Rejoignez-nous

Suisse

Des femmes appellent à une nouvelle Grève des femmes en juin 2023

Publié

,

le

Les Femmes socialistes dénoncent "une gifle pour toutes les femmes" (archives). (© KEYSTONE/VALENTIN FLAURAUD)

Après le "oui" à la hausse de l'âge de la retraite des femmes dimanche, les femmes de gauche appellent à une manifestation lundi à 12h00 à Berne et à une nouvelle Grève des femmes en juin 2023. Les femmes paysannes plaident pour davantage d'égalité.

"Nous sommes en colère. Le oui d'aujourd'hui à l'augmentation de l'âge de la retraite des femmes n'est pas seulement un grand pas en arrière en matière d'égalité, c'est une gifle pour toutes les femmes. Nous ne laisserons pas passer ce résultat", ont indiqué les femmes socialistes dans un communiqué dimanche.

"Les femmes qui ne comptent que sur l'AVS pour vivre à la retraite paient le prix fort de cette réforme. Elles n'ont pas les moyens de prendre une retraite anticipée et certaines d'entre elles finiront leur vie professionnelle au chômage ou en arrêt pour des raisons de santé", a dit la militante neuchâteloise Léa Ziegler, responsable de la communication du syndicat des services publics (SSP), à Keystone-ATS.

Economiser sur le dos des femmes

"Nous avons pu constater une fois de plus à quelle vitesse on économise sur le dos des femmes et contre leur volonté. Notre mobilisation commence aujourd'hui pour une grève le 14 juin", a déclaré Lirija Sejdi du collectif bernois de la Grève des femmes dans un communiqué.

De son côté, l'Union suisse des paysannes et des femmes rurales (USPF) juge primordial de poursuivre sans relâche les efforts pour assurer une véritable égalité entre hommes et femmes. Il s'agit en particulier d'assurer l'égalité des salaires et une meilleure conciliation entre la famille et l'activité professionnelle.

L'accès au travail à temps partiel pour les hommes est un autre thème important pour cette organisation. Celle-ci attend du Parlement des améliorations claires dans le cadre de la réforme de la LPP.

Les femmes paysannes plaident encore pour une valorisation du travail de "Care" encore majoritairement effectué par les femmes et une répartition équitable des rôles pour l'accomplissement de ces tâches.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Suisse

Swiss s'accorde avec son personnel de cabine

Publié

le

Sinistré pendant la pandémie de coronavirus, le personnel de cabine fait depuis cruellement défaut au transporteur aérien pour retrouver son altitude de croisière. (archive) (© KEYSTONE/GAETAN BALLY)

La compagnie aérienne Swiss s'est mise d'accord avec le syndicat Kapers sur une nouvelle convention collective de travail (CCT) pour le personnel de cabine. Le transporteur a augmenté les salaires et promet d'améliorer "la planification de la vie privée".

Cette nouvelle CCT, qui s'applique pour les employés de Zurich et Genève, doit être approuvée par les membres de Kapers.

Swiss a indiqué avoir trouvé un accord "sur les points essentiels" de la future CCT, qui aura une validité d'au moins cinq ans, après les ententes conclues avec les autres catégories d'employés dont le personnel au sol et navigant technique.

Le salaire de départ du personnel de cabine a été fixé à 4000 francs. Les autres rémunérations seront augmentées d'au moins 4% à partir du 1er janvier 2023, a précisé Swiss jeudi dans un communiqué. Les membres d'équipages doivent également bénéficier de "mesures permettant de mieux planifier leur vie privée" et de nouveaux modèles de travail à temps partiel. Ces ajustements représentent un investissement de 100 millions de francs pour Swiss sur les cinq prochaines années.

La possibilité de travailler au-delà de l'âge de 62 ans a également été inscrite dans la nouvelle CCT, a précisé le syndicat.

Selon le directeur général de Swiss, Dieter Vranckx, cet accord illustre "la nécessité de perspectives attrayantes et d'un maximum de stabilité pour un avenir prospère en 2023 et au-delà".

Pour le syndicat Kapers, cette nouvelle CCT "représente une très nette amélioration" en comparaison avec la convention collective de travail actuellement en vigueur. Les membres du syndicat devront d'abord l'approuver lors d'un vote en janvier ou février 2023. Si elle est acceptée, la CCT entrera en force le 1er mars prochain.

Pilotes et personnel au sol aussi

"Après de très longues années de disette et les affres de la pandémie, il était plus que temps que le personnel de cabine retrouve sa dignité", a estimé la présidente de Kapers, Sandrine Nikolic-Fuss, citée dans un communiqué distinct.

Swiss, qui avait été lourdement touchée par la pandémie de coronavirus, avait auparavant mené un bras de fer avec les représentants des pilotes. Fin octobre, leur syndicat Aeropers et la filiale du géant allemand Lufthansa étaient parvenus à un accord en matière de nouvelle CCT.

Selon ce texte, les pilotes ont obtenu une augmentation de salaire de 2,3% et une compensation du renchérissement de 2%. La publication du plan de travail a été avancée d'une semaine et il n'y aura plus de changement de plan de travail après une maladie.

Les pilotes de Swiss avaient auparavant menacé de faire grève, après s'être battus pendant plusieurs mois pour de meilleures conditions de travail.

Quelques jours plus tôt, le personnel au sol avait obtenu une augmentation salariale à partir du 1er janvier. Un accord a été trouvé entre le syndicat Sev-Gata et la direction de Swiss. La masse salariale a été relevée de 3,3% pour les augmentations générales.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Culture

Céline Dion ne viendra pas à Paléo cet été

Publié

le

Céline Dion ne viendra pas à Nyon l'été prochain (archives). (© KEYSTONE/AP The Canadian Press/GRAHAM HUGHES)

Céline Dion ne se produira pas le 17 juillet prochain à Paléo à Nyon. Son concert, d'abord prévu en 2020 mais repoussé à cause du coronavirus, est annulé pour des raisons de santé.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Économie

Le nombre de milliardaires recule légèrement en 2022 (étude UBS)

Publié

le

Le petit monde des milliardaires a égaré quelques représentants l'an dernier. (archive) (© KEYSTONE/AP/LIONEL CIRONNEAU)

Le nombre de milliardaires et leur fortune totale a légèrement décliné cette année, notamment sous le coup de la forte volatilité des marchés financiers et de la fin des politiques monétaires ultra-accommodantes.

Alors que les Etats-Unis comptent le plus grand nombre de super-riches, de nouvelles fortunes ont émergé en Inde.

En 2022, UBS a comptabilisé quelque 2668 milliardaires à travers la planète détenant une fortune totale de 12'706 milliards de dollars, contre encore 2755 ultra-riches et une fortune cumulée de 13'100 milliards un an plus tôt, selon une étude de la banque aux trois clés publiée jeudi. Dans le détail, 360 individus ont quitté le classement et 273 l'ont rejoint.

Les données ont été relevées en mars 2022 et UBS signale que le nombre total de grandes fortunes et leur richesse devrait encore avoir décliné depuis en raison de la chute des marchés financiers.

"La rapide accélération des taux d'intérêt, les démarrages et arrêts économiques dus à la pandémie et la guerre en Europe ont nourri l'incertitude sur les machés et la volatilité, les fortunes se créant et s'érodant quasiment au même rythme", ont souligné les auteurs de l'étude.

Parmi les secteurs comptant le plus grand nombre de milliardaires figure en tête de classement la finance, suivi par le domaine technologique et l'industrie, ainsi que la mode et la vente au détail.

Par régions, les Etats-Unis comptent toujours le plus grand nombre de milliardaires avec 735 super-riches, un chiffre en hausse de 1,5% sur un an. Suivent la Chine avec 540 milliardaires, mais une chute de 13,7% de leur nombre, et l'Inde qui en compte 166 et affiche la plus forte progression (+18,6%). La Suisse compte quant à elle 41 grandes fortunes (+2,5%).

En Russie, le nombre de milliardaires affiche le plus important repli, avec une baisse de 29,1% à 83. Leur fortune totale a également fondu de 43,5% à 326,9 milliards de dollars. Avec l'invasion de l'Ukraine par l'armée russe, Moscou s'est retrouvée sous le coup d'une série d'embargos et de restrictions internationales, tout comme ses oligarques qui ont vu leurs avoirs saisis ou gelés.

Les spécialistes d'UBS ont également relevé que les grandes fortunes ont été affectées dans les pays tardant à rebondir après la pandémie de coronavirus, comme le Japon qui a enregistré un déclin du nombre de milliardaires de 18,4% à 40 individus.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / awp

Continuer la lecture

Genève

Troisième édition de "1000 poches de sang pour les fêtes" aux HUG

Publié

le

Les HUG lancent un appel pour récolter 1000 poches de sang pour les fêtes (archives). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Jusqu’au 8 janvier 2023, les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) et le Centre de transfusion sanguine relancent le défi de l’initiative "1000 poches pour les fêtes", après deux premières années couronnées de succès. En 2021, 1419 poches avaient été récoltées.

Cette troisième édition a été lancée le 5 décembre. En raison des vacances de fin d’année, les dons sont moins nombreux et les réserves de sang peuvent devenir critiques, expliquent les HUG jeudi dans leur communiqué.

Et de préciser qu'à Genève, 50 poches de sang sont quotidiennement nécessaires pour répondre aux besoins des patients des HUG et des cliniques du canton, ainsi que pour assurer les besoins en sang pour toutes les interventions chirurgicales du canton jusqu’à fin janvier 2023.

Par ailleurs, le 21 décembre, les donneurs genevois bénéficieront d’une dégustation de bûches de Noël et macarons préparés par le service de restauration des HUG, afin de les remercier de leur don.

www.dondusang.ch.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Vaud

Fonction publique: indexation salariale revue à la hausse

Publié

le

Le Conseil d'Etat vaudois, ici avec sa présidente Christelle Luisier, octroie 182 millions pour l'indexation des salaires et des régimes sociaux (archives). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

L'Etat de Vaud élargit son dispositif pour atténuer le renchérissement auprès des employés de son administration, du CHUV et du parapublic. Un paquet global de 182 millions de francs est prévu, comprenant hausses de salaires, primes et annuités.

L'adaptation des salaires s'élève à 104 millions de francs. S'y ajoute une prime unique, intitulée "vie chère", qui sera versée aux employés de l'Etat (jusqu'en classe 10) pour un total de 15 millions de francs.

Dans un communiqué publié jeudi, le Conseil d'Etat indique aussi adapter à la hausse le barème des régimes sociaux (RI, PC familles, rente-pont, bourses) pour 10 millions. Pour arriver au total de 182 millions, il tient également compte des 53 millions d'augmentations annuelles automatiques (annuités).

Dans un premier temps, le gouvernement vaudois avait annoncé, dans le cadre de son budget 2023, débloquer 71 millions de francs pour l'indexation salariale. Cette somme, jugée trop faible, a suscité la grogne des employés et des syndicats, qui avaient manifesté mardi soir pour réclamer des hausses salariales plus conséquentes.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Taureau

Place à une journée pleine de surprises. Vous aimez l’action? Vous allez être servi alors attachez votre ceinture !

Les Sujets à la Une

X