Rejoignez-nous

International

Pellegrini fait ses adieux aux bassins sur une victoire

Publié

,

le

Federica Pellegrini, une grande dame de la natation se retire. (© KEYSTONE/EPA ANSA/CIRO FUSCO)

La légende italienne Federica Pellegrini a disputé - et gagné - mardi à Riccione la toute dernière course de sa carrière sur sa distance fétiche du 200 m nage libre, à l'âge de 33 ans.

Depuis les Jeux de Tokyo, où elle établi une série unique dans l'histoire en disputant une cinquième finale olympique consécutive sur cette distance, elle a disputé des courses dans le cadre de la ligue privée ISL.

Pour ses adieux, la "Divine" a choisi une course disputée à Riccione, comptant pour les championnats italiens en petit bassin, course qu'elle a remportée en 1'54''95.

"Last Free 200" ("Dernier 200 libre"), a écrit en anglais la star italienne sur ses réseaux sociaux où elle a aussi diffusé en direct la cérémonie hommage durant laquelle elle a entraîné dans le bassin - tout habillé - le président du Comité olympique italien (Coni) Giovanni Malago.

"Cela a été 20 ans de natation et de fatigue. J'ai aimé follement la natation et je l'aime encore. Ce qui manquera le plus, ce sera le groupe, mais ce qui ne me manquera sûrement pas, c'est la fatigue à l'entraînement", a souligné la sextuple championne du monde, toujours détentrice du record sur 200 mètres nage libre, citée par la Rai.

"Le titre olympique (en 2008 à Pékin, ndlr), les victoires et les records mondiaux, les cinq finales consécutives olympiques (...). Merci pour tout, Fede", a écrit le Coni sur son compte Twitter.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Pyongyang dit avoir lancé deux missiles depuis un train

Publié

le

Les essais ont été organisés pour "vérifier et juger la maîtrise des procédures d'action du régiment ferroviaire", a déclaré l'agence de presse officielle KCNA (archives). (© KEYSTONE/AP)

La Corée du Nord a indiqué samedi avoir lancé deux missiles de courte portée depuis un train vendredi, selon les médias d'Etat. C'était le troisième essai d'armement depuis le début d'année, malgré de nouvelles sanctions américaines.

Ces essais ont été organisés pour "vérifier et juger la maîtrise des procédures d'action du régiment ferroviaire", a déclaré l'agence de presse officielle KCNA de Pyongyang.

Le lancement de vendredi a eu lieu après la décision mercredi de Washington d'imposer de nouvelles sanctions financières contre cinq ressortissants nord-coréens, à la suite de précédents tests de missiles présentés comme hypersoniques.

Le lancement de vendredi "a démontré une grande manoeuvrabilité et un taux de réussite élevé", selon la KCNA. Des discussions ont été menées "sur la mise en place d'un système d'exploitation de missiles par voie ferrée dans tout le pays", ajoute l'agence.

432 km parcourus

Les tirs ont eu lieu à 14h41 et 14h52 (06h41 et 06h52 en Suisse) et les missiles ont parcouru une distance de 432 km à une altitude de 36 km en direction de l'est de la péninsule coréenne, ont indiqué les chefs d'état-major interarmées de Corée du Sud.

Il s'agissait du troisième essai d'armement nord-coréen ce mois-ci, après deux tests réussis hypersoniques, selon Pyongyang, un premier le 5 janvier puis second, supervisé en personne par le dirigeant Kim Jong-un, le 11 janvier.

En réponse, les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions à Pyongyang cette semaine. Le secrétaire d'État Antony Blinken a déclaré que la Corée du Nord essayait probablement "d'attirer l'attention" avec cette série de tirs de missiles.

Pyongyang a accusé les Etats-Unis d'envenimer "de manière intentionnelle" la situation. Le dialogue entre Pyongyang et Washington demeure dans l'impasse après l'échec en 2019 des discussions entre Kim Jong-un et le président américain de l'époque Donald Trump.

La Corée du Nord a procédé pour la première fois à un lancement de missile depuis un train en septembre 2021.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Culture

Tir mortel sur un tournage: Baldwin remet son téléphone à la police

Publié

le

La semaine dernière, Alec Baldwin a assuré coopérer avec la police, qualifiant de "mensonges" les "insinuations", selon lesquelles il n'obéissait pas aux demandes des enquêteurs (archives). (© KEYSTONE/AP/JULIE JACOBSON)

Alec Baldwin a remis à la police son téléphone portable dans le cadre de l'enquête sur la mort d'une cinéaste sur le tournage de "Rust", tuée par un revolver qu'il manipulait. Les enquêteurs veulent savoir comment des balles réelles ont pu se trouver sur le plateau.

Au moment du drame, le 21 octobre dans un ranch de Santa Fe, au Nouveau-Mexique, l'acteur américain Alec Baldwin travaillait une scène avec la directrice de la photographie Halyna Hutchins. On lui avait présenté l'arme comme étant inoffensive.

Les policiers cherchent notamment à savoir comment des munitions réelles ont pu se trouver sur le tournage, ce qui est formellement interdit. A la mi-décembre, les enquêteurs avaient obtenu un mandat les autorisant à saisir le téléphone d'Alec Baldwin, également producteur du western, estimant qu'il pouvait contenir "des preuves" se rapportant à l'affaire, comme des messages ou des emails.

Alec Baldwin a remis vendredi son iPhone aux autorités du comté de Suffolk, dans l'Etat de New York, où il possède un domicile. Les policiers locaux vont faire une copie des données contenues dans l'appareil et les transmettre à leurs collègues du Nouveau-Mexique chargés de l'enquête, a déclaré un porte-parole du shérif du comté de Santa Fe.

Aucune arrestation

La semaine dernière sur son compte Instagram, l'acteur avait posté une vidéo, assez décousue, dans laquelle il assurait être disposé à coopérer avec la police, qualifiant de "mensonges" les "insinuations", selon lesquelles il n'obéissait pas aux demandes des enquêteurs.

Aucune arrestation n'a eu lieu à ce jour dans ce dossier, mais des poursuites pénales ne sont pas exclues au cas où des responsabilités seraient établies, avaient souligné peu après le drame les services de la procureure de Santa Fe.

Dans un entretien avec la chaîne ABC, Alec Baldwin a déclaré ne se sentir ni coupable ni même "responsable" de la mort d'Halyna Hutchins.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

L'Equateur agrandit sa réserve marine des Galapagos

Publié

le

Le président équatorien Guillermo Lasso a signé le décret créant une nouvelle réserve naturelle baptisée "Fraternité" à bord d'un bateau. (© KEYSTONE/EPA/Vanessa Teran)

L'Equateur a officiellement agrandi vendredi de près de 60% sa réserve marine des Galapagos, a constaté l'AFP. Ce paradis de la biodiversité dans l'océan Pacifique est célèbre notamment pour ses tortues et sa très riche faune marine.

A bord d'une embarcation scientifique du parc national des Galapagos (PNG), mouillant au large de l'île de Santa Cruz, l'une des cinq îles de l'archipel, le président équatorien Guillermo Lasso a signé le décret créant une nouvelle réserve naturelle baptisée "Fraternité".

Cette réserve marine de 60'000 km2 s'ajoute à la réserve de 138'000 km2 existant depuis mars 1998. La création de "Fraternité" est un "message clair au monde", a déclaré M. Lasso. Il s'agit d'"une nouvelle relation avec la Terre, une nouvelle façon de comprendre ce que signifie le progrès de l'humanité", a-t-il assuré.

Le président colombien Ivan Duque et l'ancien président américain Bill Clinton ont assisté à l'événement, de même que des représentants des gouvernements du Costa Rica et du Panama.

Garantir la survie des espèces

La nouvelle réserve, au nord de l'archipel, s'étend jusqu'à la frontière maritime du Costa Rica. Elle forme un corridor marin qui se connecte à la zone protégée de Cocos (Costa Rica), suivant un couloir naturel de migration de la faune marine.

Les zones protégées des îles de Malpelo (Colombie) et de Coiba (Panama) doivent ultérieurement s'y ajouter pour créer une réserve de biosphère marine transfrontalière, qui sera alors une zone exempte de pêche industrielle sur plus de 500'000 km2, dans des eaux où évoluent tortues de mer, baleines, requins et raies manta.

Cette nouvelle réserve "garantira la survie de 40% des espèces marines du monde", a assuré le président colombien Duque.

L'archipel des Galapagos, qui doit son nom aux tortues géantes endémiques qui y vivent, est situé à 1000 km des côtes de l'Equateur. Il est classé Patrimoine mondial et réserve mondiale de biosphère pour sa flore et sa faune uniques.

Cette zone, protégée et où la pêche industrielle est interdite, est la deuxième plus grande au monde et compte plus de 2900 espèces marines.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Djokovic de nouveau placé en rétention (avocats)

Publié

le

Triple tenant du titre en quête d'une 21e couronne en Grand Chelem, le Serbe doit affronter son compatriote Miomir Kecmanovic (ATP 78) au premier tour de l'Open d'Australie (archives). (© KEYSTONE/AP/Mark Baker)

Le numéro un mondial de tennis, Novak Djokovic, dont le visa a été annulé vendredi par le gouvernement australien, a été renvoyé en rétention administrative samedi, selon des documents judiciaires.

La présence en Australie de Djokovic, qui n'est pas vacciné contre le Covid-19, "pourrait encourager le sentiment anti-vaccination", ont estimé les autorités australiennes dans un mémoire présenté devant la justice. Elles estiment que le Serbe doit être expulsé du pays.

Le Serbe a fait recours vendredi contre la deuxième annulation de son visa. Lors d'une audience devant un juge, le représentant du gouvernement australien avait indiqué que le joueur de 34 ans ne serait pas reconduit à la frontière avant que la justice n'ait définitivement statué sur sa requête visant à bloquer son expulsion. Mais il avait averti que Djokovic devrait attendre cette décision en rétention administrative.

C'est la justice fédérale australienne qui est désormais en charge du dossier, à la demande vendredi du juge de Melbourne qui avait été saisi en premier lieu par les avocats du joueur de tennis. Ce changement de tribunal est susceptible de ralentir la procédure, ont estimé les défenseurs de Djokovic.

Erreurs dans sa déclaration d'entrée

Djokovic a admis avoir rempli incorrectement sa déclaration d'entrée en Australie et n'avoir pas respecté les règles d'isolement après avoir été testé positif au Covid-19 en décembre - une contamination dont il espérait qu'elle lui permettrait de bénéficier d'une exemption pour entrer en Australie sans être vacciné.

"Nole" avait été refoulé à son arrivée à Melbourne le 5 janvier et placé en centre de rétention. Mais ses avocats avaient obtenu d'un juge le 10 janvier qu'il rétablisse son visa et ordonne sa libération immédiate.

Le ministre australien de l'immigration Alex Hawke, faisant usage de son pouvoir discrétionnaire en la matière, a cependant annulé une nouvelle fois le visa de Djokovic vendredi "sur des bases sanitaires et d'ordre public".

Triple tenant du titre, le joueur de 34 ans comptait briguer un 10e titre à l'Open d'Australie, qui démarre lundi, et une 21e victoire en Grand Chelem, ce qui serait un record.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Doublés de Meunier et Haaland, Dortmund sur les talons du Bayern

Publié

le

Erling Haaland a encore marqué deux fois contre Fribourg. (© KEYSTONE/EPA/FRIEDEMANN VOGEL)

Dortmund, brillant vainqueur de Fribourg 5-1 avec des doublés de Meunier et Haaland, a conforté vendredi sa place de dauphin de la Bundesliga en se rapprochant à trois points du leader Munich.

Les Bavarois seront en danger samedi à Cologne pour la 19e journée.

L'ancien Parisien Thomas Meunier a construit la victoire, avec deux reprises victorieuses de la tête sur corner en première période.

Le buteur prodige Erling Haaland, courtisé par les plus grands clubs d'Europe pour la saison prochaine, a ensuite consolidé l'acquis, portant son total à 15 buts en 13 matches cette saison.

En revenant ainsi dans le sillage du Bayern, l'équipe de la Ruhr envoie un signal aux pessimistes: la Bundesliga n'est pas encore jouée et le dixième titre consécutif, qui semble tendre les bras au "Rekordmeister", peut encore être contesté. Kobel gardait les buts de Dortmund tandis que Akanji est entré en deuxième mi-temps.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X