Rejoignez-nous

Sport

Tennis: Roger Federer éliminé, une défaite qui fait tache

Publié

,

le

Roger Federer: il ne gagnera pas dimanche un 11e titre à Halle. (© KEYSTONE/EPA/SASCHA STEINBACH)

Roger Federer ne gardera pas un souvenir lumineux de son premier affrontement contre un joueur né en 2000. Le Bâlois a bu la tasse à Halle devant Félix Auger-Aliassime (ATP 21).

Né un 8 août comme Roger Federer, le Canadien s'est imposé 4-6 6-3 6-2 en huitième de finale du tournoi ATP 500 de Halle. Agressif en retour et capable aussi de tenir parfaitement l'échange avec son slice de revers, Felix Auger-Aliassime n'a strictement rien volé. Finaliste malheureux dimanche dernier à Stuttgart face à Marin Cilic, le nouvel élève de... Toni Nadal fut bien le meilleur joueur sur le court.

Un début du troisième set catastrophique

Roger Federer a, ainsi, réussi un petit hold-up au premier set, enlevé 6-4 grâce à une fulgurance au septième jeu avec notamment ce passing de revers le long de la ligne qui lui a permis de ravir le service du Canadien. Ce jeu fut le seul au cours duquel Félix Auger-Aliassime devait laisser une ouverture. Pour le reste, le Canadien a rendu une brillante copie. Il a eu le mérite de ne pas se décourager après avoir galvaudé huit balles de break sur huit. La neuvième lui offrait le break pour mener 4-2 au deuxième set. Il pouvait ensuite ravir le service de Roger Federer aux premier et troisième jeux de la dernière manche pour cueillir sans doute la plus belle victoire de sa carrière.

Roger Federer ne disputera donc pas un 18e quart de finale à Halle où il a cueilli le titre à dix reprises déjà. A moins de deux semaines du rendez-vous suprême de Wimbledon, cette élimination fait tache alors qu'il était venu en Allemagne pour faire le plein de confiance. Son apathie au début de la troisième suscite certaines inquiétudes. Comme si les dix-neuf ans d'écart entre les deux adversaires pesaient vraiment.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Servette et Lausanne dos à dos

Publié

le

Le penalty transformé par Kukuruzovic a permis à Lausanne d'obtenir un point au Stade de Genève (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Servette et Lausanne se sont neutralisés lors de la 8e journée de Super League. Ce derby lémanique conclu sur un 1-1 ne restera pas longtemps dans les esprits.

La dernière victoire de Servette face à Lausanne en Super League remonte donc toujours au 23 février 2013. Les Genevois ont été les plus proches de la victoire, mais ils ont manqué de tranchant pour battre un LS moribond, un brin chanceux et toujours en quête de sa première victoire de la saison.

Dans cette rencontre, il ne s'agissait pas de se demander si Servette allait ouvrir le score, mais quand. Réponse: à la 32e. Théo Valls, auteur des deux plus sûres occasions servettiennes avant la 30e, a combiné sur le côté gauche avant d'adresser un centre parfait pour la tête de Stevanovic.

Sur un malentendu...

Proche du néant au niveau du jeu, Lausanne a pourtant terminé la première mi-temps en égalisant. Une faute de Cespedes sur Sow à la 43e a offert un penalty inespéré aux Vaudois - transformé par Kukuruzovic - qui ne méritaient franchement pas cette réussite au vu de leurs pérégrinations sur le terrain.

Bien sûr, le 6-1 encaissé mercredi soir à domicile contre YB avait tout pour calmer d'éventuelles ardeurs. Mais les Lausannois ont donné l'impression de venir en mode Jean-Claude Dusse avec l'idée que sur un malentendu, cela pouvait marcher.

La seule vague tentative de séduction dans le jeu lausannois intervint au retour des vestiaires, mais cela demeura très chaste. C'est juste après cette petite poussée vaudoise que les Grenat ont repris le jeu à leur compte. Une tête de Rouiller (55e) et surtout une magnifique frappe enroulée d'Imeri, qui a trouvé l'angle des buts de Diaw à la 57e, auraient certainement mérité un meilleur sort.

Servette stagne

Au final, Servette peut s'en vouloir. Les Grenat avaient tout pour obtenir la totalité de l'enjeu face à des Bleu et Blanc mal organisés et bien souvent empruntés avec le ballon. Laissé seul en pointe, Zeki Amdouni a ainsi passé une longue soirée.

Mais son coach Ilja Borenovic pourra se satisfaire de ce résultat en se disant que son équipe a relevé un tout petit peu la tête après la gifle infligée par le champion. Seulement au classement, ce quatrième point en huit matches ne permet pas aux Vaudois de quitter la dernière place. Dans le même temps, Servette stagne à la 4e place.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fribourg brille contre Zurich, Bienne trébuche

Publié

le

Le portier des Zurich Lions, Ludovic Waeber a brillé devant son ancien club. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Fribourg Gottéron s'est imposé 1-0 contre les Zurich Lions au terme d'un match plein en National League. Bienne voit sa série de victoires s'arrêter à 8 après sa défaite contre Langnau (1-4).

Mauvais contre Lausanne (2-5), en reprise contre Genève-Servette (3-1), les Fribourgeois se sont montrés parfois brillants face aux Lions zurichois. En cinq jours, Christian Dubé n'a pas dû reconnaître son équipe. Le coach se régalera tout de même de la performance fournie par ses joueurs face à une grosse écurie de la Ligue. Sans les arrêts déterminants de Ludovic Waeber, les Romands auraient sûrement fait la différence avant la mi-match. Faute d'avoir trouvé l'ouverture, les Fribourgeois ont dû souffrir au cours de trois dernières minutes irrespirables pour eux.

Gottéron est arrivé à ses fins grâce à un but du Canadien David Desharnais très bien servi par Killian Mottet, placé derrière le but zurichois (43e). Mais les efforts fournis par le portier fribourgeois Reto Berra ont également contribué à fêter un succès de prestige.

Les Seelandais ont buté sur le 9e match qui aurait pu leur permettre d'égaler le record de 9 victoires consécutives en début de championnat, détenu par Genève-Servette depuis la saison 2012-2013. La série biennoise reste bien sûr remarquable, mais elle s'arrête par la faute des étonnants Langnau Tigers, bien portés par leur attaquant vedette Harri Pesonen, qui a ouvert la marque en infériorité numérique (13e). Le Canadien Alexandre Grenier a doublé la mise à 5 contre 4 cette fois (38e) avant que le meilleur compteur emmentalois Jesper Olofsson ne mette fin aux derniers espoirs des joueurs de Antti Törmänen (43e/52e) avec son quatrième (!) doublé de la saison.

Genève-Servette retrouve le succès

Genève-Servette a retrouvé le goût de la victoire après quatre revers de suite, mais cela s'est fait avec quelques regrets contre Ajoie (4-3 tab). Les Genevois avaient largement les moyens de conclure dans le temps réglementaire. Emmenés par un Daniel Winnik, très tranchant, dont le duo avec Valtteri Filppula, est assez prometteur, les joueurs de Patrick Emond n'ont su profiter de leur avantage 2-0 (doublé de Winnik) jusqu'à la mi-match. Mais les Jurassiens n'ont rien volé. Très effacés en première période, les Ajoulots sont parvenus à remonter grâce au premier but de Devos en National League et à l'inattendue réussite de Birbaum en supériorité numérique à la 59e. Le Fribourgeois n'avait plus marqué dans l'élite depuis 28 novembre 2015.

Zoug connaît un coup d'arrêt dans le Championnat. Les champions en titre ont concédé leur troisième revers de suite. Après Lugano et Ajoie, c'est les Rapperswil-Jona Lakers, qui ont fait plier Genoni et ses coéquipiers (3-1). Les Saint-Gallois se sont trouvé un buteur en la personne de Nando Eggenberger, auteur de son sixième but depuis le début de la saison. Les Lakers fêtent ainsi leur quatrième succès de rang.

Lugano s'est imposé 3-1 contre Berne avec des réussites de Fazzini, Bertaggia et Walker.

Classement: 1. Bienne 9/22 (35-20). 2. Zoug 9/18 (28-21). 3. Zurich Lions 7/14 (25-16). 4. Lugano 8/14 (26-22). 5. Fribourg-Gottéron 8/14 (21-22). 6. Rapperswil-Jona Lakers 8/12 (24-22). 7. Davos 6/10 (18-19). 8. Langnau Tigers 8/9 (25-33). 9. Ambri-Piotta 6/8 (12-15). 10. Genève-Servette 8/8 (19-28). 11. Berne 8/7 (26-23). 12. Ajoie 7/6 (15-27). 13. Lausanne 6/5 (13-19).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Zakaria offre la victoire à Gladbach

Publié

le

Zakaria (à droite) a inscrit le but de la victoire pour Gladbach samedi (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Denis Zakaria a offert la victoire à Mönchengladbach, vainqueur 1-0 de Dortmund lors de la 6e journée de Bundesliga. Le milieu genevois a inscrit son deuxième but de la saison samedi.

Pas moins de six Suisses - Sommer, Elvedi, Zakaria et Embolo d'un côté, Kobel et Akanji de l'autre - étaient titulaires dans cette rencontre entre les deux Borussia. L'un d'eux devait forcément en être le grand homme, et ce fut Denis Zakaria.

L'ancien joueur de Servette et d'YB a trompé Gregor Kobel d'une frappe puissante du pied droit armée à hauteur du point de penalty, après un une-deux bien involontaire avec un défenseur du BVB. Sa réussite permet à Gladbach de décrocher son deuxième succès de la saison et de relever quelque peu la tête.

Privé d'Erling Haaland et de Marco Reuss, blessés, Dortmund n'a pas pu éviter sa deuxième défaite dans cet exercice 2021/22. Le club de la Ruhr, qui accuse désormais quatre longueurs de retard sur le Bayern Munich, a dû il est vrai évoluer à 10 contre 11 dès la 40e à la suite de l'expulsion de Dahoud.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

L'Atalanta obtient un point face à l'Inter

Publié

le

Freuler et l'Atalanta ont obtenu un point face à l'Inter samedi (© KEYSTONE/AP/Luca Bruno)

L'Atalanta a obtenu un point sur le terrain du champion en titre, l'Inter Milan, samedi lors de la 6e journée de Serie A (2-2).

Mais Remo Freuler et ses équipiers auraient pu espérer mieux, à quatre jours de la réception de Young Boys en Ligue des champions.

Les Bergamasques ont d'ailleurs bien pensé avoir inscrit le 3-2 à la 88e, deux minutes après que l'ex-Sédunois Federico Dimarco avait manqué un penalty pour l'Inter. Mais la réussite de Roberto Piccoli a été annulée après consultation de la VAR, le ballon étant au préalable sorti des limites du terrain.

Les deux points égarés par l'Inter, qui s'était retrouvée menée 2-1 à la 38e, font par ailleurs le bonheur de leurs rivaux du Milan AC. Les Rossoneri se retrouvent en effet provisoirement en tête du classement grâce à leur succès obtenu dans l'après-midi à la Spezia.

Petit-fils de Cesare Maldini et fils de Paolo Maldini, deux légendes du club, Daniel Maldini (19 ans) a marqué à cette occasion son premier but avec l'AC Milan pour sa première titularisation en championnat. Il a ouvert la marque de la tête (47e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Les Américains accentuent leur avance

Publié

le

Spieth et les USA ont accentué leur avance samedi matin en Ryder Cup (© KEYSTONE/AP/Jeff Roberson)

Les Américains ont encore remporté samedi trois points sur quatre possibles lors des foursomes matinaux en Ryder Cup.

Les USA menaient ainsi 9-3 face aux tenants du titre européens à mi-parcours de la 43e édition de cette compétition, disputée à Whistling Straits dans le Wisconsin.

Les Etats-Unis doivent glaner 14,5 points pour récupérer un trophée remporté par l'Europe en 2018. Cette dernière, qui peut le conserver à condition d'obtenir 14 points, a d'ailleurs remporté neuf des douze dernières éditions, dont trois des six dernières organisées sur sol américain.

La domination américaine est jusqu'ici éclatante, avec trois points ajoutés lors des foursomes, épreuve dont le principe impose aux deux joueurs d'une même équipe de frapper alternativement une seule balle. Steve Stricker a d'ailleurs reconduit les mêmes duos qui s'étaient mis en évidence vendredi, avec le même résultat au bout.

Seuls Garcia/Rahm résistent

Dustin Johnson/Collin Morikawa ont battu (2 & 1) Paul Casey/Tyrrell Hatton. Jordan Spieth/Justin Thomas, qui avaient mal démarré en concédant les trois premiers trous, ont renversé la situation pour s'imposer aux dépens de Viktor Hovland/Bernd Wiesberger (2 up). Xander Schauffele/Patrick Cantlay ont vaincu (2 & 1) Lee Westwood/Matt Fitzpatrick.

Et comme vendredi, seule la paire espagnole Sergio Garcia/Jon Rahm s'est montrée intraitable, pour dominer Brooks Koepka/Daniel Berger (3 & 1). Garcia est devenu du même coup le nouveau recordman du nombre de victoires dans l'histoire de la compétition, avec cette 24e (Nick Faldo en compte 23).

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Le dernier décan connaît encore quelques grisailles, mais la journée s’annonce dynamique et valorisante… Courage !!!

Les Sujets à la Une

X