Rejoignez-nous

Sport

Ski alpin : le globe du Super-G pour Mauro Caviezel

Publié

,

le

Le Grison Mauro Caviezel décroche le globe de Super-G. (EPA/Stian Lysberg Solum)

Mauro Caviezel a remporté le globe de Super-G. Et ce trophée ne salue pas que ses aptitudes sur les skis, il sonne comme une récompense à plusieurs niveaux.

Le Grison se tient au milieu du podium entre ses dauphins Vincent Kriechmayr et Aleksander Aamodt Kilde. Dans l'une de ses mains, il tient son globe de cristal. Enfin, pas tout à fait le sien. Beat Feuz l'avait pour la cérémonie de la descente la veille et le Bernois l'a gentiment prêté à son coéquipier pour l'occasion. Mais le plus drôle, c'est que ce globe appartient à Henrik Kristoffersen. Il s'agit de celui du slalom obtenu par le technicien norvégien voici quatre ans.

Un globe en prêt, une cérémonie improvisée à la hâte, ou quand la FIS doit s'adapter à la situation en faisant du bricolage. Mais cela n'a pas empêché le Grison d'arborer un sourire radieux dans l'aire d'arrivée. Bien sûr qu'il aurait préféré une grande fête avec des émotions et davantage de public, mais il ne va pas bouder son plaisir. En ces temps troubles liés au coronavirus et aux manifestations annulées, on prend ce qui vient.

Parce que pour Caviezel, ce globe représente le travail d'un athlète qui n'a jamais baissé les bras en dépit des blessures. Médaillé de bronze en combiné voici trois ans à St-Moritz, le Grison de 31 ans a désormais un nouveau haut fait dans sa carrière. Une carrière qui a été déréglée par des soucis de santé. Ce globe, c'est une façon de dire à tout le monde qu'il ne faut jamais abandonner.

Son premier podium, Caviezel l'a obtenu lors des finales de coupe du monde à Aspen en 2017. "Si je n'y croyais plus, j'aurais tout arrêté, avait-il dit à l'époque de cette troisième place dans le Colorado. Mais je savais que je pouvais faire plus que ce que j'avais montré avant et entre mes pauses pour blessure."

Il y a quatre ans lors d'un camp au Chili, Caviezel s'était brisé le péroné. Puis en avril de l'année suivante, ce sont les ligaments qui ont cédé en entraînement à Sölden. Et encore quatre mois plus tard, une blessure à la main gauche avait nécessité une nouvelle intervention chirurgicale.

Modèle de résistance, le Grison n'a jamais pleurniché. Ces épreuves l'ont endurci. Il les a prises comme un défi. "D'autres ont subi des blessures bien plus importantes, relativisait-il en pensant notamment à son modèle Silvano Beltrametti, aujourd'hui en fauteuil roulant. Toutes mes blessures ne sont rien à côté des siennes."

Dimanche en Norvège, Caviezel a dû revoir le chemin parcouru dans sa tête. Et dans sa main, cette récompense pour sa persévérance. Et que ce globe ait été prêté ne change absolument rien.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Alpine skiing: the Super-G globe for Mauro Caviezel | En24 News

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Genève

Martin Steinegger: "Il ne faut pas regarder le passé"

Publié

le

Martin Steinegger a pour l'instant réussi sa mission (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

En battant Genève-Servette 2-1 aux Vernets, Bienne a gagné le droit de participer au play-in dès jeudi...à Genève. Martin Steinegger a réussi son pari.

Coach intérimaire de Bienne depuis une semaine, le directeur sportif seelandais a pu ramener le calme dans la maison. "Ce n'est pas la grande fête, mais c'était un match important pour nous, pour tenir la pression, raconte "Stoney". Les joueurs ont réalisé un super match aujourd'hui. J'ai senti le matin qu'il y avait la bonne énergie, qu'il y avait le bon "jump" à l'entraînement. Au premier tiers, on a tenu nos cannes un peu trop fort. Mais après je trouve qu'on a bien joué."

A la question de savoir ce qu'il a amené aux joueurs, le Bernois ne s'attribue pas trop de mérite. "Le plus important, c'est qu'ils retrouvent le courage de faire les jeux et quelque chose avec le puck", analyse le coach.

Mais pas question de penser plus loin que le match suivant pour le Seelandais: "C'est quand même un long chemin avant de penser aux play-off. Cela fait quatre matches. Ca va être très difficile, mais on va prendre ces matches comme des challenges de la même manière que les trois dernières parties de la saison régulière."

Concernant le fait d'affronter le même adversaire dès jeudi, Steinegger ne se pose pas mille questions: "Il ne faut pas trop regarder le passé, mais je crois que l'on prend quelque chose de bien ce soir. Ceci dit, la pression va être des deux côtés jeudi."

Ce qui est sûr, c'est que les deux clubs ajoutent des matches à une saison déjà bien remplie. Est-ce à dire que l'accumulation des rencontres se paient cette année? "Difficile à dire, conclut Steinegger. C'est vrai qu'on n'a eu peu d'entraînement d'été. Et on voit aussi Rapperswil qui est 12e. Donc les trois équipes qualifiées pour la Champions League ont fini 9e, 10e et 12e cette année en championnat. Selon moi, cela montre surtout que la National League est ultra compétitive et que tu n'as pas le droit d'avoir une baisse de régime. C'est aussi un aspect que l'on doit garder en tête dans le futur."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

L'Inter signe son 9e succès d'affilée en Serie A

Publié

le

Alexis Sanchez a marqué sur penalty lundi face au Genoa (© KEYSTONE/AP/Luca Bruno)

L'Inter Milan est idéalement lancé vers un 20e Scudetto.

Les hommes de Simone Inzaghi ont cueilli lundi soir leur 9e victoire consécutive en Serie A en battant le Genoa 2-1 en clôture de la 27e journée. Ils comptent 15 points d'avance sur la Juventus et 16 sur le Milan AC.

Yann Sommer en reste donc à 16 blanchissages dans ce championnat d'Italie 2023/24 en 26 apparitions. Le gardien de l'équipe de Suisse est resté sans réaction sur la puissante reprise du pied gauche armée des 16 mètres par Johan Vasquez après un dégagement manqué par la défense lombarde (54e, 2-1).

Les Intéristes, qui affichent un "goal-average" de 18-3 sur leurs cinq derniers matches de championnat, avaient fait la différence en première mi-temps grâce à un but de Kristjan Asllani (30e) et à un penalty transformé par Alexis Sanchez (38e). Ils ont maîtrisé leur sujet après la réduction du score pour signer leur 11e succès en autant de matches joués en 2024 toutes compétitions confondues.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Sam Kerr inculpée pour outrage à caractère raciste

Publié

le

Sam Kerr a été inculpée d'outrage à caractère raciste (© KEYSTONE/AP/TERTIUS PICKARD)

Sam Kerr a été inculpée d'outrage à caractère raciste sur un agent de police au Royaume-Uni. L'internationale australienne est l'une des stars féminines du football.

Les faits sont anciens et remontent au 30 janvier de l'année dernière à Twickenham, dans la banlieue sud-ouest de Londres, a précisé un porte-parole de la Metropolitan Police. Ils se sont produits alors qu'un agent de police intervenait en réponse à un litige sur le tarif d'une course en taxi, a-t-il poursuivi.

Agée de 30 ans, Sam Kerr, qui joue au FC Chelsea, a comparu devant un tribunal de Wimbledon le 1er février dernier. La Fédération australienne a indiqué dans un communiqué qu'elle était "au courant de la procédure impliquant Sam Kerr au Royaume-Uni".

"Puisqu'il s'agit d'une affaire judiciaire en cours, nous sommes dans l'incapacité de fournir d'autres commentaires à ce stade", a ajouté Football Australia dans un communiqué diffusé à Sydney.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Hockey

Lausanne termine 3e et affrontera Davos en quarts

Publié

le

La joie des joueurs du LHC, qui ont dominé Zoug 4-1 mardi (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Lausanne conclut la saison régulière de National League sur le podium. Les Lions du coach Geoff Ward ont conservé la 3e place en dominant leur premier poursuivant Zoug 4-1 lors de la 52e journée.

Le LHC a survolé les débats dans cette partie, que Zoug devait remporter pour dépasser son adversaire du soir. La statistique des tirs cadrés est éloquente: 30-7 en faveur des Vaudois après deux tiers-temps (alors que le score était de 3-0), et 42-11 au final!

C'est le trio Salomäki-Fuchs-Riat qui a fait plier un Leonardo Genoni impérial dans le tiers initial avec pas moins de 17 arrêts. Les trois hommes ont cumulé huit points dans la période médiane, inscrivant chacun un but. Dépassé, Zoug boucle ainsi cette première phase en ayant perdu 9 de ses 10 derniers matches!

Les deux premières affiches des quarts de finale des play-off sont donc connues. Elles mettront aux prises d'une part Lausanne et Davos (6e), et d'autre part Zoug et Berne (5e). Les Davosiens ont gagné 4-1 lundi sur la glace d'Ajoie, alors que les Ours ont conquis le point qu'il leur fallait pour rester au 5e rang en s'inclinant après prolongation (4-3) à Fribourg. C'est Ryan Gunderson qui a donné la victoire aux Dragons dans ce derby des Zaehringen, après 61'07.

Lugano-Ambri en play-in

Le 1er tour des play-in sera par ailleurs le théâtre d'un derby tessinois. Ambri-Piotta est allé s'imposer 4-0 à Kloten pour assurer sa 8e place et obtenir le droit d'affronter Lugano. Les Léventins ont cueilli lundi leur quatrième succès consécutif, alors que leurs rivaux cantonaux ont subi dans le même temps une troisième défaite d'affilée en s'inclinant 6-3 face à Rapperswil-Jona. Bienne se frottera au GSHC dans l'autre choc du play-in.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Bon climat astral pour toute démarche professionnelle ou commerciale. Le Ciel vous assiste et assure vos arrières. Vous pouvez évoluer avec confiance

Les Sujets à la Une

X