Rejoignez-nous

Hockey

Genève battu par un Dauphin, Bienne ne marque qu'un point

Publié

,

le

La déception des joueurs genevois après leur défaite contre Ambri (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Défaite rageante pour Genève lors de la 50e journée de National League. Les Aigles auraient pu mettre la pression sur le 6e Lugano, mais ils ont été battus 4-3 par Laurent Dauphin et Ambri.

Genève avait toutes les cartes en mains et les Aigles ont attaqué le match de la meilleure des manières. En mettant la pression sur les Léventins et en étant récompensés par deux buts rapidement. Arnaud Jacquemet a ouvert le score après 1'56 et Marc-Antoine Pouliot a doublé l'avantage grenat à la 4e.

Seulement cette entame parfaite n'a pas eu pour effet d'éteindre les ardeurs tessinoises. A la 12e et en l'espace de 17 secondes, Ambri est revenu au score grâce à Laurent Dauphin. Le Québécois du HCAP fut l'homme du match puisqu'il a inscrit deux buts de plus en fin de tiers médian pour donner l'avantage à ses couleurs et après que Praplan avait permis à Genève de reprendre les devants à la 25e. Très efficace, le power-play léventin a frappé deux fois sur les quatre réussites.

Praplan a eu une occasion en or d'égaliser, mais il a tiré sur le poteau. Même chose pour Dauphin qui aurait pu signer un quintuplé. Genève reste 8e avec 73 points et voit Ambri revenir à sa hauteur.

Lugano piégé par Fribourg

Les Genevois ont de quoi nourrir de profonds regrets en voyant les scores de Lugano et Davos. Au sud du Tessin, on imaginait des Bianconeri profiter de la venue de Fribourgeois assurés de la deuxième place et peut-être pas forcément prêts à lutter comme des fous. Après un tiers initial vierge de buts, les débats se sont animés dès la 21e minute. Andersson (21e) et Thürkauf (25e) ont idéalement placé leur équipe.

Mais les Tessinois n'ont pas été assez rigoureux en défense. Alors Schmid et DiDomenico ont pu niveler la marque. Et sur un power-play à la 44e, Wallmark a pu conclure une triangulation initiée par DiDomenico et Sörensen. Finalement Nathan Marchon a pu confirmer le succès des Dragons 4-2 dans la cage vide.

Bienne battu sur le fil

Quant à Davos, il était partie prenante de la guerre des barres en allant à Bienne où Martin Steinegger officiait pour la première fois sur le banc après le licenciement de Petri Matikainen. Les Grisons avaient besoin d'un succès pour continuer à rêver à la 6e place, alors que les Seelandais espéraient repasser devant Langnau à la 10e place.

Sans leur compatriote aux commandes, les Finlandais du club seelandais ont fait feu de tout bois. Aleksi Heponiemi a ouvert la marque, puis c'est Jere Sallinen qui a signé les buts 2 et 3 sur des assists de Toni Rajala. Mais le 4-4 de Stransky tombé à la 59e a fait mal aux Biennois en les privant de trois très précieux points.

La décision s'est faite aux tirs au but et ce sont les Grisons qui ont été les plus réalistes pour un succès 5-4 tab qui n'arrange pas les Seelandais qui restent 11es avec 68 points comme Langnau.

Zurich gifle Zoug

On aurait longtemps pu mettre Berne dans le même panier. Menés 1-0 par Ajoie à Porrentruy, les Ours ont réagi dans les dix dernières minutes pour l'emporter 3-1 au final. Les Bernois ne sont pas encore assurés du top 6, mais cela sent plutôt bon pour eux.

Zoug continue de livrer des performances incompréhensibles. La troupe de Dan Tangnes a été sèchement battue chez elle par le leader Zurich 7-3. Il s'agit du huitième revers consécutif des Zougois.

Dans le dernier match de la soirée, Kloten a battu Rapperswil 5-3.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Auston Matthews: une soirée à oublier

Publié

le

L'occasion en or galvaudée par Auston Matthews (34) face au gardien Jeremy Swayman. (© KEYSTONE/AP/Michael Dwyer)

Meilleur buteur de la saison régulière avec ses 69 réussites, Auston Matthews a failli. L’ancien joueur de Zurich porte une part de responsabilité dans la défaite 5-1 de Toronto à Boston en play-off.

Auston Matthews a, en effet, trouvé le poteau sur une action de rupture qu’il aurait dû conclure mille fois alors que les Maple Leafs n’étaient menés que d’une longueur. Une minute plus tard, Brandon Carlo signait le 2-0 pour les Bruins dans un deuxième tiers temps qui a tourné au cauchemar pour Toronto.

Les chiffres parlent contre les Maple Leafs . Jamais Toronto n’a battu Boston dans les séries finales en six confrontations. Et avant cet acte I, les Bruins avaient gagné leurs quatre rencontres de la saison régulière contre Toronto.

Plus tôt dans la journée Carolina, sur sa glace, avait battu les Islanders 3-1.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Face à Zurich, des "détails" font encore défaut aux Lausannois

Publié

le

Un véritable duel de Lions a scellé le score de cet Acte III. ©KEYSTONE/Michael Buholzer

La Swiss Life Arena est décidément difficile à prendre. Le LHC s'est incliné 4-2 face à Zurich samedi. Les ZSC Lions reprennent ainsi l'avantage dans cette finale.

Mauvaise entame pour le LHC. Après seulement quelques secondes (26 exactement), les Lausannois se sont retrouvés à 4 contre 5. Fabian Heldner a été puni pour obstruction. Et ça, c’est le genre de cadeau qu’il ne faut pas faire aux ZSC Lions.

Alors que Zurich revenait dans la zone offensive pour poser son jeu, Yannick Zehnder, sur la ligne bleue, a poussé Lawrence Pilut dans le dos, faisant tomber le défenseur lausannois. Les arbitres n’ont pas bronché. Le jeu a continué, mais Pilut s’est retrouvé en retard pour aller défendre. Conséquence, Juho Lammikko a été quelque peu oublié. L’attaquant finlandais a eu la voie libre pour ouvrir le score (3e, assists: Jesper Frödén et Mikko Lehtonen). Ce but encaissé si tôt a-t-il pesé sur la suite de la rencontre?

Théo RochetteAttaquant du LHC

Avant ce "moment sans" en deuxième période, les Lions ont été dominés. Il a vraiment semblé que les Zurichois avaient très bien fait leurs devoirs. Ils ont en effet intercepté un nombre incalculable de passes lausannoises. Que tire Théo Rochette de cela?

Théo RochetteAttaquant du LHC

Les Zurichois leur ont donné quelques sueurs froides. Des instants auxquels les hommes de Geoff Ward ont néanmoins réussi à répondre. Notamment avec un Lawrence Pilut en grande forme.

"On ne peut pas toujours dominer"

Les Lions sont revenus dans le match juste avant la pause. Un tir du fond de la zone offensive signé Théo Rochette (19e, assists: Andrea Glauser et Jiri Sekac). Antti Suomela a créé un peu de trafic en passant devant le but au moment du tir. Le genre de but que Lausanne a souvent encaissé, mais peu réussi. Et cette fois, l’action est plutôt belle.

Le deuxième tiers a fait connaître un ascenseur émotionnel au public. D’entrée de jeu, Lausanne est allé prendre l’avantage. Lawrence Pilut a sauvé un puck que Jesper Frödén tentait de dégager de la zone offensive. Le défenseur lausannois s’est avancé un peu et a tiré dans la mêlée qui se trouvait devant la cage (22e, assists: Ronalds Kennins et Christian Djoos). Un shoot en pleine lucarne face auquel Simon Hrubec n’a rien pu faire.

Une action qui a jeté un froid dans la patinoire. Pas de quoi atteindre les joueurs cependant. "J’ai pas trop fait attention très honnêtement, explique Makai Holdener. On marque et après on se concentre sur les shifts. Le reste, on le contrôle pas, on essaie vraiment de laisser ça de côté au maximum."

Malheureusement, on a ensuite assisté à un remake du premier match. En moins de deux minutes, les ZSC Lions sont revenus au score et ont pris l’avantage. Le 2-2 est intervenu sur une séquence pendant laquelle ils se sont montrés très menaçants, tentant à plusieurs reprises de shooter autour de la cage. Le puck est finalement revenu au centre et Yannick Weber a pu tirer (31e, assists: Reto Schäppi et Justin Sigrist). Un tir puissant que Connor Hughes a regardé passer, même si le reflexe de la mitaine était bon.

C’est ensuite Denis Malgin qui, sur le côté de la cage, a pu marquer (33e, assists: Rudolfs Balcers et Yannick Weber). Ce n’était pas faute d’avoir deux lausannois devant lui. Que s’est-il donc passé pendant ce laps de temps? De la déconcentration? Du relâchement? Simplement des joueurs plus forts en face? Rien de tout ça selon Théo Rochette.

Théo RochetteAttaquant du LHC

Encore une affaire de détails

Zurich a mis fin au match avec un 4e but à la 56e minute. Un engagement perdu à cause d’un mauvais contrôle du côté lausannois a permis à Justin Sigrist de partir en échappée et de gagner son duel face à Connor Hughes. Une fin de match mal payée pour Lausanne qui s’est montré très agressif pendant ces 20 minutes et qui a fait un très bon travail sur la récupération des pucks.

À nouveau, le match s’est joué sur des détails. "On s’est égarés sur certains détails et Zurich a capitalisé là-dessus", lâche Geoff Ward. Quant à savoir de quels détails il parle, le coach lausannois préfère garder cela pour son vestiaire.

"C’est décevant mais je pense qu’il y a beaucoup de choses à retenir, relativise Théo Rochette. On n’a pas fait un mauvais match mais on a manqué de constance donc maintenant il faut trouver les solutions pour aller gagner."

Makai Holdener lui se réjouit déjà du prochain match. Ce sera mardi à la Vaudoise Aréna. Une rencontre à nouveau cruciale pour les Vaudois. À noter que cet Acte IV, qui se jouera à guichets fermés, pourra notamment être suivi au cinéma Cinétoile.

Continuer la lecture

Hockey

Encore bien des regrets pour le Lausanne HC

Publié

le

Justin Sigrist (à gauche) célèbre le but du 4-2 qui assure à ses couleurs le gain de cet Acte III de la finale. (© KEYSTONE/MICHAEL BUHOLZER)

Lausanne s'est incliné lors du troisième match de la finale des play-off de National League. A Zurich, les Vaudois ont été battus 4-2 pour être menés 2-1 dans la série.

Le hockey peut être un sport cruel. Les Vaudois en ont fait l'amère expérience samedi soir à Zurich. Alors qu'ils menaient 2-1, ils ont connu un trou d'air sous la pression adverse pour voir le score passer de 1-2 à 3-2 en très peu de temps. Et même si derrière, le "Z" n'a pas franchement de quoi bomber le torse, le vainqueur de la saison régulière a mérité son succès en sachant frapper au bon moment.

Zurich marque rapidement

Le début de match fut conforme aux attentes avec des Zurichois vexés d'avoir été dominés lors des deux premiers actes et bien décidés à montrer leurs muscles. L'ouverture du score est logiquement tombée après 128 secondes en jeu de puissance de la canne de Juho Lammikko. Les Alémaniques ont ensuite poussé jusqu'à la 10e minute et auraient pu doubler la mise.

Seulement voilà, les joueurs de Marc Crawford ont eu tendance à chercher le jeu parfait et ne pas mettre autant d'intensité physique. Alors en face, les Lausannois ont sorti la tête de l'eau. Gentiment. Bien dans leur jeu, les Lions de Malley ont mis davantage de pression sur Simon Hrubec. Et à la 19e, c'est un tir assez anodin de Théo Rochette à la ligne bleue qui a pu être dévié par Antti Suomela pour une égalisation venant un peu de nulle part.

Une mi-match à oublier

Mieux pour les hommes de Geoff Ward, ces derniers ont pris l'avantage à la 22e grâce à Pilut d'un tir super précis. Les Vaudois ont même bénéficié d'une supériorité numérique dans la foulée, mais ils n'ont pas su faire douter davantage les Zurichois. Alors les locaux ont fait comme lors de l'acte inaugural, ils ont pressé autour de la mi-match et ont été récompensés par deux buts. Excellent depuis le début des play-off, Yannick Weber a tout d'abord égalisé à la 31e. Puis Denis Malgin a concrétisé une étouffante pression zurichoise 84 secondes plus tard pour permettre à son équipe de repasser en tête.

Ward a alors pris son temps-mort afin de remettre les choses en place et le LHC a retrouvé un peu de cohésion et de cohérence. Cela s'est poursuivi au cours de la troisième période avec toutefois ce sentiment que comme lors de l'acte I, les Lausannois ont laissé passer leur chance. Ils auraient pu niveler la marque à la 51e sur un essai de Fabian Heldner, mais Rudolfs Balcers a eu la bonne idée de mettre sa canne en opposition.

La décision est tombée à la 56e lorsque Justin Sigrist a pu profiter d'un engagement gagné dans sa zone et d'une mauvaise passe d'un défenseur lausannois pour aller inscrire le 4-2 final.

Le quatrième acte de cette finale se tiendra à Lausanne mardi soir et les Vaudois devront sortir la même performance que jeudi pour espérer refaire douter les Zurich Lions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

La Suisse s'impose en prolongation

Publié

le

Valentin Nussbaumer arme son lancer face au gardien Sebastian Yloenen. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Second match de préparation contre la France et seconde victoire en moins de 24 heures pour l'équipe de Suisse. Les hommes de Patrick Fischer l'ont emporté 3-2 après prolongation.

A trois semaines du Mondial de Prague et d'Ostrava, les Helvètes n'ont pas confiné au génie, manquant, notamment, d'efficacité dans le dernier geste. Ils auront toutefois eu le mérite de retourner une situation mal emmanchée après le premier tiers (0-2).

Choisi pour défendre la cage helvétique, Sandro Aeschlimann a trébuché sur un dégagement, permettant à Ritz d'ouvrir le score à la 13e. Moins de 2'15'' plus tard, les Tricolores doublaient la mise sur un 2 contre 1 par Farnier, consécutif à une erreur du Genevois Simon Le Coultre.

Réaction au deuxième tiers

Piqués dans leur amour-propre, les Helvètes ont haussé le ton après la première pause. Calvin Thürkauf (24e) a été le premier à battre Sébastian Ylönen. Déjà buteur vendredi et en Slovaquie une semaine auparavant, Tyler Moy a, lui, égalisé, juste après la mi-match (31e), profitant, au passage, d'une seconde pénalité quasi consécutive contre la France.

Dominatrice sans parvenir à scorer dans la troisième période (15 tirs à 2), la Suisse a fini par l'emporter sur une rupture de Tobias Geisser, le Zougois marquant quelques secondes après un petit miracle d'Aeschlimann.

Le bilan de l'équipe de Suisse est désormais de deux victoires pour onze défaites depuis le début de la saison. Elle poursuivra sa préparation avec deux matches contre la Lettonie, le week-end prochain: vendredi à Lausanne et samedi à Kloten.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Vous vous sentez dans une sorte de brouillard... Rester concentré sur votre travail, vous semble laborieux. Relâchez un peu la pression !

Les Sujets à la Une

X