Rejoignez-nous

Suisse Romande

Considéré comme un restaurant, le Glacier Express impose le pass

Publié

,

le

Le certificat Covid est obligatoire dans les trains Glacier Express (archives). (© KEYSTONE/PETER KLAUNZER)

Depuis une semaine, le certificat Covid est obligatoire pour emprunter le Glacier Express qui relie Zermatt (VS) à St-Moritz (GR). Disposant d'un service gastronomique, le train est considéré comme un restaurant et donc soumis au plan de protection qui s'y rapporte.

L'accès au train panoramique qui traverse les alpes valaisannes et grisonnes est actuellement uniquement accordé aux passagers pouvant présenter un certificat Covid ainsi qu'une pièce d'identité valides, rapporte mardi le Walliser Bote dans son édition du jour. Cette décision est liée au fait que le Glacier Express propose à ses passagers un service de restauration, quel que soit le wagon dans lequel ces derniers se trouvent.

Le Glacier Express traverse trois cantons, le Valais, Uri et les Grisons, ce qui complique la tâche de la société exploitante, dont le siège est à Andermatt (UR). Le canton d'Uri "nous a clairement fait savoir qu'il faudrait se plier au plan de protection établi pour la restauration", indique à Keystone-ATS Annemarie Meyer, directrice de Glacier Express AG, copropriété des opérateurs Matterhorn-Gotthard-Bahn et Chemins de fer rhétiques.

Depuis le 13 septembre, le champ d'application du certificat Covid a été étendu par le Conseil fédéral notamment aux restaurants mais pas aux transports publics. Seuls les wagons-restaurants sont ainsi touchés par cette extension. "Comme il y a un service gastronomique dans tous les wagons du Glacier Express et que les clients avaient déjà réservé dans cette optique, on ne pouvait plus changer le concept. Par conséquent, le canton a décidé d’appliquer la règle à tout le Glacier Express", détaille Annemarie Meyer.

Pas une première

Ce n'est pas la première fois, que la société doit faire avec des décisions cantonales différentes. En décembre, à la suite de la fermeture imposée aux restaurants grisons, les passagers ne pouvaient plus manger en traversant le canton, rappelle la directrice. Il était en revanche possible de faire appel au service de restauration une fois en terres uranaises et valaisannes.

Depuis le début de la pandémie, les conditions d’utilisation des trains Glacier Express, qui attirent touristes internationaux et locaux, ont été modifiées une douzaine de fois, souligne Annemarie Meyer. Depuis ce dernier changement, la porte-parole constate toutefois une ambiance "plus joyeuse et détendue" dans les wagons du train puisque l’obligation de certificat "entraîne la suppression de toutes les autres mesures telles que l’obligation de porter un masque".

"Difficile à dire", en revanche si la mesure va peser sur les futures réservations, relève encore Annemarie Meyer. Pour l'heure, les annulations liées à cette extension sont, pour le reste de la saison d’été de l’ordre de moins de 5%.

Prendre à l'emporter

Pour rappel, le certificat Covid n'est pas obligatoire pour emprunter les transports publics. Il l'est en revanche dans les voitures restaurants depuis le 13 septembre. Les clientes et clients qui commandent à l'emporter n'y sont pas soumis, rappellent aussi les CFF sur leur site internet.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Football

Yverdon sort Zurich aux penalties

Publié

le

Beleck a signé un doublé, avant d'inscrire ses deux penalties (© KEYSTONE/LAURENT GILLIERON)

Yverdon a signé un superbe exploit en 8e de finale de la Coupe de Suisse. La formation d'Uli Forte s'est offert le scalp du FC Zurich, battu... 11-10 dans la séance des penalties au Stade Municipal.

Il est encore un peu tôt pour espérer rééditer la folle aventure de 2000/01, lorsque Philippe Perret avait emmené Yverdon-Sport jusqu'en finale de Coupe. N'empêche que le club du Nord vaudois a réussi une performance de choix en éliminant le FCZ, qui avait remporté cette compétition sous la férule de Forte en 2016.

Le héros yverdonnois de la soirée se nomme Steve Beleck. L'attaquant franco-camerounais de 28 ans a signé un doublé, inscrivant le 1-0 à la 43e et le 2-1 après quatre minutes de jeu dans la prolongation, avant de transformer ses deux penalties au cours d'une séance interminable.

C'est Marculino Ninte qui a offert la qualification à Yverdon en trompant le gardien du FCZ Zikvo Kostadinovic sur le 26e tir au but de cette soirée. Le Portugais, qui avait manqué sa première tentative, a su garder son sang-froid après que Bledian Krasniqi avait échoué côté zurichois.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Football

Lausanne-Sport s'impose à Aarau

Publié

le

Amdouni a inscrit le but de la qualification pour Lausanne (© KEYSTONE/Alexander Wagner)

Lausanne-Sport disputera les quarts de finale de la Coupe de Suisse en février prochain.

Les hommes du coach Ilija Borenovic sont allés s'imposer 1-0 sur le terrain du 4e de Challenge League Aarau mardi en 8e de finale.

Une réussite de son meilleur buteur Zeki Amdouni à la 56e minute a suffi au bonheur des Lausannois. Auteur de quatre réalisations cette saison en championnat, l'attaquant de 20 ans avait déjà été l'homme de la qualification au tour précédent, lui qui avait inscrit le 3-2 en prolongation à Bulle en septembre.

Aarau, qui avait atteint les demi-finales de la Coupe de Suisse 2020/21, a dominé les débats après avoir concédé l'ouverture du score. Mais la troupe entraînée par Stephan Keller n'est jamais parvenue à prendre en défaut la défense lausannoise et son gardien Thomas Castella.

Bienne sort le SLO

Il y aura au moins un club de Promotion League en lice au stade des quarts de finale. Dixième du championnat de 3e, Bienne a en effet éliminé Stade Lausanne-Ouchy mardi soir. Les Seelandais se sont imposés 1-0 face au 5e de Challenge League sur un penalty transformé par Brian Beyer à la 89e.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Lausanne

Nyon : un train routier renversé bloque l'autoroute

Publié

le

Le chargement d'un camion s'est renversé sur l'autoroute A1 près de Duillier (VD) erntraînant la fermeture de l'autoroute A1 à hauteur de Nyon (VD). (© KEYSTONE/SALVATORE DI NOLFI)

Un train routier s'est renversé mardi matin vers 8h20 sur l'A1 près de Duillier, entre Nyon et Gland. Son chargement s'est répandu sur la chaussée. La conductrice, 31 ans, a été blessée. Le tronçon doit encore faire l'objet d'inspection avant une réouverture.

Le camion qui s'est renversé pour une raison encore inconnue a bloqué l'autoroute à hauteur de Duillier, provoquant un important bouchon. L'autoroute entre Nyon et Gland, direction Lausanne a été fermée, a déclaré à Keystone-ATS, Alexandre Bisenz, chargé de communication à la police cantonale.

Un plan Delesta qui vise le report de la circulation sur un autre itinéraire a été mis en oeuvre. Les véhicules bloqués sur l'autoroute ont été évacués petit à petit, faisant demi-tour vers la sortie de Nyon.

La conductrice du train routier a été désincarcérée. Souffrant de blessures sans trop de gravité, elle a été hospitalisée, a précisé le porte-parole.

Des travaux de déblaiement ont été entrepris afin d'évacuer le chargement du camion qui contenait divers déchets, parmi lesquels du papier et du carton. La chaussée a été nettoyée. Une grue devrait évacuer le camion accidenté.

En fin d'après-midi, le tronçon Nyon-Gland n'avait toujours pas été rouvert à la circulation. L'état du bitume devait être inspecté avant une éventuelle réouverture de la voie. Des travaux de remise en état sont de toute façon prévus sur la chaussée durant la nuit de mardi à mercredi entre 22h00 et 5h00, a précisé la police vaudoise dans un communiqué.

Une enquête a été ouverte pour connaître les circonstances exactes de l'accident. La police indique en outre que de nombreux automobilistes circulant sur la voie opposée ont filmé la scène alors qu'ils circulaient. Ces personnes seront dénoncées à la préfecture.

Cet article a été publié automatiquement. Source : ats

Continuer la lecture

Élections vaudoises

Venizelos et Mischler candidats à la candidature chez les Verts

Publié

le

A l'issue du délai, deux candidats verts, Vassilis Venizelos et Maurice Mischler, briguent un siège au Conseil d'Etat vaudois (Photo d'illustration © KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT)

A l'issue du délai, deux Verts sont sans surprise sur les rangs pour l'élection au Conseil d'Etat vaudois: les députés Vassilis Venizelos et Maurice Mischler. Le parti décidera de sa stratégie et élira son ou ses candidats lors d'une assemblée générale le 20 novembre.

Le délai de candidature a échu lundi soir. Les deux candidats vont désormais faire le tour des sections locales pour aller à la rencontre des membres, écrivent les Verts vaudois mardi dans un communiqué.

Dans sa lettre de motivation, le favori Vassilis Venizelos, 44 ans, 35 ans de Conseil communal à Yverdon-les-Bains et 14 ans de Grand Conseil, annonce ses priorités: l'urgence climatique, les leçons à tirer de la crise sanitaire et une politique proactive en matière d'égalité.

Duo nécessaire

Municipal d'Epalinges, Maurice Mischler, 55 ans, estime qu'il n'y aura pas trop de deux représentants verts au Conseil d'Etat vaudois face à une catastrophe programmée. Député depuis 2016, il rappelle également son expérience de dix ans au sein de l'exécutif de sa commune, qui s'étend à tous les domaines.

Ce double ticket a peu de chances d'être validé: la direction du parti milite pour une candidature unique, au vu de la majorité de gauche du Conseil d'Etat. Selon elle, l'enjeu se situe plutôt au niveau du Grand Conseil. Le gouvernement compte actuellement une élue, Béatrice Métraux, qui ne se représente pas.

Continuer la lecture

Coronavirus

Recours contre le certificat Covid dans les Hautes Ecoles vaudoises

Publié

le

Le port du masque et le certificat Covid sont obligatoires dans les Hautes Ecoles vaudoises (Archives © Keystone/LAURENT GILLIERON)

Le collectif ESC (Education sans certificat) a déposé un recours auprès de la Cour constitutionnelle contre l'arrêté du Conseil d'Etat qui impose le pass Covid dans les Hautes Ecoles vaudoises. En attendant une décision sur le fond, le certificat sanitaire reste requis.

Cette procédure ne suspend pas l'entrée en vigueur de l'arrêté du Conseil d'Etat. Le président de la Cour a en effet prononcé le retrait de l'effet suspensif à titre superprovisionnel. Il a communiqué lundi cette décision au Conseil d'Etat et aux auteurs de la requête, a indiqué lundi le Tribunal cantonal à Keystone-ATS.

La Cour constitutionnelle doit désormais se prononcer sur le fond. Le collectif étudiant à l'origine du recours s'était félicité la semaine dernière de bénéficier alors de l'effet suspensif, parlant de "demi-victoire" temporaire.

Le collectif ESC milite pour l'abrogation du certificat Covid au sein des écoles. A ses yeux, l'arrêté cantonal vaudois sur la restriction d'accès aux universités porte atteinte au droit supérieur, notamment à divers droits fondamentaux - droits économiques, sociaux et culturels - ainsi qu'à la Constitution fédérale et vaudoise, écrit-il dans un communiqué.

Continuer la lecture

Derniers titres

Les 2 derniers titres

Votre Horoscope

Cancer

Si vous rêvez de tomber amoureux, aucune chance pour que ça marche aujourd’hui. La soirée vous trouvera tout tristounet…

Les Sujets à la Une

X