Rejoignez-nous

Suisse

Les dégâts dus à la grêle se chiffrent en millions de francs

Publié

,

le

Un orage a frappé dimanche le village d'Uetendorf près de Thoune. (©KEYSTONE/PETER SCHNEIDER)

Les orages du week-end ont causé des dommages d'environ 11 millions de francs, selon les premières estimations de l'assureur Axa. Des grêlons atteignant parfois la taille d'une balle de golf ont brisé les vitres et provoqué d'importants dégâts de carrosserie.

Axa a reçu des déclarations de sinistre provenant de toute la Suisse, principalement de Fribourg, de la région au nord de Thoune (BE), ainsi que de Malters/Kriens (LU). L'assureur s'attend à recevoir environ 3700 déclarations de sinistre.

L'assureur a activé une Task Force spécialisée et renforcé son Service Center. Il va également mettre en place des drive-in dans les régions de Thoune et de Malters/Kriens. Des experts en véhicules y seront présents pour expertiser les véhicules et estimer les dommages causés.

Si les voitures sont les principales concernées, quelques bâtiments et biens ont également été touchés, précise Axa.

De violents orages ont frappé la Suisse ce week-end. Le canton de Fribourg a été particulièrement touché, avec des vents à plus de 110 km/h, des grêlons mesurant plusieurs centimètres et précipitations de 20 litres par mètre carré en une demi-heure.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Culture

L'art et la nature investissent le pont de la Machine

Publié

le

"Les Allumé-es" s'installent à Quartier Libre SIG, au pont de la Machine, jusqu'au 30 avril 2023 (archives). (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Cinq artistes engagés pour la planète, français et suisses, exposent des oeuvres lumineuses et interactives à Quartier Libre SIG, à Genève, dès jeudi et jusqu'au 30 avril prochain. "Les Allumé-es" présentent des installations qui donnent à réfléchir sur l'impact de l'homme sur l'environnement et sur les modes de consommation de la société contemporaine.

Djeff, Geneviève Fabre Petroff, Ludo, Marko 93 et Philippe Echaroux ont créé des oeuvres sur le thème "de la formidable énergie de la nature". Le soleil, le vent, les animaux, les plantes et les arbres sont leurs sources d'inspiration, précisent dimanche le Musée en Herbe et Little Beaux-Arts, qui sont à l'origine de l'exposition.

A travers une scénographie immersive, le visiteur est invité à découvrir 8 oeuvres dans des espaces dédiés à chaque artiste. Au-delà des murs du pont de la Machine, en extérieur, une installation de Phlippe Echaroux, constituée de deux projections d'images, sera aussi présentée à la tombée de la nuit.

L'exposition "Les Allumé-es" se veut ludique et pédagogique. Elle vise un large public et est accessible aux enfants dès 3 ans, relèvent les Services industriels de Genève (SIG) dans un communiqué. Les installations exposées consomment peu d'énergie et sont fabriquées à partir de dispositifs LED.

Le public pourra littéralement plonger dans les oeuvres, s'y immerger, être un acteur. Il pourra ainsi se faire capturer dans une toile d'araignée géante, déclencher du vent, observer la chlorophylle monter dans une feuille, se voir pousser des fleurs sur la tête ou s'émerveiller devant des lucioles.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Marchés de Noël écolos mais bien présents dans les villes

Publié

le

Le marché de Noël au Jardin anglais a ouvert ses portes le 17 novembre. Les petits chalets, la décoration et les illuminations sont en LED. (© KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI)

Biogaz, éclairage LED, temps réduits des illuminations: à l'approche de Noël, les villes suisses ont pris des mesures pour participer aux économies d'énergie. Mais sans restreindre drastiquement les marchés et festivités, pour le plus grand bonheur de la population.

Les marchés de Noël ont ouvert leurs portes ces jours dans les villes suisses, mais cette année en mode économie. Après les appels de Guy Parmelin à économiser chaque kilowattheure, les organisateurs ont opté pour des manifestations plus sobres en vue d'une possible pénurie énergétique.

A Genève, le Jardin anglais s'est couvert de chalets chauffés au biogaz. Les illuminations du marché sont en LED, dont la consommation est minime. Les enseignes sont par ailleurs éteintes pendant la nuit. La Ville a aussi prévu de réduire la quantité de déchets grâce à des gobelets réutilisables.

Le marché montreusien cherche lui aussi à être "le plus responsable possible" et se veut exemplaire vis-à-vis de son demi-million de visiteurs. Son directeur souligne toutefois que la manifestation se doit de garder "sa féérie". Un marché de Noël sans lumières, "ce n'est pas possible !", selon lui.

Lausanne Lumière à l'écocourant

A Lausanne, les organisateurs de Bô Noël visent une réduction de 20% de la consommation énergétique. L'éclairage est éteint entre 23h30 et 11h30. Des caméras infrarouges garantissent la sécurité des infrastructures. Les frigos des boissons sont mis hors tension la nuit.

Quant au festival Lausanne Lumières, il se déroulera cette année dans un format réduit pour diminuer sa consommation électrique de plus de 60%. Il y aura quatre installations de projection au lieu de huit et le spectacle est prévu sur trois semaines au lieu de quatre. Cette édition 2022 sera alimentée à 100% par de l'écocourant.

Des sapins artistiques à La Tchaux

Les villes de Neuchâtel de La Chaux-de-Fonds ont aussi prévu quelques restrictions pour la période de fin d'année. Au bord du lac, les promeneurs pourront toujours déambuler dans une illumination festive, mais en format réduit.

La ville horlogère a elle décidé d'y renoncer. A la place, La Chaux-de-Fonds va proposer des sapins de Noël habillés de manière créative et originale par des artistes locaux.

La sobriété énergétique sera aussi de mise à Sion: le chef-lieu valaisan maintient l'éclairage de Noël au centre-ville, "mais dans une version réduite". Ainsi, l'extinction des feux est fixée à 21h00, contre 22h00 les autres années. Quant à la période d'éclairage, elle va du 8 décembre au 3 janvier, soit environ une semaine de moins que d'habitude.

Aussi en Suisse alémanique

La Suisse alémanique n'échappe pas à l'effort collectif. A Berne, les discussions entre la ville et les organisateurs ont été très constructives, a indiqué le conseiller municipal Reto Nause.

Les cabanons offrant à manger seront ainsi chauffés à 18°C maximum. Et les patineurs de la place fédérale devront se contenter d'un revêtement synthétique.

Zurich a aussi considérablement réduit le temps d'illumination de "Lucy", sur la Bahnhofstrasse, qui annonce la période de l'Avent. La rue étoilée fonctionnera trois heures et demie de moins par jour.

Mais comme en Suisse romande, pas question de renoncer complètement à la magie de Noël. La population doit pouvoir profiter du vin chaud et des "guetzeli" dans la bonne humeur.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Le TCS lance un comparateur des prix de l'essence en Suisse

Publié

le

Le TCS a déjà constaté des différences de prix allant jusqu'à 30 centimes par litre selon les stations (image symbolique). (© KEYSTONE/DPA/CHRISTOPHE GATEAU)

Le Touring Club Suisse (TCS) lance un nouveau comparateur participatif des prix de l'essence. Plus de 25'000 entrées ont déjà été saisies. "Nous y avons découvert des différences de prix allant jusqu'à 30 centimes par litre", affirme le directeur du TCS Jürg Wittwer.

Pour qu'un détour vers une station-service moins chère en vaille la peine, la règle des "cinq" s'applique, explique M. Wittwer dans une interview au SonntagsBlick. "Une baisse de prix de 5 centimes par litre ne vaut la peine que si le détour est de 5 kilomètres maximum par trajet et si le plein est d'au moins 50 litres".

Selon Le Matin Dimanche, qui a également relayé l'information, le TCS mettra en ligne lundi un site et une application. La plateforme sera gratuite et ouverte à tout le monde.

Il pourrait arriver que les indications ne soient pas toujours actuelles dans les stations-service éloignées, avertit le directeur du TCS. "Mais dans les régions à forte densité de population, nous pourrons couvrir les prix très rapidement".

Le développement du comparateur a duré six mois. Le TCS avait déjà lancé l'idée avant que le sujet ne fasse l'objet de débats politiques. "Si la Confédération lance à son tour un outil de comparaison, alors nous verrons bien", conclut M. Wittwer.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Hockey

Fribourg dompte Lausanne, Genève se reprend

Publié

le

Christoph Bertschy et Nathan Marchon ont le sourire à Malley (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Fribourg-Gottéron a signé le week-end parfait en prenant la mesure de Lausanne 4-3 à Malley. Les Dragons ont pu compter sur des buts de leurs étrangers Desharnais et Rask.

Pour son troisième match de la semaine, Christian Dubé avait décidé de reposer son gardien Connor Hughes et de titulariser le jeune Jeffrey Meier, 24 ans. Un choix payant car le portier prêté par Zurich a signé plusieurs parades importantes, notamment en remportant un face à face contre le Lausannois Cody Almond.

Si le gardien de Gottéron a assuré, c'est également le cas de Mottet, Desharnais, Rask et de De la Rose. Les quatre hommes ont fait trembler les filets vaudois pour permettre à Fribourg de signer une quatrième victoire de suite.

Du côté du LHC, les efforts consentis la veille contre Ajoie ont pesé dans la balance. Malgré des buts de Panik, Kovacs et Sekac, la troupe de Geoff Ward n'arrive pas à lancer une série de succès.

Genève-Servette s'est fait peur

Battu vendredi pour la deuxième fois seulement dans le temps réglementaire cette saison, le leader Genève voulait profiter de son déplacement à Kloten pour se relancer. Mission accomplie avec un succès 3-1, mais rien n'a été simple pour les Grenat.

Les Aigles ont déjà perdu leur topscorer Valtteri Filppula, expulsé pour un coup de crosse après 12 minutes de jeu. La troupe de Jan Cadieux a ensuite dû attendre la 26e et une réussite de Daniel Winnik pour prendre l'avantage.

Preuve que rien n'a été facile pour lui, le GSHC a été cueilli à froid par les Aviateurs après moins de deux minutes dans l'ultime période. Loin de s'affoler, les Aigles ont fait la différence par l'homme en forme du moment Vincent Praplan (52e) pour effacer la défaite de la veille. Jooris a finalement inscrit le 3-1 en fin de match.

Ajoie continue de tomber

Les soirs se suivent et se ressemblent pour le HC Ajoie. Dans une Tissot Arena à guichets fermés, les Jurassiens ont subi la loi de Bienne 4-0 et concèdent une huitième défaite de suite.

Comme la veille face à Ambri, les Seelandais ont pu compter sur des réussites de Jesper Olofsonn et Damien Brunner pour prendre le large. C'est ensuite Jere Sallinen (38e) et Fabio Hofer (50e), en power-play, qui ont donné au score des allures de correction.

Puissance offensive reconnue en Suisse, le HCB s'est découvert également une certaine solidité défensive depuis peu. La troupe d'Antti Törmänen n'a plus encaissé de buts depuis 135'35.

Rapperswil-Jona Lakers s'est incliné contre le champion en titre Zoug 2-1 tandis que les Zurich Lions ont facilement imposé leur loi à Ambri-Piotta 4-2. Enfin, Davos s'est défait de Berne 3-2 après les tirs au but.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Pas de nouveau millionnaire au tirage du Swiss Loto

Publié

le

Personne n'a empoché la cagnotte du loto samedi. (© KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER)

Personne n'a trouvé la combinaison gagnante du Swiss Loto samedi soir. Pour empocher le gros lot, il fallait cocher le 6, 8, 9, 10, 12 et 29. Le numéro chance était le 6, le rePLAY le 11 et le Joker le 932402.

Lors du prochain tirage mercredi prochain, 4,7 millions de francs seront en jeu, indique la Loterie Romande.

https://jeux.loro.ch/games/swissloto/

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Scorpion

Profitez de ce dimanche pour travailler sur des projets de création et donner libre cours à votre fantaisie au lieu de la brider.

Les Sujets à la Une

X