Rejoignez-nous

Suisse

Chute d'un télésiège à Stoos (SZ): quatre blessés graves

Publié

,

le

Photo : KANTONSPOLIZEI SCHWYZ
Quatre personnes ont été blessées grièvement jeudi soir dans la chute d'un télésiège à Stoos (SZ). Deux d'entre elles se trouvent dans un état critique. L'accident est dû à un câble de treuil d'un véhicule de préparation des pistes.

L'accident s'est produit peu après 22h00 sur l'installation du Fronalpstock, dans le secteur du Charenstöckli, situé dans la partie supérieure de la pente, a indiqué vendredi la police schwyzoise. Dix personnes conviées à une soirée en altitude, organisée par une entreprise privée, redescendaient alors en direction de la vallée à bord du télésiège à quatre places.

Soudain, le premier siège et ses quatre occupants est entré en collision avec le câble de treuil tendu d'une dameuse. Ses occupants ont fait une chute de 10 mètres au sol dans la foulée.

Entre la vie et la mort

Deux d'entre eux, une femme âgée de 33 ans et un homme âgé de 40 ans, se trouvent actuellement entre la vie et la mort, précise la police. Les deux autres, deux hommes de 33 et 38 ans, ont été lourdement blessés. Quatre hélicoptères ont transporté les blessés dans des cliniques spécialisées.

Les secours sont en outre venus en aide aux six personnes qui se trouvaient sur les deux télésièges suivants. Elles sont indemnes. Les causes et circonstances exactes de l'accident font l'objet de l'enquête en cours. Les autorités ont fait appel au Service suisse d'enquête de sécurité (SESE).

"Mégacatastrophe"

L'exploitation du tronçon supérieur du télésiège Stoos-Fronalpstock a été suspendue jusqu'à nouvel ordre. Un tel accident est une "mégacatastrophe", a confié aux médias Thomas Meyer, président du conseil d'administration des remontées mécaniques de Stoos. "Mes pensées vont aux quatre blessés", s'est-il exprimé, visiblement affecté.

Le conducteur de la dameuse impliquée dans l'accident "va mal", a ajouté M. Meyer. Il a été pris en charge par une cellule psychologique.

Un accident en 2016

Le télésiège du Fronalpstock avait déjà été le théâtre d'un accident en mars 2016. Un siège vide du télésiège 4 places Mettlen-Fronalpstock était tombé au sol lors d'une ascension. Personne n'avait été blessé.

Le SESE avait alors conclu que le siège avait été dévié par une rafale de vent dans le sens contraire de la marche, à tel point qu'il s'était coincé sur un support et avait été arraché de la corde. Au moment de l'accident, jeudi soir, il n'y avait pas de vent au Fronalpstock.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Les Lions de Genève toujours en vie

Publié

le

Le Genevois Noe Anabir déborde le Fribourgeois Killian Martin. (© KEYSTONE/ANTHONY ANEX)

Victorieux du Fribourg Olympic 77-68, les Lions de Genève sont toujours en vie. Ils ne sont plus menés que 2-1 dans cette demi-finale au meilleur des cinq matches.

Dans leur antre du Pommier, les Genevois ont présenté un visage bien plus séduisant et efficace que lors de leurs deux précédentes sorties à Fribourg. Le quatrième match de la série se jouera à nouveau au Grand-Saconnex, mardi.

En inscrivant pas moins de 48 points en première mi-temps, les hommes de Dragan Andrejevic ont fait preuve d'une jouerie plus observée depuis de nombreuses rencontres. Supérieurs jusqu'à la 28e minute (56-47), les basketteurs du lieu ont alors concédé un partiel de 11-0 en moins de 4 minutes (56-58).

Soudain mis en difficulté par la défense fribourgeoise (16 points encaissés entre les 21e et 35e minutes), les Genevois ont su réagir en fin de partie, en parvenant à faire la différence dans les trois dernières minutes, notamment via deux tirs à trois points signés Boris Mbala.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

La Suisse s'impose en prolongation

Publié

le

Valentin Nussbaumer arme son lancer face au gardien Sebastian Yloenen. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Second match de préparation contre la France et seconde victoire en moins de 24 heures pour l'équipe de Suisse. Les hommes de Patrick Fischer l'ont emporté 3-2 après prolongation.

A trois semaines du Mondial de Prague et d'Ostrava, les Helvètes n'ont pas confiné au génie, manquant, notamment, d'efficacité dans le dernier geste. Ils auront toutefois eu le mérite de retourner une situation mal emmanchée après le premier tiers (0-2).

Choisi pour défendre la cage helvétique, Sandro Aeschlimann a trébuché sur un dégagement, permettant à Ritz d'ouvrir le score à la 13e. Moins de 2'15'' plus tard, les Tricolores doublaient la mise sur un 2 contre 1 par Farnier, consécutif à une erreur du Genevois Simon Le Coultre.

Réaction au deuxième tiers

Piqués dans leur amour-propre, les Helvètes ont haussé le ton après la première pause. Calvin Thürkauf (24e) a été le premier à battre Sébastian Ylönen. Déjà buteur vendredi et en Slovaquie une semaine auparavant, Tyler Moy a, lui, égalisé, juste après la mi-match (31e), profitant, au passage, d'une seconde pénalité quasi consécutive contre la France.

Dominatrice sans parvenir à scorer dans la troisième période (15 tirs à 2), la Suisse a fini par l'emporter sur une rupture de Tobias Geisser, le Zougois marquant quelques secondes après un petit miracle d'Aeschlimann.

Le bilan de l'équipe de Suisse est désormais de deux victoires pour onze défaites depuis le début de la saison. Elle poursuivra sa préparation avec deux matches contre la Lettonie, le week-end prochain: vendredi à Lausanne et samedi à Kloten.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Servette FC: la victoire et c'est tout

Publié

le

Miroslav Stevanovic (de dos) félicité par Timothé Cognat après son but. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Sans retrouver la flamme qui l’avait porté pendant de longs mois, le Servette FC a enrayé sa chute. Les Grenat ont battu les Grasshoppers 1-0 au stade de Genève pour enfin relever la tête.

Après quatre défaites de rang et à huit jours de sa demi-finale de Coupe de Suisse à Winterthour, cette victoire tombe au bon moment pour le Servette FC. Elle a été acquise sur une réussite de Miroslav Stevanovic à la... 90e seconde. Le Bosnien a exploité une erreur du gardien Justin Hammel pour ouvrir le score.

Positionné sur le flanc gauche, Stevanovic a, avec ce but, donné raison à son entraîneur qui avait tenté des paris pour relancer son équipe. L’un d’entre eux fut la titularisation de Jérémy Frick dans les buts pour un Joël Mall qui ne fut pas son avantage lors des deux derniers matches. Mais au lendemain de l’annonce de la reconduction de son contrat, l’international chypriote s’attendait à tout sauf à ce retour sur le banc.

Incapables de doubler la mise malgré des situations très favorables, les Grenat sont restés jusqu’au coup de sifflet final sous la menace d’une égalisation adverse. Mais bien trop timorés dans les trente derniers mètres, les joueurs de Marco Schällibaum furent finalement loin du compte.

Le SLO perd le derby de la dernière chance

La chance des Grasshoppers réside dans la faiblesse du Stade Lausanne-Ouchy qui leur permettra sans doute d’échapper à la relégation directe. A Yverdon, le SLO s’est incliné 3-0 dans un derby qui était celui de la dernière chance. Battus sur deux premiers buts improbables – une frappe de Kevin Carlos à la 11e après un renvoi curieux et un... corner direct de Liziero à la 51e -, les Stadistes accusent toujours 7 points de retard sur les Grasshoppers. Et il ne reste plus que cinq matches au calendrier...

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Live: le LHC mène, puis se fait mener dans le 2e tiers

Publié

le

©KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi

;

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Sagittaire

Derrière un calme apparent, des conflits se profilent dans votre duo... Gardez votre sang-froid et privilégiez la discussion plutôt que la colère dans votre coin.

Les Sujets à la Une

X