Rejoignez-nous

Suisse

L'élevage d'escargots sera facilité

Publié

,

le

La production d'escargots sera autorisée dans les exploitations agricoles suisses (archives). (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA)

La production d'escargots sera facilitée. Le Parlement a transmis une motion en ce sens au Conseil fédéral. Le National a tacitement accepté jeudi la version modifiée du Conseil des Etats.

Le motionnaire, le député Bruno Storni (PS/TI), demandait que les escargots soient considérés comme des animaux de rente. Ce n'est pas le cas actuellement et cela empêche l'octroi de permis de construire pour leur élevage en zone agricole.

Du point de vue environnemental et territorial, l'héliciculture ne demande que de petits enclos mobiles et permet le recyclage de déchets végétaux. En outre, le fourrage nécessaire peut être facilement produit sur place.

Suivant une proposition du Conseil fédéral, les sénateurs ont modifié le texte. Ce dernier ne demande plus que les escargots soient considérés comme des animaux de rente, mais que les petites installations requises pour leur production dans une exploitation agricole puissent être autorisées.

L'objectif central de la motion reste atteint, selon les sénateurs. Cette solution s'inspire de réglementations existantes dans le domaine de l'aquaculture. Le ministre de l'agriculture Guy Parmelin était satisfait par cette solution.

Même son de cloche du côté de la commission compétente du National. La solution proposée est axée sur la pratique.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suisse

Agent de liaison pour discuter avec Asmara des requérants déboutés

Publié

le

Pour Christine Schraner Burgener, un accord de transit avec un pays tiers ne changerait rien à la position des autorités érythréennes sur ses ressortissants déboutés (archives). (© KEYSTONE/TI-PRESS/Pablo Gianinazzi)

La Suisse va envoyer un agent de liaison pour discuter avec l'Erythrée de la réadmission de ses propres ressortissants, indique la secrétaire d'Etat aux migrations Christine Schraner Burgener. Asmara refuse les rapatriements sous contrainte de ses citoyens.

La Suisse est prête à négocier un accord avec l'Erythrée, déclare Mme Schraner Burgener, dans un entretien diffusé dimanche par le SonntagsBlick. Actuellement, 260 requérants d'asile érythréens déboutés se trouvent en Suisse.

"Nous sommes en discussion permanente" avec les autorités érythréennes, ajoute la secrétaire d'Etat. L'agent de liaison sera basé dans la capitale kényane Nairobi et se rendra régulièrement en Erythrée, précise-t-elle.

Selon elle, un accord de transit avec un pays tiers ne changerait rien à la position des autorités érythréennes. Le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM) va toutefois examiner cette demande du Parlement, ajoute-t-elle. En juin, les députés des deux chambres fédérales ont adopté une motion demandant que les requérants d'asile déboutés d'Erythrée soient renvoyés dans leur pays d'origine via un Etat tiers.

Externalisation des procédures

Le SEM examine également l'externalisation des procédures d'asile dans des pays tiers, relève la secrétaire d'Etat. Mais il faut se rendre compte qu'avec cette voie, il y a une perte de souveraineté sur la décision d'asile, remarque-t-elle. "On ne doit jamais oublier que nous sommes tenus de respecter les droits de l'homme et que nous devons également faire preuve de solidarité".

Le projet de l'Union européenne de mettre en place des procédures d'accueil aux frontières extérieures pour les demandeurs d'asile ayant un faible taux de protection est, selon Mme Schraner Burgener, une "très bonne" approche. La Suisse soutient cette réforme, qui devrait être lancée dans deux ans, ajoute-t-elle.

D'ici là, la secrétaire d'Etat aux migrations aura quitté son poste. Elle va rejoindre à la fin de l'année le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE). Le poste de secrétaire d'Etat aux migrations sera mis au concours.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Accord sur un plan social pour la verrerie Vetropack à St-Prex (VD)

Publié

le

Un plan social a été trouvé pour les collaborateurs de Vetropack à St-Prex (VD) concernés par les suppressions de postes (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Le fabricant d'emballages Vetropack annonce être parvenu à un accord avec les représentants des salariés et les syndicats sur un plan social pour son site de St-Prex (VD). Celui-ci s'applique à tous les collaborateurs concernés par les suppressions de postes.

La proposition de plan social préparée par Vetropack a été discutée et développée au cours des dernières semaines, indique le groupe samedi dans un communiqué. Les deux parties sont parvenues vendredi à un accord après des discussions difficiles. Le personnel s'était mis en grève fin mai pour réclamer de "vraies négociations".

Le plan social comprend tous les éléments déjà annoncés à la mi-mai, tels que indemnités de départ, primes ainsi que prestations en cas de potentielles retraites anticipées. Un Job Center dédié aidera les collaborateurs à trouver de nouveaux emplois.

La fermeture de l'usine de St-Prex doit entraîner la suppression d'environ 180 postes. La moitié des contrats seront résiliés jusqu'au 31 août. Les autres postes seront biffés progressivement jusqu'en 2026.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Quatre blessés, dont deux graves, dans des bagarres à Martigny (VS)

Publié

le

La police valaisanne a dû intervenir pour trois bagarres à Martigny dans la nuit de vendredi à samedi, qui ont fait deux blessés graves (photo symbolique). (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Plusieurs bagarres à l'intérieur et à l'extérieur d'une discothèque à Martigny (VS) ont fait quatre blessés dans la nuit de vendredi à samedi. Deux personnes, dont un mineur, ont été grièvement blessées.

La police a dû intervenir pour trois altercations entre différents groupes à l’intérieur et aux abords de la discothèque à Martigny, indique-t-elle dans un communiqué samedi en fin de journée. Parmi les personnes impliquées se trouvaient aussi des mineurs.

Au cours de l'une des bagarres, un mineur d’origine étrangère a été pris à partie par cinq individus. Grièvement blessé, il a été transporté en ambulance à l’hôpital. Ses jours ne sont toutefois pas en danger, indique la police, qui ne fait aucune autre communication à ce stade.

Dans une seconde bagarre, un Suisse a été sérieusement blessé à l’arme blanche. Il a aussi été pris en charge par les services de secours avant d'être conduit à l’hôpital. La troisième altercation a fait deux blessés légers.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir (image symbolique). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher les numéros 5, 8, 10, 11, 29 et 31. Le numéro chance était le 4, le rePLAY le 6 et le Joker le 010294.

Lors du prochain tirage mercredi, 29,6 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Poissons

Réglez vos affaires en temps et en heure pour éviter tout embouteillage administratif et maintenir une gestion fluide de vos responsabilités.

Les Sujets à la Une

X