Rejoignez-nous

Football

Murat Yakin: "Je suis très fier"

Publié

,

le

Murat Yakin n'aura pas le temps de tergiverser avant le premier match de la Suisse le 1er septembre contre la Grèce. (© KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA VALLE)

"Cette nomination est, pour moi, un grand honneur. Elle me remplit de fierté aussi !" Murat Yakin, avec l'élégance qui peut être la sienne, a laissé parler son coeur devant la presse.

Treize jours après la résiliation du contrat de Vladimir Petkovic, l'Association Suisse de Football (ASF) a fait un choix pour nommer un nouvel entraîneur national, un "vrai" choix pour reprendre les termes de son président Dominique Blanc, qui ne peut susciter de véritables réserves.

Par son passé de joueur - il a porté à 49 reprises le maillot de l'équipe de Suisse et il fut l'un des artisans de la première campagne magnifique du FC Bâle en Ligue des Champions lors de la saison 2012/2013 - et d'entraîneur - il a hissé ce même FC Bâle en demi-finale de l'Europa League en 2013 -, Murat Yakin cochait toutes les cases. "Il était notre candidat no 1", avoue d'ailleurs le directeur des équipes nationales Pierluigi Tami. L'ASF a tenu, toutefois, à conserver l'anonymat des autres candidats. "Il y avait parmi eux des entraîneurs très prestigieux", souffle Pierluigi Tami.

Aux yeux de l'ASF, la candidature de Murat Yakin s'est imposée pour deux raisons: il "incarne la voie et les valeurs suisses", selon Dominique Blanc. Par ailleurs, sa campagne européenne à la tête du FC Bâle marquée notamment par des qualifications obtenues devant le Zenit Saint-Pétersbourg et Tottenham, a démontré qu'il était capable de signer de grands résultats au niveau international.

"Ma candidature portait une certaine crédibilité"

Son contrat, signé lundi matin, porte jusqu'à l'automne 2022. Il sera reconduit automatiquement pour deux ans si la Suisse se qualifie pour la Coupe du monde au Qatar. L'ASF a tenu à remercier le FC Schaffhouse, l'employeur de Murat Yakin jusqu'à dimanche soir, de l'avoir "libéré immédiatement et sans condition". "On peut s'étonner de voir un entraîneur de Challenge League être nommé sélectionneur. Il est toutefois erroné de prétendre que revenir à Schaffhouse en 2019 fut un pas arrière. Je ne l'ai pas perçu ainsi. Je pense que ma candidature à ce poste de sélectionneur portait tout de même une certaine crédibilité."

Dans un premier temps, Murat Yakin entend s'inscrire dans la continuité de Vladimir Petkovic. "Nous devons le remercier d'avoir donné un très beau style de jeu à l'équipe de Suisse qui lui a permis d'obtenir de grands résultats, explique-t-il. Je vais chercher très vite à le joindre pour qu'il me fasse part de son ressenti."

Le Bâlois sait qu'il n'a pas de temps à perdre avec les deux rencontres contre l'Italie, à Bâle le 5 septembre, et contre l'Irlande du Nord, le 8 septembre à Belfast, qui s'annoncent capitales dans la course à la qualification pour le Qatar. "Je ne vais pas tout bouleverser. Je connais cette équipe, dit-il. Je sais qu'elle a toujours faim. Que son parcours à l'Euro a suscité une immense passion dans tout le pays. Il convient de surfer sur cet enthousiasme. Et quoi de plus beau que d'affronter, dans "ma" ville, le champion d'Europe dans un stade qui, j'espère, sera plein !"

Un staff à redéfinir

Ce mardi, Murat Yakin et Pierluigi Tami tiendront une première réunion de travail destinée à compléter le staff. On rappellera que l'entraîneur-adjoint Antonio Manicone a logiquement accompagné Vladimir Petkovic à Bordeaux.

"Je vais aussi très vite prendre le pouls des joueurs. La première liste doit bientôt sortir avec le match amical contre la Grèce du 1er septembre", indique le nouveau sélectionneur. Murat Yakin pourrait être confronté à un premier coup dur: l'indisponibilité de Haris Seferovic. L'auteur du doublé contre la France en huitième de finale de l'Euro s'est blessé à la cuisse la semaine dernière à Moscou lors du succès 2-0 du Benfica devant le Spartak en tour préliminaire de la Ligue des champions.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Favre devrait à nouveau entraîner Mönchengladbach

Publié

le

Lucien Favre devrait retrouver le banc de Gladbach (© KEYSTONE/DPA AP POOL/MARTIN MEISSNER)

Lucien Favre est sur le point de retrouver le banc du Borussia Mönchengladbach. Selon le journal Bild, l'arrivée du technicien vaudois doit être officialisée lundi.

Sans club depuis son limogeage à Dortmund en décembre 2020, Lucien Favre (64 ans) doit succéder à Adi Hütter. Il avait déjà entraîné Gladbach entre février 2011 et septembre 2015, avant de passer deux saisons à Nice (2016 à 2018) puis deux ans et demi à Dortmund.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Football

Dortmund se sépare de Marco Rose

Publié

le

Marco Rose doit se chercher un nouvel employeur (© KEYSTONE/EPA/RONALD WITTEK)

Borussia Dortmund se cherche déjà un nouvel entraîneur. Après une saison, le club de Manuel Akanji et Gregor Kobel s'est séparé de son coach Marco Rose.

Les dirigeants invoquent une saison insatisfaisante. "A maints égards, nous n'avons pas tiré le maximum de nos possibilités", relève vendredi le directeur du club Hans-Joachim Watzke dans un communiqué.

Rose, 45 ans, a conduit son équipe à la 2e place du Championnat, derrière le Bayern Munich. La déception est surtout venue de l'élimination dès la phase de groupes en Ligue des champions, suivie d'un échec précoce en Europa League et d'une élimination dès les 8es de finale en Coupe d'Allemagne, contre Sankt Pauli (2e Bundesliga)

Marco Rose est déjà le quatrième entraîneur limogé en Bundesliga au terme de la saison. Son successeur n'est pas encore connu.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / dpa

Continuer la lecture

Football

Il faisait croire son enfant malade pour avoir des maillots de foot

Publié

le

"Plus de 20 clubs" de foot français ont été contactés par le suspect (image d'illustration). (© KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

Un homme d'une quarantaine d'années a reconnu avoir diffusé des vidéos de son fils prétextant une maladie pour recevoir des maillots de football. Ses motivations ne sont pas établies à ce stade de l'enquête.

Le signal est venu d'un de ses voisins qui a porté plainte pour usurpation d'identité. Le parquet a ensuite décidé d'ouvrir une enquête plus large pour escroquerie, a indiqué vendredi à l'AFP le procureur de la République de Toulon, Samuel Finielz.

Le mis en cause, sans profession, "reconnaît les faits et s'être appuyé sur des vidéos de son fils présentant une maladie imaginaire et des adresses du voisinage pour recevoir des maillots", a-t-il expliqué.

Des perquisitions ont été effectuées à son domicile et "un certain nombre de maillots ont été retrouvés". Supporter passionné? Collectionneur prêt à tout ou animé de l'espoir de revendre à profit ces maillots? A ce stade, les motivations du suspect ne sont pas établies.

Plusieurs voisins du suspect auraient été victimes d'usurpation d'identité. Et le procureur appelle à "cesser tout harcèlement" auprès de ces personnes, certaines étant victimes depuis d'un "assaut électronique". L'homme avait été placé en garde à vue. Cette mesure a été levée jeudi et l'enquête se poursuit.

Plus de 20 clubs contactés

Plusieurs responsables de la communication de clubs se sont dits victimes ces derniers jours de cette arnaque, à commencer par le club de National de Bourg-en-Bresse.

Thomas Félix, le responsable communication du Football Bourg-en-Bresse Péronnas 01 a indiqué sur Twitter avoir recensé "plus de 20 clubs" contactés par le suspect. "Il y en a même qui ont eu des échanges durant six mois et ont même fait un visio avec leur gardien pour prendre des nouvelles de l'enfant".

A certains, l'enfant avait été présenté comme ayant une soi-disant leucémie, à d'autres une maladie du coeur, a indiqué sur Twitter le chargé de communication du Quevilly Rouen Métropole (Ligue 2). Face aux indignations, l'arnaqueur a renvoyé un certain nombre de maillots aux clubs.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Ronald Koeman choisit son frère Erwin comme assistant

Publié

le

Ronald Koeman a choisi son frère Erwin. (© KEYSTONE/AP/PETER DEJONG)

Ronald Koeman, qui succèdera à Louis van Gaal à la tête de l'équipe des Pays-Bas après la Coupe du monde, a choisi son frère Erwin comme assistant, a annoncé vendredi la fédération néerlandaise.

Ronald Koeman, 59 ans, qui fera son retour en tant que sélectionneur après un passage au FC Barcelone, a nommé son frère Erwin, 60 ans, sélectionneur adjoint et Patrick Lodewijks entraîneur des gardiens.

Ce n'est pas la première fois que les deux frères travaillent ensemble. Erwin a déjà été l'adjoint de Ronald à Everton et Southampton.

"Les trois ans et demi avec Erwin en Angleterre m'ont appris qu'il avait une bonne vision des choses et que nous travaillions aussi de manière complémentaire", a déclaré Ronald Koeman, cité dans un communiqué de la fédération.

Ancien international, Erwin Koeman compte 31 sélections et a notamment joué au FC Groningue et au PSV Eindhoven.

Il a ensuite entamé une carrière d'entraîneur et est notamment passé par le PSV, RKC Waalwijk, Feyenoord, FC Utrecht, Southampton, Everton et Fenerbahçe. Erwin Koeman a par ailleurs été sélectionneur de la Hongrie.

Cet article a été publié automatiquement. Sources : ats / afp

Continuer la lecture

Football

Super League: précieux succès pour Sion à Lausanne

Publié

le

Grgic transforme son deuxième penalty (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Le FC Sion a fait un pas vers le maintien en gagnant 2-1 à Lausanne lors de la 35e journée de Super League. Les Valaisans comptent trois points d'avance sur Lucerne, tenu en échec 2-2 par Young Boys.

Grasshopper s'est virtuellement sauvé en dominant Saint-Gall 3-2. Les Sauterelles ont 40 points, comme Sion, mais une bien meilleure différence de buts. Lugano a surfé sur la vague de sa victoire en Coupe en s'imposant 2-1 contre le champion Zurich. Servette et Bâle en sont restés à 0-0.

Deux buts sur penalty

Sion n'a pas été malheureux à la Tuilière, où il a empoché les trois points grâce à deux penalties transformés par Grgic (31e/93e). Les Valaisans ont failli payer cher leur passivité en deuxième période, où ils se sont contentés d'attendre.

Le LS a ainsi pu égaliser grâce à un autogoal de Fickentscher, sur qui le ballon rebondissait après une frappe de Grippo sur la barre (82e). Sion sera sauvé quoi qu'il arrive s'il ne perd pas dimanche à Tourbillon face au Servette.

Le moral des Lucernois

Mais en cas de défaite, il y aura danger. Lucerne pourrait passer devant en gagnant au Letzigrund chez le champion Zurich. Les joueurs de Suisse centrale font preuve d'un grand moral. Face à YB, ils ont été menés 2-0 après sept minutes de jeu et des réussites de Kanga (3e) et Fernandes (7e). Sorgic (23e) et Ugrinic (69e) leur ont permis de revenir et de prendre un point qui pourrait être précieux.

GC n'a plus de souci de relégation après son succès 3-2 contre Saint-Gall, acquis grâce à des réussites de Loosli, Morandi et Momoh. Pour le promu, l'objectif de la saison est atteint.

Au Cornaredo, un rare doublé du capitaine Sabbatini (4e/28e) a permis aux bianconeri d'obtenir un succès de prestige contre Zurich. Les visiteurs avaient frappé les premiers par Gogia (3e).

Enfin, Servette et Bâle ont livré une partie globalement décevante, conclue sur un triste 0-0. Ce match a senti fort la fin de saison.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Vierge

Vous êtes quelque peu abattu par les difficultés financières que vous avez traversées ces jours derniers, no panic, vous allez vous en sortir.

Les Sujets à la Une

X