Rejoignez-nous

Hockey

Genève se saborde contre Ajoie, Davos nouveau leader

Publié

,

le

Genève a trouvé un moyen de perdre (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Genève-Servette a replongé. Alors que les Genevois dominaient leur sujet contre Ajoie aux Vernets, ils ont laissé les Jurassiens revenir pour finalement leur donner la victoire 4-3 tab.

Pendant 40 minutes, Genève-Servette a dominé son sujet. Les Aigles sont d'ailleurs parvenus à battre Östlund à trois reprises. Jacquemet (de retour dans l'alignement) dans le tiers initial, puis Le Coultre et Filppula dans la période médiane ont donné trois longueurs d'avance aux Genevois. Un salaire minimum pour les Grenat à ce stade de la partie.

Mais un salaire insuffisant pour se sentir à l'abri quand on s'appelle Genève et que l'on traverse une phase où la confiance fait défaut. Et cette fébrilité, Ajoie en a profité. L'incontournable Frossard, déjà auteur de son 7e but de l'exercice, puis Wannström à deux reprises ont pu battre Charlin. Le remplaçant de Gauthier Descloux n'a pas mal joué, loin de là, mais il n'a pas le même pedigree que le Fribourgeois. Et surtout, Descloux semblait retrouver cette force de la saison passée.

Après une prolongation qui aurait pu aller dans les deux sens, les tirs au but ont été à sens unique. Ajoie a inscrit ses quatre tentatives contre une seule (Tömmernes) pour Genève. Le penalty de Fortier résume assez bien ce match avec un puck freiné par Charlin qui finit quand même par le lober.

Tout en haut du classement, on retrouve le surprenant Davos. Les Grisons se sont imposés 3-2 à Ambri pour signer une quatrième victoire consécutive. Mieux, la bande à Ambühl compte onze succès lors de ses douze dernières sorties!

Les Davosiens ont remporté ce match grâce à leur Suédois Mathias Bromé. Mais les Léventins peuvent se sentir lésés, eux qui ont bombardé Gilles Senn à 50 (!) reprises. Seulement on le sait, tirer et dominer n'est pas gagner. Davos a ainsi gagné un match qu'il aurait sans doute perdu sans cette confiance qui l'habite en ce moment.

Rapperswil crée la surprise

Dans un match qui a longtemps été un sommet du championnat de Suisse, Bernois et Luganais n'ont pas livré une performance mémorable. Il faut dire que les deux équipes luttent en ce moment entre la 8e et la 11e place. Mais mieux dans ses patins que les Tessinois, les Ours ont fini par l'emporter 3-1. Les joueurs de Johan Lundskog ont fait la différence entre la 56e et la 57e. En 26 secondes, Neuenschwander et Henauer ont fait passer le score de 1-0 à 3-0.

Si l'on s'est posé la question du maintien de Pat Emond à la barre du GSHC, la position de Chris McSorley à Lugano semble de plus en plus inconfortable. Sur les huit dernières rencontres, les Bianconeri n'en ont gagné qu'une seule. Ils couchent désormais sur cinq revers de rang.

SI les deux équipes précitées déçoivent, il en va tout autrement de Rapperswil, désormais solidement installé à la 5e place avec une sixième victoire de suite. Les Saint-Gallois se sont payé le luxe d'aller s'imposer 3-0 chez le champion Zoug. Noël Bader s'est offert un improbable blanchissage dans une partie où Zoug aurait dû inscrire au moins deux buts.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Hockey

Akira Schmid signe pour deux ans à Vegas

Publié

le

Akira Schmid a signé pour 2 ans avec Vegas (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Akira Schmid sera bien un Golden Knight la saison prochaine.

Le gardien bernois a signé un contrat de deux ans avec la franchise de Las Vegas, a confirmé son représentant en Suisse Gaëtan Voisard à Keystone-ATS.

Obtenu par les vainqueurs de la Coupe Stanley 2023 dans le cadre d'un échange avec les Devils samedi dernier, Akira Schmid a donc trouvé très vite un accord avec son nouvel employeur. Son salaire sera de 875'000 dollars par an, avec un contrat à un volet à la clé. Il n'avait pourtant pas obtenu de "qualifiying offer".

Schmid (24 ans) a disputé au total 52 matches en NHL, tous sous le maillot des Devils pour qui il avait signé deux blanchissages décisifs face aux Rangers au 1er tour des play-off 2023. Il sort d'une saison 2023/24 compliquée, avec des moyennes de 3,15 buts encaissés par match et 89,5% d'arrêts.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Raphael Prassl à Lausanne, Sarault à Fribourg

Publié

le

Raphael Prassl rejoint Lausanne (© KEYSTONE/PATRICK B. KRAEMER)

Lausanne annonce la signature de l'attaquant Raphael Prassl. Le joueur de 26 ans arrive de Davos et a paraphé une entente de deux saisons avec les Lions.

Attaquant polyvalent, produit de la formation zurichoise, Prassl compte un titre de champion avec Zurich en 2018. Il a rejoint Davos en 2021. Il n'a disputé que 34 matches la saison dernière pour un maigre bilan de 5 points (un but). Mais en 2021/22, il avait inscrit 21 points (8 buts) en 48 matches.

Sarault va aider Emond

Fribourg annonce de son côté avoir signé pour un an le Canadien Yves Sarault. Le Québécois de 51 ans sera l'un des deux assistants de Patrick Emond avec Pavel Rosa.

Après une carrière de joueur dans plusieurs clubs de National League, Yves Sarault avait rejoint Lausanne en 2014 pour s'occuper des juniors élite. Il avait assuré un intérim de quelques mois entre 2017 et 2018 avec la première équipe du LHC. Il a ensuite coaché Viège, puis Langnau et enfin Sierre en Swiss League.

Niku à Kloten

Kloten se renforce en défense. Le club zurichois a mis sous contrat pour an le défenseur offensif finlandais de 27 ans Sami Niku.

Drafté au 7e tour par Winnipeg en 2015, Niku a brillé en AHL en 2018, mais il n'est jamais parvenu à se faire sa place dans la meilleure ligue du monde. Il a terminé son périple nord-américain à Laval dans le club-ferme du Canadien de Montréal en 2022.

Revenu en Finlande, il a porté pendant deux saisons les couleurs de JYP, mais il a terminé la saison dernière à Ilves Tampere. Il a marqué 49 points (12 buts) en 53 matches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Genève

Daniel Winnik annonce sa retraite

Publié

le

Daniel Winnik a terminé sa carrière en Suisse après plusieurs années passées en NHL. (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Daniel Winnik range ses patins. Le Canadien, qui a évolué les six dernières saisons avec Genève-Servette, a annoncé jeudi mettre un terme à sa carrière longue de 19 ans.

Avec les Aigles, Winnik a été sacré champion de Suisse en 2023 et champion d'Europe lors de la dernière saison. "Aider la ville à remporter deux titres restera à jamais l'un des plus beaux souvenirs de ma carrière. Genève est le seul endroit où je me suis vraiment senti chez moi", a-t-il écrit dans un message partagé sur ses réseaux sociaux.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

La victoire qui peut tout changer pour Edmonton

Publié

le

Connor McDavid scelle le score dans la cage vide malgré le retour désespéré de Matthew Tkachuk. (© KEYSTONE/AP/Rebecca Blackwell)

Rien n’est joué dans la finale de la Coupe Stanley ! Edmonton n’est plus mené que 3-2 par Florida après avoir sauvé une deuxième balle de match.

Victorieux 8-1 de l’Acte IV sur leur glace, les Oilers se sont imposés 5-2 à Sunrise le soir où les Panthers pensaient bien décrocher le Graal. Auteur de deux buts et de deux assists, Connor McDavid a emmené Edmonton vers une victoire qui peut, peut-être, tout changer même si Florida conserve l’avantage de la glace.

Edmonton a inscrit les trois premiers buts de cet Acte V avant d’assurer définitivement leur succès par McDavid dans la cage vide à 19’’ de la sirène. Le sixième match de cette finale aura lieu vendredi à Edmonton. Seul Toronto a gagné une finale de la Coupe Stanley après avoir été mené 3-0 dans la série. En... 1942 face à Detroit.

Avec les 4 points comptabilisés mardi soir, Connor McDavid est en passe d’affoler les statistiques. Le centre de 27 ans comptabilise désormais 42 points dans ces séries finales. Seuls deux joueurs ont fait mieux dans l’histoire : Wayne Gretzky, 47 points en 1985 et 43 en 1988, et Mario Lemieux, 44 points en 1991.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Lion

Les turbulences émotionnelles sont apaisées vous laissant savourer la complicité avec l'être cher et profiter d'échanges harmonieux avec les autres.

Les Sujets à la Une

X