Rejoignez-nous

Suisse

L'abandon de détritus continue de reculer en Suisse

Publié

,

le

De nombreuses personnes participent chaque année au ramassage de déchets dans toute la Suisse, lors du Clean-Up-Day (archives). (© KEYSTONE/URS FLUEELER)

La tendance à abandonner des détritus dans l'espace public ("littering") continue de reculer en Suisse, selon un sondage. Cette tendance positive est notamment à mettre au crédit des villes, des communes et des écoles.

En 2015, 25% des personnes interrogées pensaient que le littering était "plutôt élevé" ou "élevé" en Suisse. En 2023, elles ne sont plus que 16%, selon un sondage mené auprès de 3568 personnes, publié mardi par le centre de compétences suisse contre le littering (IGSU).

L'amélioration de la situation se reflète aussi dans le nombre de personnes se disant "gênées" ou "très gênées" par le littering. Cette part s'élève à 25% en 2023, contre 75% il y a huit ans et 28% l'an dernier.

Les sondés sont encore plus positifs lorsqu'ils sont interrogés sur la gêne ressentie à cause des déchets sur le lieu où le sondage a été mené. Ainsi, seulement 7,5% des répondants estiment que le littering y est "plutôt élevé" ou "élevé". En revanche, 81,2 % le trouvent "plutôt faible" ou "faible", contre 79,9% en 2022.

Une prise de conscience

"La prise de conscience de la problématique ne cesse de croître en Suisse", se réjouit la directrice de l'IGSU, Nora Steimer, citée dans le communiqué. "Le sujet est de plus en plus souvent repris par les politiques et débattu publiquement".

Les écoles abordent de plus en plus le sujet dans leurs cours et toujours plus de manifestations mettent l'accent sur la prévention du littering. "Depuis plusieurs années, les villes et communes suisses misent également sur de nombreuses mesures pour garder ce phénomène sous contrôle", ajoute Mme Steimer.

A cela s'ajoute "l'énorme soutien de la population", comme en témoigne notamment le grand nombre de participants au Clean-Up-Day, un événement consacré chaque année au ramassage de déchets dans toute la Suisse.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Économie

Thomas Jordan quittera la BNS fin septembre

Publié

le

Thomas Jordan n'a pas précisé les raisons de son départ (archives). (© KEYSTONE/GIAN EHRENZELLER)

Le président de la direction générale de la Banque nationale suisse (BNS), Thomas Jordan, quittera ses fonctions le 30 septembre. Entré à la BNS en 1997, le Biennois avait pris la tête de l'institut d'émission en 2012.

"Maintenant que les différents défis rencontrés ces dernières années ont pu être maîtrisés, le moment est propice pour me retirer", affirme Thomas Jordan, cité dans un communiqué de la BNS publié vendredi. Le document ne fait aucune mention au remplacement de Thomas Jordan.

Entré à la direction générale de la BNS en 2007, Thomas Jordan a traversé la crise financière de 2007-2008 en qualité de responsable du fonds de stabilisation créé en vue de reprendre des actifs illiquides d'UBS. Sa présidence a été marquée notamment par la levée du taux plancher entre le franc et l'euro en 2015. La crise du Covid et la chute de Credit Suisse auront marqué la fin de son mandat.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Vaud

Les employés du site de Micarna d'Ecublens poursuivent leur grève

Publié

le

Les employés du site de Micarna d'Exublens ont commencé à débrayer jeudi matin à 09h15. (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Les employés du site de Micarna d'Ecublens (VD) ont décidé vendredi matin de reconduire leur grève entamée jeudi pour une deuxième journée. Les grévistes protestent contre la fermeture du site annoncée pour le printemps 2025.

"Face à la non-entrée en matière de la direction sur leurs revendications, les employés de Micarna à Ecublens ont décidé ce matin de reconduire leur grève pour une deuxième journée", indique le syndicat Unia vendredi matin dans un communiqué.

Durant la journée de jeudi, la direction a rejeté tous les appels à discuter, répondant au contraire par "des pressions" sur les travailleurs et "des menaces", poursuit-il. Les grévistes ont commencé à débrayer jeudi à 09h15 après une assemblée générale tenue dès 04h30. Le mouvement s'est poursuivi avec l'équipe de nuit.

Le site Micarna d'Ecublens compte 84 employés. Sa restructuration prévoit la suppression de la totalité de ces postes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une soirée "magnifique" pour Christian Constantin

Publié

le

La bise de Christian Constantin à Didier Tholot. (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Au coup de sifflet final, le calme du président tranchait avec la joie débordante du directeur sportif. Dans la famille Constantin demeurera toujours cette passion démesurée pour le FC Sion.

Calme, presque apaisé, Christian Constantin entend rappeler une vérité. "Le chemin vers la finale du 2 juin est encore long, souffle-t-il. J’ai déjà joué et perdu des demi-finales." Celle du 27 ou 28 avril opposera le FC Sion à Lugano à Tourbillon et non au Servette FC comme l’espérait secrètement Christian Constantin avant le tirage au sort. "Je veux Servette à Tourbillon", glissait-il comme pour forcer le destin de ce tirage au sort.

Mais même si l’ordre des demi-finales n’a pas répondu à son souhait, Christian Constantin a bien sûr savouré pleinement cette soirée qu’il pouvait qualifier de "magnifique." "L’équipe se reconstruit, se redynamise, sourit-il. Le public revient. Mais je sais que si l’on peut revenir très vite vers les sommets, on peut retomber très bas aussi vite..."

Christian et Barthélémy Constantin sont toutefois convaincus que les choix opérés l’été dernier ont été les bons. "Ils nous ont remis dans la bonne direction, reconnaît Christian Constantin. L’apport de Didier Tholot a été déterminant." Il y a neuf ans, le Français avait été à la tête de l’équipe sacrée pour la dernière fois en Coupe de Suisse. Même si le FC Sion est toujours le petit poucet face au Servette FC, au FC Lugano et au FC Winterthour, tout un canton commence à croire que le 2 juin 2024 pourrait être un jour aussi magique que le 7 juin 2015, ce dimanche de rêve au Parc St. Jacques où le FC Sion avait terrassé le FC Bâle grâce à des réussites de Moussa Konaté, Edimilson Fernandes et Carlitos.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Une finale romande reste possible

Publié

le

Fayulu et le FC Sion recevront Lugano en demi-finale de Coupe (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Une finale 100% romande reste possible en Coupe de Suisse.

Sion, tombeur d'YB jeudi, et Servette ne seront en effet pas opposés au stade des demi-finales (17/18 avril). Les Valaisans accueilleront Lugano alors que les Genevois se déplaceront à Winterthour, selon le tirage au sort effectué sur le plateau de SRF jeudi soir.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Bélier

Aujourd'hui, les configurations sidérales sont plutôt bénéfiques, surtout sur le plan amoureux. Les célibataires pourraient bientôt voir leur statut changer !

Les Sujets à la Une

X