Rejoignez-nous

Football

La Suisse n'avance plus

Publié

,

le

La joie de Sarabia après son but. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

La Suisse n'avance plus. Battue 1-0 à Genève par l'Espagne, elle a, pour la première fois depuis six ans, concédé trois défaites de rang.

Après les revers en République tchèque (2-1) et au Portugal (4-0), la Suisse n'a pas obtenu le résultat qui lui aurait permis de sortir de l'eau dans cette Ligue des Nations. Dimanche, elle aura une dernière chance de rebondir et de conserver un mince espoir de maintien avec la venue du Portugal toujours à Genève. Victorieux 2-0 de la République tchèque à Lisbonne, Cristiano Ronaldo et ses coéquipiers sont désormais seuls en tête de ce groupe 2 avec 2 points d'avance sur l'Espagne.

Battue sur une réussite de Pablo Sarabia à la 13e minute, la Suisse n'a pas démérité. Les joueurs n'ont pas lâché mentalement comme à Lisbonne. Mais face à l'absolue maîtrise tactique adverse, elle n'a pas été capable d'enflammer vraiment la rencontre. Avec un capitaine Granit Xhaka qui n'arrive plus vraiment à peser sur le jeu, avec les limites physiques de Xherdan Shaqiri et techniques de Breel Embolo, Murat Yakin se retrouve devant une équation qu'il tarde à résoudre.

Xherdan Shaqiri "sacrifié"

Murat Yakin avait opté pour un schéma en 4-3-3 pour subir le mieux possible le jeu de possession de la Roja. Ce système comporte toutefois un immense désavantage: il pousse, relègue serait sans doute un terme plus approprié. Xherdan Shaqiri sur le flanc droit. Dans cette zone, le Bâlois ne peut pas avoir la même influence dans le jeu que dans le rôle du 9,5, le seul aujourd'hui qui peut le convenir en raison de son manque de coffre.

Xherdan Shaqiri effacé, la Suisse a rendu une copie bien trop neutre en première période. A sa décharge, il convient de souligner qu'elle n'a pas été favorisée par les faits de jeu. La VAR a, ainsi, longtemps hésité avant de valider l'ouverture du score de Pablo Sarabia à la 13e minute. Le joueur du Sporting Lisbonne était, en effet, à l'extrême limite du hors-jeu avant de reprendre le ballon au terme d'une action qui avait vu Eray Cömert commettre l'erreur fatale à la relance. Pour sa première apparition dans cette Ligue des Nations, le Bâlois faisait la paire avec Manuel Akanji, qui n'avait pas, lui aussi, disputé les deux précédentes rencontres.

Avant ce but, la Suisse aurait pu, par ailleurs, obtenir un penalty pour une main de Pau Torres qui était au contact avec Breel Embolo. Mais là aussi, la VAR tranchait en faveur de la Roja. Malgré ces circonstances particulières, l'avantage de l'Espagne à la pause n'avait rien d'usurpé. Maîtres du jeu avec 74 % de possession, les Espagnols ont exercé une domination presque totale. Marcos Llorente, le capitaine Sergio Busquets et le prodige Gavi avaient très largement gagné la bataille du milieu.

Toujours la même impuissance

A la reprise, Murat Yakin persistait avec son 4-3-3. Mais le sélectionneur avait sans doute trouvé les mots à la mi-temps pour fouetter l'orgueil de Xherdan Shaqiri. Le maître à jouer de l'équipe de Suisse signait, en effet, deux actions, une frappe, la première cadrée du match pour ses couleurs, et un centre qui provoquaient enfin le grand frisson à un public vraiment prêt à s'enflammer.

Mais le butin demeurait toutefois bien modeste. C'est pourquoi le sélectionneur introduisait peu après l'heure de jeu Noah Okafor et Renato Steffen. On retrouvait ainsi un 4-2-3-1 avec toutefois un Shaqiri toujours positionné sur la droite. Cette nouvelle organisation ne changeait pas la donne. Les Suisses éprouvaient, comme quatre jours plus tôt à Lisbonne, toujours les mêmes difficultés à porter le danger devant la cage adverse. Ils le firent toutefois d'une manière en peu plus marquée en fin de match comme pour signifier qu'il leur restait, malgré tout, un souffle de vie.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Premier League: Chelsea et Tottenham se séparent sur un nul 2-2

Publié

le

James et Son aux prises dans un derby acharné (© KEYSTONE/EPA/ANDY RAIN)

Le premier choc de la saison en Premier League n'a pas déçu. Chelsea et Tottenham ont fait 2-2 dans un derby londonien électrique à Stamford Bridge, marqué par une altercation entre les deux managers.

Thomas Tuchel et Antonio Conte se sont vivement accrochés au terme de l'affiche de la 2e journée. Devant les caméras de la télévision, l'Allemand et l'Italien se sont adonnés à une poignée de main plus que musclée, avant de s'invectiver, tête contre tête, et d'être tous deux exclus de la rencontre après le coup de sifflet final.

Déjà après le premier but de Tottenham, les deux techniciens s'étaient empoignés, lorsque l'Italien était venu célébrer face au banc des Blues, avec défiance, ce qui n'avait pas plu à son homologue, prompt pour réagir avant d'être rattrapé par ses adjoints. Les deux hommes avaient déjà reçu un carton jaune à l'issue de cet épisode.

Scénario fou

La rencontre a été plutôt agitée entre les deux équipes londoniennes, avec un scénario assez fou, et s'est conclue par une égalisation des Spurs dans les dernières secondes. Chelsea a nettement dominé et ouvert le score sur une volée de Koulibaly (19e).

Contre le cours du jeu, Hojbjerg a égalisé (68e) avant que les Blues ne repassent devant grâce à James (77e). Très discret jusque-là, Kane a signé le 2-2 de la tête après un corner au bout des arrêts de jeu (96e).

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Nice cale à domicile

Publié

le

Un nul pour la première à domicile de Lucien Favre. (© KEYSTONE/EPA/SEBASTIEN NOGIER)

Lucien Favre et l'OGC Nice attendent toujours leur première victoire en Ligue 1. Tenus en échec à Toulouse la semaine dernière, les Phocéens ont partagé l'enjeu devant Strasbourg (1-1).

Nice avait pourtant pris l'avantage en première période sur un penalty transformé par Andy Delort. Mais Kevin Gameiro pouvait battre Kasper Schmeichel pour l'égalisation de la 56e minute. Titularisé pour la première fois, le portier danois avait réussi deux arrêts déterminant alors que le score était de 0-0.

Avec deux points en deux matches, le début de saison n'est pas idéal pour Lucien Favre et ses joueurs. La victoire à Clermont dimanche prochain devient presque impérative avant d'accueillir Marseille le 28 août.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Les Young Boys reprennent la main

Publié

le

Fabian Rieder ouvre le score d'une frappe imparable. (© KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les Young Boys ont repris la main. Victorieux 3-0 du Servette FC au Wankdorf, les Bernois occupent seuls la tête du classement avec deux points d'avance sur St. Gall et les Grasshoppers.

Face à des Servettiens qui étaient encore invaincus cette saison, les Young Boys ont marqué par Fabien Rieder (29e), Meschak Elia (60e) et Cedric Itten (78e). A cinq jours de l'affrontement contre Anderlecht en barrage de la Confenece League, les Bernois étaient en mode gestion. Cela explique en partie leur retenue après l'heure de jeu. Ils ont laissé les commandes du match aux Genevois qui auraient pu le relancer si la frappe d'Alexis Antunes n'avait pas trouvé le poteau à la 75e et si David von Ballmoos n'avait pas sorti le grand jeu sur une reprise de Patrick Pflückle à la 76e.

Cette très belle réaction ne doit pas occulter une première mi-temps bien laborieuse. Au Wankdorf, les Genevois ont dévoilé toutes leurs limites. Si la cellule de recrutement n'agit pas ces prochains jours, la saison du Servette FC risque d'être très "tiède".

Bâle piégé dans le temps additionnel

Celle du FC Bâle ne décolle pas. Au Parc St. Jacques, les Rhénans se sont inclinés 2-0 devant Lugano sur des réussites de Boris Babic à la... 91e minute et de Hadj Mahmoud à la... 94e. Toujours à la recherche d'une victoire depuis le début du championnat, ils accusent 8 points de retard sur les Young Boys. Ils comptent toutefois un match en retard. Pas sûr que ce rappel puisse consoler Alex Frei et David Degen. L'entraîneur et le propriétaire sont partis pour vivre une saison galère malgré une campagne de transferts très riche.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Zurich fait piètre figure dans le choc des cancres

Publié

le

Le FC Zurich n'a pas été à la fête à Winterthour. (© KEYSTONE/ENNIO LEANZA)

Champion en titre, le FC Zurich devra limiter ses ambitions à assurer sa place en Super League: telle est la grande leçon du choc des cancres qui l'a opposé au FC Winterthour.

Dans une Schützenwiese à guichets fermés, le FCZ a été tout heureux d'arracher le point du nul (1-1) grâce à une réussite de Fabian Rohner à la 85e. Avec ce... premier but de la saison, le FCZ a évité une défaite qui aurait sonné comme une immense humiliation.

Plus entreprenant, le FC Winterthour avait logiquement ouvert le score à la 73e par Francisco Rodriguez après un service lumineux de Neftali Manzambi. Face à un adversaire bien trop timoré, la formation de Bruno Berner a su imposer son football. Dommage pour elle d'avoir concédé cette égalisation sur laquelle Souleymane Diaby et Timothy Fayulu doivent plaider coupable.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Un assist pour rien pour Xherdan Shaqiri

Publié

le

Une défaite mais un 11e assist pour Xherdan Shaqiri. (© KEYSTONE/AP/DARRYL DYCK)

Malgré la onzième passe décisive de la saison de Xherdan Shaqiri, Chicago a bu la tasse à Philadelphie. Battu 4-1, le Fire concède une première défaite après quatre victoires et un nul.

Devant 18'682 spectateurs, Chicago a payé un lourd tribut à ses largesses défensives face au leader de la Conférence Est qui demeure invaincu à domicile en treize rencontres. Recruté par Chelsea, le gardien Gabriel Slonina a, ainsi, commis une faute de main sur le 2-0 à la 37e.

Xherdan Shaqiri a délivré un assist pour la réduction du score de Christopher Mueller à la 49e. Mais le Fire devait encaisser le 3-1 sur une rupture quatre minutes plus tard.

Avec cette défaite, Chicago se retrouve du mauvais côté de la barre, à 3 points des play-off. Le Fire recevra New York City dimanche prochain avec l'ambition de rebondir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Debout, avec une énergie débordante, vous agacerez vos proches que la situation n’amuse pas et qui vous envoient promener ! Soufflez un peu !

Les Sujets à la Une

X