Rejoignez-nous

Sport

Roman Bürki fait un break avec la Suisse

Publié

,

le

Roman Bürki compte 9 sélections avec l'équipe de Suisse. (©KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Roman Bürki a décidé de se retirer temporairement de l’équipe nationale. Le gardien de 28 ans veut se concentrer pleinement sur son club du Borussia Dortmund pour l’année à venir.

Roman Bürki a décidé de se retirer temporairement de l’équipe nationale. Le gardien de 28 ans veut se concentrer pleinement sur son club du Borussia Dortmund, actuel leader de Bundesliga, pour l’année à venir.

Le Bernois compte faire l’impasse « au moins pour cette année » sur l’équipe de Suisse. Il devrait donc manquer les rencontres de qualification à l’Euro 2020 ainsi que le Final Four de la Ligue des Nations, qui se disputer en juin au Portugal.

« Pas contre l’équipe nationale »

La décision de Bürki a été communiquée à travers un message posté sur le site officiel du club de la Ruhr, ainsi que dans un post publié sur son compte Instagram personnel. « Cela a toujours été une affaire de coeur et un honneur que de représenter mon pays », a dit le portier de 28 ans.

« Soyez-surs que ce n’est pas une décision facile et que j’y ai réfléchi depuis longtemps », affirme le gardien, qui avait communiqué ses intentions après Noël au staff de l’équipe de Suisse. Une discussion téléphonique d’une vingtaine de minutes avec Vladimir Petkovic samedi a entériné ce choix.

« Ce n’est pas une décision contre l’équipe nationale, mais plutôt la volonté de me concentrer plus sur mon club et sur ma santé (ndlr: il souffre de problèmes récurrents aux adducteurs). Il est aussi important pour moi de donner aux jeunes gardiens l’opportunité d’acquérir de l’expérience et de pouvoir se montrer à l’entraînement devant le sélectionneur Vladimir Petkovic ainsi que l’entraîneur des gardiens Patrick Foletti. »

Bürki a par ailleurs fait savoir à son sélectionneur qu’il n’hésiterait pas à accepter une sélection en cas de besoin. Néanmoins, avec Yvon Mvogo (excellent lors de la victoire 2-1 en Islande en octobre) et Gregor Kobel (qui vient d’être prêté par Hoffenheim à Augsbourg), Petkovic dispose d’éléments de choix pour accompagner Sommer.

Meilleur gardien de Bundesliga

Présent en équipe de Suisse depuis 2014, Roman Bürki ne compte que neuf sélections. D’abord numéro 3, il est devenu la doublure de Yann Sommer dans la hiérarchie des gardiens suite au retrait de Diego Benaglio après la Coupe du monde au Brésil. Il n’a cependant jamais eu vraiment sa chance de faire jouer la concurrence, tant aux yeux d’Ottmar Hitzfeld qu’à ceux de Petkovic.

Dans un communiqué, l’Association suisse de football a confirmé l’information. « Cette décision est dommageable pour toutes les parties, regrette Petkovic. Mais nous en prenons note. Notre plus grande préoccupation est que les joueurs de l’équipe nationale soient dans de bonnes dispositions physiques et mentales. »

Au Borussia Dortmund, Bürki connaît actuellement une période faste. Sous les ordres de Lucien Favre, le BvB est actuellement leader de Bundesliga et est toujours engagé en Ligue des Champions, où il disputera les 8es de finale contre Tottenham en février. De plus, le magazine spécialisé allemand « Kicker » l’a placé en tête de son classement des gardiens du championnat allemand, après les matchs aller.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Tennis : Federer sorti en 1/8 à Melbourne

Publié

le

Roger Federer: son coup droit l'a lâché... (©KEYSTONE/AP/AARON FAVILA)

L’impensable s’est produit à Melbourne ! Double tenant du titre, Roger Federer s’est incliné en 1/8 de finale de l’Open d’Australie, battu 6-7 7-6 7-5 7-6 par Stefanos Tsitsipas après 3h45′ de match.

Quinzième joueur mondial, le Grec signe bien sûr à 20 ans le premier grand exploit d’une carrière qui s’annonce magnifique. Dimanche soir sur la Rod Laver Arena, il a sauvé les douze balles de break qu’il a concédées sur son engagement pour remporter 24 jeux de service sur 24 ! Pour un joueur de 20 ans, Stefanos Tsitspas a témoigné d’un sang froid extraordinaire.

En délicatesse en coup droit avec 40 erreurs directes, Roger Federer n’a jamais été en mesure de prendre l’ascendant sur cette rencontre. Tout aurait pu être différent s’il avait pu ravir d’entrée de jeu le service de son adversaire. Mais le Bâlois galvaudait ses deux premières balles de break de la soirée. De l’autre côté du filet, Stefanos Tsitsipas a peut-être voulu voir en signe sur ce premier jeu. Comme s’il était quelque part invincible.

« Je dois gagner le deuxième set pour mener deux manches à rien. Mais à force de rater des balles de break dans tous les sens, on court le risque de perdre une telle rencontre, souligne Roger Federer. Mais je tiens à dire que Stefanos mérite la victoire. Il était le meilleur ce soir. »

Roger Federer a annoncé son intention de jouer cette année sur terre battue. Il reviendra donc à Roland-Garros au printemps prochain après une absence de quatre ans. « La décision a été actée il y a quelques jours, précise-t-il. Il y a deux raisons pour arrêter un tel choix: j’ai envie de me faire plaisir à nouveau sur terre battue et je n’ai plus besoin d’un long break avant la saison sur gazon. »

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Basket-ball : Pully-Lausanne n’a rien pu faire

Publié

le

Il n’y a pas eu photo lors de la 16ème journée du championnat de Suisse. Dans leur salle, les Foxes se sont lourdement inclinés face aux Lions Genève, une équipe en pleine confiance.

30 points d’écart : en basket-ball, la marche était bien trop haute pour les Pully-Lausanne Foxes. Samedi soir, les hommes de Randoald Dessarzin ont été balayés à la Vallée de la Jeunesse par les Lions de Genève, leaders de SB League. Défaite 91 points à 61.

Les Foxes n’ont fait qu’illusion dans le premier quart lorsque le score était de 20 à 14 en faveur des visiteurs. La suite de la rencontre fut un long calvaire. Ecoutez justement le coach de l’équipe vaudoise Randoald Dessarzin :

Randoald Dessarzin
Coach des Pully Lausanne Foxes
Randoald Dessarzin Coach des Pully Lausanne Foxes

A noter encore cet écart de 51 points samedi à Fribourg. Fribourg Olympic qui a étrillé les Riviera Lakers 115 à 64.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : l’Open d’Australie s’arrête pour Timea Bacsinszky

Publié

le

Timea Bacsinszky: elle n'a pas trouvé la solution samedi soir à Melbourne. (©KEYSTONE/EPA AAP/HAMISH BLAIR)

La troisième tentative n’a pas été la bonne pour Timea Bacsinszky (WTA 145). La Lausannoise a une fois de plus échoué au stade des seizièmes de finale de l’Open d’Australie.

Timea Bacsinszky s’est inclinée 7-6 (7/5) devant Garbine Muguruza (no 18), laquelle lui avait déjà fermé les portes des huitièmes de finale à Melbourne il y à quatre ans. Face à une adversaire qui avait conclu son deuxième tour vendredi à.. 03.12, Timea Bacsinszky a eu sa chance dans le premier set. Elle a, en effet, mené 4-3 40-15 sur son service avant de céder. Battue ensuite 7/5 dans un jeu décisif au cours duquel elle a commis deux erreurs en revers et une double faute, elle a connu une fin de match bien laborieuse. Elle a, en effet, perdu les cinq derniers jeux de la partie.

Même si cette élimination en seizième de finale devant une joueuse qui compte deux titres du Grand Chelem à son palmarès n’a rien de déshonorant, Timea Bacsinszky ne peut pas être pleinement satisfaite de son parcours. Elle n’a pas signé à Melbourne un exploit qui n’avait rien d’impossible. Il lui aura manqué à la fois une certaine rigueur sur la fin du premier set et du souffle pour tenir la distance.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Tennis : Federer passe en 1/8 à l’Open d’Australie

Publié

le

Un grand Roger Federer face à Taylor Fritz. (©KEYSTONE/AP/KIN CHEUNG)

Roger Federer a sorti le grand jeu pour sa centième sur la Rod Laver Arena de Melbourne. Il s’est imposé 6-2 7-5 6-2 devant Taylor Fritz (ATP 50) après avoir offert un récital extraordinaire.

Malgré toute sa bravoure et un talent certain, l’espoir américain a été désarmé devant la verve du double tenant du titre dans une rencontre disputée en indoor. Toujours aussi parfaitement protégé par son service – il n’a pas concédé la moindre balle de break sur l’ensemble de la rencontre -, Roger Federer a développé un jeu toujours aussi magnifique tout au long des 79 minutes de cette rencontre.

Dimanche, il sera opposé avec Stefanos Tsitispas (no 14) à un autre représentant de la Next Gen. Victorieux 7-6 7-6 du Grec lors de la récente Hopman Cup, Roger Federer risque pour la première fois depuis bien longtemps de ne pas bénéficier du soutien total du public de la Rod Laver Arena. Comme Marcos Baghdatis, finaliste du tournoi en 2006, Stefanos Tsitsipas aura, en effet, avec lui la ferveur de l’imposante colonie grecque de Melbourne.

Roger Federer s’avancera néanmoins comme le grandissime favori de ce huitième de finale. Il est, en effet, dans un état de forme remarquable. Face à Taylor Fritz, il fut vif sur ses jambes, percutant sur ses coups droits et diabolique dans ses changements de rythme. Invaincu désormais depuis dix-sept rencontres dans ce tournoi, il peut nourrir de plus en plus l’ambition de signer le triplé à Melbourne.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

Sport

Tennis : l’Open d’Australie est terminé pour Stan Wawrinka

Publié

le

Milos Raonic (à gauche) trop fort une fois encore pour Stan Wawrinka (©KEYSTONE/AP/AARON FAVILA)

Comme l’an dernier, Stan Wawrinka n’a pas passé le cap du 2e tour de l’Open d’Australie. Le Vaudois s’est incliné 6-7 (4/7) 7-6 (8/6) 7-6 (13/11) 7-6 (7/5) devant Milos Raonic après 4h01′ de match.

Bien malheureux à la roulette du tie-break face à la tête de série no 16 du tableau, Stan Wawrinka peut nourrir d’immenses regrets. Il a, en effet, bénéficié de trois balles de set dans le tie-break de la troisième manche pour reprendre les commandes de la rencontre. Et au quatrième set, il a mené 5-2 avant de perdre son engagement à l’instant où il servait pour revenir à deux manches partout.

Stan Wawrinka concède sa troisième défaite de rang dans un tournoi du Grand Chelem face au Canadien. Battu à Melbourne déjà en 2016 et en septembre dernier à l’US Open, le Vaudois s’incline après avoir ravi à deux reprises le service de son adversaire. Deux breaks pour pas grand chose finalement, le premier pour recoller au score au deuxième set et le second pour mener 4-2 dans cette quatrième manche qui n’aurait jamais dû lui échapper.

Avec ses 39 aces et 68 % de réussite sur ses premières balles, Milos Raonic s’est montré extrêmement percutant au service pour ne laisser que de trop rares ouvertures à son adversaire. Et au final, ce match s’est joué sur deux ou trois coups, comme ce retour de Raonic qui a pris la ligne à 11/11 au tie-break du troisième set et ce coup droit trop long du Vaudois sur la balle de match.

KEYSTONE-ATS

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Capricorne

Vous ressassez les questions qui vous opposent depuis longtemps à votre partenaire. Va falloir absolument créer un dialogue constructif !

Publicité

Les Sujets à la Une

X