Rejoignez-nous

Sport

Saut à ski : Killian Peier en pleine forme

Publié

,

le

Killian Peier a terminé 3e des qualifications au grand tremplin (©KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA)

Killian Peier est-il mûr pour un exploit? Le Vaudois de 23 ans a en tout cas confirmé ses bonnes dispositions vendredi. Il a terminé à un prometteur 3e rang dans les qualifications du concours au grand tremplin des Mondiaux, à Innsbruck.

Le tremplin du Bergisel convient parfaitement à Killian Peier, qui y a obtenu le 4 janvier son premier top 10 en Coupe du monde dans le cadre de la Tournée des Quatre tremplins (7e). Déjà à l'aise lors des sauts d'entraînement cette semaine, il a récidivé vendredi après-midi en atterrissant à 127,5 mètres en qualifications.

"La confiance est là. Je suis donc plus serein au sommet du tremplin, et je parviens à prendre du plaisir", a expliqué au micro de la RTS le Vaudois, qui refusait d'énoncer un objectif précis pour le concours de samedi: "Je veux me faire plaisir, et j'espère pouvoir réussir le même genre de sauts qu'à l'entraînement et qu'en qualifications. Le but sera de rester cool", a-t-il poursuivi.

Les trois autres Suisses en lice ont tous passé l'écueil des qualifications. Le quadruple champion olympique Simon Ammann a terminé 12e, avec 121 mètres, et peut viser un top 10 samedi. Andreas Schuler (124 mètres) s'est classé 21e, alors que Luca Egloff (114 mètres) a pris le 40e rang.

Allemands en force

Les Allemands ont frappé fort dans ces qualifications, Markus Eisenbichler (128,5 mètres) devançant son compatriote Karl Geiger (131 mètres). Le favori japonais Ryoyu Kobayashi a quant à lui pris la 4e place avec 126 mètres. A noter que tous les trois ont eu droit à un élan raccourci par rapport à Killian Peier.

 

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Un point retiré à l'OL, qui devra affronter l'OM à huis clos

Publié

le

Payet avait été victime d'un jet de bouteille à Lyon, à qui 1 point a été retiré en raison de cet incident (© KEYSTONE/AP/Laurent Cipriani)

La commission de discipline de la LFP a décidé de retirer un point à l'Olympique Lyonnais.

Le club de Xherdan Shaqiri est sanctionné pour les incidents survenus le 21 novembre lors du match de Ligue 1 face à Marseille, qui devra par ailleurs être rejoué à huis clos à Lyon.

Le milieu offensif de l'OM Dimitri Payet avait été victime d'un jet de bouteille durant cette rencontre, qui avait ensuite été interrompue. L'OL avait été sanctionné d'un huis clos à titre conservatoire dans un premier temps.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Sport

Les Lions éliminés par Swiss Central

Publié

le

Les Lions d'Andrej Stimac ont été éliminés en 8es de finale de Coupe (© KEYSTONE/TI-PRESS/Davide Agosta)

Tenants du trophée, les Lions de Genève ont été éliminés à la surprise générale dès les 8es de finale de la Patrick Baumann Swiss Cup.

La formation entraînée par Andrej Stimac s'est inclinée 67-75 devant Swiss Central, en terre genevoise.

Les Genevois ont vécu une entame de match cauchemardesque dans leur salle du Pommier, se retrouvant menés 10-0 après 2'15'' de jeu. Ils ont certes pu revenir à égalité (39-39) peu avant la mi-temps, mais n'ont jamais été capables de prendre l'avantage face à une formation lucernoise très inspirée.

Les Lions ont manqué cruellement d'adresse mercredi, ne rentrant que 5 de leurs 24 tirs à 3 points (11/23 pour leurs adversaires dans cet exercice). En face, Swiss Central a pu compter sur ses joueurs suisses pour faire la différence: Marco Lehmann a inscrit 20 points, Joël Fuchs réussissant 16 points, 6 assists et 4 rebonds.

Battu à Massagno en championnat dimanche après-midi, Olympic a par ailleurs pris sa revanche en dominant les Tessinois 76-64 dans le choc des 8es de finale. Emmenés par un remarquable Arnaud Cotture (24 points, 8 rebonds), les triples champions de Suisse en titre ont toujours fait la course en tête dans cette partie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Retour en douceur pour Tiger Woods

Publié

le

Tiger Woods: son retour se précise (© KEYSTONE/AP/Fernando Llano)

Tiger Woods va faire son retour à la compétition la semaine prochaine au PNC Championship. Il l'a annoncé dix mois après avoir été grièvement blessé dans un accident de la route à Los Angeles.

L'ancien no 1 mondial du golf, âgé de 45 ans, avait été victime de multiples fractures ouvertes qui avaient fait craindre la fin de sa carrière. Il disputera ce tournoi sur invitation du 16 au 19 décembre, aux côtés de son fils Charlie, âgé de 12 ans.

En douceur

Ce sera une reprise en douceur pour Woods. Le tournoi se jouera sur 36 trous, en formule "scramble", qui permet de prendre la meilleure balle sur chaque coup joué par l'équipe. "Même si l'année a été longue et exigeante, je suis très enthousiaste à l'idée de la terminer en jouant avec mon fils", écrit le champion sur Twitter

Le tandem familial avait pris la 7e place sur 20, l'an dernier à la même époque, de ce tournoi réservé à 20 vainqueurs d'un Majeur accompagnés chacun d'un membre de leur famille.

Aucun risque

Vainqueur de 15 tournois du Grand Chelem, Woods a repris l'entraînement, mais ne peut pas encore prendre le risque de faire un swing normal, à haute vitesse. Il veut éviter à tout prix une rechute en pleine rééducation, avait-il expliqué récemment à la chaîne américaine NBC.

"Jouer au golf pour rigoler, c'est facile", disait donc Woods la semaine dernière, "mais jouer sur le circuit et être prêt à jouer pour faire de bons scores contre les meilleurs joueurs, sur les parcours les plus exigeants, c'est vraiment une autre affaire".

"J'en suis encore loin. Vous allez devoir attendre encore un moment avant de me revoir sur le circuit avec le niveau de jeu requis", avait-il conclu.

En début de semaine dernière, Woods avait déjà déclaré au magazine Golf Digest qu'il ne se voyait pas revenir à plein temps sur le PGA Tour américain, sans exclure de participer à quelques tournois chaque année. "J'ai encore beaucoup de travail à faire. Je me bats, je travaille dur, mais je ne suis pas au bout de mes peines", avait-il confié.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Londres, Canberra et Ottawa annoncent aussi un boycott diplomatique

Publié

le

Boris Johnson a souligné que Londres soulevait régulièrement auprès de Pékin la question du respect des droits humains par le régime chinois, en particulier le traitement infligé à la minorité musulmane ouïghoure. (© KEYSTONE/EPA/NEIL HALL)

Comme les Etats-Unis et l'Australie, les premiers ministres britanniques Boris Johnson et canadien Justin Trudeau ont annoncé mercredi à leur tour un boycott diplomatique des Jeux olymiques d'hiver de Pékin. Aucun ministre de son gouvernement ne prévoit de s'y rendre.

Les Etats-Unis et l'Australie ont déjà annoncé en début de semaine une mesure similaire pour ces Jeux qui commenceront le 4 février.

"Il y aura effectivement un boycott diplomatique des Jeux olympiques d'hiver de Pékin", a déclaré Boris Johnson lors de la séance hebdomadaire de questions au Parlement, soulignant que le boycott sportif n'est "pas la politique" de son gouvernement.

Droits humains

Devant les députés, le chef du gouvernement conservateur a souligné que Londres soulevait régulièrement auprès de Pékin la question du respect des droits humains par le régime chinois, en particulier le traitement infligé à la minorité musulmane ouïghoure.

"Nous soulevons régulièrement ces sujets auprès des Chinois et je l'ai fait moi-même récemment auprès du président Xi quand je lui ai parlé récemment", a déclaré Boris Johnson.

Le Canada aussi

En soirée, c'est le Canada qui annonçait à son tour un boycott diplomatique des JO de Pékin. "Nous sommes profondément troublés par les violations des droits humains du gouvernement chinois", a déclaré Justin Trudeau lors d'une conférence de presse.

Les athlètes canadiens participeront aux Jeux qui commenceront le 4 février mais aucun représentant du gouvernement canadien ne se rendra en Chine, a précisé Justin Trudeau.

Pas encore de décision en Suisse

Les sources de tensions sont nombreuses entre le Canada et la Chine qui viennent tout juste de sortir d'une crise diplomatique sans précédent liée à l'arrestation, en décembre 2018, de la fille du fondateur du géant chinois des télécoms Huawei.

Contacté par l'agence de presse Keystone-ATS, la Suisse n'a encore rien décidé. "Le Conseil fédéral statuera en temps voulu sur toute participation aux Jeux Olympiques et communiquera à ce sujet", a déclaré André Simonazzi, son porte-parole.

Colère et mépris

L'annonce de la décision américaine a provoqué la colère de Pékin, celle de l'Australie le mépris, la diplomatie chinoise estimant que "tout le monde se fiche" de savoir si Canberra envoie ou non des représentants officiels.

Selon des organisations de défense des droits humains, au moins un million d'Ouïghours et d'autres minorités turcophones, principalement musulmanes, sont incarcérés dans des camps au Xinjiang. La Chine est accusée d'y stériliser de force les femmes et d'imposer un travail forcé.

Pékin affirme que les camps sont en fait des centres de formation professionnelle destinés à éloigner leurs pensionnaires de la radicalisation.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / blg / afp

Continuer la lecture

Hockey

Fischer convoque sept Mondialistes

Publié

le

Le Biennois Gaetan Haas sera l'un des fers de lance de l'attaque suisse à Viège. (© KEYSTONE/PostFinance/PETER SCHNEIDER)

Pour son dernier test avant les Jeux olympiques de Pékin, l'équipe de Suisse disputera le tournoi de Viège la semaine prochaine. Le coach national Patrick Fischer a retenu vingt-deux joueurs.

Sept joueurs qui avaient disputé le dernier Championnat du monde à Riga en mai seront présents. Il s'agit des gardiens Reto Berra et Leonardo Genoni, des défenseurs Fabian Heldner et Romain Loeffel ainsi que des attaquants Christoph Bertschy, Fabrice Herzog et Tristan Scherwey.

Pour cet ultime test, Fischer a voulu passer en revue une vaste liste d'éléments, susceptibles de compléter une équipe qui sera formée en majorité de joueurs évoluant en NHL. Ainsi, il n'a retenu aucun joueur qui a disputé la Deutschland-Cup à Krefeld en novembre (Andrighetto, Frick ou Ambühl entre autres). Le coach national doit également composer avec les blessures de Raphael Diaz (Fribourg-Gottéron), Noah Rod (Genève-Servette) ou Dario Simion (Zoug).

La Suisse affrontera la Lettonie en demi-finale à Viège le jeudi soir 16 décembre. La première demi-finale opposera la Slovaquie à la Norvège. Les matches de finale auront lieu le lendemain, la Suisse jouera quel que soit son résultat à 19h45.

Sélection suisse et programme

Sélection suisse pour le tournoi de Viège (16-17 décembre). Gardiens (2): Reto Berra (Fribourg-Gottéron), Leonardo Genoni (Zoug).

Défenseurs (8): Patrick Geering (Zurich Lions), Andrea Glauser (Lausanne), Fabian Heldner (Lausanne), Samuel Kreis (Zoug), Simon Le Coultre (Genève-Servette), Romain Loeffel (Lugano), Christian Marti (Zurich Lions), Yannick Rathgeb (Bienne).

Attaquants (12): Christoph Bertschy (Lausanne), Gaëtan Haas (Bienne), Fabrice Herzog (Zoug), Denis Hollenstein (Zurich Lions), Mauro Jörg (Fribourg-Gottéron), Denis Malgin (Zurich Lions), Marco Müller (Zoug), Damien Riat (Lausanne), Tristan Scherwey (Berne), Sven Senteler (Zoug), Samuel Walser (Fribourg-Gottéron), Yannick Zehnder (Zoug).

Programme. Jeudi 16 décembre. 16h15 Norvège - Slovaquie. 19h45 Suisse - Lettonie. Vendredi 16h15 Lettonie - Norvège ou Slovaquie. 19h45 Suisse - Norvège ou Slovaquie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Energie fantastique dans votre travail. Ces jours-ci tout ce que vous ferez se transformera en réussite. Que du bonheur !

Les Sujets à la Une

X