Rejoignez-nous

Sport

Ski alpin : Gisin chute très lourdement à Val Gardena

Publié

,

le

Marc Gisin a été héliporté vers l'hôpital de Bolzano (©KEYSTONE/AP/MARCO TROVATI)

Marc Gisin a très lourdement chuté lors de la descente de Coupe du monde de Val Gardena. Dans un état stable, l'Obwaldien de 30 ans va être rapatrié

Gisin s'est réveillé après être resté longtemps inconscient et son état est stable, a communiqué Swiss Ski en début de soirée.

Il sera rapatrié samedi soir en Suisse pour se soumettre à des examens approfondis. La nature de sa blessure n'est pas encore précisée, mais il pourrait souffrir d'une fracture du bassin.

Evacué par hélicoptère une demi-heure après sa chute, Marc Gisin a d'abord été transporté à l'hôpital de Bolzano. Son transfert vers la Suisse sera pris en charge par la Rega. Il avait déjà chuté très lourdement en janvier 2015 lors du super-G de Kitzbühel, où il avait été victime d'une commotion cérébrale dont il a subi les séquelles pendant deux ans.

Le frère de Dominique et de Michelle a commis une petite erreur et ses skis se sont croisés, provoquant sa chute juste avant le saut qui marque l'entrée des "bosses du chameau", un des secteurs les plus difficiles de la Saslong. Il s'est envolé et est lourdement retombé sur le dos avant de glisser sur plusieurs dizaines de mètres.

La course a été interrompue pendant de longues minutes, alors que les médecins s'occupaient de Marc Gisin. L'hélicoptère qui s'était posé sur la piste à côté du blessé a redécollé près d'une demi-heure après sa chute.

 

(ATS)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Hockey sur glace - Quatre joueurs dont Grenier quittent Lausanne

Publié

le

L'attaquant lausannois Alexandre Grenier celebre la victoire a la fin du match du championnat suisse de hockey sur glace de National League entre le Lausanne HC et le SCL Langnau Tigers ce mardi 25 fevrier 2020 a la patinoire de la Vaudoise Arena a Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)
Le défenseur suédois Philip Holm et les attaquants Alexandre Grenier, Vadim Pereskokov et Tim Traber quittent le Lausanne HC.

Les trois joueurs étaient arrivés en cours de saison dernière. Le Scandinave n'a disputé que sept matches avant de se blesser au mois de février. Grenier, arrivé d'Iserlohn en Allemagne, a joué dix matches (4 buts/4 assists). Quant à Pereskokov, il a été aligné pendant sept matches (1/3).

Par ailleurs, l'attaquant Tim Traber quitte également le LHC. Attaquant rugueux aux passeports suisse et canadien, Tim Traber (27 ans) s'est engagé pour deux saisons avec le club tessinois de Lugano.

Continuer la lecture

Sport

Coronavirus et Formule 1 - Sauver ce qui peut l'être

Publié

le

EPA/Alejandro Garcia
En Formule 1, la recherche de solutions pour sauver la saison bat son plein. Dans une situation rendue difficile par la pandémie du coronavirus, des propositions inhabituelles sortent de terre.

Aujourd'hui, il y a plus de questions ouvertes que de Grand Prix au calendrier revisité de la saison 2020, peut-on interroger avec cynisme. Un fait est certain: rien n'est sûr en Formule 1 à l'heure actuelle.

Le coup d'envoi de la saison a été progressivement repoussé, une course après l'autre annulées. Huit épreuves sont concernées pour le moment. Actuellement, la saison devrait débuter mi-juin à Montréal même si au Canada, le Comité olympique national fut la première faîtière à décider de n'envoyer aucun athlète aux JO de Tokyo s'ils étaient maintenus en 2020.

Depuis lundi, silence à Hinwil

La première réaction à cette situation précaire sera la suppression de la pause prévue en août et avancée à mars et avril par nécessité. La coupure obligatoire durera trois au lieu de deux semaines. Sans surprise, Ferrari fut la première écrurie à décréter la fermeture de ses ateliers. Maranello, où se trouve la base logistique de la Scuderia, se situe en Italie du Nord, là où le coronavirus a connu sa plus grande propagation en Europe. A Hinwil, les ateliers du Team Alfa Romeo sont muets depuis lundi.

Il a également été décidé que la révolution dans les règlements techniques en raison des coûts est reportée d'une année soit en 2022. Ferrari fut la dernière écurie à se rallier à cette décision. "Ce n'est certainement pas le moment de se montrer égoïste et de se livrer à des jeux tactiques", a admis Mattia Binotto, le chef de l'équipe italienne.

Week-ends réduits à deux jours ?

L'argent est bien sûr le nerf de la guerre en Formule 1. A côté de l'aspect sportif, le financier oblige les dirigeants à recaser le maximum de Grand Prix dans le calendrier retravaillé. L'équation est simple: plus il y a de courses plus les rentrées d'argent sont élevées. Comme positions les plus importantes sur la colonne des crédits, on retrouve les organisateurs locaux avec les ventes des billets, l'argent du sponsoring et les droits de retransmission. Pour les plus petites écuries, ces rentrées sont vitales. Chez Alfa Romeo, elles représentent un tiers du budget.

L'incertitude qui règne actuellement rend l'élaboration d'un programme de secours aussi ardue qu'un travail d'Hercule. La flexibilité doit être la première qualité des responsables de la F1. La firme américaine Liberty Media, propriétaire du Championnat du monde, peut décider seul. Son directeur Chase Carey et son équipe peuvent ainsi actualiser le calendrier sans devoir en référer aux écuries. "Ca simplifie lorsqu'il faut trouver des nouvelles dates avec les organisateurs des courses", souligne Carey.

Une des solutions possibles, venues sur le tapis, est celle qui verrait les week-ends de course réduits de trois à deux jours pour alléger les charges à un niveau acceptable. Il pourrait même être envisagé de disputer deux Grand Prix sur le même circuit. On le voit dans le monde de la F1, on tente de sauver ce qui peut encore être sauvé.

Continuer la lecture

Sport

Mirka et Roger Federer font don d'un million de francs

Publié

le

Roger Federer et sa femme Mirka ont annoncé faire don d'un million de francs pour aider les familles suisses dans le besoin. Archive EPA/FRANCIS MALASIG
Roger Federer s'engage pleinement dans la lutte contre le coronavirus. Sur Facebook, il annonce ainsi avoir, avec son épouse Mirka, effectué un don d'un million de francs pour les "familles les plus défavorisées de Suisse".

"Cette contribution n'est qu'un début, explique-t-il. Nous espérons que d'autres vont nous rejoindre pour aider encore plus de familles dans le besoin. Ensemble, nous pouvons surmonter cette crise !"

Ce montant d'un million de francs est le capital de départ d'un fonds créé par l'association Secours d'Hiver. Ce fonds sera opérationnel dès le 26 mars et pourra émettre des premières contributions telles que des bons d'alimentation ou de garde d'enfants.

L'objectif de ce "Fonds pour les Familles en détresse" est de soulager les graves difficultés financières des familles touchées par la pandémie du coronavirus en Suisse. Il fournira des services de transitions rapides et non bureaucratiques avant que l'aide de l'Etat ne prenne effet.

Continuer la lecture

Sport

Lea Sprunger terminera sa carrière en 2021

Publié

le

Lea Sprunger devrait terminer sa carrière en 2021. Ce sera avec les JO de Tokyo et non les Mondiaux de Eugene. (©KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)
Lea Sprunger devra revoir ses plans pour la fin de sa carrière. La Vaudoise l'a annoncé dans un communiqué: 2021 sera sa dernière saison d'athlète. Elle espère pouvoir disputer les JO à Tokyo.

"J'avais pris la décision avec mon entraîneur et mon entourage que la saison 2021 serait la dernière de ma carrière et que je la terminerai avec les Championnats du monde de Eugene. Donc fondamentalement ce report ne change rien à mes plans si ce n’est que je n’aurai très probablement plus de Mondiaux dans ma carrière puisque Eugene sera vraisemblablement déplacé en 2022...

L'athlète du COVA Nyon soutient, bien sûr, les mesures sanitaires mises en place. "Je suis de tout cœur avec celles et ceux qui sont profondément touchés par cette pandémie et ses conséquences. Je contribue du mieux que je peux et à ma manière à ne pas contracter ni propager le virus. Ceci a bien entendu une grande influence sur ma manière de m'entraîner au quotidien. Je me suis tout d’abord entraînée par petits groupes de 2-3 athlètes en devant trouver des lieux alternatifs d'entraînement et le plus souvent à l'extérieur."

La situation a évolué au cours des derniers jours. "Je m'entraîne seule, sans mon entraîneur, dans des lieux où je suis certaine de ne pas être en contact avec d'autres personnes. Ceci peut sembler un moindre mal et paraît évident pour tout le monde. Pour moi le sport est également mon travail et la manière avec laquelle je gagne ma vie. Mon corps est le maintien d’un niveau physique performant est absolument nécessaire pour continuer à pratiquer ma discipline de manière concurrentielle."

La Vaudoise est parfois agacée par certaines réactions. "L'incompréhension et la manière dont certaines personnes ont de juger le fait que nous essayons de trouver des solutions pour continuer à travailler dans la situation actuelle est assez difficile à gérer."

Son entraîneur Laurent Meuwly, qui est également aussi celui d'Ajla Del Ponte et du groupe relais/haies des Pays-Bas a aussi réagi au report des JO:"C'est la confirmation de ce qu'on pressentait. J'attends des nouvelles plus précises parce qu'entre le début 2021 et l'été 2021, cela reste assez flou. Le plus important c'est de savoir ce que va être le programme des prochains mois en termes de compétitions comme les Championnats d'Europe de Paris. Pour avoir un nouveau compte à rebours pour l'entraînement. D'un point de vue personnel, j'aurai préféré qu'on attende encore un petit peu avant de reporter les JO pour voir si ce n'était pas possible de les déplacer en octobre."

Continuer la lecture

Sport

JO 2020: les Jeux repoussés en 2021

Publié

le

Le drapeau olympique ne sera pas hissé le 24 juillet à Tokyo. (©KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)
Les Jeux olympiques de Tokyo prévus initialement en 2020 ont été reportés "au plus tard à l'été 2021" en raison de la pandémie de coronavirus, a annnoncé mardi le Comité international olympique (CIO).

Le Japon avait proposé un report d'un an des Jeux olympiques d'été de Tokyo 2020 en raison de la pandémie de coronavirus, et le Comité international olympique (CIO) l'a accepté, a annoncé mardi le Premier ministre japonais Shinzo Abe.

"J'ai proposé de les reporter d'environ un an et le président du Comité international olympique (Thomas) Bach a accepté à 100%", a déclaré M. Abe devant les caméras de télévision.

Le Premier ministre a fait cette déclaration à l'issue d'une conférence téléphonique avec M. Bach.

Ce report sera une première pour des JO de l'ère moderne en temps de paix. Auparavant seuls les deux conflits mondiaux du 20e siècle avaient entraîné le report technique puis l'annulation d'olympiades.

C'est un énorme coup dur pour la ville de Tokyo et le Japon, qui se préparaient minutieusement depuis des années à accueillir le plus grand événement sportif de la planète du 24 juillet au 9 août, suivis des Paralympiques du 25 août au 6 septembre.

Les autorités japonaises et le CIO ont été longtemps réticents à envisager officiellement de modifier le calendrier des JO.

Mais la pression d'athlètes, puis de fédérations sportives nationales et internationales, devenait de jour en jour plus forte avec la propagation inexorable du coronavirus, apparu en Chine fin 2019 et qui sévit désormais massivement ailleurs dans le monde, notamment en Europe.

La maladie Covid-19 a fait au moins 16'961 morts dans le monde depuis son apparition en décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles mardi à 12.00.

Plus de 386'350 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 175 pays et territoires depuis le début de l'épidémie.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Gémeaux

Cessez de jouer au chat et à la souris avec votre partenaire… ça risque de mal se terminer pour l’un comme pour l’autre !

Publicité

Les Sujets à la Une

X