Rejoignez-nous

Suisse

Fenaco a moissonné à tout va en 2021

Publié

,

le

La coopérative agricole Fenaco, qui détient notamment les supermarchés Volg, a enregistré une solide croissance l'année dernière malgré des chaînes d'approvisionnement perturbées. (archives) (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

La coopérative agricole Fenaco affiche sur l'exercice 2021 une croissance de 5,7% pour un chiffre d'affaires de 7,38 milliards de francs.

L'évolution a été portée par chacune des quatre unités d'entreprise: Agro, Industrie alimentaire, Commerce de détail et Energie, souligne le rapport d'activité publié mardi.

Hors effets d'acquisition et de changes, la croissance organique a atteint 2,5%. La flambée des prix des combustibles et carburants fossiles a alimenté un effet tarifaire devisé à 3,0%. Les rachats ont marginalement contribué à hauteur de 0,2%.

La rentabilité opérationnelle a progressé dans une mesure moindre que les revenus, l'excédent d'exploitation avant charges d'intérêt et impôts (Ebit) s'étant enrobé de 1,6% à 169,0 millions. Le bénéfice net s'est même étiolé de 5% à 128,0 millions, sous l'effet de l'amoindrissement des gains non récurrents.

Chaînes logistiques perturbées

Les magasins Landi et les agriculteurs affiliés ont perçu un intéressement de 33,0 millions, en petite hausse sur un an. La coopérative bernoise se félicite en outre de la création de 307 emplois en cours d'exercice, portant les effectifs à 11'300 collaborateurs.

Nonobstant de nombreux défis à relever, Fenaco escompte franchir à nouveau la barre des sept milliards de francs de recettes sur l'exercice en cours. La rentabilité par contre risque de reculer sensiblement. Les récoltes médiocres de l'an dernier ont pénalisé les réserves de céréales, légumes, fruits et patates, tandis que le commerce de détail s'achemine vers une normalisation après une période faste pendant la pandémie.

Les chaînes d'approvisionnement restent perturbées et l'offensive russe contre l'Ukraine génère des incertitudes additionnelles, en plus de contribuer à l'inflation des prix de l'énergie et des matières premières.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Les PME optimistes sur les exportations malgré les difficultés

Publié

le

Dans l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM), les risques liés à l'approvisionnement sont renforcés par les mesures de confinement en Chine (archives). (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Le climat des affaires demeure au beau fixe pour les PME suisses. La majorité des sociétés sondées table sur une croissance des exportations au deuxième semestre 2022. Les perspectives se révèlent cependant moins favorables en comparaison annuelle.

L'indice relatif aux perspectives des exportations des petites et moyennes entreprises (PME) publié jeudi par Switzerland Global Enterprise (S-GE) et Credit Suisse s'est inscrit à 66,6 points, largement supérieur au seuil de croissance situé à 50 points.

Le baromètre des exportations de Credit Suisse, qui reflète la demande étrangère en produits suisses, a atteint 1,49 point, restant dans la zone de croissance mais affichant un niveau bien inférieur à celui du début d'année (2,15 points).

Ces valeurs relativement élevées sont clairement inférieures à celles constatées l'année dernière, affirment les auteurs du sondage dans un communiqué. Ce repli est moins causé par un affaiblissement de la demande - les carnets de commandes étant pleins - que par les problèmes d'approvisionnement, les prix élevés de l'énergie ainsi que les incertitudes liées à la pandémie de Covid et à la guerre en Ukraine.

Les fabricants de machines, le secteur pharmaceutique et celui de la chimie sont particulièrement concernés par les goulets d'étranglement dans les chaînes d'approvisionnement. Les exportations de la pharma devraient poursuivre sur la voie de la croissance, mais à un rythme moins soutenu qu'en 2020 et 2021.

Dans l'industrie des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM), les risques liés à l'approvisionnement sont renforcés par les mesures de confinement en Chine. Les exportations horlogères suisses ont par ailleurs souffert du faible climat de consommation dans l'Empire du Milieu et à Hong Kong.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Suisse

Les remontées mécaniques démarrent la saison estivale en trombe

Publié

le

Le solide démarrage de la saison estivale a été porté par une météo favorable. Dès la mi-mai, de nombreux sentiers de randonnée entre 1500 et 2000 mètres d'altitude étaient déjà dégagés de la neige (archives). (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Les remontées mécaniques suisses ont démarré la saison estivale sur une solide base. Elles ont vu leurs chiffres d'affaires et les premiers passages bondir de 60% au cours des mois de mai et juin, en comparaison annuelle, indique jeudi la faîtière du secteur.

Le solide démarrage de la saison estivale a été porté par une météo favorable. Dès la mi-mai, de nombreux sentiers de randonnée entre 1500 et 2000 mètres d'altitude étaient déjà dégagés de la neige, précise le communiqué.

Toutes les régions ont profité de l'embellie, en premier lieu la Suisse centrale, qui a vu les premiers passages quasiment doubler (+96%) sur un an et son chiffre d'affaires bondir de 142%.

L'Oberland bernois et la Suisse orientale (plus de 50%), les Alpes vaudoises et fribourgeoises (+43%) ainsi que le Valais (+37%) ont également nettement progressé au niveau des premiers passages. Les deux dernières régions ont également enregistré une forte hausse des recettes, plus que proportionnelle à la hausse de l'activité (+80% chacune).

Dans les Grisons, région très prisée pendant la pandémie, la progression a été plus modeste, avec une hausse de 12% pour les premiers passages et 17% pour les recettes sur un an.

Le tourisme international, en particulier en provenance des marchés lointains, a également fait son retour. Les destinations orientées vers cette clientèle ont ainsi accueilli "de nombreux hôtes supplémentaires", assure l'association professionnelle.

Par rapport à la moyenne enregistrée au cours des cinq dernières années, les premiers passages s'inscrivent en hausse de 20%, tout comme les recettes. Les Alpes vaudoises et fribourgeoises sont la région où la croissance a été la plus forte, et aussi bien les ventes que les premiers passages ont doublé.

Les Grisons, le Valais et la Suisse orientale affichent une nette augmentation des recettes tandis que la Suisse centrale est la seule région à avoir essuyé un repli par rapport à la moyenne pluriannuelle sur cinq ans.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Genève

Lutte contre la pédopornographie: Dix interpellations à Genève

Publié

le

La police genevoise s'est mobilisée pour lutter contre la pédopornographie (image symbolique) (© KEYSTONE/DPA/ARNE DEDERT)

Dix personnes domiciliées dans le canton de Genève et ayant téléchargé des photographies ou films à contenu pédopornographique ont été interpellées. Cette opération, menée du 20 au 24 juin, a nécessité le concours de 31 policiers.

"Lors des perquisitions réalisées, plus de 160 ordinateurs, disques durs externes et autres supports de stockage ont été saisis", indique jeudi le Ministère public dans un communiqué. Le tout représente plus de 230 térabytes de données.

Sur les dix prévenus, trois ont été mis à la disposition du Ministère public. L'un d'entre eux a été mis en détention par le Tribunal des mesures de contrainte. Il est soupçonné d'avoir commis d'autres infractions, souligne-t-on de même source.

Cette opération de lutte contre la pédopornographie sur Internet a nécessité l'engagement de la brigade de criminalité informatique, la brigade des moeurs et la brigade des cyberenquêtes de la police judiciaire. Les prévenus bénéficient de la présomption d'innocence, rappellent les autorités.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse Romande

Un automobiliste de 25 ans grièvement blessé dans un tunnel

Publié

le

Le véhicule a heurté de plein fouet le mur au bout de la niche de sécurité. (© Police cantonale valaisanne)

Un véhicule conduit par un Valaisan de 25 ans est entré en collision frontale jeudi matin peu après 6 heures avec un mur de fin de niche de sécurité dans le tunnel du Mont-Chemin à Martigny en direction de Sion. Le jeune homme a été grièvement blessé.

Le véhicule s'est déporté sur la droite avant d'entrer dans une des niches de sécurité du tunnel. Il a heurté la bordure du trottoir avant de continuer sa route et de percuter de plein fouet le mur de fin de niche, précise la police cantonale valaisanne dans un communiqué.

Grièvement blessé, le jeune homme a été transporté l'hôpital de Sion. Le ministère public a ouvert une instruction.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Klaus-Michael Kühne devient le principal actionnaire de Lufthansa

Publié

le

Le président d'honneur du conseil d'administration de Kühne+Nagel a ainsi remplacé le fonds de stabilisation économique de l'État allemand en tant que plus grand actionnaire (archives). (© KEYSTONE/EPA DPA/INGO WAGNER)

L'entrepreneur Klaus-Michael Kühne est devenu le principal actionnaire de Lufthansa après avoir étoffé sa participation dans le géant européen du transport aérien. Sa société Kühne Aviation (KA) a indiqué mercredi détenir 15,01% de la compagnie, contre 10% jusqu'ici.

Le président d'honneur du conseil d'administration de Kühne+Nagel a ainsi remplacé le fonds de stabilisation économique de l'État allemand en tant que plus grand actionnaire. Détenteur de 14,1%, ce dernier doit par ailleurs restituer d'ici octobre 2023 ses parts, une fois que l'entreprise aura remboursé les aides étatiques auxquelles elle avait eu recours au plus fort de la crise sanitaire.

Dans les premiers échanges à la Bourse de Francfort, l'action Lufthansa décollait de 2,2% à 5,63 euros, surperformant son indice de référence (MDax) en hausse de 0,96%.

L'augmentation de la participation du milliardaire allemand ne constitue pas une surprise. En mai, KA avait déjà annoncé, en dépassant le seuil des 10%, poursuivre des objectifs stratégiques avec cet investissement et ne pas exclure d'autres acquisitions au cours des douze prochains mois. L'actionnaire de référence assumerait alors un siège au conseil de surveillance.

Actionnaire majoritaire du logisticien schwytzois Kühne+Nagel, Klaus-Michael Kühne est aussi actionnaire de référence de l'armateur hambourgeois Hapag-Lloyd. Selon des observateurs cités par l'agence DPA, le magnat aurait des vues sur le secteur lucratif du fret de Lufthansa. Certaines importantes compagnies maritimes, qui ont vu leurs gains dopés par la hausse des prix du fret pendant la pandémie, ont récemment investi dans le secteur aérien.

Le dernier indice des milliardaires élaboré par Bloomberg créditait Klaus-Michael Kühne d'une fortune de 36,2 milliards de dollars, ce qui fait de lui la personne la plus riche d'Allemagne.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp / dpa

Continuer la lecture

Les Sujets à la Une

X