit, je ne sais pas qui dit quoi, où, comment".

Une médaille pour lui

"J'ai échangé avec Karim après son départ, vous savez sa situation et le délai pour qu'il se rétablisse. Je m'occupe des 24 joueurs qui sont là. Je vous laisse ça si vous voulez en parler, débattre, imaginer. Je ne vais pas commenter des trucs qui ne concernent pas notre quotidien", a-t-il ajouté.

Benzema a déclaré forfait le 19 novembre, après avoir été victime d'une blessure à une cuisse à l'entraînement. Son délai de convalescence avait été évalué à trois semaines par la Fédération française.

Non remplacé par Deschamps, le Madrilène figure encore dans la liste officielle des Bleus au Mondial. Lors des deux premiers matches, son nom était bien présent sur la feuille de match, avec la mention "absent".

Sollicitée par l'AFP, la FIFA a précisé qu'en cas de sacre, elle décernerait une médaille à chaque joueur et que Benzema "aurait droit" à l'une d'elles, mais que la décision de le considérer comme champion du monde revenait en dernier ressort à la sélection française.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X