Rejoignez-nous

Sport

Un succès historique pour Michelle Gisin

Publié

,

le

Michelle Gisin victorieuse lors du slalom nocturne de Semmering. (APA/EXPA/FLORIAN SCHRÖTTER)

Michelle Gisin tient enfin son premier succès en Coupe du monde! L'Obwaldienne de 27 ans a même fêté une victoire historique dans le slalom nocturne de Semmering, offrant au ski féminin helvétique son premier triomphe dans la discipline depuis près de... 19 ans.

Deuxième à 0''02 de Mikaela Shiffrin à l'issue de la première manche, Michelle Gisin a parfaitement maîtrisé ses nerfs sur un second parcours tracé par son coach Denis Wicki. La championne olympique 2018 de combiné est la première Suissesse à s'adjuger un slalom depuis Marlies Oester le 20 janvier 2002 à Berchtesgaden.

"C'est fou, c'est incroyable. Je suis sans voix", s'est exclamée Michelle Gisin. "Cette victoire survient huit ans jour pour jour après mon premier départ en Coupe du monde, et c'était déjà ici", a expliqué l'héroïne du soir, qui met en outre fin à une série de... 28 victoires en slalom pour le duo Mikaela Shiffrin/Petra Vlhova.

"C'est la victoire de toute une équipe. Nous avons beaucoup travaillé pour en arriver là", a encore souligné l'Obwaldienne, 2e du deuxième slalom de Levi, dans lequel elle s'était élancée en dernière position mais n'avait pas tenu le choc. "Aujourd'hui (réd: mardi), c'est moi qui gagne, mais ça aurait parfaitement pu être Wendy", a-t-elle glissé, forcément radieuse.

Michelle Gisin - qui réussit donc là où Wendy Holdener (24 podiums en slalom) a jusqu'ici toujours échoué - décroche simplement son dixième podium en Coupe du monde, le troisième dans la spécialité. Mardi, elle a devancé de 0''11 l'Autrichienne Katharina Liensberger (2e), qui lui avait mis la pression en signant une deuxième manche de feu, et de 0''57 Mikaela Shiffrin (3e).

Gisin sur les talons de Vlhova

L'appétit venant en mangeant, Michelle Gisin doit se découvrir de nouvelles ambitions grâce à cette victoire tant attendue. L'Obwaldienne, slalomeuse de "formation" devenue performante en vitesse depuis un peu plus de trois ans, est solidement installée au 2e rang du classement général et de celui de la discipline.

La vice-championne du monde 2017 de combiné est devancée dans les deux classements par la Slovaque Petra Vlhova, dont la marge est de 88 points au général et de 25 unités en slalom. Victorieuse des cinq slaloms précédents, Petra Vlhova n'a pu faire mieux que 4e mardi, à 1''36 de sa rivale obwaldienne.

Deux fois 4e à Levi, Wendy Holdener a pour sa part retrouvé des couleurs après ses déconvenues vécues dans les autres disciplines au cours des dernières semaines. La Schwytzoise, 5e sur le premier tracé, a conservé ce rang en finale. Elle termine à 1''43 de Michelle Gisin, qu'elle est allée embrasser sitôt la course terminée.

Meillard 20e

Surprenante 9e du premier slalom de Levi, Mélanie Meillard doit, elle, se contenter d'un 20e rang. A la peine sur le premier tracé (25e), la Neuchâtelo-Valaisanne s'est montrée plus agressive en finale. Une faute commise sur le "plat" lui a coûté de précieux centièmes, et elle échoué d'ailleurs à 0''54 seulement du 10e rang. Mais elle s'offre tout de même son troisième top 30 de l'hiver.

Quatrième Suissesse en lice mardi à Semmering, l'autre "revenante" Romande Camille Rast devra en revanche encore patienter avant d'inscrire ses premiers points dans cet exercice 2020/2021. Partie avec le dossard 59, la Valaisanne (33e) a échoué à 0''16 seulement d'une place en finale - et à 0''50 de Mélanie Meillard à l'issue du premier parcours.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

International

Le bronze pour Annik Kälin sur l'heptathlon

Publié

le

Annik Kälin a décroché la 4e médaille suisse dans ces Européens (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Annik Kälin s'est parée de bronze dans l'heptathlon des Européens de Munich, deux jours après que Simon Ehammer a conquis l'argent sur le décathlon.

La Grisonne de 22 ans offre ainsi une quatrième médaille à la délégation suisse, après quatre jours de compétition. Le record d'Amsterdam 2016 (cinq podiums) pourrait bien tomber.

Prometteuse 6e des récents Mondiaux de Eugene, Annik Kälin a même battu son record national établi en Oregon (6464 points). Les 6515 points accumulés mercredi et jeudi lui ont permis de se classer au 3e rang, derrière l'intouchable Belge Nafissatou Thiam (6628 points) et la Polonaise Adrianna Sulek (6532).

Le forfait de la vice-championne olympique et du monde Anouk Vetter jeudi avant le javelot a certainement servi les desseins d'Annik Kälin, qui pointait au 5e rang au terme de la première journée. Mais la médaillée de bronze des Européens M20 de 2019 a surtout maîtrisé son sujet, notamment sur le 800 m.

Un saut décisif à 6m73

Annik Kälin avait ainsi idéalement lancé son heptathlon en remportant le 100 m haies en 13''23. Elle a aussi brillé sur 200 m (2e en 24''14) et, surtout, à la longueur où elle a bondi à 6m73 (1re place) pour devenir la deuxième performeuse suisse de l'histoire dans la discipline derrière Irene Pusterla (6m84).

Cette performance lui a d'ailleurs permis d'égaler le meilleur saut jamais réalisé par la légendaire Meta Antenen. Celle-ci était justement jusqu'ici la seule Suissesse à être montée sur un podium continental dans un concours multiple (argent du pentathlon en 1969).

Un record personnel pour conclure

Deuxième avant le 800 m avec une marge de 44 points sur Adrianna Sulek et de 107 points sur Noor Vidts (4e provisoire), Annik Kälin n'a rien pu faire face à la Polonaise. Mais elle a résisté aux assauts de la Belge, battant de près de quatre secondes son record personnel sur 800 m pour conquérir le bronze.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Sport

Mathias Flückiger suspendu de manière provisoire

Publié

le

Mathias Flückiger a été suspendu de manière provisoire après un test antidopage positif (© KEYSTONE/MAXIME SCHMID)

Vice-champion olympique de cross country l'été dernier à Tokyo, Mathias Flückiger a été contrôlé positif à une substance anabolisante interdite lors des championnats suisses.

Le Bernois de 33 ans est suspendu de manière provisoire.

Swiss Cycling a été informée jeudi par Swiss Sport Integrity que Mathias Flückiger avait été contrôlé positif au zéranol, une substance anabolisante interdite en tout temps. Le contrôle a été effectué le 5 juin lors des Championnats de Suisses à Leysin, où il avait cueilli le titre.

Il s'agit d'une violation potentielle des règles antidopage. Conformément aux statuts de Swiss Olympic en matière de dopage, Mathias Flückiger est suspendu provisoirement avec effet immédiat.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Seifert 5e du concours général, la Suisse en finale

Publié

le

SNoe Seifert a terminé 5e du concours général des Européens (© KEYSTONE/AP/Pavel Golovkin)

Noe Seifert a brillé jeudi lors du concours général des Européens de Munich, dont il a pris la 5e place. Il a aussi permis à la Suisse de se qualifier pour la finale de l'épreuve par équipe.

La formation helvétique, composée de Seifert, Andrin Frey, Moreno Kratter, Marco Pfyl et Dominic Tamsel, a pris la 6e place des qualifications. Cette performance d'ensemble est d'autant plus remarquable que la Suisse n'aligne pas tous ses meilleurs gymnastes.

Noe Seifert, qui a cumulé 83,031 points, a échoué à moins d'un point et demi du podium d'un concours général remporté par le Britannique Joe Fraser. L'Argovien de 20 ans a en outre décroché son ticket pour la finale de la barre fixe, terminant 3e des qualifications.

Andrin Frey, qui s'est classé 26e du concours complet, a quant à lui décroché le 8e et dernier ticket disponible pour la finale du saut. Il sera par ailleurs le premier remplaçant à la barre fixe.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

International

Swiatek éliminée dès les 8es de finale

Publié

le

Iga Swiatek a été battue dès les 8es de finale à Cincinnati (© KEYSTONE/AP/Chris Young)

Iga Swiatek (WTA 1) est décidément à la peine depuis son sacre à Roland-Garros.

La Polonaise a été éliminée dès les 8es de finale du tournoi WTA 1000 de Cincinnati, dominée 6-3 6-4 par l'Américaine Madison Keys (WTA 24).

À onze jours de l'US Open (29 août-11 septembre), Iga Swiatek, si irrésistible et dominante au printemps comme en témoignent ses 37 victoires d'affilée qui lui ont permis de s'imposer à Doha, Indian Wells, Miami, Stuttgart, Rome et à Paris donc, n'est plus que l'ombre d'elle-même.

Déjà éliminée au même stade par la Brésilienne Beatriz Haddad Maia la semaine passée à Toronto, la Polonaise n'a fait illusion que dos au mur au second set. Menée 5-0, elle a sauvé une balle de match sur son service, avant de recoller à 5-4. Mais Madison Keys a su serrer sa garde pour conclure sur un dernier break.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

International

Kambundji en finale du 200 m avec le 3e temps des demies

Publié

le

Mujinga Kambundji s'est aisément qualifiée pour la finale du 200 m (© KEYSTONE/AP/Martin Meissner)

Mujinga Kambundji s'est aisément qualifiée pour la finale du 200 m des Européens de Munich, programmée vendredi à 22h22. Elle a signé le 3e temps des demi-finales.

En lice dans la troisième demi-finale, la Bernoise n'a pas eu à forcer son talent pour s'assurer la 1re place de sa série. Elle a pu couper son effort bien avant la ligne, réussissant un chrono de 22''76 pour devancer largement sa dauphine Shana Grebo (23''13).

Sa grande rivale Dina Asher-Smith, qui avait coupé son effort en finale du 100 m, s'est pleinement rassurée. La Britannique, tenante du titre sur le demi-tour de piste, a réussi le meilleur temps de ces demi-finales en 22''53.

Pointet et Reais éliminés

Qualifiée au temps pour les demi-finales grâce aux 23''39 réalisés le matin en séries, Léonie Pointet a logiquement connu l'élimination. La Vaudoise de 21 ans, qui dispute son premier grand championnat dans l'élite, s'est classée 23e en 23''77.

William Reais s'est lui aussi arrêté en demi-finales du 200 m masculin. Le Grison de 23 ans, qui s'était qualifié à la place en réussissant 20''66 en séries, n'a pu faire mieux que 20''82 jeudi soir sur une piste détrempée (18e rang).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X