Rejoignez-nous

Sport

Triathlon de Genève: une édition très populaire et une guest-star

Publié

,

le

Le Triathlon de Genève est de retour avec une vingt-huitième édition qui se veut accessible au plus grand nombre et la présence d'une guest-star: la para-triathlète française Manon Genest, championne du Monde en titre. 

Le triathlon de Genève fait son grand retour sur les quais ce week-end. Après une année d’absence, la manifestation genevoise revient avec une vingt-huitième édition qui se veut populaire avant tout et les amateurs ont répondu présents, puisque plus de 1'700 personnes se sont déjà inscrites. Et on refuse déjà du monde sur certaines des courses qui se dérouleront samedi et dimanche.

Benjamin Chandelier
Président du Comité d'Organisation
Benjamin Chandelier Président du Comité d'Organisation

 

Une ascension très rapide

A l’inverse, les têtes d’affiche seront peu nombreuses. Parmi elles, à relever tout de même la présence de Manon Genest. Championne du Monde en titre, la para-triathlète française a gravi très rapidement les échelons, au terme d’une rééducation poussée.

Manon Genest
Championne du Monde de para-triathlon.
Manon Genest Championne du Monde de para-triathlon.

 

Les courses débuteront samedi à 10h, pour se terminer dimanche à 14h.
Par ailleurs, de nombreuses restrictions à la circulation automobile sont annoncées. Elles concernent principalement les quais du Mont-Blanc et Wilson, côté rive droite, et la rue de Lausanne. Certaines rues resteront même fermées sans interruption de samedi 5h30 à dimanche à 17h environ.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Tennis: Wawrinka battu d'entrée au tournoi de Vienne

Publié

le

Stan Wawrinka sorti d'entrée à Vienne. (©KEYSTONE/EPA/CHRISTIAN BRUNA)

Stan Wawrinka ne tiendra pas les premiers rôles à Vienne où l'attendait Dominic Thiem en huitième de finale. Le Vaudois est tombé d'entrée de jeu pour essuyer une nouvelle désillusion.

Il s'est incliné 6-4 6-7 (9/11) 6-3 devant Cristian Garin (ATP 24). Titré cette année sur terre battue à Cordoba et à Rio de Janeiro et quart de finaliste l'an dernier à Paris-Bercy, le Chilien a signé un succès mérité. Il a gagné les 16 jeux de service qu'il a livrés et il n'a concédé aucune balle de break dans la troisième manche. Il a ravi l'engagement du Vaudois dans le deuxième jeu de cette dernière manche.

Malgré une deuxième manche remportée sur sa... huitième balle de set, Stan Wawrinka n'est jamais parvenu à prendre véritablement la main dans cette rencontre. En mal de confiance depuis le restart, il espérait sans doute davantage pour son grand retour à Vienne ou il n'avait plus joué depuis 2008. Finaliste malheureux de ce tournoi devant Novak Djokovic en 2007, le Vaudois a manqué d'une certaine rigueur à la relance pour espérer un meilleur sort. Il lui reste le Masters 1000 de Paris-Bercy la semaine prochaine pour conclure l'année sur une bonne note.

Ce mercredi, Novak Djokovic livrera, pour sa part, un match qui va compter. Victorieux 7-6 (8/6) 6-3 de son compatriote Filip Krajinovic (ATP 30) pour son entrée en lice après avoir écarté une balle de premier set, le Serbe assurera sa place de no 1 mondial à la fin de l'année s'il s'impose contre le Croate Borna Coric (ATP 24). Il égalerait ainsi le record de Pete Samppras qui a terminé à six reprises une saison dans la peau du no 1 mondial. Novak Djokovic a déjà réussi cette performance en 2011, 2012, 2014, 2015 et 2018.

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : au forceps, les Lions s'imposent encore

Publié

le

Le Lausannois Josh Jooris (numéro 19) délivre son équipe après trois minutes de prolongations. Photo : KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

Le duel aurait pu basculer d'un côté, comme de l'autre, lors de la venue de Lugano à la Vaudoise aréna. Les prix de meilleurs joueurs décernés aux deux gardiens l'attestent, entre autres. Mais c'est bien Lausanne qui a fait la différence en prolongations.

Le Lausanne Hockey Club toujours invaincu chez lui cette saison. C’est dans la douleur et en prolongations que les joueurs de Craig MacTavish ont cueilli mardi une quatrième victoire sur quatre possibles à Malley en championnat.

Score final : 2 à 1 face à Lugano dans cette partie conclue par une réussite de Jooris à la 63ème minute. Ecoutez le défenseur lausannois Aurélien Marti :

Aurélien Marti
Défenseur du LHC
Aurélien Marti Défenseur du LHC

Il s'agit donc d'un nouveau succès pour confirmer un bon départ. Même si la saison 2020-2021 de National League n’en est qu’à ses débuts, le Lausanne HC semble déjà affirmer certaines garanties : équilibre, efficacité et solidité.

C’est le dernier critère cité qui a notamment permis aux Vaudois de décrocher deux points :

Tim Bozon
Attaquant du LHC
Tim Bozon Attaquant du LHC

Les clubs romands ont été à la fête mardi soir, puisque Genève et Fribourg se sont aussi imposés, respectivement face à Berne et Langnau.

Le LHC prend désormais la tête de la National League avec 19 points. C’est deux de plus que Zoug, qui a certes joué deux matchs de moins.

Continuer la lecture

Sport

Football: La rencontre Lausanne-Vaduz renvoyée

Publié

le

Deux rencontres de clubs vaudois repoussées à cause du coronavirus. (©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Comme prévu depuis la mise en quarantaine de Vaduz, le match que le club de la Principauté devait disputer samedi sur le terrain du Lausanne-Sport a été renvoyé. Trois cas positifs au Covid-19 ont été décelés à Vaduz et l'équipe est en quarantaine jusqu'au 3 novembre.

Une nouvelle date n'a pas encore été déterminée. Pour l'instant, trois matches de Super League restent au programme ce week-end. Lucerne - Sion avait déjà été reporté.

Un autre renvoi a été annoncé en Challenge League. Il concerne la partie entre Winterthour et Stade Lausanne-Ouchy du mardi 3 novembre. Les Zurichois sont eux aussi en quarantaine.

Continuer la lecture

Sport

Hockey: Lausanne passe en quart de finale de la Coupe de Suisse

Publié

le

Charles Hudon, à gauche, a été décisif avec deux buts. (©KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Lausanne s'est qualifié pour les quarts de finale de la Coupe de Suisse. Les Vaudois ont écarté Bienne 5-2 grâce notamment à Charles Hudon et Denis Malgin.

Le LHC tient sa revanche. Humiliés 6-0 à Bienne début octobre en championnat, les Lions avaient à coeur d'effacer ce vilain goût dans la bouche et de montrer aux Seelandais qu'ils valaient mieux que cette piètre performance.

Mission accomplie avec une qualification obtenue à Malley devant une assistance très clairsemée, puisque les nouvelles mesures décidées par le Conseil d'Etat vaudois ont pris effet à minuit samedi.

Christoph Bertschy a poursuivi sa série en ouvrant le score très tôt. Charles Hudon a doublé la mise d'un violent lancer avant que Bienne ne se rebelle par l'entremise de Mike Künzle, bien servi les deux fois par un Damien Brunner toujours aussi efficace.

Dans le camp lausannois, les nouveaux joueurs ont été décisifs. Charles Hudon et Denis Malgin ont chacun inscrit un doublé. Le Québécois, absent vendredi face à Ambri en championnat pour une affaire de contact positif au Covid, a fêté son retour en ajoutant une passe sur le 4-2 de Malgin.

A Berne, les Ours ont validé leur qualification en dominant Davos 2-0. Deux buts tombés au cours du premier tiers ont permis aux joueurs de Dan Nachbaur de passer l'écueil. Les joueurs de la capitale ont su réduire au silence l'imposant power-play davosien emmené par Joe Thornton. Après leur succès 6-0 devant Bienne vendredi, les Bernois semblent sur la bonne voie.

Surprise en revanche à Langenthal où Zoug a mordu la poussière. Le leader de National League, impressionnant jeudi et vendredi face aux Zurich Lions avec 14 buts inscrits en deux parties, a été battu 2-1 ap. C'est l'ancien bernois Marc Kämpf qui a trouvé la faille à la 65e.

A noter que le tirage au sort des quarts de finale aura lieu ce soir à 20h.

Continuer la lecture

Sport

Football: Young Boys renversé par la Roma

Publié

le

Malgré la défaite, YB a prouvé qu'il peut rivaliser avec certains clubs des plus grands championnats européens. (©KEYSTONE/MARCEL BIERI)

L'AS Rome a su faire tourner le match au Wankdorf jeudi. Alors que Young Boys menait, les Italiens se sont finalement imposés pour la 1re journée d'Europa League.

Young Boys est une bonne équipe. Il peut rivaliser avec certains clubs des plus grands championnats européens. Mais il doit principalement compter sur l'insouciance de ceux-ci, voire leur négligence. Dire qu'il y a eu deux AS Rome différentes sur la pelouse du Wankdorf jeudi soir n'est même pas une manière de dénigrer le triple champion de Suisse en titre. Simplement de mesurer l'écart qu'il y a entre le seul représentant helvétique en Coupes d'Europe cette année et un adversaire qui ne dispute même plus le titre dans le championnat italien.

Car lorsque Paulo Fonseca, l'entraîneur portugais de la Rome, a fait entrer Edin Dzeko, Henrikh Mkhitaryan et Jordan Veretout à l'heure de jeu, le signal était clair: menés 1-0, les Romains entendaient bien renverser la balance. Un quart d'heure plus tard, c'était fait: Dzeko avait lancé Bruno Peres vers le but (69e) et Mkhitaryan avait déposé le ballon sur la tête de Marash Kumbulla (73e). Une bonne manière de faire oublier la première période dans laquelle Fonseca avait aligné neuf joueurs qui n'avaient pas joué quatre jours plus tôt en Serie A. Au grand désarroi d'YB et du football suisse.

La responsabilité d'YB

La responsabilité qui pèse sur les épaules de Young Boys n'est pas négligeable. Les Bernois n'y sont pas pour grand-chose si notre football disparaît peu à peu de la carte de l'Europe, mais la mission qui leur incombe est de l'ordre de l'intérêt général. Histoire de sauver le peu qu'il reste à la Suisse à l'indice UEFA. A devoir se battre seul, YB ne pourra en effet pas offrir des jours meilleurs à la Super League, à moins d'un improbable et extraordinaire exploit.

Alors tout point sera bon à prendre. Et celui que l'équipe de Gerardo Seoane a manqué contre la Rome jeudi est frustrant. Surtout que Jean-Pierre Nsame avait ouvert le score sur penalty dans le premier quart d'heure. C'est Fabian Rieder qui l'avait obtenu. Le milieu de 18 ans, qui ne jouait que son second match professionnel après celui à Servette samedi passé, a attesté de ses capacités à mettre du rythme et a prendre certaines responsabilités dans le jeu du triple champion de Suisse. A l'opposé de la pyramide des âges, la solidité et la sérénité de Fabian Lustenberger (32 ans) au coeur de la défense centrale ont longtemps fait beaucoup de bien, malgré que ce soit lui qui coupe le hors-jeu sur le 2-1. Ce sont les deux principales satisfactions de la prestation du club de la capitale.

Pour ce qui est des résultats, il faudra patienter, même si Meshack Elia n'a pas été loin d'accrocher un point à la 86e minute, mais Pau Lopez a claqué sa reprise. Cela n'aurait pas été volé. Il faut souligner que les hommes de Seoane ont appliqué la recette qui leur réussit si souvent en championnat. Au-delà du système choisi, il y a toujours l'impact.

Pas loin de fonctionner

C'est en effet à noter, pour faire face à l'approche de Paulo Fonseca, Seoane avait changé de disposition, optant pour un 3-4-3 qui se calquait parfaitement sur celui de son adversaire. Pratique pour presser haut, avec un marquage presque individuel par instant. Mais l'ingrédient-clé, c'est évidemment l'intensité. Avec Young Boys, le mot n'est jamais galvaudé: ce sont des courses à outrance, une envie de faire toujours reculer l'adversaire, une grosse présence dans les duels et un étau dont l'objectif est de ne jamais le désserrer.

Cela n'a pas été loin de fonctionner. Il n'y a pas à rougir de cette défaite, même si, comme à Servette, il a principalement manqué le réalisme. Il serait judicieux de le trouver la semaine prochaine à Cluj, puis face au CSKA Sofia. Ce groupe-là est jouable pour YB. Le football suisse lui saurait gré de l'y voir briller.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Poisson

Accaparé par votre travail, vous avez peu de temps à consacrer à votre nouvel amour. Faites ce qu’il faut, ne le laissez pas filer !!!

Publicité

Les Sujets à la Une

X