Rejoignez-nous

Sport

Ski alpin: Un 10e succès en Coupe du monde pour Odermatt

Publié

,

le

Marco Odermatt a cueilli jeudi son 6e succès de la saison (© KEYSTONE/AP/Luciano Bisi)

Impressionnant dans le géant d'Adelboden samedi dernier, Marco Odermatt a poursuivi sur sa lancée dans les Alpes bernoises jeudi.

Le Nidwaldien a remporté le super-G de Wengen, cueillant ainsi sa 10e victoire en Coupe du monde, la sixième déjà cet hiver.

Auteur d'une démonstration sur le bas du parcours d'un super-G ne comportant aucune difficulté majeure, Marco Odermatt a ainsi remporté près de la moitié des épreuves qu'il a disputées depuis le début de la saison! Le phénomène de Hergiswil en est par ailleurs à neuf podiums en 13 courses cet hiver. Un bilan impressionnant.

Vainqueur des trois précédents super-G, Aleksander Aamodt Kilde semblait pourtant en mesure de réussir la passe de quatre. Le Norvégien comptait ainsi 0''41 d'avance sur Marco Odermatt au premier pointage intermédiaire. Mais il a manqué de fluidité sur les dernières courbes, échouant au 2e rang à 0''23.

396 points d'avance au général

Marco Odermatt restait pourtant sur deux contre-performances dans la discipline, avec un 24e rang à Val Gardena et un 8e à Bormio, et il s'élançait pour la deuxième fois seulement sur le Lauberhorn après l'entraînement de descente de la veille. Mais sa confiance et son talent lui ont permis de signer une manche quasi parfaite jeudi.

Le sportif suisse de l'année 2021 prend un peu plus ses distances au classement général, où sa marge sur son dauphin Aleksander Aamodt Kilde est désormais de 396 unités. Il revient par ailleurs à 61 points du Norvégien au classement de super-G, avec encore deux courses à disputer cet hiver dans la spécialité.

Une grosse faute pour Feuz

Les autres Suisses ont terminé loin du podium, dont la troisième marche est occupée par l'Autrichien Matthias Mayer (à 0''58). Stefan Rogentin (11e), Niels Hintermann (14e) et Loïc Meillard (15e) se sont néanmoins classés parmi les 15 premiers. Coupable d'une grosse faute de carre, Beat Feuz a quant à lui fini hors du top 20.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Succès pour le LHC: "C'est ce qu'on voulait et on l'a eu"

Publié

le

Une 2e ligne d'attaquants qui a fait des ravages lundi soir. Jason Fuchs (gauche), Miikka Salomäki (2e depuis la droite) et Damien Riat (droite) ont chacun marqué un but.©KEYSTONE/Valentin Flauraud

Et c'est la 3e place pour le LHC! En s'imposant 4-1 lundi soir face à Zoug, les Lions confirment leur belle performance tout au long de la saison et se placent sur le podium de National League.

“On n’est pas arrivé avec la bonne mentalité.” C'est ce que déclarait Aurélien Marti samedi après la défaite 4-1 à Berne. Geoff Ward n’avait fait qu’un constat: l'équipe n’avait pas été assez offensive.

Ce lundi à la Vaudoise Aréna, les Lions ont su montrer leur capacité à réagir. Le jour et la nuit.

Damien RiatAttaquant du LHC

Les Lausannois ont réalisé une très belle entame de match. Avec notamment Damien Riat qui a mis la pression sur les Zougois dès la 3e minute avec un tir qui finira sa course sur le poteau, même si toute une moitié de la patinoire avait cru à l'ouverture du score.

Le premier tiers sera fait de tentatives lausannoises et d'une équipe Zougoise quasi inexistante. Les statistiques sont flagrantes: 18 tirs cadrés pour le LHC, seulement 5 pour les visiteurs. Des buts, il aurait donc pu déjà en pleuvoir dans ces 20 premières minutes. “C’est un peu frustrant, admet Damien Riat, attaquant du LHC. Il faut rester concentré et savoir qu’on fait des bonnes choses si on a autant d’occasions et que ça va rentrer à un moment. C’est ça qu’on s’est dit dans la tête.”

1 ligne, 3 attaquants, 3 buts

Les 7’476 spectateurs de Malley auront pourtant dû attendre la 22e minute pour commencer à voir les buts tomber. L’ouverture du score est signée Miikka Salomäki. Riat a pu récupérer la rondelle, perdue par Leon Muggli, derrière la cage et centrer. L’attaquant finlandais n’a eu qu'à pousser le puck au fond des filets. “Notre ligne a travaillé dur pendant tout le match, analyse le n°22 des Lions. C’est comme ça qu’on a eu le puck. Damien a bien pressé. Puis il m’a trouvé et c’était assez facile de marquer depuis cet angle.”

Et si les Lions étaient dans une grande forme ce lundi, ils ont aussi voulu mettre du piment dans la partie en se mettant un peu en difficulté. Comment? En déclenchant une bagarre générale qui a envoyé deux Lausannois sur le banc des pénalités. Un classique désormais dans les rangs vaudois. Les hommes de Geoff Ward s’en sortiront finalement plutôt bien puisque Leon Muggli et Dario Simion ont aussi été punis. Et qu’Arno Nussbaumer les a rejoint quelques secondes plus tard pour un coup de crosse, offrant finalement deux minutes d’avantage numérique au LHC. Powerplay dont les Lions ne tireront aucun avantage, une fois de plus.

Mais pas de quoi déconcentrer les locataires de la Vaudoise Aréna. Le 2-0 est tombé à la 36e. Salomäki a pris possession du puck dans l’angle. Le Finlandais a fait la passe à Riat vers la ligne bleue. Le n°9 a shooté et Jason Fuchs, devant le but, a dévié le puck juste ce qu’il fallait pour marquer.

Et comme il n’y a jamais de 2 sans 3, les Lausannois ont encore conforté leur avance dans la foulée. Un troisième but signé, une troisième fois, par la 2e ligne Salomäki-Fuchs-Riat. Fuchs, à droite, passe à Salomäki, de l’autre côté de la glace, qui passe à Riat au centre. Le puck passe à ras des jambières de Leonardo Genoni et le n°9 a juste le temps de pousser le palet entre le patin du gardien et le poteau.

Des Lions indomptables dans leur cage

Le troisième tiers a également été un festival de belles occasions pour les Lausannois. À l’instar de cette échappée de Théo Rochette qui lui a valu un joli face à face avec Genoni. Mais le gardien zougois a réalisé un tout aussi bel arrêt.

Il faut dire néanmoins que l’infirmerie de la Bossard Arena est bien pleine. Six joueurs sont actuellement blessés, dont 3 étrangers. La composition de l'équipe de Suisse centrale s'en est trouvée chamboulée. D'où le fait de voir un Sven Senteler quitter les lignes d’attaquants pour rejoindre les défenseurs. Est-ce que cela a eu un impact pour les joueurs sur la glace? Oui et non selon Damien Riat.

Damien RiatAttaquant du LHC

Zoug a tout de même trouvé le chemin du but à la 48e. Riley Sheen a pu partir tout seul devant la cage de Kevin Pasche (assist: Andreas Wingerli). Lawrence Pilut n’a pas été assez rapide pour le contrer. Le plongeon du défenseur lausannois sur la glace, dernier recours pour éviter l’inévitable, n’aura pas suffit.

C’est Théo Rochette qui, totalement oublié par la défense adverse, a scellé le score. Parfaitement servi par Antti Suomela, le jeune attaquant a pu loger le puck en plein centre du but (55e).

En route pour Davos

Le LHC était déjà assuré de jouer les playoffs avant cette rencontre. Mais cette dernière journée de saison régulière allait figer le classement, en tout cas pour le top 6. Et grâce à ce succès, les Lausannois montent sur la 3e marche du podium. "Ça fait vraiment plaisir, lance Miikka Salomäki. On est très content de comment on a joué pendant la saison régulière. C'est important pour s'assurer une bonne place en playoffs." L'attaquant finlandais contient tout de même un peu sa joie. "On l'a fait, c'est bien, mais maintenant les vrais matchs commencent".

Et oui, la prochaine étape, ce sont les quarts de finale. Et les résultats de ce lundi soir ont donné comme adversaire Davos aux Lausannois. Une équipe tout à fait à leur portée sur le plan sportif. Le LHC s'est imposé trois fois face aux Grisons dans la saison régulière. Les scores avaient souvent été très serrés ce qui promet une belle affiche. Sauf que jouer Davos implique aussi de longs déplacements, pas forcément idéal lorsque l'on joue un match tous les deux jours.

Mais pour l'instant, cette pensée est bien loin de l'esprit des joueurs. "Honnêtement, je crois que l'équipe contre qui on joue, ça n'a pas d'importance. Je suis confiant, peu importe qui on affronte, je m'en fiche", sourit Miikka Salomäki.

En début de saison, l'objectif pour le Lausanne HC était simplement de se qualifier pour les playoffs. Après 52 matchs, c'est chose faite et, qui plus est, avec la manière. Avec cette 3e place, c'est probablement plus qu'espéré. Est-ce que cela va permettre à l'équipe d'aborder ces séries de manière sereine?

Damien RiatAttaquant du LHC

Grâce à leur 3e rang, les Lausannois auront l'avantage de la glace pour ce quart de finale contre Davos. Le premier match aura donc lieu à la Vaudoise Aréna. Ce sera le dimanche 17 mars à 20h.

Continuer la lecture

Genève

Martin Steinegger: "Il ne faut pas regarder le passé"

Publié

le

Martin Steinegger a pour l'instant réussi sa mission (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

En battant Genève-Servette 2-1 aux Vernets, Bienne a gagné le droit de participer au play-in dès jeudi...à Genève. Martin Steinegger a réussi son pari.

Coach intérimaire de Bienne depuis une semaine, le directeur sportif seelandais a pu ramener le calme dans la maison. "Ce n'est pas la grande fête, mais c'était un match important pour nous, pour tenir la pression, raconte "Stoney". Les joueurs ont réalisé un super match aujourd'hui. J'ai senti le matin qu'il y avait la bonne énergie, qu'il y avait le bon "jump" à l'entraînement. Au premier tiers, on a tenu nos cannes un peu trop fort. Mais après je trouve qu'on a bien joué."

A la question de savoir ce qu'il a amené aux joueurs, le Bernois ne s'attribue pas trop de mérite. "Le plus important, c'est qu'ils retrouvent le courage de faire les jeux et quelque chose avec le puck", analyse le coach.

Mais pas question de penser plus loin que le match suivant pour le Seelandais: "C'est quand même un long chemin avant de penser aux play-off. Cela fait quatre matches. Ca va être très difficile, mais on va prendre ces matches comme des challenges de la même manière que les trois dernières parties de la saison régulière."

Concernant le fait d'affronter le même adversaire dès jeudi, Steinegger ne se pose pas mille questions: "Il ne faut pas trop regarder le passé, mais je crois que l'on prend quelque chose de bien ce soir. Ceci dit, la pression va être des deux côtés jeudi."

Ce qui est sûr, c'est que les deux clubs ajoutent des matches à une saison déjà bien remplie. Est-ce à dire que l'accumulation des rencontres se paient cette année? "Difficile à dire, conclut Steinegger. C'est vrai qu'on a eu peu d'entraînement d'été. Et on voit aussi Rapperswil qui est 12e. Donc les trois équipes qualifiées pour la Champions League ont fini 9e, 10e et 12e cette année en championnat. Selon moi, cela montre surtout que la National League est ultra compétitive et que tu n'as pas le droit d'avoir une baisse de régime. C'est aussi un aspect que l'on doit garder en tête dans le futur."

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

L'Inter signe son 9e succès d'affilée en Serie A

Publié

le

Alexis Sanchez a marqué sur penalty lundi face au Genoa (© KEYSTONE/AP/Luca Bruno)

L'Inter Milan est idéalement lancé vers un 20e Scudetto.

Les hommes de Simone Inzaghi ont cueilli lundi soir leur 9e victoire consécutive en Serie A en battant le Genoa 2-1 en clôture de la 27e journée. Ils comptent 15 points d'avance sur la Juventus et 16 sur le Milan AC.

Yann Sommer en reste donc à 16 blanchissages dans ce championnat d'Italie 2023/24 en 26 apparitions. Le gardien de l'équipe de Suisse est resté sans réaction sur la puissante reprise du pied gauche armée des 16 mètres par Johan Vasquez après un dégagement manqué par la défense lombarde (54e, 2-1).

Les Intéristes, qui affichent un "goal-average" de 18-3 sur leurs cinq derniers matches de championnat, avaient fait la différence en première mi-temps grâce à un but de Kristjan Asllani (30e) et à un penalty transformé par Alexis Sanchez (38e). Ils ont maîtrisé leur sujet après la réduction du score pour signer leur 11e succès en autant de matches joués en 2024 toutes compétitions confondues.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Sam Kerr inculpée pour outrage à caractère raciste

Publié

le

Sam Kerr a été inculpée d'outrage à caractère raciste (© KEYSTONE/AP/TERTIUS PICKARD)

Sam Kerr a été inculpée d'outrage à caractère raciste sur un agent de police au Royaume-Uni. L'internationale australienne est l'une des stars féminines du football.

Les faits sont anciens et remontent au 30 janvier de l'année dernière à Twickenham, dans la banlieue sud-ouest de Londres, a précisé un porte-parole de la Metropolitan Police. Ils se sont produits alors qu'un agent de police intervenait en réponse à un litige sur le tarif d'une course en taxi, a-t-il poursuivi.

Agée de 30 ans, Sam Kerr, qui joue au FC Chelsea, a comparu devant un tribunal de Wimbledon le 1er février dernier. La Fédération australienne a indiqué dans un communiqué qu'elle était "au courant de la procédure impliquant Sam Kerr au Royaume-Uni".

"Puisqu'il s'agit d'une affaire judiciaire en cours, nous sommes dans l'incapacité de fournir d'autres commentaires à ce stade", a ajouté Football Australia dans un communiqué diffusé à Sydney.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Vous vous trouvez confronté à plusieurs contradictions dans vos relations affectives… Va falloir prendre un peu de hauteur pour pouvoir comprendre !

Les Sujets à la Une

X