Rejoignez-nous

Suisse

Berne décide du soutien de l'armée pour les soins et la vaccination

Publié

,

le

Comme c'était déjà le cas au printemps et à l'automne 2020, le Conseil fédéral a décidé mardi d'offrir à nouveau un appui de l'armée aux hôpitaux (archives). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Face au nombre de contaminations et à la situation dans les hôpitaux, le Conseil fédéral a décidé d'offrir à nouveau l'appui de l’armée. Jusqu’à 2500 militaires pourront être déployés pour les soins, la logistique et la vaccination à la demande des cantons.

Le Conseil fédéral n’exclut pas que les cantons atteignent les limites de leurs capacités, selon le communiqué publié mardi. Comme il l’avait déjà fait au printemps et à l’automne 2020, le gouvernement a donc décidé de soutenir le système de santé par un troisième service d’appui.

L'armée n'interviendra toutefois que lorsque tous les moyens civils auront été épuisés, a précisé le Département de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS). L'engagement sera limité au 31 mars 2022. Comme il durera plus de trois semaines, il doit encore être approuvé par le Parlement: le message à ce sujet sera adressé aux Chambres.

Demandes de trois cantons

Jusqu'à présent, trois cantons - le Jura, Neuchâtel et le Valais - ont demandé l'aide de l'armée au cours des derniers jours, comme l'a confirmé un porte-parole de l'armée à l'agence Keystone-ATS.

Les cantons qui demandent de l'aide doivent démontrer qu'ils ont déployé tous les autres moyens et instruments à disposition, comme la protection civile, le service civil, les pompiers ou le secteur privé. Ils doivent en outre prouver qu’aucun personnel supplémentaire ne peut être recruté sur le marché du travail et qu’ils ont épuisé toutes les possibilités de recourir aux chômeurs, étudiants en médecine, samaritains et bénévoles.

Pour obtenir l'appui de l'armée, les cantons doivent en outre démontrer que d'autres hôpitaux ne peuvent pas prendre en charge des patients et que les interventions non urgentes ont été reportées pour libérer des capacités, précise le communiqué.

Personnel spécialisé

Les militaires pourront être affectés aux soins de base et aux traitements dans les hôpitaux ainsi qu'à la vaccination, sous la responsabilité médicale cantonale et sous conduite civile. Ils auront aussi à aider au transport de patients contaminés, en fournissant des véhicules adaptés avec conducteurs. Enfin, ils apporteront un renfort aux unités de soins intensifs.

Ces prestations seront fournies en premier lieu par des militaires en cours de répétition, par des volontaires avec une formation sanitaire et par des troupes sanitaires en service long. Une convocation supplémentaire n'est pas à l'ordre du jour.

Les demandes des cantons seront examinées et traitées par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). L'Etat-major fédéral Protection de la population (EMFP) vérifie quant à lui, avec la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé, si la condition de subsidiarité est remplie et répond aux demandes des cantons.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Culture

Plus de 15'000 visiteurs aux portes ouvertes des transports publics

Publié

le

Lors des festivités du week-end autour des 175 ans du rail en Suisse romande, un train ICN des CFF a été baptisé du nom de "Auguste et Jacques Piccard". (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les portes ouvertes des transports publics ont attiré plus de 15'000 visiteurs dans toute la Suisse romande, à l’occasion des 175 ans du chemin de fer. Quatorze entreprises et associations ont ouvert leurs portes au public durant le week-end.

Les nombreuses attractions autour du jubilé s’adressaient aussi bien aux simples curieux qu’aux passionnés du rail et des transports publics. Point fort du week-end, un train ICN des CFF a été baptisé du nom de "Auguste et Jacques Piccard", en l’honneur de la famille de pionniers, indiquent dimanche les CFF dans un communiqué.

De la Chaux-de-Fonds à Martigny, les entreprises de transports publics ont captivé et diverti petits et grands. Du côté du rail, les visites du chantier de la gare de Fribourg ont été prises d’assaut, de même que la toute nouvelle gare de Renens.

Dans les ateliers industriels d’Yverdon, simulateurs, ateliers métiers, démonstrations techniques et visites de trains en cours de modernisation ont attiré la foule. L’eau - qui fait tourner les turbines fournissant au total 20% du courant de traction des trains - était aussi à l’honneur à la centrale hydroélectrique CFF de Vernayaz (VS), .

Les 175 ans des transports publics seront encore présents en tant qu’hôte d’honneur à la Foire du Valais jusqu’au 9 octobre 2022, précise le communiqué. Plusieurs entreprises romandes s'y succéderont pour se présenter au public.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette laisse filer les Young Boys

Publié

le

Reto Ziegler devance Miroslav Stevanovic. Lugano a bien toujours eu un temps d'avance sur le Servette FC. (© KEYSTONE/Samuel Golay)

Sans grand venin, le Servette FC a concédé sa deuxième défaite de la saison. Les Genevois se sont inclinés 1-0 à Lugano pour laisser filer les Young Boys en tête du classement.

Au Cornaredo, les Grenat ont cédé sur une superbe frappe de Jonathan Sabbatini. Passeur décisif sur cette action de la 35e minute, Renato Steffen fut le meilleur acteur de la rencontre. L'international est en passe d'apporter un véritable plus à des Luganais qui ont fêté leur première victoire à domicile de la saison.

Handicapé par la sortie de son "super" remplaçant Enzo Crivelli dix minutes seulement après son introduction, les Genevois ne méritaient sans doute pas mieux. Ils ont manqué de tranchant dans les trente derniers mètres face à une équipe qui a retrouvé en ce premier dimanche d'octobre le goût de bien défendre, sa marque de fabrique ces dernières saisons.

A Lucerne, les Young Boys se sont imposés 2-1 grâce à une réussite de Jean-Pierre Nsame à la... 95e minute. Le Camerounais a placé une tête imparable sur un centre de Loris Benito. A la faveur de ce succès, les Bernois occupent à nouveau seuls la première place. Ils bouclent le premier des quatre tours avec un avantage de 3 points sur le Servette FC.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

De bonnes ondes aux portes ouvertes de la RTS

Publié

le

Le public a pu visiter les coulisses de l'info. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Plus de 2000 personnes ont visité ce week-end les coulisses des studios de La Sallaz à Lausanne, à l'occasion des 100 ans de la radio. Les 87 activités proposées ont été plébiscitées par un public venu de toute la Suisse romande.

"Le bilan est à l'image de toutes ces bonnes ondes: positif", a constaté dimanche la RTS. Malgré une météo capricieuse, les activités ont la plupart affiché complet. "Nous avons même rajouté des ateliers et des visites", a expliqué Arabella Droz, responsable de l’organisation de l’événement.

Le temps d'un week-end, petits et grands ont pu se glisser dans la peau d’un journaliste, ou s’immerger dans l’histoire de la radio au travers d’archives ou d’une pièce de théâtre. Au menu aussi des initiations aux médias, aux bruitages ou à la construction d'un poste de radio.

Métiers de la RTS

"Les ateliers dédiés à la découverte des métiers de la RTS, les rencontres 'surprises' avec des collaboratrices et collaborateurs - qu'ils soient journaliste ou technicien - , des sessions d’écoute avec nos producteurs et journalistes dans des endroits insolites ont suscité un véritable engouement", a dit Mme Droz.

Il y a 100 ans, le 14 octobre 1922, l'émetteur du Champ de l'Air de Lausanne - près du CHUV - diffusait sa première émission, un petit concert improvisé. Cet anniversaire a donné l'occasion à la RTS de se pencher sur le passé, le présent et l'avenir de la radio. "C'est pour nous l'occasion d'ouvrir le deuxième siècle de la radio", a déclaré à Keystone-ATS Pascal Crittin.

Le directeur de la RTS estime que l'audio a un bel avenir devant lui - malgré la concurrence - avec la diffusion numérique, le podcast et les plateformes de streaming. Ce week-end, il était possible d'écouter des podcasts dans des lieux inattendus du bâtiment de La Sallaz. Des locaux que la radio devrait quitter en 2025 pour s'installer sur le site de l'EPFL.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Un cheval et un loup tués par balle en Valais

Publié

le

La police cantonale valaisanne enquête sur un cheval retrouvé mort vendredi et qui présentait une blessure par balle. (© Police cantonale du Valais)

Un cheval a été retrouvé mort vendredi à Grengiols (VS), au lieu-dit "Viertel". L'animal présentait une blessure par balle. Dimanche, c'est un loup tué par balle qui a été trouvé à Termen (VS).

Vendredi soir, le Service de la chasse, de la pêche et de la faune a été informé par des tiers de la découverte d'un cheval mort qui présentait une blessure par balle, indique dimanche la police cantonale valaisanne dans un communiqué.

Selon les premiers éléments de l’enquête, il s'agirait d'un tir qui a atteint par erreur le cheval, précise le communiqué. L'incident pourrait être en lien avec la chasse. Le Ministère public a ouvert une enquête en collaboration avec la Police cantonale afin de déterminer les circonstances exactes de cet événement.

Un loup aussi

Dimanche, un loup a aussi été retrouvé mort dans une prairie proche de la limite de la forêt dans la commune de Termen, annonce dans un communiqué séparé la police valaisanne. Là aussi, les premières constatations montrent que la bête présente une blessure par balle.

La police cantonale s'est rendue sur place pour récupérer la dépouille, selon le communiqué. Celle-ci va être transportée à l'hôpital vétérinaire de Berne. Le Ministère public a ouvert une instruction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Le FC Sion se prend les pieds dans le tapis

Publié

le

Un but mais un dimanche bien difficile pour Mario Balotelli. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

La première titularisation de Mario Balotelli sous les couleurs du FC Sion ne fut pas un franc succès. Elle a tout simplement coïncidé avec la première victoire de la saison du FC Winterthour.

Les Zurichois se sont, en effet, imposés 3-1 à Tourbillon pour abandonner la "lanterne rouge* au FC Zurich, le champion en titre, et pour rappeler à leurs adversaires du jour que l'euphorie est bien le pire ennemi des footballeurs. Pas encore descendus de leur nuage après leur succès 2-1 à Saint-Gall il y a trois semaines, les Sédunois se sont magistralement pris les pieds dans le tapis l'après-midi où il ne le fallait pas vraiment.

Buteur sur penalty dans le temps additionnel de la première mi-temps pour répondre à l'ouverture du score également sur penalty de Roman Buess quelques instants plus tôt, Mario Balotelli n'a pas vraiment convaincu. Dans un rôle d'électron libre, "Super Mario" ne fut jamais vraiment dans le bon rythme. Sa propension à demander tous les ballons a sans doute perturbé le bon équilibre d'une équipe si convaincante à Saint-Gall.

Winterthour a forcé la décision peu avant l'heure de jeu sur un enchaînement parfait de Samuel Ballet pour le 2-1. Le joueur formé aux Young Boys a bénéficié d'un service en or de Buess pour abuser Numa Lavanchy. Florian Kamberi scellait l'issue de cette rencontre à la 96e pour donner encore plus d'ampleur à un succès qui ne fut pas usurpé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X