Rejoignez-nous

Sport

Tennis : le Ladies Open Lausanne veut grandir

Publié

,

le

Du tennis de qualité, des joueuses et partenaires satisfaits, mais des tribunes pas assez remplies. C’est en substance le bilan qui tirent les organisateurs du premier Ladies Open Lausanne.

Le tournoi a attiré environ 12'000 personnes sur la semaine à Vidy, et la sortie dès le premier tour de la Vaudoise Timea Bacsinszky a bien sûr impacté l’affluence. Mais l'atmosphère du tournoi a plu aux joueuses et aux partenaires. Patron du Ladies Open Lausanne, Jean-François Collet se dit globalement satisfait :

Jean-François Collet
Ladies Open Lausanne
Jean-François ColletLadies Open Lausanne

Le budget de 2,5 millions de francs est équilibré, grâce à des infrastructures moins chères qu’à Gstaad :

Jean-François Collet
Ladies Open Lausanne
Jean-François ColletLadies Open Lausanne

Avec son contrat de trois ans, le Ladies Open est assuré de rester à Lausanne jusqu’en 2021 au moins.

 

 

 

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Malgré le Covid, les Jeux de Tokyo sont enfin ouverts!

Publié

le

C'est fait. Les Jeux de Tokyo sont ouverts. (©KEYSTONE/EPA/Zsolt Czegledi)

Les Jeux olympiques les plus attendus de l'histoire, retardés d'un an par le coronavirus, ont officiellement débuté vendredi à Tokyo: les trois coups de cette quinzaine de sport ont été donnés lors d'une cérémonie d'ouverture sobre, parfois grave, dans le contexte toujours pesant de la pandémie.

"Je déclare ouverts les Jeux de Tokyo", a solennellement déclaré l'Empereur du Japon Naruhito, selon la formule consacrée et attendue impatiemment par le mouvement sportif depuis que Tokyo a été désigné ville-hôte des JO-2020 en septembre 2013.

Dans un monde restant sous la menace du Covid-19, la cérémonie d'ouverture n'a pas eu le caractère festif qu'elle a normalement, et qu'elle avait eu en particulier à Rio en 2016 sur des airs de samba.

Le Covid omniprésent

C'est bien le Covid qui a dominé cette cérémonie, entre hommage au personnel soignant, avec cette infirmière choisie parmi les porteurs d'un immense drapeau japonais, une vidéo de sportifs s'entraînant seul, en référence aux compétitions stoppées net par la pandémie, et un défilé, inédit, de sportifs masqués et observant, pour la plupart, des règles de distanciation sociale.

Ce contexte particulier était aussi au coeur du discours de Thomas Bach qui a salué la résilience du Japon et des sportifs: "Aujourd'hui est un moment d'espoir. Oui, c'est très différent de ce que nous avions tous imaginé. Mais profitons de ce moment, car enfin nous sommes tous réunis ici (...) Ce sentiment d'unité, c'est la lumière au bout du tunnel obscur de cette pandémie", a insisté le président du Comité international olympique (CIO).

Le lever de rideau de ces Jeux de la XXXIIe Olympiade, émaillé aussi de feux d'artifice, de tableaux de danse moderne, de prouesses technologiques avec un globe terrestre formé dans le ciel de Tokyo par des drones et des représentations d'arts traditionnels japonais, s'est déroulé devant des tribunes quasiment vides alors que le Stade olympique de Tokyo peut accueillir 68.000 spectateurs en temps normal.

Tribunes vides

Parmi le petit millier de privilégiés présents, le président de la Confédération Guy Parmelin, le président français Emmanuel Macron et la Première dame des Etats-Unis Jill Biden qui ont suivi le défilé des 206 délégations rangées pour la première fois et pour la très grande majorité comme l'autorise désormais le CIO derrière deux porte-drapeau, une femme et un homme.

A leur entrée dans le stade, pas d'applaudissements ni d'acclamations, mais les sportifs ont tout de même salué les tribunes vides et certaines délégations, plus joyeuses et nombreuses que d'autres, comme l'Argentine, la République dominicaine. Mujinga Kambundji et Max Heinzer étaient les deux porte-drapeaux de la délégation suisse, dont une vingtaine d'athlètes ont marché derrière l'étendard national.

Comme à Rio en 2016 et pour les Jeux d'hiver de Pyeongchang en 2018, le Tongien Pita Taufatofua a fait sensation en défilant torse nu, le corps huilé, tandis que la star de la NBA Kevin Durant était noyée dans la délégation américaine.

Enfin, la dernière incertitude de la soirée a été levée sous les coups de 23h45 quand la joueuse de tennis Naomi Osaka, quadruple lauréate de Grands chelems, a allumé la vasque.

Avant le coup d'envoi de la cérémonie, des centaines de curieux s'étaient pressés autour du stade pour se faire prendre en photo, tandis qu'un dizaine de manifestants anti-JO ont fait entendre leurs voix et leur hostilité à cet événement qui a coûté au Japon 13 milliards d'euros, dont un surcoût de 2,3 mds à cause du report d'un an.

Ces Jeux, qui ont bien failli ne pas avoir lieu, ne sont définitivement pas un rendez-vous normal dans l'histoire olympique.

Continuer la lecture

Jeux olympiques - Tokyo 2020

Guy Parmelin rate sa rencontre avec l'empereur japonais

Publié

le

Le président de la Confédération Guy Parmelin a dû faire preuve de patience avant son arrivée à Tokyo (archives). (© Keystone/KEYSTONE EDA/PETER KLAUNZER)

La rencontre entre le président de la Confédération et l'empereur japonais et le ministre des affaires étrangères a été annulée à cause de problèmes techniques de l'avion. Après un voyage de 20 heures, Guy Parmelin est arrivé à temps pour l'ouverture des JO de Tokyo.

L'avion du Conseil fédéral avait quitté l'aéroport de Belp (BE) à 13h30 jeudi. Au-dessus de Riga, le système de surveillance indiquait un problème technique au réacteur, a précisé vendredi le porte-parole de M. Parmelin Urs Wiedmer.

En concertation avec le ministre de l'économie, l'avion est revenu en Suisse. La sécurité n'a jamais été mise en danger. L'équipe de M. Parmelin a obtenu, avec beaucoup de chance, des places sur un vol de ligne.

Vingt heures plus tard, elle atterrissait à Tokyo; juste à temps pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques d'été, à laquelle le ministre participe aux côtés d'autres chefs d'Etat comme Emmanuel Macron, a-t-il twitté.

Quelque 110 athlètes helvétiques prennent part aux jeux d'été. En raison de la pandémie de coronavirus, la cérémonie d'ouverture se tient en cercle restreint. Les chefs d'Etat et les ministres du sport sont présents.

Rencontre annulée

Les rencontres prévues vendredi avec l'empereur Naruhito et le ministre des affaires étrangères Toshimitsu Motegi ont cependant été annulées. Elles étaient la raison pour laquelle M. Parmelin avait décidé de prendre l'avion du Conseil fédéral, a précisé M. Wiedmer. Avec un vol de ligne, il aurait dû partir deux jours plus tôt. Il n'est pas encore clair si une nouvelle rencontre pourra être agendée.

M. Parmelin se réjouit "d'autant plus de la discussion de demain avec le Premier ministre japonais" Yoshihide Suga, a-t-il twitté vendredi.

Les relations commerciales et dans la recherche seront au centre des discussions, tout comme la lutte contre le Covid-19. Samedi, le président de la Confédération rencontrera Thomas Bach, président du comité olympique international.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Gmelin passe facilement en quarts

Publié

le

Jeannine Gmelin s'est facilement qualifiée pour les quarts de finale (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Première représentante de Swiss Olympic en lice aux JO de Tokyo, Jeannine Gmelin n'a pas manqué ses débuts.

La skiff zurichoise s'est aisément qualifiée pour les quarts de finale en terminant au 2e rang de sa série. Sa prochaine régate est programmée dimanche, un avis de tempête ayant forcé les organisateurs à avancer les courses initialement prévues lundi.

Cinquième aux JO de Rio 2016 dans cette catégorie, Jeannine Gmelin a passé la ligne d'arrivée avec une longueur de retard sur la Britannique Victoria Thornley, qui a nettement dominé cette quatrième série. Mais elle a devancé de plus de 10 secondes sa poursuivante suédoise Lovisa Claesson, alors que les trois premières se hissaient en quart de finale.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Coronavirus

Real Madrid: Karim Benzema testé positif au Covid-19

Publié

le

Karim Benzema: le Covid-19 le met sur la touche (© KEYSTONE/AP/PABLO MORANO)

Karim Benzema (33 ans) a été testé positif au Covid-19, a annoncé le Real Madrid. Le club n'a pas donné davantage de précisions quant à l'état de l'attaquant international français.

Plusieurs joueurs du Real Madrid avaient déjà été contaminés la saison dernière. Il y avait eu parmi eux l'ex-capitaine Sergio Ramos, désormais au Paris Saint-Germain, ou encore le défenseur international français Raphaël Varane et l'attaquant belge Eden Hazard. Le président du club Florentino Perez ou l'ancien entraîneur Zinedine Zidane avaient également été infectés.

L'annonce de la contamination de Karim Benzema intervient alors que les contagions sont remontées en flèche dans plusieurs pays, dont l'Espagne ou la France, en raison du variant Delta. Depuis son arrivée en 2009 au Real, Karim Benzema a inscrit près de 300 buts pour le club madrilène.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Betschart/Hüberli qualifiées avant même leur premier match

Publié

le

Nina Betschart (à gauche) et Tanja Hüberli sont assurées de disputer la phase à élimination directe à Tokyo (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Nina Betschart et Tanja Hüberli sont assurées de disputer la phase à élimination directe des JO de Tokyo avant même leur premier match de poule!

Le duo tchèque Barbora Hermannova/Marketa Slukova a dû renoncer à participer et perd tous ses matches par forfait.

Marketa Slukova est l'une des cinq membres de l'équipe de beachvolley tchèque à avoir subi un test positif au Covid-19. Cette cascade de cas de coronavirus ôte d'ailleurs toute possibilité de remplacement au sein de l'équipe tchèque.

Betschart/Hüberli entameront tout de même leur tournoi samedi, face aux Allemandes Laura Ludwig/Margareta Kozuch, et affronteront quatre jours plus tard les modestes Japonaises Miki Ishii et Megumi Murakami. Elles accèderont directement aux 8es de finale si elle terminent à l'une des deux premières places de leur groupe.

Adrian Heidrich et Mirco Gerson héritent quant à eux de nouveaux adversaires à la suite du test positif au Covid-19 de Taylor Crabb. La fédération américaine a désigné pour le remplacer Tri Bourne, qui fera donc équipe avec Jacob Gibb.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X