Rejoignez-nous

Sport

Tennis : Jil Teichmann passe contre Simona Waltert

Publié

,

le

Jil Teichmann se hisse en quarts de finale du tournoi WTA de Lausanne. La Biennoise a battu la jeune Grisonne Simona Waltert. Victoire en deux sets, 6-3 6-3, jeudi.

Jil Teichmann est entrée sur le court plus déterminée que jamais. Sa réaction à la sortie :

Jil TeichmannWTA 90

La belle aventure lausannoise a pris fin pour Simona Waltert. La sensation grisonne, 18 ans, a été battue jeudi en huitièmes de finale du Ladies Open. Deux jours après son superbe match contre la tête de série numéro 1 du tournoi Julia Goerges, Simona Waltert a encore une fois montré qu'elle avait le potentiel tennistique pour figurer dans le top 100. Elle a la puissance, un touché de balle magnifique et un esprit offensif. Mais comme le répète son coach Stéphane Bohli, il y a encore un énorme travail à accomplir pour que le puzzle se mette en place :

Stéphane BohliCoach de Simona Waltert

La semaine prochaine, Simona Waltert, 562e joueuse mondiale, poursuivra son apprentissage dans un tournoi ITF à Horb en Allemagne, avant de défendre les couleurs des Grasshoppers en interclubs. A noter que sa victoire sur Julia Goerges lui fera gagner 135 places au prochain classement WTA.

En quarts de finale du Ladies Open Lausanne, vendredi, Jill Teichmann sera opposée à l’Allemande Tamara Korpatsch 142e joueuse mondiale. Une joueuse que la Biennoise, matricule 90, avait battu 6-2 6-1 il y a deux mois en quart de finale à Prague où elle avait cueilli le titre.

Continuer la lecture
1 commentaire

1 commentaire

  1. Notification automatique: Tennis : Jil Teichmann passe contre Simona Waltert – Janbaaz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Nadal confirme une absence de six à huit semaines

Publié

le

Rafael Nadal sera bien éloigné des courts pendant 6 à 8 semaines (© KEYSTONE/EPA/LUKAS COCH)

Rafael Nadal a confirmé jeudi qu'il serait absent de six à huit semaines. L'ex-no 1 mondial a été victime d'une blessure musculaire à la jambe gauche dans son match du 2e tour à l'Open d'Australie.

"J'étais aujourd'hui (réd: jeudi) à la Clinique du tennis Teknon à Barcelone où j'ai subi des examens", a expliqué le champion espagnol sur Twitter. "Ils ont confirmé les résultats de Melbourne et le délai de convalescence est le même", a-t-il ajouté.

Une IRM réalisée en Australie avait montré une lésion de deuxième degré du muscle ilio-psoas de la jambe gauche qui ne nécessitait pas d'opération chirurgicale, selon le joueur aux 22 titres majeurs. "De nouveaux examens seront faits dans trois semaines pour voir comment (la blessure) évolue", a ajouté l'Espagnol, qui aura 37 ans en juin.

Ce délai de guérison signifie que Rafael Nadal (ATP 2) pourrait rater les tournois ATP 1000 d'Indian Wells et de Miami et plongerait au classement mondial. il devrait se concentrer pour faire son retour en début de saison sur terre battue, à la mi-avril, avec en point de mire Roland-Garros où il tentera de remporter un 15e titre.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Une effigie de Vinicius pendue à un pont de Madrid

Publié

le

Vinicius Junior a été victime d'un acte raciste jeudi à Madrid (© KEYSTONE/AP/Alvaro Barrientos)

Un mannequin revêtu du maillot de l'attaquant du Real Madrid Vinicius Junior a été retrouvé pendu à un pont de la capitale espagnole avant le derby face à l'Atlético jeudi en Coupe du Roi.

Une bannière accrochée dans la nuit de mercredi à jeudi sur le même pont, non loin du camp d'entraînement du Real, portait elle l'inscription "Madrid déteste le Real".

Les médias espagnols ont dénoncé cette pendaison factice du jeune joueur brésilien de 22 ans comme une "attaque raciste" et une "menace sérieuse" contre l'attaquant du Real Madrid. La police a indiqué à l'AFP qu'elle avait ouvert une enquête sur l'incident, sans apporter plus de précisions.

Condamnation

"Nous exprimons notre plus ferme condamnation face à ces évènements qui violent les droits fondamentaux et la dignité des personnes et qui n'ont rien à voir avec les valeurs que représentent le football et le sport", a réagi le Real Madrid dans un communiqué. Le club se félicite du soutien qu'il a reçu "après l'acte raciste et xénophobe malveillant et répugnant dont a été victime notre joueur Vinicius" et "espère que les responsables seront punis".

L'Atlético a pour sa part estimé que "de tels actes sont absolument répugnants et inadmissibles et embarrassants pour la société". Le club ajoute que "la rivalité entre les deux clubs est forte mais le respect mutuel également".

De son côté, la Fédération brésilienne (CBF) "espère que les responsables seront identifiés et punis" et a exprimé son dégoût "face aux actes racistes auxquels est de nouveau confronté Vinicius". "L'intolérance et la discrimination n'ont pas leur place dans le sport et doivent être éradiquées de la société", écrit la CBF.

"Nous devons le protéger"

Les supporters de l'Atlético Madrid ont par le passé utilisé le slogan "Madrid déteste le Real" à l'encontre des Merengue. En septembre dernier, certains avaient été filmés chantant des paroles racistes hostiles à Vinicius Jr avant le match de championnat opposant les deux équipes. L'enquête menée alors par la police n'a pas permis d'identifier les auteurs de ces chants racistes.

"Nous devons le protéger", a commenté l'entraîneur du Real, Carlo Ancelotti en s'exprimant au sujet de Vinicius lors d'une conférence de presse mercredi. "Le football a besoin de lui. Il a un talent extraordinaire et nous devons le protéger à la fois physiquement et mentalement."

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Double démission au sommet de la fédé américaine

Publié

le

Brian McBride quitte ses fonctions au sein de la fédération américaine (© KEYSTONE/AP/Kamil Krzaczynski)

Une nouvelle crise a éclaté jeudi au sein de la fédération américaine.

US Soccer a en effet annoncé les départs du directeur sportif de la Fédération et du manager général de l'équipe nationale, déjà privée de sélectionneur.

Le premier, Earnie Stewart, rejoindra le 15 février le PSV Eindhoven, et le second, Brian McBride, a démissionné. Dans le communiqué de la fédération, Stewart a expliqué ne pas "avoir pu refuser" cette proposition de travail "enthousiasmante" aux Pays-Bas. Le motif du départ du second n'a pas été révélé.

Le 5 janvier, US Soccer avait déjà décidé de mettre en retrait le sélectionneur national Gregg Berhalter, sur le banc lors du récent Mondial, pour des actes de violence en 1991 à l'encontre d'une jeune femme, sa petite amie à l'époque devenue depuis son épouse. Berhalter, qui a conduit la sélection jusqu'en huitièmes de finale au Qatar, était en fin de contrat.

La présidente de US Soccer, Cindy Parlow Cone, a déclaré lors d'une conférence de presse en ligne qu'elle allait prendre son temps pour les nominations de leurs remplaçants. "Nous n'allons pas nous précipiter", a-t-elle dit, espérant que le prochain sélectionneur soit à pied d'oeuvre "d'ici la fin de l'été".

Le directeur général d'US Soccer, J.T. Batson, a affirmé que le cas Berhalter n'avait aucun lien avec la décision de Stewart et McBride de quitter l'organisation.

Les Etats-Unis co-organiseront le Mondial 2026 avec le Canada et la Mexique.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Sommer savoure ses premiers jours au Bayern

Publié

le

Yann Sommer vit l'instant présent à Munich (© KEYSTONE/EPA/ANNA SZILAGY)

Quelques jours après son arrivée éclair à Munich, Yann Sommer évoque les turbulences de ses premiers jours vécus au sein du Bayern.

"J'ai bien fait abstraction de tout ce qui se passait autour de moi", estime le nouveau gardien du champion d'Allemagne.

Le portier de l'équipe de Suisse n'a pas eu le temps de se faire trop de soucis, souligne-t-il dans un entretien à Keystone-ATS. "Tout est allé très vite après la signature du contrat mercredi dernier".

Le traitement médiatique des deux matches nuls 1-1 contre Leipzig et Cologne a renforcé chez lui la certitude qu'il règne chez le leader de la Bundesliga une attente sans précédent, même pour l'Allemagne: "Ici, on exige un succès maximal".

L'ancien gardien de Mönchengladbach suit depuis longtemps et de près le travail du coach du FCB Julian Nagelsmann, dont la stratégie de jeu est un point central à ses yeux: "Je sais quel type de football il a à l'esprit, ce qui est important pour lui. C'est aussi pour cela que je me suis dit: ce projet incroyablement passionnant me convient en tant que gardien de but".

Après huit ans et demi de "merveilleuses années à Mönchengladbach", le thème du Bayern "est venu de nulle part. Avant, je n'avais personnellement jamais envisagé l'option du Bayern Munich, parce que ce n'était pas du tout un sujet. Et ce club prestigieux m'a fait une telle demande". Selon Sommer, c'est à la fois un honneur et un devoir: "Sportivement, ce club est extrêmement attrayant".

L'international aux 80 sélections n'interprète en premier lieu pas le contrat portant jusqu'en 2025 comme une déclaration, mais comme "une durée qui me donne de la sécurité, ainsi qu'à ma famille". Pour l'instant, il vit à juste titre le moment présent.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Thabo Sefolosha terminera la saison avec Vevey Riviera

Publié

le

Thabo Sefolosha tout heureux de retrouver Vevey (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Thabo Sefolosha est de retour dans le club de ses débuts. Le premier joueur suisse de NBA terminera la saison avec Vevey Riviera Basket.

Celui qui a été drafté en 13e position en 2006 revient plus de vingt ans après aux Galeries du Rivage. Il y avait commencé sa carrière lors de la saison 2001/02.

"Cela s'est fait assez naturellement, a expliqué le joueur en conférence de presse dans la salle. On a juste activé la licence avec la fédération et une poignée de main avec le président a suffi. Quand j'ai vu la saison du club avec la 2e place en championnat, le Final Four de la Coupe de la Ligue et la demi-finale de la Coupe de Suisse, je me sentais mal de rester à la maison."

Sefolosha avait disputé son dernier match officiel avec les Houston Rockets le 8 mars 2020. Puis le covid était venu chambouler le monde et, forcément, la NBA. Rentré en Suisse pour que ses filles puissent être scolarisées en français, Sefolosha avait annoncé sa retraite le 31 mars 2021.

Un peu rouillé

A 38 ans, le Veveysan repart donc pour un tour avec le club de son coeur. Pas étonnant pour celui dont le pseudo sur Instagram est "vevey1800". Aux Galeries du Rivage, le Vaudois retrouve un club bien structuré qui occupe la deuxième place du classement. Emmené par Jonathan Dubas, le club a la chance d'être entraîné par Niksa Bavcevic, un homme qui a déjà gagné des titres avec Monthey par le passé.

Capable d'évoluer à n'importe quel poste sur le terrain, le Vaudois se pliera à la décision de son coach. Concernant ses aptitudes physiques et la potentielle fatigue, le Veveysan a rigolé: "Je me sens comme un vieil homme, rouillé!" Mais selon son coéquipier Jonathan Dubas, l'impact du premier joueur suisse de NBA devrait se ressentir rapidement. Le premier tour de piste aura lieu samedi pour la demi-finale de la Coupe de la Ligue contre Union Neuchâtel.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Après une période de lassitude, vous remettez, sur ses rails, le train de votre existence et vous repartez vers une nouvelle destination… Cool !

Les Sujets à la Une

X