Rejoignez-nous

Sport

Tennis : Roger Federer au tapis à l’US Open

Publié

,

le

Roger Federer: une fin de match qui a ressemblé à un long chemin de croix. (©KEYSTONE/FR103966 AP/JASON DECROW)

L’impensable s’est produit à Flushing Meadows ! Roger Federer a été éliminé en huitième de finale de l’US Open par John Millman (ATP 55).

L’Australien s’est imposé 3-6 7-5 7-6 (9/7) 7-6 (7/3) après 3h34′ de match. Il a su exploiter les errements de son adversaire pour signer une victoire improbable qui est bien sûr la plus belle d’une carrière traversée jusqu’à cette « night session » de mardi dans un très grand anonymat.

Victorieux à cinq reprises à l’US Open entre 2004 et 2008, Roger Federer a concédé l’une de ses défaites les plus mortifiantes. Avant de payer un lourd tribut à des conditions de jeu rendues éprouvantes par l’humidité, le no 2 mondial avait, en effet, mené 6-3 5-4 40-15 sur son service. Il devait toutefois galvauder ces deux balles de deux sets à rien pour remettre John Millman dans le match.

Le reste ne fut qu’un long chemin de croix pour Roger Federer qui aura commis 76 fautes directes et qui n’aura pas passé plus d’une première balle sur deux au service (49 % de réussite). Le poids des ans – il en a 37 faut-il le rappeler – fut bien lourd à porter sur cette fin de match.

Le match a définitivement basculé au jeu décisif de la troisième manche. John Millman l’emportait 9/7 après avoir sauvé une balle de set sur un retour raté de son adversaire après une seconde balle. Mené deux manches à rien, Roger Federer n’avait ni le souffle et ni les jambes pour réussir une remontada. Le break qu’il devait signer pour mener 4-2 au quatrième set ne fut qu’un chant du cygne.

Il perdait à son tour au service dans le jeu suivant avant de livrer un tie-beak catastrophique avec notamment les deux doubles fautes consécutives qu’il a commises pour permettre à John Millman de mener 4/1…

Titré en Australie en début d’année, Roger Federer n’a plus vraiment « pesé » comme il l’entendait dans les trois autres rendez-vous majeurs de l’année. A nouveau forfait à Roland-Garros pour se préserver, il a été éliminé en quart de finale à Wimbledon par Kevin Anderson après avoir pourtant mené deux manches à rien avant de connaître cette terrible désillusion en huitième de finale à New York contre un adversaire qui n’avait encore jamais atteint ce stade de la compétition dans un tournoi majeur.

Réactions

Roger Federer a affirmé avoir été gêné par les conditions météo à Flushing Meadows lors de sa défaite contre John Millman en 8es de finale de l’US Open. « Je ne trouvais pas d’air », a-t-il dit.

« Je trouvais qu’il faisait chaud et surtout très humide. C’était une soirée durant laquelle j’ai eu l’impression de ne pas trouver d’air. C’est l’une des premières fois que cela m’arrive, j’étais mal à l’aise sur le court », a expliqué le Bâlois en conférence de presse.

« Je transpirais de plus en plus au fil du match et je perdais de l’énergie. John a su gérer ça. Peut-être parce qu’il vient de Brisbane, l’endroit le plus humide au monde. C’est décevant, mais à un certain moment j’étais juste content que le match se termine », a admis Federer.

Ses problèmes au service n’ont pas amélioré la situation. « Quand on se sent comme ça, tout est off. Aujourd’hui, ce n’était pas le jour, mon corps ne pouvait pas encaisser. Je crois que depuis que le toit est là, il y a moins d’air qui circule le court. Si j’avais mené deux sets à zéro, cela aurait changé les choses, mais John a fait un grand match », a encore analysé le vétéran suisse.

Federer ne voulait pas dramatiser cette défaite inattendue. « Il n’y a pas de honte à ça. Cela arrive, il faut passer à la suite. Je suis content de me reposer, puis de revenir pour la Laver Cup et de finir fort la saison. »

Pour sa part, John Millman se trouvait sur un nuage. « J’ai de la peine à y croire, a déclaré l’Australien, incrédule. J’ai tellement de respect pour Roger et tout ce qu’il a fait pour le jeu… C’est un de mes héros, il n’était pas à son meilleur niveau aujourd’hui (lundi), mais je prends. »

« J’ai capitalisé sur le fait que Roger ait connu un jour sans au service », a-t-il résumé.

(ATS / KEYSTONE – FR103966 AP – JASON DECROW)

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sport

Football : Lausanne ne fait qu’une bouchée d’Aarau

Publié

le

Rvs.medias Robert Hradil

Les Vaudois poursuivent sur leur lancée. Après un match nul 2 partout en ouverture de saison à Schaffhouse, le LS a remporté ses quatre matchs suivants en Challenge League. Samedi le barragiste malheureux à la promotion du dernier exercice n’a pas su stoppé l’élan de son concurrent.

Nouveau carton du Lausanne-Sport. Samedi soir, les Bleus et Blancs n’ont pas fait dans le détail contre Aarau, l’un de leurs concurrents à la montée en Super League.

Un sec 5 à 1 servi aux 4’048 spectateurs enthousiastes de la Pontaise pour décrocher une quatrième victoire consécutive en championnat.

C’est Joël Geissmann qui a permis aux locaux d’ouvrir la marque à la 37ème minute sur un centre de Kukuruzovic. Une fois le mur argovien franchi, Turkes, Boranijasevic et Zeqiri par deux fois ont trouvé la faille en deuxième période. Giorgio Contini, entraineur de Lausanne :

Giorgio Contini
Entraineur du LS
Giorgio Contini Entraineur du LS

Le jeu est en place et les joueurs prennent du plaisir, tout comme leur coach zurichois. Avec humour, ce dernier n’a pas manqué de rappeler que le public accepte une circulation du ballon patiente et construite :

Giorgio Contini
Entraineur du LS
Giorgio Contini Entraineur du LS

Trois points acquis, entre autres et une nouvelle fois, grâce à Andi Zeqiri. Le jeune attaquant de 20 ans s’est fait l’auteur d’une passe décisive et de deux buts samedi, portant son total à six en cinq matchs disputés.

Son repositionnement sur le flan gauche de l’attaque lausannoise fait jusqu’à présent merveille aux côtés d’Aldin Turkes et Maxime Dominguez. Andi Zeqiri :

Andi Zeqiri
Attaquant du LS
Andi Zeqiri Attaquant du LS

Leader de Challenge League, le LS compte 13 points, soit trois de plus que Wil et Grasshopper. Place vendredi prochain au premier derby lausannois de la saison entre le LS et Stade-Lausanne Ouchy au centre sportif de Colovray, à Nyon.

Le SLO qui a d’ailleurs arraché son premier succès en Challenge League samedi en s’imposant 1-0 sur le terrain du FC Schaffhouse.

Continuer la lecture

Sport

Football : Pully tient tête à Bâle avant de s’incliner

Publié

le

Samedi, la fête du football a bien eu lieu au centre sportif de Rochettaz. Les amateurs ont malgré tout été battus 4  à 1 par le club rhénan, après avoir égalisé en toute fin de première mi-temps.  

Une élimination mais surtout des souvenirs inoubliables pour Pully Football. Pensionnaires de deuxième ligue, la sixième division nationale, les Vaudois n’ont pas à rougir de leur défaite concédée en 32èmes de finale de la Coupe de Suisse contre le FC Bâle.

Défaite 4 à 1 pour les hommes de Mario D’Alessandro. Ecoutez justement l’entraineur pulliéran :

Mario D'Alessandro
Entraineurde Pully Football
Mario D'Alessandro Entraineurde Pully Football

Les inhabituels 1’735 spectateurs du centre sportif de Rochettaz ont exulté, lorsque Pully a égalisé sur penalty juste avant la mi-temps.

Bâle alors réduit à dix pour au moins 45 minutes supplémentaires, les mots juste devaient être trouvés dans les vestiaires Mario D’Alessandro :

Mario D'Alessandro
Entraineurde Pully Football
Mario D'Alessandro Entraineurde Pully Football

Yannick Favre aura lui été le héros du jour. C’est lui, le capitaine, qui a inscrit le penalty égalisateur :

Yannick Favre
Capitaine de Pully Football
Yannick Favre Capitaine de Pully Football

Dans les autres matchs de comptant pour les 32èmes de finales de la Coupe de Suisse, Lausanne s’est facilement défait des Soleurois du FC Iliiria 6 à 1.

Servette a pour sa part battu Echallens 6-0, qualification aussi pour Stade-Lausanne Ouchy, Sion, YB, Zurich, GC, Sion, Lugano et Saint-Gall.

Continuer la lecture

Sport

Tennis : après Wawrinka, Federer!

Publié

le

Roger Federer la tête basse: du souci à se faire pour l'US Open? (©KEYSTONE/AP The Cincinnati Enquirer/SAM GREENE)

Après Wawrinka, Federer! Andrey Rublev, 70e joueur mondial, s’est offert le Bâlois dès son premier duel face au Maître, jeudi en 8e de finale du Masters 1000 de Cincinnati.

Un succès 6-3 6-4 qui ne souffre du reste aucune discussion.

Un tennis rock and roll, une allure grunge et le feu, dans les yeux et le bras droit: Andrey Rublev a créé la sensation dans l’Ohio, où Roger Federer (ATP 3) a déjà triomphé sept fois, mais plus depuis 2015. Tant et si bien que le Russe a dominé la partie de bout en bout, s’imposant clairement comme le patron du Center Court.

Rublev, qui avait sorti Stan Wawrinka la veille (6-4 6-4), a donné le ton dès les premiers échanges. Le récent finaliste de Hambourg s’est même offert le luxe de ravir les deux premiers jeux de service du Bâlois, perdant le sien une fois dans l’intervalle. Mais plus jamais le Russe de 21 ans, qui n’avait pas un an lorsque Federer passait professionnel, n’a lâché son os, le regard électrique, presque halluciné.

Andrey Rublev semble véritablement tenir la forme de sa vie en cet été 2019, lui qui s’offre ainsi son deuxième top 5 mondial en un mois (il avait battu Dominic Thiem à Hambourg). Il a à plusieurs reprises menacé Federer dans la seconde manche, trouvant finalement la solution pour breaker et mener 4-3. Fin du match!

Andrey Rublev disputera donc à Cincinnati un quart de finale qui promet d’être très suivi, notamment dans sa Mère Patrie, face à son compatriote Daniil Medvedev (ATP 8).

Il y a de quoi s’inquiéter au sujet de Roger Federer, qui débarquera donc à l’US Open fin août avec une seule victoire dans son escarcelle lors de la tournée américaine précédant le dernier Grand Chelem de l’année (au 1er tour face à Juan Ignacio Londero). Le Bâlois n’avait plus connu un si faible bilan depuis 2008, année où il avait pu se refaire un moral aux JO de Pékin.

(KEYSTONE-ATS)

Continuer la lecture

Sport

Football : Diaw a convaincu, place à la Coupe de Suisse

Publié

le

Pascal Muller Mediasports

Après quatre matchs officiels, le staff du Lausanne-Sport a décidé de donner sa chance à sa récente recrue dans les buts. Elle engrangera ses premières minutes de jeu samedi, contre le FC Iliria.

Grande première pour Mory Diaw. Doublure de Thomas Castella au Lausanne-Sport, le gardien français sera titularisé samedi, à l’occasion de l’entrée en lice du club vaudois en Coupe de Suisse contre le FC Iliria, pensionnaire de 2ème Ligue.

La patience et le travail quotidien auront donc payé pour celui qui préfère voir d’un bon œil la concurrence qui l’oppose à l’indéboulonnable portier du LS depuis deux ans et demi. Mory Diaw :

Mory Diaw
Gardien du LS
Mory Diaw Gardien du LS

Les qualités de Mory Diaw n’ont pas laissé les membres du staff lausannois indifférents depuis son arrivée au début de l’été.

Parmi eux, l’entraineur des gardiens de l’équipe Florent Delay :

Florent Delay
Entraineur des gardiens du LS
Florent Delay Entraineur des gardiens du LS

Le poste de dernier rempart est bien fourni du côté de la Pontaise avec Thomas Castella, Mory Diaw, donc, et le retour de blessure de Dany Da Silva.

Un poste qui pourrait encore un peu plus s’étoffer, selon Florent Delay :

Florent Delay
Entraineur des gardiens du LS
Florent Delay Entraineur des gardiens du LS

Iliria contre Lausanne, match comptant pour les 32èmes de finale de la Coupe de Suisse à suivre samedi en fin d’après-midi. Coup d’envoi à 18h.

 

Continuer la lecture

Sport

Hockey sur glace : le réalisme russe piège les Lions

Publié

le

Un monde sépare le HC La Chaux-de-Fonds du CSKA Moscou. Moins d’une semaine après avoir aisément battu (7-3) la formation neuchâteloise, Lausanne en a logiquement fait l’expérience face aux Russes.

Défaite pour le LHC dans le cadre des Hockeyades. A la Vallée de Joux, les joueurs de Ville Peltonen ont subi la loi du CSKA Moscou mercredi soir, sur le score de 2-0. Des buts encaissés en fin de premier, puis de second tiers-temps leur ont été fatals.

La différence de niveau entre les deux formations s’est trop souvent fait ressentir pour espérer meilleur résultat. Etienne Froidevaux, capitaine du LHC :

Etienne Froidevaux
Capitaine du LHC
Etienne Froidevaux Capitaine du LHC

Comme annoncé par le club quelques minutes avant le coup d’envoi, les six joueurs ayant rejoint les bords du Léman cet été (Stephan, Oejdemark, Heldner, Jooris, Almond et Pulkkinen) ont participé à cette rencontre, non sans un manque logique d’automatismes.

Une question de temps pour Etienne Froidevaux :

Etienne Froidevaux
Capitaine du LHC
Etienne Froidevaux Capitaine du LHC

Le prochain match amical du Lausanne HC se disputera ce samedi à 19h30 contre Grenoble, toujours à la Vallée de Joux.

Continuer la lecture

C'était quoi ce titre ?

Les 2 derniers titres

Horoscope du jour

Scorpion

Votre nature est rebelle même si Chouchou essaye de la dompter. Vous lui tenez tête… ça l’agace et en même temps ça l’excite !!!

Publicité

Les Sujets à la Une

X